Un monde sans essence

New york sans essence

Vous croyez que la fin du pétrole est pour dans 60 ans ? 50 ans ? 35 ans ?
17 ans ?
… beaucoup moins ?

Et si ça arrivait subitement, seriez vous prêt ?

Voici concrètement comment les choses se passent à New York, quelques jours après le passage de l’ouragan Sandy :

6 heures d’attente avec un jerrican à la main pour obtenir quelques litres d’essence. Des kilomètres de queue en voiture devant les seulement cinq points de distribution.
Beaucoup de gens ne peuvent plus se rendre à leur travail…

Sandy : pénurie d’essence à New York et dans le New Jersey

 

Pour vous préparer à tous les risques (catastrophe météo, grève des distributeurs, évacuation urgente,…) vous pouvez déjà faire deux choses simples :

– Ne jamais descendre en dessous de la moitié du réservoir de votre véhicule ;

– Toujours avoir un jerrican d’avance.

Un jerrican ce n’est vraiment pas beaucoup. Pendant la crise il faudra essayer de rouler le moins possible, tout en évitant les embouteillages où le moteur consomme sans avancer.
La climatisation entraine une surconsommation. Si le temps vous permet de vous en passer, votre réservoir se videra très légèrement moins vite.

Le carburant dans les jerricans ne se conservera pas très longtemps. C’est pour cette raison qu’il ne faut raisonnablement stocker qu’une petite quantité.
Environ tous les trois mois, remplissez le réservoir de votre véhicule avec le contenu des jerricans et re-remplissez les bidons à la pompe.

Ces conseils sont aussi valables pour tous les appareils à moteur thermique, même sans être des véhicules : groupe électrogène, tronçonneuse,…
Stockez juste un peu pour ne rien perdre, et renouvelez souvent.

Si vous avez impérativement besoin d’avoir du 220 volts 24h/24 alors il vous faut un groupe électrogène. Ceux des années 80 consomment comme un camion, ce qui veut dire très peu d’autonomie. Les récents intègrent les nouvelles technologies des constructeurs automobiles pour réduire la consommation.
Remplacer un vieux groupe peut être une opération rapidement rentable, si vous l’utilisez souvent.
Ces appareils ne servent pas qu’à faire fonctionner un congélateur ou un lave-linge, un chauffage électrique quand la ligne est coupée. Ils permettent aussi de très nombreuses utilisations en nomade : se servir d’outils puissants loin d’une ligne électrique, avoir du 220 volts en camping, mais aussi brancher une chaine hifi sur la plage pour 80 personnes les soirs d’été,…

Pour les véhicules, d’une manière générale, il vaut mieux que vous commenciez à organiser vos vies pour faire très peu de route.
80 kilomètres par jour pour aller travailler, ou aller souvent voir votre maman à 300 kilomètres, ce n’est plus du tout une bonne idée avec le prix du pétrole qui augment constamment, en même temps que le pouvoir d’achat fond.

Une autre solution pour faire des économies est de vous demander si vous avez réellement besoin de déplacer un véhicule de 1800 kilos à chaque petit trajet. Un deux roues beaucoup plus léger consommerait énormément moins.
Surtout si vous vivez dans une ville où plusieurs jours par an, votre moteur tourne dans les bouchons sans avancer d’un centimètre.
Le fabriquant de GPS TomTom nous fait profiter de son analyse de la situation. Voir là.
A ce propos, pour ceux qui passent énormément d’heures dans leur voiture, il semble intéressant d’investir dans un GPS avec la fonction info trafic. Le petit surcoût permet d’économiser du carburant et du temps. Tout cumulé, ça semble être une opération rentable dès la première année.

  Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • survivalisme conséquences de pénurie de carburants (1)

5 comments

  1. Jean dit :

    Bonjour,

    Ou est-ce possible d’acheter des bidons ou des jerricans pas chère ?

    Je demande cela car dans les magasins automobile et les magasins de bricolage, les jerricans de 20L sont vendu environ 20€, soit aussi chère et l’essence qu’on met dedans !

    • Alexandre dit :

      Je pense qu’on n’en est plus au temps où il faut essayer d’économiser quelques euros. Il faut s’équiper maintenant, même si c’est très légèrement plus cher.
      Ne pas avoir le matériel indispensable quand les choses vont dégénérer va être très pénible.

      Personnellement en ce moment, une fois par jour je suis à la superette chère du coin de ma rue pour améliorer mon stock de survie : des pâtes, des légumes secs, des bouteilles d’eau, de l’huile, des protéines animales en boite, des piles…
      Au lieu de faire des stocks énormes du même produit comme on peut le voir dans des vidéos de survivalistes, je ne prends qu’un ou deux exemplaires, ce qui me permet d’étaler toutes les dates de mes stocks, en plus d’avoir des emballages et des produits légèrement différents qui donnent plus de plaisir, puisqu’on a l’impression de faire quelque chose de différent à chaque fois.

      Vu comme j’ai mal aux mains depuis quelques jours, avec des claquements dans les articulations des doigts, je sens très clairement que les éruptions solaires gigantesques recommencent.
      Voilà une capture d’écran prise il y a moins de deux jours, sur les sites d’images des satellites d’observation du soleil :

      C’est énorme.
      Heureusement que ce n’était pas vers nous.

      … donc, tant pis si c’est un peu plus cher, je préfère compléter immédiatement mon stock juste à côté au coin de la rue. C’est du très concret. Là par exemple, j’attends un commande d’Amazon depuis presque un mois. Quelque chose de pas cher, mais qui n’est toujours pas chez moi.

      • Jean dit :

        Étant donné que je suis étudiant, je suis obligé faire attention à mes dépenses.
        Donc je vais encore chercher un peu et puis si je ne trouve rien, je vais investir dans des jerricans comme tu me le conseil.

        Dans l’immédiat, je crains surtout les réformes économiques proposé par François Fillon. Si il est élu en mai 2017 il est probable qu’il y est une grève générale et une pénurie de carburant dans toute la France (pire que durant la « Loi Travail »).

  2. jami dit :

    Salut,perso comme j’ai de petits moyens ,j’ai un poêle à pétrole qui me sert de chauffage d’appoint.Le carburant est livré en bidons il suffit que tu trouve quelqu’un qui a le même mode de chauffage et que tu lui demande de te mettre un bidon vide ou plusieurs de côté.
    Attention par contre si tu mets du super le stockage de ce carburant est dangereux.
    Il se peut effectivement que nous ayons un printemps des « Martinez ».Il ne faut pas perdre de vue non plus que le monde rural est excédé et que nous pouvons aussi barrer les routes.Si la situation dégénère c’est certainement ce que nous ferons.Les voies ferrées seront aussi coupées et je ne parle même pas de ces horribles pylônes qui approvisionnent les villes en courant.On enlèvera aussi les panneaux de signalisation.
    Certains aiment tant les migrants qu’ils ambitionnent d’en devenir.Je ne pense pas que la ruralité soit prête a accueillir toute la misère du monde.
    Des totos nous ont imposé leurs choix sans concertation, demain nous verrons mais je pense qu’il faut s’attendre à une réaction épidermique de rejet global de ceux qui seront identifiés comme la cause du problème.Il se peut par contre qu’on conserve les marchandises transportées.
    Si les politologues étaient plus pertinents dans leurs analyses il verraient qu’on a acheté à grand prix la paix sociale dans les banlieues mais au détriment du monde rural.Et ça va se payer;il suffit de regarder la répartition des votes lors de la dernière primaire pour constater ce ras le bol.Aujourd’hui il y a des tracteurs sur les routes demain il y aura peut être des tranchées.
    Si le but du jeu est de foutre le bordel on risque de s’y mettre aussi et il faut que les citadins comprennent bien que de leur courant à leur poubelle en passant par leur bouffe tout transite par chez nous.Il n’ont même pas besoin de nous pour faire des embouteillages monstres alors imaginez si on les aide un peu.
    Bonne soirée

    • Jean dit :

      Bonsoir,

      Merci pour cette astuce ! Je vais essayer de trouver ce genre de bidon qui sera parfais pour stoker du Gasoil (je roule au Diesel c’est moins chère).

      En effet, ça peut vite dégénérer en France. Le pays est vraiment une poudrière ; la moindre réforme pourrait tourner à la catastrophe. Sans parler du problème de l’Islam…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *