Youpi ! encore un gauchiste mort !

Cette semaine il s’est passé quelque chose de tellement exceptionnel qu’il fallait absolument que je saute sur l’occasion.
Pour une fois qu’on peut se réjouir de la mort de quelqu’un sans être accusé d’apologie de crimes ou d’autres conneries visant à empêcher la liberté d’expression.

Remy Fraisse est mort.

Une mort incroyablement conne.

A 21 ans, il meurt en tentant de « défendre » un champ vide, avec un peu de boue et quelques herbes…. lol.
Les grands guerriers antifas de l’inutile, dans leurs exploits merveilleux.
Ho putain !, c’est encore plus du n’importe quoi qu’un mauvais épisode des Simpson.

Donc, un petit résumé des faits :
Le gouvernement, la région, des fonctionnaires incompétents et dictateurs locaux qui n’ont jamais tord, on décidé de la construction inutile d’un barrage inutile.

Pour une fois, les crétins de gôche antifas n’étaient pas du côté des traitres (et justement cette fois il en meurt un, lol).
Ils étaient du côté des vrais écolos et de ceux ignorés par le rouleau compresseur de la fonction publique.

Donc, au départ, c’était bien.

… Sauf que les antifas sont des barbares complètement cons, des sous-hommes sans cerveau, des lâches en bandes organisées qui ont le lynchage facile, et donc, comme toujours avec ces tordus incapables de faire les choses intelligemment, ça dégénère.

Dans la journée, il arrosent de centaines de cocktails molotovs les cowboys en bleu, qui pour une fois n’étaient pas occupés à voler les automobilistes au bord des routes avec des jumelles radars de vol automatique en se planquant courageusement.
Ils étaient sur le terrain, à défendre quelques brins d’herbe.

Et donc, pendant plusieurs heures les « gentils » gauchos jettent des milliers de pierres, des dispositifs incendiaires à base de feux d’artifices brûlants, et des centaines de flacons remplis de combustible…

Pour ces cons, C’est une journée de fête : à la campagne, avec du sport, des feux de camps, et du poulet grillé.

CRS en train de bruler vifs

Images des vidéos montrant des policiers en flammes

Dans la nuit, qui rend plus anonyme, les attaques empirent en violence. Et donc, les forces de l’ordre lancent des grenades sur les groupes d’assaillants.

Et là, machin chose meurt.

Le pauvre. Snifff.
Tralala.

Ce qu’il y a de bien dans cette affaire, c’est que c’est la première fois que l’on peut être très content de la mort de quelqu’un, au point de publier un article et ne rien risquer. Pas « d’apologie de crimes », Rien.

Parler de policiers en état de légitime défense, menacés par des centaines de lanceurs de cocktails molotov et de lapideurs en bande organisée, ce n’est clairement pas de l’apologie de crime.

Trop bien.

 

Un de moins.

 

Bon, ceci dit, vous voyez que vous pouvez perdre la vie de façon complètement stupide, en affrontant ceux qui ne sont même pas responsables des problèmes mais qui sont seulement là, et qui s’en prennent plein la gueule à cause d’autres.

Alors, avant d’agir, réfléchissez un peu.

Qui mérite d’être punis ?

Comment leur faire mal ?

Comment ne pas risquer sa vie en agissant aussi stupidement que ces abrutis d’antifas ?

Bientôt les émeutes vont se généraliser, pas besoin d’être un grand devin pour le savoir. Il y a tant de ressentiments, de colère, de désespoir, d’absence d’écoute, d’injustice, et pas de chef respecté pour ramener l’ordre.

Au lieu de vous transformer encore plus en victime ou en cible et de mettre vraiment dans la merde vos familles, laissez les stupides casseurs entre eux, s’en prendre plein la gueule comme ils le méritent,
et profitez-en plutôt pour agir efficacement ailleurs, quand c’est si facile, pendant que les troupes sont absentes.

On ne ramène pas la justice en s’en prenant à ceux qui ne sont pas coupables.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • comment meurt youpi ? (1)

8 comments

  1. frenchkiss dit :

    Encore un excellent article avec plein de vérités, et, cerise sur le gateau, agréable à lire et argumenté!
    Mais sur le coup, en lisant le titre, je me suis dit, Alexandre y va quand même fort, voire même trop loin!
    En effet comment se réjouir de la mort d’un compatriote, qui n’a pas nos idées bien sûr, et qui est même foncièrement contre, gauchiste sûrement, Antifa je ne sais pas, peut être effectivement, mais à mon avis qui ne méritait pas la mort… On ne devrait jamais mourrir pour ses idées, se battre oui, prendre et donner des coups, oui, mais mourrir, si ce n’est pas pour défendre sa vie et celle de sa famille et de ses amis, ou défendre son pays d’envahisseurs, ce n’est bien pour personne… Ce gars là se battait (ce jour là) contre des idées, des actions et des personnes que nous même nous combattons. Tu l’as déjà dit toi même, les ennemis de mes ennemis, même s’ils ne sont pas automatiquement nos amis, nous sont utiles.
    Ceci étant dit, et tout en étant d’accord avec le fait qu’il l’ai bien cherché (à force de tirer sur la queue du chat, on se prend des coups de griffes), ce qui m’a une fois de plus fait bondir dans cette affaire, c’est le mode de traitement de l’information fait par les journalistes… A peine avoué du bout des lêvres son appartenance au milieu ultra violent d’extrème gauche, aucune allusion aux gestes que tu décrits contre les forces de l’ordre et les cassages inutiles de biens publics lors des manifs de soutien qui ont suivis, avec une mise en cause (en accusation?) des forces de l’Ordre, etc…
    Que n’aurions nous entendus s’il s’était agit d’un Skin Head ou d’un militant nationaliste de droite? Alors là Haro sur la violence des affrontements, manifestations de bien pensant réclamant la dissolution des partis et des groupes soit disant fachistes et nazis, l’interdiction de ceux ci, la transformation en héros des CRS blessés, un beau discours de Hollande et Vaills main dans la main pour crier bien fort qu’il faut éradiquer ces suppots de Hitler et de Goering…
    Nous avons déjà eu des exemples de cette différence de traitement (autant par les journaliste que par les forces de l’Ordre)lors des manifs contre le mariage pour tous, à comparer à la mansuétude des autorités lors des manifs en France des islamistes en faveur de la Palestine, et proférant des menaces de mort (apparemment autorisées et en tout cas tolérées) contre les juifs. Sans parler des juges, si l’on compare les verdicts dans les affaires Taubira / Femen à Notre Dame….

  2. Massard dit :

    Salut les gars !
    Je n’irai pas jusqu’à m’excuser de ne pas partager certains avis tranchés. Je ne peux me réjouir de la mort non justifiée d’un homme dont je ne sais rien. Il semble que c’était un jeune étudiant français qui n’était pas considéré comme radicalisé (merci de me signaler si je me trompe, arguments à l’appui). Dans la vie, chacun est libre de ses choix et, s’il dispose des capacités intellectuelles nécessaires, doit pouvoir assumer ses propres erreurs pour évoluer. Je ne sais pas grand chose, ou si peu concernant le projet de barrage (ce n’est pas un sujet qui me passionne), mais je soupçonne que ceux qui en sont à l’origine y avaient quelque intérêt financier. En général, c’est la motivation principale : le pognon !
    J’essaie toujours de lire entre les lignes et je considère avoir assisté à un spectacle. La scène se passe sur un terrain où il n’y a rien à garder, rien à protéger. Pourtant en haut lieu il a été décidé de dépêcher des militaires sur place, en face de militants écolos considérés comme pacifistes. Arrivent d’on ne sait où (les accès ne sont pas contrôlés ?), des types qui veulent en découdre. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs réelles motivations ? Y-a-t-il manipulation ? Par quel moyen sont-ils arrivés là avec leur matériel ? On ne sait rien et on ne saura rien, puisque les projecteurs sont braqués ailleurs… La tension monte, des incidents, agressions s’enchainent. Alors, dans ma petite tête, je me demande qui a intérêt à discréditer les écolos présents sur le site, afin que l’opinion publique les assimile aux casseurs, provocateurs, assaillants, etc… ? Sur les chaines d’infos, pour peu qu’on soit attentif, on distingue bien que les petites frappes se situaient géographiquement à l’écart du groupe des écologistes.
    J’arrive à concevoir que des personnes ne partagent pas mes opinions, mon avis, pour des raisons diverses et variées. Par exemple : soit parce qu’ils n’ont pas atteint la maturité nécessaire, soit parce qu’on leur a bourré le mou, soit parce qu’ils n’ont pas encore constaté qu’ils portent des œillères. La haine nourrit la haine et, si je considère que mes adversaires politiques se trompent, je ne souhaite pas leur mort immédiate pour autant… Accordons-leur, un peu, le temps de reconnaitre leurs erreurs.

    En dehors de ça, je lance un appel à ceux qui prennent de trop grandes libertés avec l’orthographe. J’ai énormément de mal à lire un texte écrit à la hâte façon langage SMS ou bourré de fautes. D’ailleurs, je vais rarement au bout de la lecture lorsque c’est trop déplorable. Merci à eux de prendre le temps de se relire pour accoucher d’un commentaire plus lisible. Qu’ils prennent exemple sur Alexandre…

  3. Benji dit :

    Arrêter un peu Alexandre a tout à fait raison. Les abrutis qui cassent tout à Nantes sont les même qui sont contre le barrage. Que des ultra de gauche avec un cerveau ramolli pleins de shit et le qi d’une moule cuite. Ils ne valent pas mieux que mes bougnoul. La purification de la France ce n’est pas seulement les arabes, c’est aussi les abrutis de français qui porte préjudice à notre beau pays. Éliminer la peste en laissant le choléra, ou est l’intérêt ? Bref, je suis totalement d’accord avec l’analyse d’alex

    • Alexandre dit :

      J’ai remarqué ces dernières semaines que la pensée se libère un peu partout sur internet.
      Des mots comme bougnouls sont employés spontanément là où avant les gens étaient obligés d’employer des expressions comme « minorités issues de la diversités », « chances pour la France », maghrébins,…

      Les gens n’ont plus de tolérance et ne font plus d’effort pour contenir leur agacement. Ils s’expriment en montrant clairement qu’ils en ont marre.
      C’est clair que maintenant énormément de monde à envie d’en découdre et sauterait volontiers sur une occasion de conflit.

    • NapoléonIV dit :

      Benjamin, tu te trompes totalement! Les « casseurs » ne sont surement pas les fumeurs de jonc puisque, habitant dans un lieu où il y en a beaucoup, je les connais suffisamment pour t’assurer qu’à 95% ce sont des enfants de cœur. Les personnes qui ont détruit et attaqué les CRS lors des manifestations de Nantes, (…) sont des racailles de toutes races et minorités.
      Après, je suis d’accord avec le fait que purifier la Patrie consiste a exterminer/expulser chaque nuisible.
      Massard a raison concernant l’orthographe; tu te dois de prendre le temps d’écrire un message clair et lisible pour tous.

  4. Raynote dit :

    N’ayant pas le courage et l’aplomb d’Alexandre, je dirais simplement que la mort de R. Fraisse ne m’a pas émue outre mesure…

  5. nono dit :

    Du grand n’importe quoi : des manifestations lycéennes en hommage à Rémi Fraisse dégénèrent à Saint-Denis !

    Le département de Seine Saint Denis ne fait plus parti de la France. Je serai pour le rayer de la carte, lui et ses habitants. Ne serait-ce p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *