Un remède traditionnel presque gratuit contre les maladies émergentes incurables (par les médecins)

Cet article ne s’adresse qu’aux millions de français déjà touchés par une de ces dizaines de nouvelles maladies dégénératives à cause environnementale pour lesquelles la médecine moderne chimique n’a pas de remède,
et à ceux dont la santé s’est dégradée suite à l’intervention de professionnels de santé, comme après une vaccination obligatoire ou la pose d’amalgame dentaire au mercure…
euh, oui… ça concerne maintenant tout le monde, en fait.

Mais ceci dit, je ne suis pas médecin et je ne voudrais pas être poursuivi pour exercice illégal de la médecine. Je vous livre simplement ce que je sais et que je teste personnellement sur moi.
A vous de prendre le recul nécessaire pour ne pas faire de connerie, je ne suis pas votre nounou, et encore moins votre médecin.
C’est juste un témoignage.

Il y a environ trois semaines une femme que j’aimais bien s’est suicidée. Elle était atteinte de fibromyalgie, comme déjà environ trois millions de français(es).
Une maladie qui malgré le nombre ne semble pas être reconnue par les médecins, pour qui la douleur serait dans la tête, des malades imaginaires ou en dépression, qu’il faut traiter avec des psychotropes, que prennent déjà un(e) français(e) sur 4.

La fibromyalgie a pour symptôme principal une très forte douleur, très handicapante, résistante à tous les traitements, même aux antidouleurs les plus efficaces, comme la morphine.

Elle vient souvent avec les symptômes de beaucoup d’autres maladies émergentes, comme la dépression, les insomnies, les migraines, de la faiblesse, une fatigue persistante, un repli sur soi, une indifférence sociale, des dizaines de symptômes physiques ou comportementaux, quand ce n’est pas de la destruction rapide du corps : cancers, scléroses, nécroses des chairs…

Pour presque tous les malades, il y a d’abord de longues années de découragement de ne pas être pris au sérieux par le corps médical, malgré la présence des symptômes.
La douleur serait dans la tête, les examens sont normaux, la présence de mercure n’est pas détectée (puisque même pas recherchée), etc.

Les médicaments n’agissent pas comme ils devraient. Les effets secondaires indésirables sont très présents. Donc il faut prendre encore plus de médecines chimiques des bons gentils labos désintéressés qui nous veulent du bien, qui nous fabriquent des dizaines de millions de doses de cocktails de vaccins pour des maladies alors qu’elle ne tuent pas plus de trois français par an comme le tétanos, ou qui nous fabriquent de bons soins dentaires composés pour moitié de mercure très hautement toxique suintant en permanence pour le reste de la vie à quelques centimètres du cerveau.

La raison pour laquelle les médicaments n’agissent plus est parce qu’ils sont chimiques.
Le problème est justement l’accumulation de centaines de milliers de substances chimiques dans le corps : pesticides, médicaments, conservateurs, métaux…
tous à petites doses, mais qui font un effet cocktail de désordre total.
Une petite dose indétectable de tel produit perturbe une fonction, une autre petite dose indétectable de telle autre substance chimique empêche le bon fonctionnement d’un organe,
une autre molécule sature les capteurs du corps permettant le déclenchement d’une fonction naturelle, et ainsi de suite…

Une expérience récente a montré plus de 80 pesticides différents dans les cheveux d’enfants pris au hasard.
Les milliers de compléments alimentaires ou traitement chimiques des aliments utilisés par les industriels n’ont pas été recherchés.
Les métaux non plus.
Les herbicides, le fluor, les milliers de traces infimes de médicaments présents dans l’eau de boisson…

Chaque petite dose isolée est trop petite pour rendre malade, mais des dizaines de milliers de substances accumulées dans le corps font un effet cocktail.
Des doses infimes ont des conséquences dévastatrices.

Dessin logo simple de crane de pirate blanc sur fond noir, les os remplacés par deux seringues
L’empoisonnement généralisé est visible aussi sur les morts.
Vous savez que partout sur la planète les corps humains ne se décomposent plus ?
Au bout de 40 ans sous terre, les cadavres sont maintenant encore presque comme s’ils dataient de quelques semaines.

… et donc, pour les malades de trop trop trop trop trop trop trop de dizaines de milliers de substances non naturelles accumulées partout dans le corps, les médicament modernes chimiques n’agissent pas comme ils sont supposés le faire dans les publicités des labos pharmaceutiques.

Le corps lutte difficilement contre trop de produits chimiques.
Un nouveau produit chimique est comme une agression supplémentaire. Donc, le nouveau médicament n’agit pas ou apporte des effets indésirables qui n’améliorent pas vraiment les choses.

Les « remèdes » chimiques sur un corps saturé amplifient souvent le mal plus ou moins directement pour des millions de français.

Maintenant les médecins commettent l’énorme erreur de « soigner » les symptômes au lieu de s’attaquer aux raisons du mal.
Ils servent le bizness qui rapporte des milliards aux laboratoires privés, qui n’ont pas intérêt à ce que la population aille bien.

Les médecins essaient maintenant de faire taire les signaux d’alarmes qui hurlent qu’il y a des problèmes graves empêchant le fonctionnement normal des corps.
Donc forcément, les millions de malades victimes des gentils médecins si compétents qui injectent des doses de mercure et de virus dans les veines de tous les bébés pour « les protéger » de maladies qu’ils n’ont presque aucune chance de rencontrer,
les millions de malades qui font confiance aux médecins qui écoutent trop les labos, ne vont pas mieux.
La cause est toujours présente, et continue de s’accumuler et de dégrader la santé générale.

Pour bien faire, il faudrait nettoyer le corps d’un peu toutes ces substances non-naturelles accumulées au fil des ans.
Se débarrasser des causes au lieu de seulement masquer les symptômes.

Curieusement les médecins n’en parlent pas, n’y pensent pas, mais c’est possible.

Charbon de bois sur des planches de vieux bois
Vous savez ce qu’est du charbon de bois ?
aussi appelé charbon végétal.

C’est du bois cuit sans air pour transformer sa matière en carbone.

C’est une source d’énergie traditionnelle, renouvelable.
Ca ne coûte presque rien. On en trouve dans presque n’importe quel superette avec le retour des beaux jours, pour faire des barbecues.

… mais c’est aussi un composant des filtres de décontamination de l’eau, des cartouches de filtrage des masques à gaz, des produits d’absorption des pollutions…

Le charbon est chargé ioniquement. C’est à dire que chimiquement, électriquement, sa nature n’est pas neutre.
Lorsque deux substances de charges électriques opposées se rencontrent, elles se soudent immédiatement à l’échelle moléculaire.
Donc, puisque le polluant est lié au charbon, il ne peut plus se lier a d’autres choses, des cellules, le corps, salir l’environnement…

Bloc de charbon sur un tas de poudre
Le charbon est très facile à produire, à partir de matière première renouvelable qui ne coûte pas grand chose, et agit sur une quantité gigantesque de polluants et de poisons.

Le charbon a aussi une capacité particulière, il n’est pas absorbé par le corps humain.
Quand on avale du charbon, il reste dans le système digestif et sera évacué naturellement par les excréments en fin de digestion, 24 à 48 heures après avoir été avalé par un adulte.
Sur les personnes âgées, la digestion peut dépasser largement une semaine.

Et donc, pendant sa présence dans le système digestif, le charbon se charge de toxiques, toxines, métaux, pesticides, herbicides, conservateurs, faux sucres de synthèse, graisses « lights sans calories », cholestérol, médicaments chimiques, mais aussi de virus pathogènes, de mauvais champignons, de bactéries indésirables qui produisent des toxines qui rendent malade…

Charbon vegetal medical super active en poudre dans un verre avec une cuillereLe charbon est utilisé à haute dose (plus de 100 grammes) comme antipoison presque universel par les services d’urgence.

Il sert aussi en fractions de grammes dans des « médicaments » vendus à prix d’or par les pharmacies, les laboratoires pharmaceutiques ou prétendus « bio ».

Gellule de poudre de charbon actif

Soi-disant ce n’est pas le même charbon végétal que celui que vous trouvez dans un sachet à moins de 6 euros pour 4 kilos de charbon de bois pour barbecue, même à la superette trop chère du coin de la rue.
Celui des escr… euh non… des professionnels de san… euh… non… des…
euh, comment dire de façon non condamnable…
… ho… oui finalement : des saloperies de professionnels profiteurs parasites de la misère humaine, est « activé » ou « super activé ». Quand vous saurez ce que ça veut dire en vérité, vous allez rire.
Ou pas.

Leur charbon végétal est cuit une deuxième fois, mais plus à l’étouffée. Cette fois c’est avec de l’air ou de la vapeur (quand ce n’est pas avec des bons acides chimiques), pour chasser des résidus.
Cette manipulation augmente la porosité.

hoooo, pas de beaucoup, mais personne ne vous le dira.

La surface du charbon est doublée, voire presque triplée sur certains végétaux,
qui étaient très crasseux au départ et qui avaient vraiment besoin d’être nettoyés pour être vendu par des labos comme s’il s’agissait de charbon propre et donc absorbant, pour un usage médical.

Et donc, le « charbon végétal activé » se retrouve pour 15 grammes dans des mélanges avec 85 grammes de sucre et d’arôme, dans des préparations vendues dans des pharmacies en médicament de confort à plus de 7 euros, pour absorber les gaz intestinaux et que ça sente bon quand vous pétez.

Ca fait cher le gramme.
Oui oui, je vous parlais du prix de l’or.
Et à partir de charbon de bois qui ne coûte presque rien.

L’arnaque.


Nos grands parents utilisaient du simple charbon de bois réduit en poudre pour les petits soucis intestinaux, aérophagie, diarrhée, petite intoxications alimentaire, ou carrément comme antipoison. Même comme anti-venin.

… mais comme ce n’est pas du « super activé » hors de prix, il faut en prendre deux fois ou trois fois plus en équivalent gratuit.
C’est à dire une demie cuillère à café pour péter de l’air frais qui sent bon.
Cuillere de charbon en poudre
Bon, donc, son fonctionnement :
Le charbon reste dans le système digestif et ne passe jamais dans le sang.

Par contre le sang, la lymphe, les fluides gastriques, tous les liquides du corps échangent avec les organes et les cellules. Cette porosité s’appelle l’osmose. Un liquide très chargé va se décharger au contact d’organes vides, ou le contraire.

Avoir du charbon dans le tube digestif presque en permanence (la digestion dure au moins 24 h) permet d’évacuer petit à petit des substances chimiques et des poisons, par les excréments.
En fin de digestion, la bile n’est plus réabsorbée encore totalement surchargée, en laissant le sang toujours plein de substances qui ne sont pas sensées être là, naturellement.

Donc les organes de nettoyage, une fois débouchés, drainés, se mettent a mieux fonctionner et refont ce que des millions d’années d’évolution ont organisé sur tous les être vivants : l’élimination naturelle des poisons.
Monsieur caca
Je teste sur moi-même depuis une dizaine de jours le charbon de bois réduit en poudre, au moins 4 cuillères par jour avec beaucoup d’eau.

Il y a un gros mois j’avais répondu à un très long questionnaire médical, dont une question était « Sur cette échelle de 0 à 10, placez une croix à l’endroit qui correspond à votre impression de santé générale ».
Je n’ai pas coché 0 puisque je suis en vie et capable de cocher, alors j’ai mis 1.

Au bout de seulement 10 jours de prise de charbon, je mettrais 3.

Là, j’ai dormi 5 heures d’affilées. Avant c’était un réveil presque toutes les demies-heures, avec un épuisement complet.

J’ai un peu mal aux mains aujourd’hui mais vu la taille des éruptions solaires de la nuit dernière sur les photos satellites, c’est normal.
Par contre les trois derniers jours c’était sans douleur.
Pas de « Aie !!!! » juste en marchant.

Et donc justement, trois jours d’affilés j’ai passé deux à trois heures à bricoler chaque jour au lieu d’être dans ma chambre, cloué au lit.
J’ai même déplacé 15 mètres de clôture en grillage dans mon mini jardin, en replantant des piquets, coupant du fil de fer pour les attaches et tout et tout. Sans douleur.

Cela fait une semaine que j’oublie carrément de porter mes aimants néodymes surpuissants autour de mon cou, près du coeur. Je n’y pense même plus.
Je n’en ai pas besoin puisque je respire.

Les aimants sont un anti-inflammatoire naturel. Ils orientent certains composants du sang sur le champ magnétique terrestre. Au lieu d’être collés en grappes qui ne passent pas dans les minuscules vaisseaux sanguins, les capillaires qui sont la plus grande partie du système circulatoire humain, les composants du sang sont comme en file indienne, un par un, orientés nord sud, et donc passent facilement dans les minuscules capillaires pour aérer, nettoyer, nourrir, soigner…

Avec mon nez cassé 5 fois et très bouché je sens la différence en une seule minute quand je porte des aimants en collier près du coeur.
Le nez se dégage.

Là, donc, depuis une semaine les aimants sont sur mon bureau et je n’ai pas eu besoin de les mettre autour du cou. Je respire.

Avant le charbon, je me nettoyais le nez plusieurs fois par jour avec de l’eau ordinaire et une pipette en plastique. Il était toujours bouché, rempli de sécrétions séchées.
Là je ne le fais plus qu’avant de me coucher. Il est presque propre.

Je suppose que le système respiratoire a éliminé quelque chose qui m’irritait, m’inflammait, provoquait des réactions gênantes et étouffantes.

Les premiers jours de la prise de charbon, les sécrétions autour des yeux étaient très épaisses. Au réveil il y avait comme des grains de sable durs sur les paupières.
Apparemment d’après mes lectures, ce serait le signe que le foie serait en plein drainage.

Les oreilles ont été très sales pendant trois jours, avec de la cire jaune.
Le front un peu chaud plusieurs jours aussi.

La peau a pris quelques jours une mauvaise odeur résistante aux douches, même avec deux savonnages successifs.
Il y avait des démangeaisons, des rougeurs, des boutons sous les cheveux…

On dirait que tous les organes excréteurs visibles se sont vidés en quelques jours.

Maintenant ma peau est passée de grasse et souvent humide a un contact très agréable, doux, fin, sec mais sans sécheresse, juste sans excès de sébum.
Et sans odeur.

Hier j’ai été obligé d’aller dans le centre ville de Marseille, le bain de micro-ondes géant avec des milliers d’antennes de tous types partout, et je n’ai pas eu l’impression habituelle de cuisson. (Ce qui n’est pas forcément une bonne chose, puisque la douleur face aux ondes non-naturelles cancérigènes est un signal d’alarme qui alerte du danger).

Trois quarts d’heure avant que le réveil ne sonne, j’étais déjà debout.
Normalement deux réveils sonnent toutes les 6 minutes pendant une heure et demie avant que je ne trouve la force de m’arracher du lit pour faire les choses à une heure précise, imposée par les autres sur rendez-vous, et pas quand je m’en sens capable.

Là, donc, j’ai même dormi 5 heures d’affilées.

Le soleil de midi n’est plus quelque chose qui m’agresse totalement, insupportable. C’est juste trop lumineux, mais sans douleur.

La main gauche, la plus abimée, n’est plus contractée. J’arrive presque à la mettre à plat.

L’amélioration est spectaculaire dans de nombreux domaines en seulement quelques jours.
Donc, aujourd’hui je vais finir de réduire en poudre mon sac de 4 kilos de charbon de bois ordinaire pour barbecue, pour avoir ce qu’il faut pour 4 cuillères par jours pour les prochains mois.

J’ai utilisé le vieux mixer qui traine dans la cuisine depuis plus de vingt ans, que je croyais increvable, qui est mort en une seule séance de broyage du charbon. C’est un matériaux très dur. Il ne fallait pas mettre des morceaux.

Donc, j’ai ré-essayé sans plus rien casser, juste avec une pince coupante ou un sécateur pour séparer les gros blocs,

Morceaux de charbon decoupes avec un secateur

puis une pince plate pour écraser en poudre. C’est plus lent mais ça marche.

Ajout d un ressort sur une pince ordinaire pour qu elle reste ouverte

J’ai ajouté en dix secondes un simple ressort sur une veille pince plate pour qu’elle s’ouvre toute seule.

Reduction de la taille des morceaux de charbon en les ecrasant avec une pince

Il suffit de la planter dans le pot de morceaux de charbon, de fermer la pince, relâcher, se déplacer de quelques millimètres, relâcher… des centaines de fois, sans forcer.
Avec le ressort ça va presque vite.

Quand on secoue doucement le pot, les plus gros morceaux vont à la surface et la poudre au fond, donc il n’y a pas besoin de chercher et trier.
Il suffit de planter la pince là où les morceaux sont gros.

Les morceaux les plus gros reste au dessus… donc, après avoir rempli manuellement un bocal de poudre de charbon faite à la main, j’en ai bu, et je n’ai pas aimé le résultat.
Les grains ont un peu de mal a passer. C’est presque comme quand on est à la plage et qu’on veut essayer de manger quand même le sandwich qui est tombé dans le sable.

Par contre, quand la poudre est très fine, ça s’avale super facilement. Donc, il faut finir par un passage en mixer.
Donc j’ai utilisé mon deuxième mixer, cette fois un tout petit modèle, premier prix, miniature, fragile… mais apparement quand on n’essaie pas d’y mettre des blocs, seulement des grains, le mixer ne force plus et ça marche très bien.

Materiel simple pour faire facilement soi-meme du charbon en poudre

En sortant du mixer, la poudre peut être versée sur une passoire fine de cuisine, posée sur un pot un peu large.
En tapotant la passoire, la poudre va au fond du pot. Les grains qui restent dans la passoire peuvent retourner dans le mixer pour finir d’être broyés.

Utilisation d une passoire de cuisineC’est salissant. Il vaut mieux être dehors, sur un support dont on se fout ou qui ne craint plus rien.
La poudre fine vole partout facilement, donc c’est à faire un jour sans vent.

Sac de charbon de bois ordinaire, pas cherA vue de nez, sans même compter, un sachet de charbon de bois réduit en poudre coute entre 50 et plus de 400 fois moins cher que le charbon vendu dans les boutiques de bio ou dans des « médicaments » avec 85% de sucre et quelques traces de charbon.
C’est quasiment la même chose.

Assiette remplie de poudre de charbon
Bon, je vous rappelle que je ne suis pas médecin, je ne suis pas votre médecin, je ne connais pas vos problèmes de santé, je ne connais pas votre dossier médical, je ne vous vante pas un remède miracle qui soigne tout et fait même gagner au loto.

Je ne pense pas comme un médecin moderne si efficace contre toutes les nouvelles maladies dégénératives.

Je vous parle juste de mon expérience personnelle.

Je teste moi-même, puis je dis ça ça marche, ça ça marche pas, j’ai fait ça et j’ai obtenu ça, j’ai cassé ça en croyant bien faire, là je me suis planté et comme ça ça semble marcher.
Rien de plus.
A vous d’en tirer vos propres jugements et décisions en fonction de votre parcours.

Je vous rappelle que le charbon est un anti-poison presque universel utilisé par les services d’urgences médicales.
Il absorbe, stocke, accumule et évacue par les voies naturelles presque toutes les substances nocives, les doses trop massives de médicaments, les produits chimiques…
donc il a aussi le défaut de neutraliser les médicaments nécessaires pris en même temps, comme par exemple la chimiothérapie qui « sauve » temporairement un cancéreux sur 10, en détruisant à long terme ses défenses immunitaires naturelles et jusqu’à son ADN…

Je pense que le charbon peut être très dangereux pour les 25% de français sous psychotropes.
Le début du traitement ou l’arrêt sont les périodes où le risque suicidaire explose littéralement, avec des comportements spontanés aberrants, inhabituels.
Donc, les moutons drogués légaux qui prennent des camisoles chimiques pour ne pas être indignés de l’état du monde, qui se soumettent, qui prennent des calmants parce qu’ils sont au chômage, n’ont pas de logement décent, n’ont pas les moyens de soigner une dent, se font agresser par des étrangers protégés par les politiciens… risquent de se réveiller et la réalité qu’ils ont laissée s’installer n’est vraiment pas belle à voir.

Pas comme un joli dessin au fusain.

Femme nue dessinee au fusain et a la craie blanche sur une feuille de couleur grise

Les connes qui inondent 24h sur 24 tous leurs organes pendant des décennies avec des hormones de synthèse cancérigènes pour pouvoir démolir le fonctionnement normal de seulement leur petit utérus, risquent d’avoir une surprise.
La pilule stérilisatrice est aussi absorbée par le charbon.

Ce qui me fait penser que le charbon agit très puissamment est la sensation bien connue que j’ai eu dès le premier jour. Des picotements profondément dans les doigts et dans les pieds.

Chaque fois que je recommence une cure de chlorella cette sensation revient.
Petit tas de comprimes de chlorellaLa chlorella est une algue unicellulaire verte, très riche en chlorophylle et en vitamines, vendue en comprimés ou en poudre dans les magasins bio.
Normalement ce n’est qu’un complément alimentaire, tout à fait inoffensif même à des doses gigantesques, sauf pour les personnes intoxiquées au mercure, pour qui le début de la prise aggrave temporairement tous les symptômes.

La cellule de la chlorella a un défaut cellulaire encore plus prononcé que le nôtre. Le mercure qui l’approche dans l’estomac se soude à elle, et donc est évacué naturellement dans les excréments. C’est le même principe que pour les substances chimiques non naturelles sur les parois du charbon.

Donc, la chlorella est seulement un détoxifiant du mercure, mais comme le mercure lui-même est utilisé industriellement et jusque dans les amalgames dentaires pour sa propriétés à se souder électriquement aux autres métaux, l’évacuation du mercure entraine aussi le rejet de beaucoup de métaux toxiques présents dans l’organisme, qui provoquent de nombreuses maladies émergentes (alzeimer, scléroses, autisme…).

La chlorella est épouvantablement chère. Presque 24 euros la boite. Elle ne dure qu’une grosse semaine utilisée en cure de détox du mercure.

Dès la semaine suivant les premières prises l’amélioration est très nette.
Avec moins d’atomes de tous les métaux qui font antenne dans le corps, je peux passer du temps sous une antenne relai cancérigène sans même la sentir, youpi.

Par contre, les symptômes reviennent toujours dans les mois qui suivent l’arrêt de prise de la chlorella.
Apparemment il ne faut plus s’arrêter, mais le prix est intenable.

Un sachet de 4 Kilos de charbon de bois pour barbecue pour moins de 6 euros, ce n’est pas la même chose. C’est un remède qui devient presque gratuit quand on le transforme en poudre soi-même.

Au moins 4 cuillères par jour, ça peut être fait sans dépenser 1500 euros en charbon « activé » de pharmacie.
Toute une vie à accumuler des poisons dans le corps, à stocker des centaines de traitements alimentaires chimiques, ça ne se compense pas en quelques jours, avec quelques grammes de charbon activé.

Cuillere de charbon en poudre

Par petite dose, juste une cuillère dans un peu d’eau, ça passe très bien.
Le charbon n’a quasiment pas de goût, mais en boire une grande quantité d’un coup est vraiment désagréable.

Juste une cuillère à café dans un demi verre d’eau, avec un peu de sirop pour donner un bon goût, ça passe facilement.
Puis encore un petit peu d’eau pour rincer le verre de tout le charbon déposé, non soluble, encore une gorgée,
puis encore un petit d’eau pour finir de tout avaler.

Il faut boire beaucoup pour diminuer l’effet constipant du charbon.

Si la poudre n’est pas mouillée, elle s’envole dans les poumons en respirant et fait tousser.

Il existe d’autres moyens de prendre le charbon, comme d’avaler 60 gélules par jour avec de la gélatine d’animaux d’élevages plein de produits chimiques, mais l’eau ordinaire me semble personnellement le meilleur moyen possible.

Avant les repas ça permet d’avoir le charbon déjà en place au moment où la bile arrive pour digérer les aliments, donc ça accélère considérablement le nettoyage du corps par le système d’évacuation naturel.
Les produits indésirables qui arrivent par la bile se collent définitivement au charbon dans l’estomac et n’ont plus la possibilité de retourner dans le sang pour continuer à le surcharger.
Un adulte produit environ 6 à 8 litres de liquide digestif par jour. Quand il n’est plus saturé de polluants, le liquide digestif fait mieux son travail.

Des fadas américains se vantent dans les magazines d’ajouter du charbon en poudre à leurs repas pour pouvoir bouffer plus de cochonneries en grossissant moins, parce que le charbon se colle aussi à de mauvaises graisses comme le cholestérol.
Au lieu de simplement éviter la malbouffe.
Ouais.
Mais c’est des américains.
Ces gens ne sont pas des lumières.
Regardez ce qu’ils ont comme président.

Donc, il faut éviter les graisses qui recouvrent le charbon et diminuent son adsorption des autres substances. Donc, le mélange du charbon dans une crème dessert pour l’avaler plus agréablement par exemple, n’est pas une bonne idée.

La silhouette générale s’est sensiblement affinée en une dizaine de jours. Tout est mieux dessiné.
L’explication serait que les chaines longues de lipides rendues chimiquement stables et impossibles à virer à cause de la présence de mercure, pourraient enfin être traitées normalement par le corps et blablabla bla bla… baratin scientifique et blabla bla bla.
Ce que je vois c’est que le changement de l’image dans le miroir me plait.

Donc comme je l’ai vu sur moi-même, au début de la prise de charbon en poudre, une grande quantité d’effets gênants apparait.
Les substances toxiques que le corps avait mis hors circulation petit à petit en les stockant, les isolant, se remettent à circuler massivement, jusqu’à leur expulsion.
Donc ça provoque des sensations désagréables dans le ventre, avec alternance de constipation et diarrhée, selon la nature des substances qui s’accumulent dans l’intestin pendant une grosse journée.
Une fois qu’un élément perturbateur est purgé, le corps fait ce qu’il est naturellement prévu pour faire, sans avoir besoin de produits chimiques. Donc en cascade, d’un jour à l’autre, les symptômes varient. Démangeaisons, boutons, fatigue, picotements dans les nerfs…
Pire au début, quand les produits se retrouvent concentrés, puis une nette amélioration quand ils sont moins nombreux dans le corps.

Je vous rappelle que je ne suis pas votre médecin.
Je ne suis pas celui qui veille à votre bonne santé en vous injectant des virus, de l’aluminium et du mercure directement dans les veines, pour vous protéger de maladies que vous n’avez statistiquement que très peu de chances de rencontrer réellement.
Je ne fais pas d’ordonnances, je ne vous prescris rien.

J’écris cette page de témoignage juste comme ça.
Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

Mais je voudrais profiter de sa lecture pour vous dire quelque chose sans rapport :
de ne pas utiliser les blocs de charbons pour faire quasiment gratuitement de gigantesques tags dégueulasses sur les murs des bâtiments de gens que vous détestez, qui foutent la merde partout où ils passent.

Peinture rupestre de sanglier
Ce n’est pas parce que depuis l’âge des cavernes, les hommes dessinent des sangliers sur les parois que vous devez faire pareil, dans l’emballement d’un retour aux sources, poussé par la joie d’avoir du pigment naturel dans les mains.

Je sais, le charbon permet de dessiner avec plus de finesse que des couteuses bombes de peintures polluantes ultra-toxiques qui détruisent ma couche d’ozone, mais faire des fresques artistiques partout; sur des supports qui ne vous appartiennent pas, ce n’est pas forcément cool, selon certains points de vue.

Dessin au fusain de tete de cochon
Et ça peut coûter des milliers d’euros en ravalement de façade.
C’est un budget dont beaucoup d’associations ou surtout de particuliers membres actifs dans des associations, religions, sectes, mouvements politiques… n’ont plus, maintenant que leur crise est totalement installée.

Quand j’étais un naïf jeune soldat de la paix en ex-Yougoslavie (un pays qui n’existe même plus sur les cartes) quand les envahisseurs musulmans ont massacré tout le monde,
du charbon était aussi employé pour marquer très visiblement les murs des bâtiments ennemis un peu avant les attaques d’épuration.
Les bombes de peinture sont un peu difficiles à se procurer quand il n’existe plus de commerces ni de routes praticables.

Gros-plan-sur-un-marquage-ethnique-avant-attaque
Ca me désolerait presque, que des jeunes en colère décident de dégrader les biens des parasites, des vrais provocateurs, de stigmatiser certaines populations, de les marquer de façons menaçantes pour mettre la pression ou carrément pour préparer activement l’épuration qui s’annonce, tout ça, suite à la lecture d’un article sur le charbon de bois.
Ca me désolerait que mes propos soient déformés et mal interprétés.

Dans notre pays, dans l’exemplaire République si démocratique et Patrie des droits de l’homme, on peut dire les choses franchement, purement et simplement, sans avoir besoin de trouver des moyens détournés pour jouer encore plus aux cons encore plus loin avec ceux qui ont pris la décision de commencer à jouer aux cons.

Je n’ai pas envie que l’on me reproche une quelconque responsabilité dans des milliers de fresques murales néo-préhistoriques urbaines, du « sanglier-art », juste parce que j’ai parlé de charbon, un pigment artistique traditionnel, qui a en plus l’étonnante faculté d’absorber les pets, et que l’on peut tous avoir sur soi légitimement rien que pour cette excellente raison.

Une bombe de peinture ne sert finalement presque qu’à taguer ou dessiner des bites ou des moustaches nazies sur les affiches électorales.
Le charbon sert aussi à faire des pets qui sentent bon. On peut tous en avoir un morceau dans la poche, dans un mouchoir, même sans avoir l’intention de l’utiliser autrement.
Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, que je n’ai jamais dit et que je ne dirai jamais.

Je ne voudrais pas que nos autorités socialo-islamiques me croient responsable d’une vague de marquages ethniques ultra-visibles en grand sur les murs, en commençant à mettre une inquiétante pression ethnique de repérage de pré-guerre civile,
juste parce que mes propos auraient été mal interprétés par des cerveaux limités gorgés de psychotropes.

Je ne dis pas le contraire de ce que je dis ou inversement, pour diffuser mes idées en pissant sur les censeurs, en brouillant les pistes, en restant dans le flou et tout le tralala.
Non non.
Oui.

Je vous dis juste quelque chose qui n’a aucun rapport avec le marquage des maisons des traitres.
Je vous dis juste que je bois du charbon et que ma santé s’améliore au point que je n’ai pas du tout l’intention de m’arrêter.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • Carbonne vegetale medecine chinoise traditionelle (18)
  • esque cest efficace de mettre de eau oxygénée pour enlever un bouton sur le ventre (12)
  • peut-on avaler la poudre de souci comme remède? (6)
  • est-ce que le charbon activé filtre le sang (4)
  • venir a bout des pellicules capillaires avec du charbon (4)
  • chlorella insuffisance renale (3)
  • charbon traditionnel contre le cancer (3)
  • depuis que je prends de la chorella jai mal partout (2)
  • manger de la poudre métal est bon pour la santé (2)
  • ma tete me fait mal comme parasite (2)

62 comments

  1. Clovis dit :

    Bonjour Alexandre,

    Content que tu aille un peu mieux.

    Je ne suis médecin non plus mais avant toute prise de charbon de bois en poudre, je conseille instamment une acclimatation de 8 jours avec de l’homéopathie (tube de 2.80 euros dans toutes les pharmacies) :
    Carbo vegetabilis 3 X 5 gélules à chaque repas, en 4 ou 5 CH (CH = Concentration Homéopathique).

    Normalement l’homéopathie est déjà suffisante pour détoxifier sans aucun des inconvénients que tu évoques à juste titre. Et surtout, une cure de huit jours permets de préparer l’organisme à des prises de poudre (si nécessaire)en douceur.

    En tout état de cause 100 gr / jour en trois fois est largement suffisant.
    (1 cm3 de charbon brut équivaut à une surface d’adsorption de 300 m2 ! ça ne sert à rien d’en prendre plus.)

    Contre-indications :

    – Le charbon végétal n’est pas recommandé aux femmes enceintes ou qui allaitent. Il ne convient pas aux nourrissons ni aux enfants de moins de 6 ans, sauf avis du pédiatre traitant.
    Effets indésirables

    – Le charbon végétal donne aux selles une couleur noire.

    – Interactions avec des médicaments

    – Réduit notablement l’effet de tous les médicaments.

    Avertissement :

    Ne doit pas être consommé en même temps que des médicaments. Il est préférable de prendre ceux-ci deux heures avant ou après avoir ingéré du charbon végétal.
    La recherche sur le charbon végétal

    En 1813, une démonstration devant l’Académie française de médecine, dirigée par M. Touéry, un pharmacien de Montpellier, a permis de conclure qu’une dose létale de strychnine pouvait être neutralisée si celle-ci est enrobée dans du charbon végétal. Une étude récente a établi que le charbon végétal pouvait adsorber certains virus tels que la variole du mouton, le rotavirus, l’entérovirus et la fièvre aphteuse. Des essais cliniques sur des rats ayant ingéré des gélules de charbon végétal sont arrivés à la conclusion que ce produit naturel ralentissait le vieillissement. En effet, ces rats ont vu leur espérance de vie grimper de 34,4%, en raison de l’amélioration de leur flore intestinale et des processus d’élimination et d’assimilation. Deux médecins (K. F. Kopp et H. Yatzidis) ont confirmé que le charbon végétal pouvait agir favorablement, dans le cas d’insuffisance rénale, chez les patients ne supportant pas la dialyse. Cette utilisation se retrouve également mentionnée dans une étude clinique effectuée en 1997 par l’Université pharmacologique de Hongkong.

    Sources :

    Amuhf (1992), Épuration digestive lors des intoxications digestives, Nîmes, le 27 novembre 1992.

    Courty, Clément. (1952), Charbons Activés : adsorption des gaz et des vapeurs , Gauthier-Villars.

    Gaid, K., Cavelier, C. et Martin, G. (1982). Mécanismes de l’épuration biologique sur charbon actif. Water Research , 16(1), 7-17

    Gaid, K., Martin, G. et Cavelier, C. (1979). Observations au microscope électronique des populations bactériennes sur charbon actif. Journal français d’hydrologie , 10(2), 125-130 .

    Lafrance, P., Mazet, M. et Villessot, D. (1983). Croissance bactérienne sur charbon actif granulé. Investigation au microscope électronique à balayage. Water Research , 17(10), 1467-1470 .

    Merlet, N., Premost, M., Merlet, Y. et Coallier, J. (1992). Enlèvement de la matière organique dans les filtres CAB (CAB = charbon actif biologique). Revue des sciences de l’eau/Journal of Water Science , 5, 143-164.

    Thibault, D., Desjardins, R., Prévost, M., Niquette, P. et Lachapelle, J. (1997). Exploitation des filtres bicouches au sable et charbon actif biologique. Canadian Journal of Civil Engineering , 24(2), 250-262 .

    Starenkyj, Danièle. Mon petit docteur. Éditions Orion.

    Versini, François. (2013), Le charbon de bois activé , Rouge et Vert éditions. Nouvelle édition.

  2. Lancelot dit :

    Pour l’ingestion de la mixture surtout pas de sirop ou de sucre blanc (le glucose de l’industrie alimentaire est un véritable poison pour l’organisme !) : remplace par du miel si tu ne peux pas te passer de sucres.

    Mais il y a un autre truc : mets la poudre dans un café (ou nescafé) tu sentiras aucun désagrément organoleptique. Ou dans un yaourt mais c’est trop joli visuellement.

    Et puisqu’on est dans les remèdes de chamanes, si tu te sens fatigué remplace le sel (toxique) par un assaisonnement magique mélange poivre vert, blanc et noir + bais de coriandre + piment de Jamaïque + bais rouges (Ducroc fait ça très bien, sinon à quoi ça sert qu’il se décarcasse !)

  3. Massard dit :

    Véritablement, très intéressant…

  4. Monique dit :

    Bonjour, merci pour votre article très intéressant. Je suis atteinte de Fibromyalgie depuis 27 ans mais diagnostiquée seulement depuis 2 ans ! Eh oui ! c’était le stress ou dans ma tête d’après ces médecins! J’ utilise du Curcuma en poudre qui est un anti inflammatoire très efficace si on l’utilise tous les jours.Il ne guérira pas mais il soulage réellement de la douleur. On le trouve partout dans les magasins et même en Bio. Cela dit le Charbon de Bois est excellent aussi. Bon courage à tous. Merci pour votre aide et vos conseils.

  5. Steve Austin dit :

    Pour le reduire en poudre tu peux utiliser un vieux moulin à café ou un ball mill, il y a des tutoriels sur YouTube pour s’en fabriquer.
    accessoirement on peut aussi faire de la poudre noire avec. Enfin moi je dis ça je dis rien !

    • Alexandre dit :

      C’est justement ce que je me suis dit hier, en broyant ma poudre de charbon.
      C’est un moyen d’avoir presque gratuitement de grandes quantités de matières explosives utilisées pendant des siècles pour faire la guerre, abattre des ennemis, détruire des bâtiments…

      🙂

  6. Clovis dit :

    Le secteur de l’industrie de la médecine occidentale est complétement inféodée à la législation corrompue ordonnée par les labos pharmaceutiques. Les médecins modernes sont intéressés par des primes « sur résultats » tels de vulgaires commerciaux.

    Le système est si pernicieux et verrouillé que quant bien même ils voudraient guérir des symptômes sans respecter les protocoles chimiques légalisés ils se verraient radiés de l’ordre et/ou poursuivis en justice au titre de leur responsabilité professionnelle en cas de pépin.

    Les charlatans au service du système ont de tous temps éclipsés les génies désintéressés ne roulant pas pour les sectes mamoniques qui manipulent le monde depuis les trous de leurs loges secrètes et qui osent nommer « Travaux » leur œuvre de sape et de destruction de tout ce qui serait profitable à ceux qu’ils considèrent comme du bétail proliférant.

    Exemple.
    Le quotidien L’Intransigeant écrivit au début du 20e siècle :

    « Les travaux de Pasteur apportent une conception de la maladie.
    Ceux de Quinton nous apportent une conception de la santé.  

    « Qu’est-ce qu’un sérum de Pasteur ?
    C’est un sérum particulier à une maladie et contre cette maladie, un sérum qui attaque un microbe donné et aucun autre.

    « Qu’est-ce qu’un sérum de Quinton ?
    C’est un sérum qui n’attaque aucun microbe particulier, sinon qu’il donne à la cellule organique la force pour lutter contre tous les microbes. »

    Avec la guerre de 14-18, sa technologie tomba dans l’oubli.

    http://www.mr-plantes.com/2014/05/plasma-de-quinton/

    • Alexandre dit :

      … probablement parce que la « grippe espagnole » a tué presque 20 millions de personnes, qui ont « bénéficié » des stocks de vaccins qui n’ont pas été utilisés sur les soldats, morts par millions. Seules les personnes vaccinées sont tombées malades ou sont mortes.
      Il y a eu une épuration des pensées divergentes, grâce aux premières vaccinations ultramassives.

      Les arguments des médecins et labos avec trop de stocks étaient qu’ils fallait protéger la population des maladies que les soldats (tous vaccinés mais faut pas le dire) pouvaient ramener avec eux à leur retour du front.

  7. titus dit :

    Pour ceux qui ne sont pas encore convaincu de son efficacité: en 1813 un pharmacien à manger une dose létale de poison enrobé dans le charbon végétal devant l’institue de medecine et n’est pas mort. Il me semble aussi qu’il est utilisé dans les anciens masque à gaz mais je ne puis le vérifier.

    • MadeInCH dit :

      Et dans les nouveaux!!!
      Les filtres au « charbon actif » sont ceux utilisés partout contre les agents chimique.

      L’une des seule chose contre lequel un filtre au charbon actif n’est pas efficace est le CO, le monoxide de carbone.

      Mais pour filtrer des gazs de cheminées, ou de l’eau devant être assez « pure » dans des réactions chimiques, les filtres à charbons actif sont parfaitement d’actualités.

  8. Alexandre dit :

    La sensation de picotement à l’intérieur des mains et des pieds serait due à une ionisation du corps.
    Les atomes de métaux inactifs stockés dans le corps, sont transformés en ions par l’arrachage ou l’ajout d’un électron, dans les fluides du corps dont la charge est modifiée par la présence de charbon dans le système digestif.

    Donc, contrairement aux produits de chélation (libération des métaux) chimiques interdits en France mais utilisés partout dans le monde, ou aux produits naturels comme la coriandre,
    avec le charbon les métaux ne sont pas simplement libérés pour une promenade toxique dans le corps, puis se redépose puisqu’ils sont presque impossible à éliminer naturellement,
    avec le charbon ils partent dans les excréments.

    Donc, le charbon est à la fois un produit de chélation et d’élimination par les voies naturelles.

    La sensation de fourmillement dans les extrémités est plutôt un bon signe pendant la cure, ça montre que les métaux stockés sont devenus des ions qui vont être éliminés.

    • Steve Austin dit :

      La sensation de fourmillement dans les extrémités s’appelle « neuropathies périphériques ». Visiblement le charbon t’empêche d’assimiler les vitamines du groupe B.
      Fais gaffe, tu semble glisser vers le scorbute avec ces prises chroniques.
      Les detoxifiants ne se prennent pas sur le long terme, ce serait comme poncer la rouille tous les jours:au bout d’un moment il ne reste plus de métal.

      • Alexandre dit :

        Sur un corps en bonne santé au départ, ajouter quelque chose d’actif dérègle tout. Un peu comme la pilule rend stériles les femmes en bonne santé et fertiles.

        Moi je suis malade, en grande partie à cause du métal en trop, donc dans mon cas, le nettoyage est une bonne chose.

        • nonom dit :

          Le scorbut est causé par une carence en vitamine C. L’apparition de fourmillements (doigts ?) concomitant à la prise de charbon végétal laisse à penser, tout comme le dit Steve Austin, à une carence en vitamine B12. Il faudrait que tu veilles à t’alimenter correctement en œufs, abats, viandes et poissons.

          • Alexandre dit :

            Le scorbut était la maladie des marins qui partaient pour de très longs voyages, bien au-delà du temps de conservation des fruits et légumes. Cela mettait des mois avant d’apparaitre.
            Là, les fourmillements aux bouts des membres n’indiquent pas la même chose.

            Vous avez déjà vu ces machines de ionisation qui permettraient la détoxination par les pieds ?
            Les pieds sont dans une bassine avec une bobine métallique reliée à une machine hors de prix. Une main est reliée à une autre borne de la machine.
            On met un peu de sel dans l’eau, pour qu’elle devienne très conductrice, et on fait trempette quelques minutes.
            En fonction de la maladie, de la substance en trop dans le corps, les résidus n’ont pas la même couleur, alors que la bobine est la même pour tous.

            Ca m’a intrigué, alors j’ai regardé plein de notices techniques, épluchés des dizaines de pages sur différentes marques d’appareils, et je suis arrivé à la conclusion que c’était sensiblement la même chose que le chargeur de batterie de voiture premier prix que j’ai dans mon garage, mais vendu 100 à 150 fois plus cher.
            Du 12 volts, en basse intensité, dans une bassine, pour faire une simple électrolyse tout à fait ordinaire.
            La bobine dans l’eau est du simple acier inoxydable, comme mes fourchettes, mais vendue 49 euros pour 30 bains.
            La solution saline, c’est une minuscule pincée de sel de cuisine dans de l’eau du robinet.
            Pas de quoi vendre ça 1500 euros, sans déconner. J’ai eu l’impression qu’il s’agissait encore d’une de ces arnaques pour faire beaucoup d’argent sur les malades.
            … donc, ça aussi j’ai testé, en bricolant sans investir un centime avec les moyens du bord, les pieds dans la bassine à linge.
            Je me suis senti bien après la première séance, alors j’en ai refait quelques unes, mais l’installation était plutôt contraignante alors que j’étais complètement à plat, donc j’ai fini par laisser tomber.

            Et donc, c’est sur les arguments publicitaires sur ces machines hors de prix que j’ai lu le symptôme de ionisation du corps, qui peut apparaitre chez certaines personnes dès la première minute d’utilisation du bain à ions.

            Maintenant que je connais le fonctionnement du charbon, qui élimine les mauvais ions naturellement dans les excréments, je suis tenté de ré-essayer un « bain d’ions » toujours avec mon simple chargeur de batterie de voiture, réglé sur la puissance minimale, une pincée de sel, quelques litres d’eau, une fourchette en inox.
            (Sans déconner, si vous êtes fan de technique, ou aussi curieux que moi, qui ne crois presque que ce que je vérifie par moi-même, jetez un oeil sur les fiches techniques de ces appareils vendus à prix d’or, vous n’allez pas en croire vos yeux).

            La ionisation par électrolyse devrait accélérer nettement le nettoyage par le charbon.
            Je suis curieux de ré-essayer maintenant que je prends plusieurs cuillères de charbon tous les jours.

  9. Alexandre dit :

    Samedi je n’avais plus de charbon en poudre, j’ai eu énormément de mal à me lever dimanche.

    Je pense que l’explication est que les saletés libérées dans le sang n’avaient pas de charbon pour les stocker et les empêcher de circuler dans le corps. Donc, un effet rebond.

    Alors j’ai moulu plusieurs pots, pour en avoir toujours un d’avance, pour une cure de plusieurs mois.
    Apparemment il ne faut pas s’arrêter tant que le corps n’a pas tout expulsé, pour éviter les effets pénibles des substances remises en circulation.

    En moyenne les français avalent 4 kilos d’additifs alimentaires par an. Ca va prendre du temps pour nettoyer tout ça.

    • nonom dit :

      Ayant moi même connu de gros soucis de santé (fatigue extrême, vertiges, ganglions cervicaux) et ce qui va avec (perte de moral, difficultés au travail, arrêt du sport …) pendant une période de plus d’1 an et allant mieux depuis 2 mois environ sans explication mais n’ayant jamais retrouvé l’énergie que j’avais auparavant, je m’essaie actuellement au charbon végétal. Aucun médecin (généraliste, ORL, cancérologue, interniste, dentiste…)que je suis allé voir n’a su me donner une explication quant à mon état de santé. Je cherche donc tout comme Alexandre, des solutions « naturelles » et rationnelles pour reprendre le dessus.

      • Alexandre dit :

        De mon côté le changement d’état de santé est carrément hallucinant en trois semaines de prise de charbon de bois en poudre, plusieurs cuillères bien remplies par jour.
        Presque tous les symptômes sont bien diminués, certains ont même disparu.
        Par exemple aujourd’hui, malgré le vent très fort, je n’ai pas la migraine, alors que c’était systématique ces dix dernières années, la migraine chaque jour de vent. Probablement à cause des frottements électromagnétiques partout et trop de métal dans le corps qui fait antenne.

        Avant de prendre du charbon j’avais le sentiment d’être en fin de vie, peut être deux ans, et pas assez de temps pour faire les choses prioritaires que je voulais faire.

        Là, ce n’est plus ce que je pense. Je crois qu’il me reste de nombreuses années, qui vont me permettre de faire plus que ce que j’avais prévu.
        Le retour de l’énergie dans les muscles (juste un peu pour le moment, mais par rapport à pas du tout, ça change tout), me donne l’impression que je vais pouvoir agir moi-même en chair et en os pour faire ce qu’il faut pour mettre hors d’état de nuire ceux qui provoquent intentionnellement la guerre civile, le pillage et l’affaiblissement des français dans tous les domaines.

        Il suffit de quelques personnes pour montrer l’exemple. Que ça ne sert à rien de discuter avec des gens qui ne veulent pas nous écouter et qui nous font intentionnellement du mal.

        Si ça continue comme ça, dans quelques mois j’aurais à nouveau assez de forces pour faire ce qui doit être fait en première ligne.

        • nonom dit :

          Ma « cure » a démarré depuis 4 jours. Il y a une réaction à cette absorption de charbon. Celle-ci se traduit pour le moment par une nouvelle fatigue et des vertiges. Il semblerait que cela remue à nouveau des particules nocives dans mon corps, je l’espère pour les purger. Je continue ma cure …

        • Raynote dit :

          Alexandre, ça fait vraiment plaisir de vous voir retrouver bon moral et espoir! Car on voyait bien que ce n’était pas le courage ni la motivation qui vous manquaient pour agir (dans un futur assez proche) mais la bonne santé et la force physique. C’est vrai qu’avec la santé qui revient, tout est possible!
          Et ça fait prendre conscience aux gens qui sont en permanence en bonne santé, de l’inestimable trésor que cela représente.

      • midoux lea dit :

        bonjour
        je prends 3x par jour 2 codoliprane depuis 20 ans pensez vous que je puisse suivre ce traitement je commence a avoir de serieux problemes dans le ventre au niveau de la digestion et un peu au foie n ayant plus confiance aux docteurs
        je vous remercie
        cordialement

        • Alexandre dit :

          Bonjour,
          Je ne suis pas médecin. Je ne peux rien conseiller.
          Je témoigne seulement de ce que je fais pour moi-même, si ça peut servir à d’autres.

          Ma santé s’améliore incroyablement.
          Il y a 6 mois faire 80 mètres pour aller jeter ma poubelle dans le contener au bout du chemin était une grosse expédition épuisante.
          Il y a quelques jours j’étais obligé d’aller en ville en fin de journée et j’ai manqué un des derniers bus. Il y avait une heure et demie d’attente pour le bus de nuit. J’ai fait à pied les 8 kilomètres pour remonter jusqu’à chez moi en 40 minutes.

          Je suis en train de renaitre.

        • Lancelot dit :

          le tout premier facteur d’affaiblissement et de maladie est un ph organique trop bas.

          Vous avez essayé le bicarbonate de sodium ?

          http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=bicarbonate-de-soude-outil-indispensable

          Produit miracle qui rétablit un ph alcalin. C’est excellent pour tout ;
          des problèmes gastriques au cancer généralisé en passant par l’exéma, le rhume, les aphtes etc…

  10. Alexandre dit :

    En presque deux mois le changement est impressionnant.
    Vers 6 heures et demi, des fois avant, je saute du lit, je bois mon café, vérifie que mes sites fonctionnent, puis je vais jardiner pendant 3 à 5 heures tous les matins, avant la grosse chaleur.
    Je ne suis plus presque tout le temps allongé.

    Les idées sont redevenues presque claires, et très efficace.

    J’ai du plaisir à faire plein de choses. Je ris souvent. Je ne suis plus déconnecté des émotions.

    Je recommence à faire plein de choses que j’avais laissées tomber, comme quelques minutes de sport facile tous les jours.

    J’ai recommencé à faire de gros projets, comme la création d’une nouvelle entreprise sur un secteur de dizaines de millions de francophones sans absolument aucune concurrence sur internet.

    Ma main la plus abimée n’est plus crispée mais presque totalement relâchée, je peux presque la mettre à plat.

    Même les pellicules ont disparues.

    L’amélioration est très impressionnante.

    Je suis encore très très très très très très loin de mes capacités normales, mais c’est vraiment épatant.

    • titus dit :

      Tu pense que pour les jeunes comme moi ce serait efficace ?
      J’ai essayé 2-3 fois d’en prendre mais le goût et la texture est vraiment désagréable.

      • Alexandre dit :

        Seulement environ une cuillère à café à la fois de poudre fine de charbon de bois, dans un demi verre d’eau avec un peu de sirop, c’est comme ça que j’en prends. Ca passe très facilement.

        … Mais peut être que tu as une sensation désagréable parce que ton corps n’en a pas besoin.

        Par exemple, j’évite clairement l’ail, l’oignon, les poireaux, la ciboulette et toutes les plantes de la même famille.

        Maintenant je sais que l’ail est un chélateur du mercure. C’est à dire qu’il libère le mercure accumulé dans les cellules, qui se promène dans le corps. Donc, qui rend encore plus malade les gens malades du mercure.
        Je crois que je ne suis pas directement allergique à l’ail mais aux réactions qu’il entraine en faisant circuler plus de mercure.

        Je crois que le corps sait ce dont il a besoin.
        Par exemple pour la chlorella (qui absorbe le mercure dans le système digestif et l’évacue par les excréments), même si je n’aime pas l’odeur, je n’arrive presque pas à m’empêcher de m’en goinfrer chaque fois que j’achète une boite. Pour ne pas tout dévorer d’un coup, je suis obligé de faire des doses dans un pilulier.

        Je crois que le corps sait de lui-même ce dont il a besoin.

        S’il y a un rejet, comme avec des aliments pas frais, c’est peut être que ce n’est pas bon pour toi.

  11. Moumou dit :

    Bonjour, j’ai commander des gélules et une boite de charbon végétal en poudre pour essayer ce nettoyage du corps. Mais vous utilisez bien du charbon que l’on trouve dans le commerce ? Je peux acheter un pack de charbon de bois de noix de coco et le mettre en poudre sans que cela soit dangereux pour le corps ?

    • Alexandre dit :

      Malheureusement à notre époque tout est devenu dangereux.
      Par exemple, devenir végétarien pour ne pas être intoxiqué par des milliers d’additifs industriels. Ca semble être une très bonne idée, sauf que, les statistiques américaines comparant la fertilité des hommes végétariens et les autres, montrent que les végétariens sont presque deux fois moins fertiles. Il semblerait que ce soit à cause de la quantité plus importante de pesticides avalés dans les régimes végétariens. C’est fou.

      Personnellement j’utilise du simple charbon de bois pour barbecue à moins de 6 euros les 4 kilos à la superette d’à côté. Puis je le réduis en poudre.
      J’ai acheté aussi une fois seulement, une grosse boite de charbon en poudre dans un magasin bio. En fait la grosse boite était quasiment vide, moins du tiers de la boite. Le prix était délirant pour une quantité totalement ridicule.
      12,45 euros pour 100 grammes.
      Ce qui fait 124,50 euros pour un kilo, donc environ 500 euros pour 4 kilos, le même poids que le sac de charbon de barbecue à 6 euros.

      Environ 490 euros de différence, c’est pas rien.

      … surtout que quand j’ai cessé de prendre du charbon il y a quelques mois, j’ai fait une rechute et j’ai à nouveau été cloué au lit, avec des « aie!!! » juste en marchant…
      apparemment il ne faut plus s’arrêter d’en prendre. Donc, le prix est vraiment à prendre en compte.

      • Moumou dit :

        Merci beaucoup pour ta réponse, c’était rapide ! J’avais perdu le lien de ton site donc j’ai oublier de revenir..
        C’est vrai que j’ai voulu « essayer » de devenir vegetarien, j’évite tout les produits potentiellement toxique etc.. Mais c’est quasiment impossible de tomber sur des produits sains à moins de tout faire pousser dans son jardin et encore..
        C’est vrai que les gélules que j’ai acheter sont vide, il y a très peu de charbon, mais au vu de ta réponse je pense que je vais aller m’acheter un bon gros paquet de charbon de bois !
        Merci encore pour la rapidité de ta réponse en tout cas et pour ton superbe article.
        Bonne continuation et bon rétablissement en espérant que tu te rétablisse définitivement un jour !

        • Alexandre dit :

          Merci. Il semblerait qu’une guérison soit possible, quand on ne suit plus la médecine moderne sans remède efficace (et en partie responsable des problèmes avec les vaccins, les amalgames dentaires, les produits chimiques dans les médicaments…).
          J’ai lu des milliers et des milliers de pages sur le mercure, l’aluminium, les vaccins,… donc je risque de mélanger un peu, il faudrait que je la relise, mais je crois qu’une des meilleures pages sur la détoxication du mercure a été écrite par un ancien malade, guéri, qui maintenant soigne les autres.
          Il était question de trois ans de traitement pour éliminer tous les métaux accumulés durant toute la vie.

          C’est très long, mais il semblerait qu’il soit possible de guérir.

          Par des moyens naturels, sans médicaments chimiques.
          Tiens regarde par exemple ce que j’ai fait ce matin :

          J’ai enlevé les mauvaises herbes dans mes dizaines de pots de fraisiers, que j’installe partout où je trouve un peu de place. Là j’ai remplacé un petit grillage bas par des rangées de pots.
          Les fraises ont la particularité de se coller au mercure et d’augmenter son élimination par les voies naturelles. Et en plus c’est super bon et plein de substances nutritives, de vitamines, et c’est quasiment gratuit quand ça pousse dans le jardin.

          J’ai commencé à semer de la coriandre. Les feuilles augmentent considérablement l’expulsion dans l’urine de plusieurs métaux, comme le mercure, l’aluminium, le plomb, le cadmium (justement les choses en très grandes quantités dans les épandages aériens persistants; donc ça peut intéresser tout le monde).

          Le citron aussi augmente l’expulsion des métaux par l’urine. Pas besoin de se ruiner en citron bio. Les dosettes en petites bouteilles jaunes en plastique sont suffisantes pour deux jours.
          Il vaut mieux boire du citron en début de journée. A haute dose c’est un diurétique très puissant. Il donne une envie impérieuse presque permanente d’aller aux toilettes pour faire trois gouttes. La nuit c’est l’enfer, impossible de dormir ou de tenir dans le lit. Donc, pas de cure de citron en fin de journée.

          Augmenter la fréquence des pipis permet de réduire un peu la réabsorption par le corps.
          On peut obtenir un effet complémentaire avec une autre partie de la coriandre. Les graines sèches augmentent le transit intestinal, ce qui justement réduit le temps de présences des substances dans l’intestin, la partie du corps qui sert le plus à la réabsorption des nutriments, et malheureusement aussi des matières modernes non naturelles.
          Donc plus ça va vite, mieux c’est.
          Les graines sèches de coriandre se trouvent au rayon épices des magasins, pour seulement quelques euros.

          Avec le charbon en poudre et la chlorella, le nettoyage est puissant. Et en utilisant des matières naturelles et très peu coûteuses (à part la chlorella).

          Je vois tout le temps par des petites choses que je vais de mieux en mieux.
          Par exemple cette semaine j’ai commencé à chercher sur internet l’arc mongol que j’aimerais acheter. Les dernières flèches tirées remontaient à environ trois ans. Une dizaine seulement avant que la douleur dans les doigts devienne trop intense. J’avais eu du mal à me servir de la main pendant plusieurs jours. Quelque chose d’aussi simple avait épuisé mes muscles en profondeur.

          Là, le type d’arc que je cherche est un arc prévu pour tirer une vingtaine de flèches par minute, carrément. C’est clair que les doigts sont beaucoup moins douloureux et fatigués.
          … mais ce n’est quand même pas comme un arc moderne, sportif, précis de loin, avec plein d’options et des poulies qui se décrochent quand la corde est accidentellement mise légèrement de côté.
          La puissance est beaucoup plus faible, justement pour ne pas épuiser trop vite les archers. A l’origine c’est un type d’arc de guerre prévu pour éliminer de près un très grand nombre d’adversaires en un clin d’oeil, jusqu’à 4 flèches par 10 secondes pour les gens bien entrainés. Sans un bruit.
          Vu que notre président adoré a annoncé que l’on est en guerre, que 500 parisiens ont été déchiquetés il y a quelques semaines dans un des 15 attentats musulmans de l’année dernière, que les choses ne font qu’empirer presque tous les jours, autant avoir quelque chose qui pourra donner un net avantage. Une arbalète à poulie, qui n’épuise pas les doigts, ce n’est que deux tirs par minute.
          Retrouver un peu d’endurance change tout au niveau de l’efficacité.

          Et pour le cerveau, c’est impressionnant. Mes nouvelles idées en énergies libres fusent dans tous les sens. Par exemple un four solaire réglable avec plusieurs compartiments tous à des températures différentes pour tous les usages, pas seulement la cuisine mais aussi chauffer la maison, les canalisations…
          Ou un dirigeable ultra compact a énergie solaire pour passer au-dessus des embouteillages de milliers de voitures qui polluent sans avancer. Non non, pas une voiture qui vole, non non. Une voiture sert 1% du temps.
          Quitte à y mettre un générateur d’énergie libre, autant qu’il serve même à l’arrêt pour éclairer la maison, faire marcher la clim, charger des batteries, les 49% du temps où le véhicule est à l’arrêt pendant que le soleil brille. Donc c’est plutôt un générateur d’énergie libre qui sert occasionnellement comme véhicule.
          Ou encore un nouveau modèle de respirateur sous-marin à énergie solaire…
          Avec moins de métal dans le cerveau mes pensées deviennent plus efficaces. C’est comme si je passais de A à F sans devoir galérer sur B, C, D…

          Apparemment ce que je fais pour ma santé semble efficace.
          … mais j’ai bien compris que ça sera très long et qu’il ne faut surtout plus que j’arrête le charbon sinon je rechute.

  12. Pascale dit :

    Bonjour Alexandre,
    Je viens de découvrir votre blog, car je cherche de la doc, je suis intoxiquée aux métaux lourds. Je vous remercie pour cet article passionnant et pour votre blog génial. Dommage qu’on ne puisse pas s’inscrire à la newsletter.
    Bonne continuation.
    Pascale

    • Eva dit :

      Je viens de lire votre commentaire, je suis tombée il y a quelques temps sur un produit sanitaire qui sert à purifier les eaux que nous buvons… Le Sanchlor, moi je vais le tester pour LYME, mais j’ai vu que l’absorption de ce produit provoquait l’oxydation des métaux lourds dans notre corps, et donc, leur élimination. Alors je ne vous dis pas d’en prendre, mais si ça peut vous aider, vous pouvez toujours vérifier dans les forums, j’ai constaté que beaucoup de personnes se soignent pour différentes maladies soit-disant incurables… Moi ça fait 9 ans que je souffre, que je suis handicapée, fatiguée, et je commence à revivre avec, en attendant de l’eau oxygénée… Ce produit est vendu en tant que sanitaire, mais les lobbies institutionnels et pharmaceutiques ne veulent pas en entendre parler… Et pour cause. Voilà, bonne continuation.

  13. Alexandre dit :

    Je dors enfin toutes les nuits, une chose qui a été presque impossible toute ma vie.
    Mon rythme de sommeil était inversé. Même tout petit je me couchais quand le soleil commençait à se lever.
    … mais tout petit je ne m’occupais pas de mes dents, donc j’ai eu plusieurs plombages au mercure très tôt.

    Depuis un bon mois je ne prends plus qu’une cuillère de poudre de charbon avant de me coucher et l’équivalent de quelques citrons tous les matins (une petite bouteille en plastique jaune pour deux jours).
    Le citron augmente les capacités de nettoyage du corps.
    Je prends aussi deux pincées de graines de coriandre le matin, pour augmenter le transit, donc empêcher la réabsorption des mauvaises substances dans l’intestin.

    Et donc je dors enfin la nuit.

    Depuis longtemps j’ai presque la conviction que les vampires et loups-garous des légendes et du folklore sont en fait des personnes intoxiquées au mercure.
    Ca correspond tellement parfaitement à ce que je connais.
    Des alternances de longues périodes d’un extrême à l’autre :

    Supers pouvoirs, presque cadavre allongé tout le temps dans le noir,
    Force anormale, puis même pas assez de force pour utiliser un coupe-ongle,
    Vitesse incroyable, lenteur inouïe,
    Infatigable, complètement à plat sans rien faire,
    Jamais malade, tout le temps malade,
    Insensible à la douleur, continuellement mal partout,
    Charismatique, répugnant comme une limace…

    avec tous les pouvoirs de légende des vampires, comme la télépathie, appeler des animaux sans prononcer un mot juste en voulant qu’ils s’approchent, avoir des visions du futur étonnement détaillées qui se réalisent,
    voir des auras et plein de choses aussi bizarres.

    Probablement dues à des milliards d’atomes de différents métaux stockés dans le système nerveux, collés au mercure, qui font antenne.

    • Alexandre dit :

      Pour continuer un peu dans le registre du surnaturel et de la mythologie (qui a très souvent un fond de vérité qui démarre les choses), à une époque très lointaine, du temps des grands prêtres et des offrandes aux dieux, il arrivait que lors de cérémonies des humains boivent des coupes de mercure pour devenir plus forts.
      En fait ils mourraient peu après.

      … mais l’idée de boire du mercure pour devenir plus fort est peut être venue de l’observation de capacités anormales chez ceux qui vivaient dans des zones polluées. Le mercure est utilisé par l’homme depuis plus de 2000 ans.
      Dans l’antiquité certains criminels étaient condamnés aux travaux forcés dans des mines de mercure. Ils ne nuisaient plus jamais à la société.
      Déjà à l’époque les zones autour des mines devaient être dans un état de pollution alarmant.

      … et donc je ne serais pas surpris d’apprendre que les demi-dieux des légendes, avec une force et une vitesse anormale, insensibles à la peur et la douleur, donc plus audacieux que tous les autres puisque pas avec le même niveau de perception des risques, étaient seulement des gens légèrement intoxiqués au mercure.
      Ils n’avaient pas le temps de mourir que de ça, vu l’expérence de vie ridicule de l’époque, les famines, les pestes, les guerres permanentes, les pillages…

  14. Alexandre dit :

    Au niveau des doses, du nombre de prises, quand, les choses changent en fonction de ce que je découvre des effets en testant sur moi-même ou en apprenant de nouveaux principes physiques et biologiques dans mes lectures.

    Pour le moment j’en suis à réinventer la médecine, carrément.
    … Ce qui n’est pas surprenant puisque le problème du mercure et des accumulations de produits chimiques dans le corps sont justement provoqués par la médecine (vaccins, amalgames dentaires…) et ses milliers de produits chimiques pharmaceutiques hors de prix, dont environ les deux tiers sont sans effet réel, quand ils ne sont pas carrément dangereux.
    Donc, pour respecter les lois injustes et immorales faites sur mesure pour les empoisonneurs, je vous rappelle que je ne prescris rien. Je ne suis pas en train de faire un exercice illégal de la médecine d’Etat sans solution sur les nouvelles maladies, non non non.
    Je vous raconte simplement ce que je teste sur moi-même au fur et à mesure où j’apprends de nouvelles choses.

    Donc, pour tous les produits nouveaux (charbon, chlorella, silicium organique, citron, coriandre, vinaigre de cidre bio,…) que j’avale, je suis (pour le moment) arrivé à la conclusion qu’au début la première prise doit être d’une dose un peu forte, puis quand on sent une réaction du corps, si justement elle est dans les parties à soigner (articulations douloureuses par exemple) ou si elle aggrave légèrement le problème (fatigue encore plus importante…),
    au lieu de diminuer la dose,
    il faut l’augmenter légèrement et la continuer quelques jours.

    Puisque le mauvais moment est commencé, autant en profiter pour bien nettoyer au lieu d’arrêter dès le départ (attention hein, je ne suis pas médecin, je vous raconte juste ce que je teste sur moi pour aller mieux), comme ça le mauvais moment sera plus vite un mauvais souvenir.
    Quelques jours plus fatigué ce n’est rien par rapport à des années de vie rajoutées, en meilleure forme.

    Une cure est un peu comme un entrainement sportif. On pousse un peu plus loin les limites pour devenir plus fort par la suite et que tout soit plus facile.
    Donc c’est normal de ressentir des effets gênants.

    Là par exemple depuis quelques jours je teste le vinaigre de cidre bio mélangé dans de l’eau. Mais pas juste deux cuillères à café dans un verre d’eau, plutôt carrément presque un quart de la petite bouteille dans une bouteille d’un litre complétée avec de l’eau.
    J’ai vu qu’avec quelques cuillères il se passe des choses juste après la prise précisément dans mes articulations les plus abîmées : douleur, absence de force, rougeur…
    donc au lieu d’arrêter j’augmente la dose -tout en restant raisonnable- pour continuer d’agir là où ça marche.

    Les articulations abimées, usées (arthrite, arthrose, goutte, rhumatisme) ont un problème de minuscules capillaires sanguins qui n’assurent plus la circulation jusqu’aux extrémités. Donc l’articulation ne reçoit plus ce qui lui est nécessaire pour maintenir le bon fonctionnement.
    Le cartilage n’est plus renouvelé, les parties mortes ne sont plus enlevées et restent sur place à déformer lentement les os…

    Le vinaigre fait baisser très légèrement la quantité de graisse circulant dans le sang. Ce qui permet un meilleur nettoyage et débouchage des vaisseaux. Donc justement la sensation d’action précisément sur les zones qui en ont besoin. Au lieu d’être inquiétant, c’est rassurant.
    En fait ça agit partout mais ça se ressent surtout dans les zones douloureuses parce qu’elles sont déjà dans un état de réactivité nerveuse anormale, donc c’est là que les sensations apparaissent.

    Par contre le vinaigre à le même effet terriblement gênant que le citron à haute dose : envie furieuse de pisser 4 fois par heure, une horreur.
    Donc le vinaigre et/ou le citron dans beaucoup d’eau pour diminuer le taux d’acide, ne sont à prendre qu’en début de journée, pour ne pas passer une nuit épouvantable toujours aux toilettes.

    Voilà, donc pour ce que je fais pour moi, et les conclusions où j’en suis pour le moment.

    Une dose un peu forte au départ, amplifiée pendant quelques jours si une réaction intéressante se produit, puis une pose en changeant de substance quelques jours, par roulement,
    au lieu d’une très petite dose régulière tout le temps.
    Le but n’est pas de permettre au corps de retrouver un équilibre bancal en s’adaptant à une petite dose de substance active et en gardant beaucoup de choses indésirables coincées dans le corps.

    Le but est de créer une réaction chimique, biologique, qui entraine momentanément un déséquilibre ionique qui permet de rendre réactives et expulsables les substances métalliques ou chimiques qui ne sont pas sensées être présentes normalement dans nos corps.
    La réaction peut être simplement mécanique aussi. Par exemple pour les fraises. Leur capacité exceptionnelle d’absorption du mercure est dûe à la fois au fait que le mercure soit un métal collant et à la structure très inhabituelle des fraises. Les graines de ce fruit sont à l’extérieur. Donc il y a des milliers de petits capillaires microscopiques très longs qui forment une sorte de filet fibreux pendant son passage dans l’intestin.
    Le mercure trop collant qui touche ce filet microscopique ne peut plus s’en déloger et il est expulsé dans les cacas au lieu d’être réabsorbé par le corps plus loin dans l’intestin.
    Et plouf !
    c’est aussi simple que ça. Pas besoin d’intraveineuses de produits chimiques hyper dangereux pour expulser les métaux. Une cure en douceur, mais longue, avec des produits naturels très courants, suffit pour aider le corps à se nettoyer lui-même.

    Quand on comprend le fonctionnement des choses, tout devient clair.
    Bon excusez-moi, il faut que j’aille pisser, encore.
    Pfff… deux jours de vinaigre.

    Allez, demain c’est coriandre le matin et silicium organique, puis le soir une grosse cuillère de charbon.

    Après demain aussi, puis deux jours de citron au réveil, de la chlorella avant chaque repas, puis…
    tous les deux jours quelque chose de différent pour empêcher l’installation d’un équilibre ionique qui empêcherait le nettoyage.

  15. Massard dit :

    Salut Alexandre. Pour les grincheux qui exercent en cabinet de charlatans, ces braves bénéficiaires de cadeaux octroyés par les labos pharmaceutiques, il est bien de préciser que tu ne prescris rien et n’exerces nullement (et illégalement) la médecine. Et moi non plus. Toutefois, je me permets, cordialement, de te suggérer de faire une prise de sang, si les envies de pisser persistent. Juste pour vérifier ta glycémie. On accorde peu d’importance à ce désagrément, mais il peut (je précise que ce n’est qu’une possibilité) dévoiler un pré-diabète de type 2 (association de plusieurs facteurs : surcharge pondérale + envies fréquentes de pisser + fatigue). Je ne voudrais pas être alarmiste, mais c’est plus prudent pour toi.

    • Alexandre dit :

      Merci mais l’envie furieuse suit immédiatement les prises de plusieurs citrons dilués dans de l’eau, et pareil pour le vinaigre. Donc je fais très bien le lien avec l’effet diurétique.
      Comme le but est de nettoyer le corps, c’est réussi, en fait.

      Là non plus ça ne m’inquiète pas.
      😉

  16. Eva dit :

    Bonjour et merci pour votre démonstration très instructive, en fait, ma démarche c’était de chercher si on pouvait absorber du charbon actif industriel… Vu que rien n’est indiqué, je veux pas prendre des risques inutiles, j’ai commencé le charbon actif, mais ça coûte très cher, effectivement. Et puis je suis tombé sur votre post et ça me rend service à un point !!!! J’avais réfléchi à le fabriquer moi-m^me, mais les étapes sont un peu trop compliquées pour moi. Donc, en résumé, vous m’avez donné la solution, vous gagnez à être connue. Pour la petite histoire, et c’est plutôt inattendu, depuis 2007 je suis tombée très malade, de fil en aiguilles, de médecins en hopitaux, personne n’a pu me dire ce que j’avais, et un jour où je croyais que j’étais atteinte d’un cancer en phase terminale, tellement mon corps souffrait, un interne m’a dit : ça me fait penser à une « fibromyalgie »; enfin bref, je suis allée voir un autre médecin généraliste, qui me dit effectivement que çe pourrait être cette maladie… Anxyolitiques, antidépresseurs, mon état empirait… J’ai arrêté les frais, et depuis, il y a un an environ, j’ai découvert qu’en fait de « fybromyalgie », j’avais LYME !!! en regardant un documentaire, et effectivement tous les symptômes de cette maladie étaient dans mon corps… sauf que personne ne me l’a diagnostiquée… Je passe les détails sur les non-dits de cette maladie et l’indifférence dont elle est l’objet par tous les intervenants médicaux, un scandale national de santé publique dont tout le monde se détourne… Je découvre également que cette maladie, faute de médecins informés, est diagnostiquée comme étant une « fibromyalgie » ou « sclérose en plaques »…
    Rassemblant mes souvenirs, je me suis rappelée avoir une piqûre avec un gros trou au milieu, il n’y avait pas d’intru, puis au bout de quelques jours, c’était infecté et rouge tout autour. Le médecin m’avait alors donné de quoi « désinfecter » mais rien n’y a fait. C’est parti et les ennuis ont commencé. Fièvre, frissons, claquements des dents, douleurs…
    Et puis ça s’est installé, lentement mais sûrement… J’ai erré de médecins en hôpitaux, ce qui me rassurait, c’est que je n’avais pas de cancer, sinon ça ferait longtemps que je serais morte…

    Pour en venir au fait, c’est que j’ai découvert qu’il y a des remèdes simples contre cette maladie, mais apparemment, ça n’arrange pas le corps médical, ni l’état d’ailleurs… Donc, j’ai démarré une cure d’eau oxygénée en attendant de recevoir du Sanchlor, et je dois prendre du charbon activé pour protéger l’estomac, c’est pour cela que je suis tombée sur votre blog, très intéressant pour le reste, simplement, je voulais vous dire, que vous vous êtes peut-être soignée de LYME sans le savoir, vu les guignols médicaux à qui on a à faire…
    Voilà, encore merci pour votre belle imagination, je vais courir m’acheter du charbon pour barbecue …

    • Clovis dit :

      Le charbon actif œnologique est pur et alimentaire à 100 % ; il ne coute que 18 euros/kilo et est 5 x plus adsorbant que cette saloperie de charbon à barbecue et bien plus facile à prendre puisqu’il fond comme du sucre.

      • Alexandre dit :

        Ce que tu dis est très intéressant mais le charbon de bois réduit en poudre soi-même est quand même intéressant sur un site qui traite de survivalisme, de situations où la réalité que l’on connait peut s’effondrer. J’ai déjà connu la guerre avec des endroits sans aucun magasin, aucun approvisionnement possible sur des dizaines de kilomètres autour.
        Savoir comment se procurer les éléments essentiels à partir des choses ordinaires trouvées autour de nous est très utile.

        J’ai déjà avalé et crotté pas loin de 7 kilos de charbon de bois et je peux confirmer que la différence avant après est presque comme le jour et la nuit.
        Je n’ai plus la sensation d’être en fin de vie, je fais des dizaines de projets pour les années qui viennent.
        Intellectuellement je retrouve mes capacités anormales que je croyais définitivement perdues. Adolescent j’avais une image en tête quand je pensais à mes capacités de raisonnement. C’était comme si mon cerveau était un mur sans fin avec des classeurs de dizaines de milliers de fiches d’index permettant de retrouver immédiatement les informations utiles, exactement comme les classeurs d’index avec des petites fiches en papier des bibliothèques avant l’informatique, quand on était enfant.
        Maintenant les favoris, signets, marque-pages des navigateurs internet font la même chose.
        Quand j’avais du mal à me concentrer et a mémoriser, les signets de mon navigateur ont gonflé de milliers et milliers de pages web. Maintenant je ne marque presque plus rien, je mémorise tout, je lis presque tout de suite.
        J’ai même recommencé à lire en diagonale. Comprendre le sens d’une page en lecture rapide.

        … par contre la fatigue physique est encore trop forte. Je dois encore faire des efforts pour arriver à passer deux heures à mon bureau au lieu d’en être indécollable et inarrêtable. Je ne réponds toujours pas aux emails, pas assez d’énergie. Mais l’énergie dont je dispose me permet de faire d’autres choses. Un des prochains articles que je vais publier concerne encore l’énergie libre et la création de dizaines de milliers d’emplois, en trouvant des éléments de solution au mélange des problèmes actuels.

        Mon cerveau recommence à fonctionner sacrément bien. Il y a juste cette fatigue handicapante dont je n’arrive toujours pas à me débarrasser. Elle se réduit seulement, mais m’empêche toujours de faire correctement beaucoup de choses.

        Franchement, le charbon en poudre a changé ma vie. C’est une renaissance.

        Ha oui, et puis à notre époque, c’est amusant de ne pas acheter du charbon aux labos qui sont responsables de l’empoisonnement de nos corps.

      • Elise dit :

        Bonjour Clovis, pouvez-vous me donner un ou des noms de distributeurs de charbon actif oenologique. J’ai cherché sur le net mais sans résultat. Merci d’avance.
        Elise

  17. Eva dit :

    Ah ! J’oubliais important, les effets de l’eau oxygénée sont inouis, en 1 semaine, cette cochonnerie sort de mon corps, elle fuit par tous les trous, tout ce que j’ai accumulé depuis 2007, mon état s’améliore de jour en jour, je revis. Pour le Sanchlor, si ça peut rendre service aux gens malades, c’est un produit sanitaire qui sert à purifier l’eau, sans danger pour le corps à doses respectives, c’est un médecin qui a fait la découverte. Bien sûr pour ne pas embêter les labos il n’est pas en vente en pharmacie… Donc il faut se le procurer sur des sites en tant que produit sanitaire. Enfin je vous laisse faire vos recherches vous-même si ça vous intéresse, ce produit soigne le VIH, Malaria, j’en passe…

    • Alexandre dit :

      Très intéressant, merci pour le partage.

      Je n’ai pas encore creusé, juste à première vue, l’eau oxygénée est utilisé à dose extrêmement faible, c’est bien ça ?

      Une goutte dans un verre d’eau le matin à jeun au réveil par exemple.

      Je connais un autre produit qui a un effet incroyable à dose presque inexistante, le silicium organique. Les flacons ne contiennent quasiment rien, presque seulement des traces du produit, et pourtant l’effet est rapide et impressionnant.
      C’est à ma connaissance la seule substance capable de franchir la barrière de protection du cerveau, pour aller y déloger l’aluminium stocké.
      En quelques jours les émotions qui étaient anesthésiées par l’aluminium reviennent avec une force incroyable. Les yeux se mettent à couler en regardant des vidéos mignonnes sur youtube, c’est impressionnant.

      … puis dans les jours et semaines qui suivent, les choses deviennent claires et faciles à comprendre.

      Avant de connaitre le silicium organique je ne croyais pas du tout aux produits qui soignent avec des doses presque inexistantes. Maintenant je sais que pour certaines substances c’est possible.

      • Eva dit :

        Bonjour, oui je prends le péroxyde de 10 volumes, j’ai commencé par une goutte matin et soir, puis 2 gouttes le lendemain etc… j’ai arrété à 6 gouttes, maintenant je reste à 4 gouttes matin et soir mélangées avec du jus de citron. J’ai acheté du charbon à « barbecue » (ça me fait rire d’en arriver là) mais bon, tant que ça n’aggrave pas mon état… 1.90 € les 3kg chez Gam V 100% naturel sans produit fossiles, j’espère que c vrai… Avez-vous essayez le MMS ou Sanchlor c’est du chlorite de sodium ça soigne beaucoup de maux, notamment l’évacuation des métaux lourds, LYME … Moi je vais en commander parce qu’il faut vraiment que je me débarRasse de cette cochonnerie définitivement. Avec cette maladie, j’ai eu droit à l’endocardite, infections pulmonaires… Et lorsque je suis allée chez le médecin, il m’a prescrit des antibiotiques. Comme par hazarre, mes douleurs, mes fièvres, ont disparu avec l’infection, sauf que quand j’ai arrêté c’est revenu à grandes enjambées. C’est comme cela que j’ai découvert que c’était d’origine infectieuse. J’avais aussi des maux de tête atroces, à se tirer des plombs, avec tout un tas d’autres problèmes articulaires, gonflements des genoux et douleurs violentes qui m’ont fait tomber à terre. J’ai mis près de 9 ans à découvrir ce que j’avais et je ne suis pas la seule… Encore merci pour votre blog. Cordialement.

          • Alexandre dit :

            Houlààà : SURTOUT PAS !!!

            C’est un des pires poisons chimiques créés par l’humanité.
            Il a déjà tué ou handicapé des MILLIONS de personnes.

            Le nom a été changé parce que sinon personne n’achèterait ce produit très toxique qui ne coûte quasiment rien.
            Les historiens de la guerre le connaissent sous le nom de bertholite.
            C’est un des gaz de combat qui ont été utilisés très massivement par presque tous les pays dès la première guerre mondiale.
            Il a la particularité d’être deux fois et demi plus lourd que l’air. Vu que la guerre s’est enlisée dans la boue pendant des années, que les troupes étaient protégées des balles par de profondes tranchées, un gaz plus lourd que l’air pouvait faire le travail. Il détruit les voies respiratoires. Il est mortel aussi quand on l’avale.

            Les médecins, les industriels, les chimistes, les ménagères, le connaissent sous le nom de dichlore. C’est le gaz toxique suffoquant qui se dégage immédiatement quand on mélange de la javel avec un acide comme un détartrant pour wc ou du vinaigre blanc.

            Sur la page dont tu as indiqué le lien c’est justement ce qui est signalé, il faut « activer » le produit avec un acide, du vinaigre ou du citron.

            Le « MMS » est du chlorite de sodium.
            L’eau de javel est de l’hypochlorite de sodium. C’est à dire la même substance mais dont la molécule a une charge électrique négative, pour la rendre extrêmement réactive, qui attaque et détruit les produits biologiques, les micro-organismes, c’est un désinfectant.

            Honnêtement, le « MMS » (bertholite, dichlore) est un super mauvais produit extrêmement dangereux, un des pires poisons conçus par l’industrie chimique, qui peut rendre très malade même à seulement quelques gouttes quand il est avalé. Donc à ne surtout pas avaler, ni acheter.

            Pour stimuler le système immunitaire il y a énormément plus simple et sans danger.
            Je pense à une technique traditionnelle connue par toutes les sociétés ancestrales, mais curieusement ignorée par la médecine moderne du tout chimique très cher qui nous apporte tant de bien.
            Le jeûne.

            L’homme est le seul animal qui mange quand il est malade.

            Le jeûne, la privation de nutriment, oblige le corps à se nourrir de lui-même en puisant là où il peut. Il se cannibalise.
            Il commence par les choses non-essentielles, les cellules malades et les « parasites ».
            Les globules blancs détruisent massivement les cochonneries qu’ils rencontrent. Donc, les munitions du corps sont brûlées en accéléré et le corps se remet à en produire très massivement pour répondre aux nouveaux besoins.
            Une grande partie des micro-organismes qui étaient tolérées par le système humanitaire vieillissant, sont pris pour cible par la nouvelle génération de défenses conçues pour protéger un corps rendu malade.

            La médecine moderne n’en parle pas puisque le jeune est gratuit.

            • Eva dit :

              Bonjour, oui le jeûne guérit du cancer j’ai vu ça sur LCI, mais pour revenir au MMS, j’ai consulté plusieurs forums où des gens atteints de LYME en prennent, les avis sont positifs, alors oui il y des personnes qui en ont peur, c’est vrai que ça paraît dangereux quand on sait ce qu’on peut fabriquer avec…Il y a 28% de chlorite de sodium dans le MMS mélangé avec un acide (citron ou vignaigre)il s’active et fournit brièvement de l’acide chloreux qui par oxydation devient du bioxyde de chlore.
              Le MMS a 28% de poudre de chlorite de sodium dissout dans de l’eau distillée. La poudre de chlorite de sodium ne contient que 80% de chlorite de sodium et ne peut pas être fabriqué plus pur et concentré, le pourcentage réel de MMS est de 22,4%.
              La poudre de chlorite de sodium est composée de 80% de chlorite de sodium et 19% de sel de table (chloride de sodium) et moins de 1% de différents autres éléments de sodium qui sont considérés non toxiques.
              Le MMS produit du bioxyde de chlore quand il est mélangé à de l’acide citrique. Il produit du bioxyde de chlore quand il est mélangé à l’acide qui neutralise la solution, il la rend un peu acide.
              La solution de MMS est normalement extrêmement alcaline. Quand elle est rendue acide, en y ajoutant l’acide citrique, elle devient légèrement instable et elle commence à diffuser du bioxyde de chlore. En mesurant les gouttes et l’acide citrique, nous savons qu’il se crée environ 3 mg de bioxyde de chlore en approximativement 3 minutes.
              Ensuite quand le jus de pomme est ajouté (ou un autre jus sans vitamine C), cela dilue la solution de telle façon qu’il y a environ 1 ppm de bioxyde de chlore dans la mixture complète de jus de pomme.
              Contrairement au chlore, le bioxyde de chlore désintègre les cellules malades par oxydation sans abîmer celles qui sont en bonne santé. Transporté dans le flux sanguin, le bioxyde de chlore attire en effet à lui quatre électrons lorsqu’il entre en contact avec une cellule de pH inférieur à 7. Or les parasites, champignons et autres cellules malades ont toujours un pH bas et une charge ionique positive. Ils sont donc tous désintégrés ainsi que l’ion du bioxyde de chlore. Si aucune cellule ou substance susceptible de déclencher son action n’est rencontrée, le bioxyde de chlore se détériore en perdant un ou deux électrons. Cette perte permettra alors au système immunitaire de fabriquer plus d’acide hypochloreux, indispensable pour lutter contre la maladie.
              Contrairement au chlore, le bioxyde de chlore désintègre les cellules malades par oxydation sans abîmer celles qui sont en bonne santé. Transporté dans le flux sanguin, le bioxyde de chlore attire en effet à lui quatre électrons lorsqu’il entre en contact avec une cellule de pH inférieur à 7. Or les parasites, champignons et autres cellules malades ont toujours un pH bas et une charge ionique positive. Ils sont donc tous désintégrés ainsi que l’ion du bioxyde de chlore. Si aucune cellule ou substance susceptible de déclencher son action n’est rencontrée, le bioxyde de chlore se détériore en perdant un ou deux électrons. Cette perte permettra alors au système immunitaire de fabriquer plus d’acide hypochloreux, indispensable pour lutter contre la maladie.
              C’est ce que j’ai relevé sur un blog qui explique son fonctionnement. J’ai vu également que l’argent colloïdale éradiquait LYME; je vais réfléchir à la meilleure solution. Voir s’il y a d’autres alternatives.
              Si ce que vous dites est vrai, alors cela voudrait dire, que les personnes qui ont ingéré ce produit risque d’avoir de gros ennuis de santé ?

            • Alexandre dit :

              C’est très probable.

              Par exemple le mercure était utilisé comme médicament il y a déjà 2500 ans, par les médecins grecs. Il était aussi utilisé pendant quelques siècles pour « soigner » la syphilis en europe. Maintenant on sait que le mercure est un poison. Il reste stocké dans le corps et détruit le système nerveux, les neurones.

              D’ailleurs j’ai une vidéo fantastique qui montre ce qu’une dose minuscule fait aux neurones. Elle est accélérée seulement 30 fois. La destruction du cerveau est quasiment instantannée :

              https://www.youtube.com/watch?v=Ipi3OneIw0A

              Les amalgames dentaires ont perdu largement plus de 50% de leur mercure au bout de 20 ans. Quasiment tout a été avalé ou respiré et accumulé dans le cerveau.

              Autre exemple, les gens ou animaux qui ont des plombs dans le corps s’empoisonnent tout le reste de leur vie, par des quantités minuscules.

              Les substances « révolutionnaires » je m’en méfie. Surtout que là on sait déjà que c’est un des gaz de combat les plus toxiques ayant déjà tué des dizaines de millions de personnes depuis un siècle.

              Beaucoup de nouveaux médicaments chimiques et de traitements se révèlent rapidement catastrophiques. Les traitements contre le cholestérol qui provoquent le syndrome des jambes sans repos ou détruisent carrément le muscle cardiaque, par exemple. Le sang contaminé. Les bébés difformes…
              Les exemples ne manquent pas. Là, on vient tout juste d’apprendre que les milliers d’enfants presque sans cerveau nés au Brésil depuis un an n’ont pas de trace du virus zika dans le sang, mais par contre toutes les mères ont été vaccinées à cause d’une nouvelle loi depuis un an qui oblige les mères à se faire piquer. Un des effets secondaires est justement une microcéphalie. Etonnant, non ?

              Sauf urgence absolue, je crois que les substances chimiques ou métalliques n’ont vraiment rien à faire dans nos corps.

            • Eva dit :

              Je viens de trouver des infos sur le produit MMS et sur sa toxicité : ce sont des médecins qui ont fait un rapport : ce que je constate, c’est que des gens ont pris le produit en SURDOSAGE et qu’ils ont été malades ou sont morts en voulant éradiquer des cancers…
              chrome-extension://mhjfbmdgcfjbbpaeojofohoefgiehjai/index.html

        • jami dit :

          La maladie de Lyme est causée par les tiques je crois c’est ce que j’ai failli attraper j’avais pourtant arraché cette saleté même la tête en curant avec la lame de mon couteau suisse et le lendemain il y avait une marque noire.
          Je cicatrise tout coupures diverses ronces rosiers griffures (chats pas voisines) morsures etc
          Je me suis précipité chez le toubib qui m’a indiqué que vu qu’il y avait moins de 72h le traitement serait efficace .
          Il y a de plus en plus de ces saloperies dans les bois et même si j’ai horreur des produits chimiques je suis devenu adepte des écrans anti insectes.
          Bon courage c’est très douloureux au physique comme au moral

          • Alexandre dit :

            C’est encore une des conséquences de l’agriculture intensive et des pesticides.
            Lorsqu’il n’y a plus beaucoup de proies, les chouettes, hiboux, renards… vont ailleurs. Beaucoup sont aussi simplement devenus stériles à cause de l’accumulation de produits chimiques dans leurs corps.

            Et donc maintenant qu’il n’y a presque plus de prédateurs les petits animaux porteur de la maladie, comme des rongeurs plein de tiques, se répandent très massivement. La nature profite toujours du vide.

            Nous sommes connectés à l’environnement. Lorsque des hommes le tuent, après les hommes en meurent.

      • Eva dit :

        Je vous adresse l’adresse du site,http://www.info-alternative.fr/category/cancer-sida-maladies-diverses/ l’auteur à l’air très informé, il suscite l’intérêt, apporte des informations vitales que nos institutions et administrations nous dissimulent. Récemment, sur LCI j’ai vu un reportage sur les cancers, si mes souvenirs sont bons je crois que c’est en Allemagne, ils soignent les cancéreux par le jeun, et ça marche. Les cellules cancéreuses ne sont plus nourries et meurent de faim pour ainsi dire. De nombreuses recherches ont été faites pour arriver à ce résultat. Rares sont ces médecins et chercheurs qui le disent. Les lobbies pharmaceutiques ont le pouvoir et même font censurer les infos et agissent en désinformant… CASH Investigation, Elise LUCET fait un travail remarquable et courageux, tous ces reportages sont choquants d’indignation, ce qu’on y voit dépasse toutes nos craintes, les hopitaux opèrent des gens qui n’en n’ont pas besoin pour faire rentrer de l’argent, et c’est une habitude, un usage courant dont les directeurs d’hopitaux interrogés ne s’en cachent pas, ils sont « obligés » disent-ils pour faire fonctionner l’hopital. Pendant ce temps, la sécu paie et rembourse… Après, ils nous rebattent les oreilles avec le trou de la sécu… Pire, des gens ont subi des opérations inutiles et sont tombés malades ou restent handicapés. Moi-même, il ya quelques années, j’ai connu une famille, notamment une mère de famille, pour vous donner un exemple, un de ses enfants en bas âges, sa fillette de 4 ans, toussait chaque nuit depuis sa naissance, ekke be dormait pratiqument pas. inutile de vous dire dans quel état était la fillette, personnellement, moi quand mon fils avait des allergies ou des angines, je lui donnait du lierre de terre en tisane et ça passait… Cette dame emmenait sa fille chez les plus éminents spécialistes sur Paris, faisait suivre sa fille pour ces problèmes, mais rien n’y avait fait. A tout hasard, je lui ai dit d’essayer cette plante, je lui en ai ramasser. Le lendemain, elle est venue frapper chez moi, dans un état d’euphorie, voulant me remercier en me disant que depuis sa naissance c’était la première fois que sa fille avait pu dormir. Elle m’a demandé de l’emmener ramasser de cette plante. Au départ, c’est une connaissance herboriste qui m’avait indiqué cette plante. Voilà pour l’anecdote, mais pour vous dire que pseudos professionnels de la médecine abusent de notre confiance pour vivre sur nos côtes… Moi c terminé je n’ai plus confiance et je dirige dorénavant mes recherches vers la nature.

        http://www.info-alternative.fr/category/cancer-sida-maladies-diverses/

      • Eva dit :

        A noter que quand j’ai ouvert le sac de charbon, j’ai découvert des grosses boules compressées. J’ai dû prendre ma masse pour y réduire en poudre, dans un gant de toilette propre que j’ai placé dans un sac plastique posé sur de la pierre, c’est efficace…

  18. OTOOSAN dit :

    Accessoirement, le charbon permet des tirages de photos qui restent éternelles, c’est à dire qui ne jaunissent pas sur le long terme comme avec le tirage traditionnel aux sels d’argent. Il est vrai que la photo obtenue est légèrement plus contrastée, mais elle le reste à priori sur une très longue période…

  19. Christiane dit :

    Bonsoir Alexandre,
    Très intéressant votre Gd article mais quelque chose m’interroge. Vous dites: »Le charbon reste dans le système digestif et ne passe jamais dans le sang ».
    Donc lorsqu’on a la malchance d’être intoxiqué au mercure et que ce dernier s’est confortablement installé depuis des années dans les organes vitaux , cerveau, foie, cœur, reins, il n’y a donc aucune chance qu’il soit délogé et évacuer ?Sinon comment ?
    Par ailleurs, la chlorella étant un chélateur, elle entraîne avec elle tous le métaux y compris cuivre, or, argent qui sont nécessaire à notre organisme..
    Comment faire ????
    Merci pour votre réponse

    • Alexandre dit :

      En fait presque tout communique dans le corps. Les organes sont poreux.
      Les membranes des cellules sont poreuses. Elles se remplissent et se vident en fonction des substances qui les touchent.
      Ces substances circulent dans les fluides du corps.

      Beaucoup de réactions se font simplement à partir d’un électron en trop ou manquant qui fait que les substances se collent ou s’éloignent. Quand quelques substances perdent ou gagnent un électron, ça en libère un ou en retire un qui permet d’autres réactions dans le corps.
      C’est ce que le charbon fait. Il colle des éléments sur sa surface. Les fluides prennent des électrons et des ions qui peuvent réagir ailleurs dans le corps.

      Pour simplifier, sans parler de chimie, c’est un peu comme si on avait des liquides tellement sales qu’il ne peuvent plus rien transporter de plus, ni réagir correctement comme ils le devraient pour nettoyer naturellement le corps.
      On utilise un filtre (le charbon) qui nettoie les liquides, et donc ils peuvent à nouveau transporter des choses, diluer les salissures en trop, qui vont petit à petit atterrir sur le charbon dans l’intestin et seront évacués aux wc.

  20. Alexandre dit :

    Une information en or : le charbon se colle aussi au fluor !

    Comme ce poison est ajouté volontairement dans notre eau potable, ça nous concerne tous.

    Source de l’article :
    http://portail.cder.dz/spip.php?article3649

    Et sa copie pour ne pas que cette information disparaisse :

    Défluoration de l’eau par le charbon actif du bois de palmier

    Lundi 18 novembre 2013

    Une étude sur la défluoration des eaux potables par le charbon actif préparé à partir du bois du palmier-dattier, effectuée récemment au niveau de l’université de Ouargla, a obtenu des résultats encourageants, selon des chercheurs de cette université.

    L’étude menée par le professeur Abass Kamarcho, chercheur au niveau du laboratoire de la Valorisation et de promotion des ressources sahariennes (VPRS), relevant de la faculté des sciences et de la technologie et des sciences de la matière, a conclu à la possibilité de diminuer la quantité du fluor dans l’eau. « L’objectif ciblé à travers cette étude est l’évaluation de l’efficacité du charbon actif préparé à partir des dérivés du palmier-dattier (Ghars), notamment les noyaux de dattes et les feuille de ce palmier (Kernaf) dans la défluoration des eaux », a précisé M. Kamarcho. « Des expériences détaillées ont été élaborées sur la capacité du charbon actif du palmier-dattier, d’absorber des fluorures contenus dans les eaux, en prenant en considération les facteurs temps, le potentiel hydrogène du milieu, la température, et la concentration », a-t-il ajouté.

    « La capacité d’absorption maximale effectuée par le charbon actif est située à une valeur de 3,73 mg/litre, pour une concentration de fluorure dans l’eau de 5 mg/l », a t-il précisé. Le charbon actif préparé à partir des noyaux de dattes a enregistré un taux d’adsorption de 44,6%, selon un test effectué sur les eaux froides du quartier El-Chouhada à El-Oued. Selon le programme national de la santé scolaire, la région d’El-Oued a été recensée parmi les plus infectées au niveau national par le degré élevé du fluorure dans ses eaux (1,8 mg/l), a-t-on fait savoir.

    Cette étude a été présentée lors du séminaire international sur l’hydrogéologie et l’environnement (SIHE 2013), organisé dernièrement à Ouargla. Le laboratoire de VPRS de l’université de Ouargla compte actuellement pas moins de sept autres projets scientifiques sur le traitement des eaux usées urbaines par des procédés naturels.

  21. Hryhorenko dit :

    bonjour, je viens d’arriver sur votre site, très intéressant? MERCI. J’ai noté que je pouvais moudre mon charbon de bois. Cependant, lequel me préconisez vous ?
    Merci du temps que vous me consacrerez. MB

    • Alexandre dit :

      Bonjour,
      En fait là j’en suis à la fin de mon deuxième sachet de charbon de bois pour barbecue, vendu en supermarché pour seulement quelques euros pour plusieurs litres, et ce deuxième n’est pas comme le premier. Le premier n’avait pas de goût, celui-là oui, et ce n’est pas un bon goût.
      … donc lui, je ne peux pas le boire sans ajouter un peu de sirop.

      Un contributeur habituel du site a écrit plusieurs fois que le charbon activé pour les viticulteurs est en qualité alimentaire tout en étant un des moins chers du marché puisqu’il est utilisé par kilos pour la production de vin.
      C’est mon prochain achat.

      Pour le moment il me reste encore quelques mois de poudre faite maison.
      Beaucoup beaucoup beaucoup de gens qui ont fait une détoxication du mercure, même avec des médicaments très violents, témoignent d’un traitement très long, supérieur à un an et demi, jusqu’à trois ans.

      Là justement, aujourd’hui, je me disais intérieurement à quel point le changement était impressionnant. Ce n’est toujours pas la super forme mais c’est clair que je ne suis plus cloué au lit en train de mourir lentement comme l’année dernière. Presque toutes les douleurs ont disparues. Je tiens facilement des heures à mon bureau. Je peux tellement bien me concentrer et mémoriser que je passe mon temps à écrire un programme pour l’élection présidentielle avec déjà plus de 600 réformes.

      C’est clair que le charbon en poudre est très efficace. Je ne suis vraiment plus mourant au lit.

      … mais j’ai aussi pris en un an quatre flacons de silicium organique vendu en pharmacie. Les flacons ne duraient qu’une semaine. Je crois que c’est parfaitement complémentaire du charbon.
      Le silicium réagit spécifiquement avec l’aluminium. Il est même capable d’aller déloger celui qui est accumulé dans le cerveau. C’est impressionnant comme penser est facile après avoir bu un flacon de silicium.
      Par contre il y a un effet secondaire (mais moi il me plait) c’est que tout devient plus émouvant. Les larmes coulent de suite juste en regardant une vidéo émouvante (c’est gênant pour un homme). Mais je trouve ça plutôt agréable de ne plus avoir une énorme distance avec toutes les choses.

      Donc charbon + silicium, ça me semble être un bon cocktail vu ce qu’on avale dans ce monde moderne.

  22. Alexandre dit :

    Depuis une dizaine de jours je teste la vitamine C à haute dose.

    Un peu partout sur les sites de réinformation cette substance commence à avoir une réputation de produit miraculeux, qui soigne les cas désespérés, tellement efficace en ne coûtant presque rien, que l’industrie pharmaceutique du cancer l’a faite interdire pour vendre des traitements à plus de 100 000 euros par personne.

    Sur Amazon c’est moins de 30 euros le gros pot de 500 grammes, livré à la maison.
    En vente libre.

    Aucune pharmacie française n’en vend. On ne peut même pas en commander, c’est carrément interdit. Et pourtant j’ai déjà commandé des choses beaucoup plus bizarres chez les pharmaciens pour mon auto-médication, comme par exemple de la poudre d’acide malique(acide de pomme, pour un nettoyage des organes internes de filtrage, sans avaler une dizaine de milliers de calories en sucre en jus de pomme). L’acide malique coûte environ 10 euros la cuillère à soupe. Les pharmaciens se gavent.

    Par contre pour la vitamine C (acide ascorbique) on ne la trouve qu’à quelques milligrammes dans des comprimés pour la gorge par exemple. Impossible d’en avoir séparément.
    … sauf sur Amazon, sans passer par la mafia pharmaceutique.

    Ce produit commence a avoir la réputation de substance miracle qui guérit plusieurs cancers, soigne des maladies contre lesquelles les médecins ne peuvent quasiment rien, comme des pneumonies.

    Pour le moment je n’ai trouvé que quelques lignes sur son utilisation dans le cas d’un syndrome de la guerre du Golfe et des Balkans, de façon détournée, sur les symptômes des maladies émergentes qui commencent à toucher massivement des millions de civils français : fatigue persistante, insomnie, dépression, sensibilité aux ondes, douleurs généralisées, repli social…

    Il semblerait que l’acide ascorbique aide a nettoyer le corps du métal en trop, entré grâce aux vaccins, aux soins dentaires, à l’alimentation, à l’eau traitée à l’aluminium, aux colorants alimentaires en nanoparticules de titane qui traversent facilement la barrière ématoencéphalique…

    Donc en fait, fatigue chronique et fibromyalgie, des maladies qui touchent déjà un vétéran et un civil sur trois qui ont reçu comme moi les vaccins militaires pour aller en ex-Yougoslavie pendant la guerre.
    La forte dose d’aluminium dans les vaccins permet d’ouvrir la barrière de protection autour du cerveau et les substances les plus indésirables des vaccins peuvent s’y installer et attendre de se développer en profitant d’un moment de faiblesse de la vie.

    Chez les vétérans atteints de fatigue chronique résistante à tous les médicaments existants, il est suspecté qu’un nouveau virus de la famille d’un herpès (contenu dans les vaccins testés sur les militaires qui ne peuvent pas les refuser) soit logé directement dans le cerveau.
    La bestiole fait ses trucs de bestioles, elle se reproduit quand les conditions sont bonnes pour elle, comme par exemple une baisse momentanée des défenses immunitaires au cours d’une maladie, pendant que les ressources disponibles pour défendre le corps sont occupées ailleurs.
    Et donc, des milliards et des milliards de virus squattent la tête, en balançant leurs déchets spécifiques autour d’eux, là où ces choses ne sont pas sensées être, puisque normalement le cerveau est protégé par une barrière presque infranchissable, qui s’ouvre en cas d’injection de doses d’aluminium ou d’utilisation de téléphone portable contre l’oreille plusieurs minutes…
    euh… oui, ça concerne donc tout le monde maintenant que toute l’eau potable est traitée à l’aluminium et que l’on est cernés par des utilisateurs de portables complètement accrocs, en plus d’être tous vaccinés.

    Et donc, la vitamine C a la propriété de stimuler considérablement le système immunitaire.
    Les virus et autres cellules nuisibles qui avaient fini par se faire tolérer par le système immunitaire comme les français subissent les politiciens, se font exterminer et jeter hors du corps qu’ils ont rendu malade, dans de belles merdes, comme les politiciens bientôt.

    Ca ne masque pas un symptôme, ça attaque la cause.

    Donc au départ du traitement c’est forcément pire. L’organisme fragilisé, en souffrance, doit en plus supporter une nouvelle guerre alors qu’il n’en a quasiment pas les ressources.

    Heureusement le système immunitaire se renouvelle super vite. Il faut seulement trois jour pour avoir de nouvelles défenses bien jeunes et performantes, capables de faire ce que les anciens flics du corps ne faisaient pas comme des sales traitres qui collaborent avec des squatteurs et des migrants au lieu de les virer.

    Et donc, très concrètement, dans mon cas, l’effet est déjà étonnant.
    Aujourd’hui au réveil là première chose que j’ai faite après mon pipi a été d’aller sur mon banc de musculation faire des abdos et élargir mes épaules pour améliorer mon image de candidat à l’élection présidentielle de 2017.
    Je me suis réveillé sans fatigue.

    En fait, ça fait une semaine qu’apparemment je passe un peu plus de 6 heures par jour en sommeil profond. Je ne me réveille plus tout le temps, je n’entends plus rien de ce qui se passe autour de moi quand je dors. Donc je me réveille sans la sensation d’épuisement.

    Je n’ai commencé la vitamine C qu’il y a 13 jours, à trois grosses cuillères à café dans deux litres d’eau.

    On dirait que c’est bien dans le cerveau que ça a agit. Peut être que ça a désinfecté une zone affaiblie. Des choses qui m’étaient difficiles il y a deux semaines sont devenues presque ordinaires, quasiment sans fatigue intellectuelle.
    Par exemple ces 4 derniers jours j’ai vidé et trié deux grosses étagères remplies de dizaines de milliers de notes, dont certains dossiers n’avaient pas été ouverts depuis 20 ans.
    C’est pour mon projet dont je vous ai fait un long article de mode d’emploi, sur l’utilisation des robots des banques d’images en ligne, pour faire une source de revenus avec des illustrations, des photos, des dessins, pendant que le chômage explose pour tout le monde.

    Apparemment un blocage a sauté dans la tête.
    Je crois que l’idée d’une désinfection d’une zone trop saturée d’éléments chimiques parasites indésirables, comme un centre ville beaucoup trop plein de dizaines de milliers de véhicules qui empêchent les routes de fonctionner, correspond bien à la situation.
    Pour le moment je pense que la vitamine C a enlevé (au moins partiellement) quelques chose qui ne devait normalement pas être dans ma tête.

    Les 4 premiers jours j’ai eu une forte migraine avec une sensation de lourdeur à la base du cerveau, environ une heure après chaque prise. Donc je sais qu’il y a eu une action là.

    J’ai aussi eu de fortes douleurs dans les articulations et particulièrement celles des mains et des genoux, avec des courbatures dans les muscles. Une gêne à hauteur des reins.
    J’ai été une épave les premiers jours.
    Ce n’est pas inquiétant dans un traitement de nettoyage. Puisque justement l’idée n’est pas de masquer des symptômes mais d’effacer ou diminuer les causes.
    Ca montre même que justement, le traitement trouve des choses sur lesquelles agir.

    … et là, franchement, au réveil, hop! du sport.
    La jauge d’énergie n’est plus complètement à plat dès le début de la journée.
    Donc, c’est à priori déjà un peu efficace sur la fatigue chronique, mais on verra sur la durée. J’ai déjà vu que des traitement non conventionnels, pas prescrits par les médecins vendeurs d’aluminium en vaccins et de merdes chimiques qui se stockent dans le cerveau, donnent des effets spectaculaires au début, puis quasiment plus rien.
    Probablement parce qu’une fois que le corps a réparé un problème il n’a plus besoin que l’on continue d’ajouter la substance active qui a corrigé ce problème.

    Voilà.
    Première impression très positive sur la vitamine C, vendue en gros pots en complément alimentaire sur internet (Amazon par exemple) mais pas chez les pharmaciens.

    Bon, ceci dit, je ne suis pas votre médecin, je ne vous prescris rien. C’est juste un témoignage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *