Utiliser les forces naturelles

Tout le monde remarque que le pétrole dévient inabordable
Tout le monde sait que le nucléaire empoisonne des dizaines de millions de personnes à chaque accident.
La facture du gaz augmente deux fois par an, avec maintenant un rappel sur les factures précédentes,
Le prix de l’électricité doit augmenter de 50% minimum dans les 5 ans (chiffre officiel de nos dirigeants, sans tenir compte de l’effondrement de l’euro, l’inflation galopante, la baisse des revenus des ménages…).

Il est vraiment temps de se pencher très sérieusement sur les énergies libres.

Les énergies libres reposent sur des évidences :
Puisqu’on ne peut rien faire contre le vent, l’eau qui coule, le soleil qui brille, le champ magnétique de la terre, l’attraction de la lune, la température de l’air,… autant essayer de canaliser un peu de ces gigantesques forces renouvelables en permanence.

 

A ma connaissance (et je suis loin de tout savoir) il existe déjà plus d’une quarantaine de formes d’énergies libres, gratuites, non-polluantes.
Je travaille moi-même de temps en temps sur mon propre prototype de moteur à énergie gratuite, et des dizaines de milliers de fadas dans le monde font comme moi.

Troy Reed par exemple, travaille depuis 1960 sur les moteurs utilisant le champ magnétique terrestre. Parmi ses brevets, on remarque qu’il a eu l’idée d’utiliser des ressorts pour éviter les à-coups qui finissent par stopper les mouvements. C’est tellement simple que ça en est incroyablement génial.

Sa voiture qui n’utilise pas de carburant, seulement le champ magnétique terrestre roule réellement.

L’énergie solaire devient quelque chose de courant partout autours de nous dans les petits appareils électriques : chargeurs, ventilateurs, bornes d’éclairage autonome,… plusieurs domiciles ont déjà commencé à équiper leur toiture de larges surfaces pour couvrir tous leurs besoins électriques.

On peut se chauffer passivement, juste en construisant sa maison avec des matériaux adaptés, orientés vers le soleil, pour avoir 20 degrés chez soi quand il fait -10 dehors, sans chauffage.

On peut faire cuire ses aliment avec des fours solaires. Ca demande plus de temps, mais ça ne coûte rien.
On peut stériliser l’eau pour la rendre potable, sans énergie, toujours gratuitement juste avec le soleil…

 

L’éolien a un rendement bien supérieur, MAIS, même dans une région normalement avec du vent, on peut rester quelque fois 3 semaines sans un souffle d’air.
L’éolien ne peut être utilisé indépendamment des autres systèmes. Avoir des batteries pour stocker l’énergie produite est un bon compromis.

Certains moteurs simples utilisent uniquement la température de l’air pour faire tourner un rotor. C’est presque incroyable.

L’hydraulique est la chose qui me fait le plus rêver.
J’adorerais m’installer près d’un fort cours d’eau. Non seulement ça préviendrait tous les éventuels problèmes d’approvisionnement en eau, mais surtout, ça permettrait de fabriquer 24 heures sur 24, avec autant de puissance qu’une turbine éolienne, de l’électricité, même la nuit.

 

Il est aussi intéressant de noter que l’on n’a pas besoin de convertir les mouvements de la nature en électricité.
Nos anciens s’en sont servi pendant des siècles sans électronique. Le vent permet par exemple de pomper de l’eau.
Ce qui est encore plus surprenant, c’est que l’eau, toute simple, ordinaire, juste avec son poids, permet de pomper de l’eau sans énergie, 24H/24 pendant des années, pour l’amener des dizaines de mètres plus haut dans des cuves de stockage… (sous lesquelles on peut par exemple enchainer des turbines hydrauliques).

.

 

Si on veut réduire ses factures énergétiques, quitter les abonnements toujours plus couteux et la dépendance à des réseaux, les idées ne manquent pas.

Avant de se lancer il faut savoir qu’on ne peut arriver à l’autonomie qu’en utilisant plusieurs idées.

Les méthodes dépendent des ressources naturelles autour de chez vous, du climat, de la température,…

Etre totalement autonome n’est pas possible facilement pour ceux qui vivent en ville, puisque les villes isolent de beaucoup de forces de la nature.

 

A suivre…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *