Tag Archive for couche

Pas d’éruptions solaires vers nous depuis plusieurs mois (pourtant on brûle)

Voici une info très courte qui devrait vous intéresser. C’est à recouper avec le record historique de chaleur de cet été.

J’observe les images satellite du soleil tous les jours, plusieurs fois par jour depuis des années, à cause des incessantes éruptions solaires dirigées vers nous, qui ont des conséquences catastrophiques sur la météo : vagues de froid extrême, inondation jamais vues, grêlons d’une taille hallucinante en plein été, vents mesurés jusqu’à 250 km/h sur un sommet en France et à côté de chez moi un ferry de 100 mètres de long qui s’éventre sur un quai après avoir été balloté comme une allumette…
Quasiment toutes les grosses catastrophes climatiques de ces dernières années suivaient de quelques jours les colères du soleil, avec des éruptions dans notre direction.

Depuis quelques mois les éruptions vont curieusement de l’autre côté du soleil.

Regardez ces deux images :

SDO HMI, 18 aout 2015

C’est vide. Pas une seule tache vers nous.

Le magnétogramme ne montre quasiment rien. Une minuscule tache magnétique de rien du tout.

SDO HMI magnetogramme, 18 aout 2015

Et pourtant, regardez :

Capture d ecran du site soho sur l observation solaireEn détail :

Soho EIT 284, 18 aout 2015

Qu’est-ce que c’est noir. C’est vraiment très inhabituel.

Et d’ailleurs même les satellites sont perturbés, par cette absence de rayonnement vers nous.
Cette image est buguée, comme les jours de grosses éruptions dans notre direction :

Soho Lasco c3, 18 aout 2015

Je ne sais pas comment vous pouvez analyser ça, je vais seulement vous donner mon humble avis.

Comme en ce moment la force magnétique du soleil s’exerce sur un autre corps céleste, moins de particules de notre atmosphères sont attirées et concentrées vers le soleil, pour faire un écran protecteur épais entre le soleil et nous.
Là, pour le moment, tout est éparpillé en couche homogène sur toute la terre, sans tension, sans bosse atmosphérique épaisse entre le soleil et nous,
et malheureusement cette épaisseur n’est pas suffisante pour nous protéger.
Donc on brûle.

Il y a deux semaines en iran la température a dépassé 70 degrés. C’est l’enfer.

Ici on en est à trois mois avec une seule très courte averse, donc presque toutes les plantes ont crevées.
Dans les trois quarts des régions françaises énormément d’agriculteurs ont déjà perdu presque 100% de leur production, et pire, ils n’ont plus le droit de puiser de l’eau pour sauver ce qui peut encore l’être. La sècheresse a asséché les réserves d’eau.

Personnellement je ne m’attendais pas à ça. Je pensais qu’on allait subir des éruptions hors normes presque instantanément destructrices pour tout ce qui est électronique et accompagnées de grosses catastrophes climatiques.
Finalement la fin du monde que les gens de mon âge ont connu pourrait être une cuisson lente et ininterrompue.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Vers une pénurie de couches pour bébés

Couches pour bébé

Au début du mois un incendie à détruit une usine qui fabriquait 20% des polymères utilisés sur tout le globe.
Les concurrents, qui tournaient déjà à plein régime, ne pourront compenser la pénurie.

Voir la vidéo d’une minute sur iTélé.

… donc, comme tout ce qui est rare et qui manque, les prix vont sensiblement augmenter.

C’est l’occasion de se pencher sur les couches lavables.

D’un point de vue financier, ce n’était pas une très bonne opération par le passé. Il fallait presque un an pour rentabiliser le prix d’achat des couches lavables. Mais avec la crise économique qui s’aggrave, la baisse continue du pouvoir d’achat, le prix des couches jetables qui va exploser, ça commence à devenir plutôt intéressant, même pour un seul enfant.
Pour des couches lavables utilisées des années pour plusieurs enfants c’était déjà un bon plan.

Il faut quand même savoir que les couches lavables sont beaucoup plus contraignantes que les couches que l’on jette tout simplement quand elles sont souillées, en faisant une montagne de déchets. C’est vraiment moins pratique.

Une page en parle très bien, là : couches-lavables-et-couches-biodegradables.

et pourtant la maman insiste.

Personnellement, je suis totalement séduit par son argumentation sécuritaire du simple tissus, au lieu de dizaines de produits chimiques en contact presque 24h/24 avec la peau des bébés.

Pour ceux qui s’intéressent à l’autarcie, où qui vivent loin des commerces, ou sans moyens de transport, c’est aussi un moyen de fonctionner en autosuffisance, sans avoir besoin de transporter fréquemment un assez gros volume de couches.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr