Une tornade détruit un centre commercial

Tornade sur Marseille

Une tornade aussi violente que subite, imprévisible, à ravagé ce dimanche en à peine 10 minutes le centre commercial de Plan de Campagne, à la sortie de Marseille.
20 personnes blessées, une centaine de pompiers envoyés en urgence sur place, une quinzaine d’ambulances, de très lourds dégâts.

Je n’ai pas le souvenir d’un pareil évènement ici, alors que j’ai passé presque toute ma vie près de Marseille.

Le réchauffement planétaire entraine une augmentation des catastrophes météo, avec des bouleversements rapides et extrêmes.
Ce genre de choses devrait devenir de plus en plus fréquent au fil des ans.

Il vaut mieux commencer à s’y préparer.

J’avais passé la journée à étudier toutes les solutions d’habitations légères alternatives (caravane, camping-car, tentes, mobil-home, algeco,…) pour échapper aux impôts locaux de plus en plus pesants, mais les actualités de ce soir me font réaliser que ce n’est pas une bonne idée.

Comme second logement de loisir et/ou pour une évacuation d’urgence (catastrophe industrielle, émeutes,…) avoir une grande caravane reste une bonne idée, mais pas comme habitation principale. J’y reviendrai en détail plus tard dans un autre article.

La première des précautions est donc de sécuriser en dur son domicile, pour limiter les dégâts du vent : toiture arrachée, objets lourds transformés en projectiles,…
Il faut aussi anticiper l’arrachage des lignes électriques et de téléphone. Avoir chez soi de quoi faire de la lumière : des lampes électriques ou à pétrole, des bougies, des allumettes,…
En hiver, une coupure électrique peut être gravissime pour le chauffage quand on vit avec des personnes fragiles, comme des bébés. Posséder un chauffage d’appoint (pétrole, gaz, cheminée…) est une bonne précaution. Une coupure de courant dure parfois plus d’une semaine, lorsqu’il y a d’énormes dégâts.

Vu que maintenant le téléphone passe par des box internet, ne plus avoir de courant signifie plus de téléphone, plus d’appel aux secours, plus d’internet, impossible de travailler à la maison, etc.

A vous d’identifier vos besoins indispensables. Pour tout ce qui vous est absolument nécessaire, il vaut mieux appliquer cette règle survivaliste :

  • Un, c’est rien,
  • Deux, c’est mieux mais
  • au moins trois moyens différents pour se procurer l’indispensable, c’est bien.

 

Si vous êtes pris dans une tempête :

  • Un véhicule n’est pas un abri. Les vitres se traversent comme du papier par les objets projetés par le vent. Le toit s’écrase. Le véhicule peut être emporté dans une zone dangereuse ou mortelle, comme une rivière, le bord d’un pont, sur des rails électrifiés,…
  • Les arbres sont dangereux. Même les très gros peuvent casser subitement, être déracinés, ou faire tomber sur vous une énorme branche.
    Les arbres attirent aussi la foudre.
    Ne restez pas sous des arbres, même en voiture.
  • Abritez vous si possible en urgence dans n’importe quel bâtiment.
    ET restez à plusieurs mètres des fenêtres. Elles peuvent exploser très vite et vous tuer ou vous mutiler définitivement, par exemple en recevant des éclats de verre dans les yeux ou sur la gorge.
  • Même en ville ne restez pas à l’extérieur !
    Des objets lourds comme des pots, des volets ou des morceaux de toitures peuvent tomber sur votre tête et vous tuer ou vous handicaper.

 

Les phénomènes météo violents vont empirer et devenir toujours plus fréquents, à cause du réchauffement planétaire. Il vaut mieux vous y préparer le plus tôt possible. Comme pour cette tornade, ça peut arriver subitement, de manière totalement imprévisible.

Apprenez à votre famille et à vos amis comment réagir.

Voici deux vidéo qui vous montrent que dans une voiture, vous êtes en danger de mort. En plus des chutes d’objets, d’arbres,… vous risquez de faire des tonneaux très violents.
La première vidéo a été tournée à Marseille aujourd’hui. L’autre vient du Japon. Là-bas, ces problèmes météo sont déjà fréquents.

Les précipitations anormales entrainent aussi très souvent d’énormes dégâts des eaux, des inondations qui ont encore plus de force destructrice que le vent.

Si vous avez le choix entre deux abris, celui du bas n’est pas forcément le meilleur.
Même un fois à l’abri, restez prêt à bouger encore, pendant toute la durée de la tempête.

 

Si vous n’avez pas besoin d’assistance, n’utilisez pas vos téléphones, pour ne pas encombrer les lignes. D’autres ont peut être besoin de joindre les secours.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • comment limiter les degats d\une tornade (37)
  • risque de travailler sur un toit avec du vent (2)

One comment

  1. blu sky dit :

    De plus en plus de scientifiques réalisent les conséquences de leurs fausses déclarations et écritures en faux au sujet d’un réchauffement climatique mais les enjeux financiers sont tellement considérables qu’il est impossible à ce jour d’avouer le plus grand mensonge jamais communiqué au monde . Tous les scientifiques et décideurs de ce monde ont eu connaissance des technologies qui reproduit par artifices dans le ciel les mécanismes de l’atmosphère dite naturelle. Depuis plus de 40 ans, le climat est devenu une arme stratégique avec des renversements des plus terribles qui soit, le climat tel que nous le connaissons est entièrement controlé, décidé et annoncé à l’avance, manifestant toutes sortes d’excès sans aucun équilibre donnant naissances à des hyper maltraitances qui peuvent être à caractères expérimentals ou punissifs-soumissifs des régions du monde mais surtout maintenir un état de peur catastrophique, la population qui croit connaître l’origine naturelle ne cesse d’accuser et d’être accusé à tort avec la pollution de l’activité humaine terrestre .

    Nous savons créer toutes les conditions pour amener la désolation et même des vents de grandes précisions aussi puissnts capables effectivement de détruire un hangard si celui ci est devenu génant pour certains, c’est tellement plus rapide nul besoin de permission et c’est remboursé avec le temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *