Tag Archive for vente

L’économie parallèle accélère la faillite de l’état

L’incompétent qui détruit notre pays, hollande a avoué qu’il avait déjà fait livrer en secret des armes aux assassins musulmans « rebelles ».
A côté de ça, on apprend par exemple que les policiers de la BAC d’Amiens n’avaient pas de voiture cet été pour faire les rondes et ont dû emprunter des vélos.
Ca donne envie de payer plein d’impôts, c’est fantastique. Qu’est-ce que ça motive, woaaaaaaa…

Enfin, de toutes façons, vous êtes obligés, vous n’avez pas le choix, sinon vous serez condamnés à payer d’énormes amendes et pénalités.

La menace de sanction est obligatoire parce que les politiciens n’apportent vraiment pas de contreparties aux efforts des français saignés à blanc par ces traitres. Plutôt que d’encourager les bons comportements en les récompensant, ils étranglent et menacent de plus de coups.

Ils n’ont que les mots croissance et PIB à la bouche. L’argent est leur seule valeur.
Les gens eux, voudraient de la sécurité, un environnement sain, du respect, de la confiance, pouvoir faire de belles choses sans que quelqu’un viennent tout leur détruire.

Si ça ne rapporte pas 60% de charges salariales, puis 20% de TVA, puis 15% d’impôts sur le revenu, vous n’avez pas le droit de rêver. Si les milliers de parasites de la politique n’ont pas leur part du pillage, vous serez sanctionnés. Le problème c’est vous, évidemment. Pas eux, qui sont incapables de se remettre en question et qui se votent uniquement des « lois » qui leur donnent l’impunité et plus de pouvoir de nuire et menacer.

Si plus de 10 millions de français sont dans la précarité à cause des charges sociales complètement délirantes qui font couler 150 entreprises par jour, pour les politiciens, le problème généralisé ne vient évidemment pas des conséquences de leurs vols organisés.

C’est désespérant, ce mur d’incompétence, hein…

Bon, pour une fois je vais vous donner une bonne nouvelle : il est en train de s’écrouler.
Regardez tous les signes.

La soi-disant « croissance » est clairement une dépression masquée par les mauvaises dépenses, comme une météo épouvantable l’hiver dernier qui oblige les familles à puiser dans leurs économies pour ne pas crever de froid.
Ca n’embellit pas la vie, ça ne crée rien. Ca part en fumée et ça coûte cher, en gaspillant dans des sociétés d’énergie privatisées.
Mais les politiciens sont contents, ça fait 20% de TVA et ça camoufle momentanément le trou du PIB.

Les italiens ont déjà franchi le pas de l’immoralité politique totale : les milliards de la drogue, du trafic d’arme, de la prostitution et de la criminalité, sont maintenant intégrés dans le calcul du PIB.
Bruxelles exige que l’on fasse la même chose.
Tout ça pour masquer que le monde étroit des politiques, avec leurs oeillères, est en train de s’effondrer. « La croissance », leur dieu, leur religion, ne marche pas.
Tout montre que la décroissance est de plus en plus prononcée. (Ca s’appelle une récession, mais il ne faut pas le dire, il semblerait que ce soit un mot sale ou tabou).

Les millions de personnes exclues du système de l’emploi pour diverses raisons (charges énormes, absence de diplômes obligatoires, refus de prêts…), font évidemment un peu de chiffre non déclaré.
Ce n’est pas seulement le billet glissé à la babysiter sans payer les 60% de charges sociales supplémentaires en plus de toute la paperasse, les déclarations, les contrats de travail et tout le bordel.
De plus en plus de centaines de milliers de français ne déclarent plus une belle partie de leur revenus.
Personnellement je ne risque pas de blâmer les dizaines de milliers de pauvres entrepreneurs qui ont coulés ces deux dernières années à cause de la concurrence déloyale de l’invasion de main d’oeuvre européenne à prix cassés qui ne paie pas les mêmes charges sociales.

Sur le chantier de la maison neuve qui s’est construite à dix mètres de chez moi, à part le fils du propriétaire, je n’entendais presque jamais parler français.
Ha si, une fois. Une conversation que j’ai écoutée quelques minutes pendant que je bricolais dehors.
Quelqu’un disait à peu près : « on travaille de plus en plus pour ne plus rien gagner. Avant on mettait un peu en banque, on vivait bien, parfois on se payait des vacances, on se faisait plaisir. Maintenant on n’a plus rien. Ce qu’on gagne on n’en profite pas. On n’a que de la fatigue et des factures. On ne met plus rien de côté… »

Ca doit vous sembler familier, non ?
On dirait que les gens ne parlent plus que de ça, partout où je passe. Je n’ai même pas besoin d’orienter la conversation. Ils en parlent tous spontanément.

Bon, donc, des millions de français exclus du marché des contrats de travail non rémunérateurs et sans stabilité, par les quelques politiciens (qui eux gagnent beaucoup) sont sensés être des criminels qu’il faut sévèrement punir quand ils arrivent à se débrouiller pour survivre.
Il y a des lois terribles sur le travail dissimulé.
Il y a des lois terribles sur les redressements d’impôts suite à une rentrée d’argent non déclarée.
Il y a des lois terribles pour vous obliger à acheter neuf, beaucoup plus cher, avec de la TVA et des charges sociales sur les fabricants, les vendeurs, les magasins…

hollande a besoin de votre argent pour aller aider les rebelles djihadistes qui gazent des civils non-rebelles, ne l’oubliez pas. Votre argent n’est pas à vous, il appartient à votre maitre. Il peut en faire tout ce qu’il décide, il est encore soutenu par 10% de la population.
… On peut se demander qui soutient encore ce minable…

C’est probablement ceux qui détournent l’argent public et qui ne veulent pas que leur train de vie diminue.
Et donc, dans ce contexte de bonheur total où la joie immense que l’on ressent tous vaut moins qu’un frémissement de 0,00001 % du saint PIB, une gigantesque quantité de français a compris l’intérêt des transactions directes entre particuliers.
Pas seulement pour du babysiting, des cours particuliers, faire réparer la chasse d’eau, installer un antivirus sur l’ordinateur… pour du travail non déclaré,
mais aussi pour les achats, tout est énormément moins cher d’occasion.
L’argent coule à flot sur les sites de petites annonces comme leboncoin ou ebay.

En tenant compte des tranches d’âges, la France doit avoir pas loin de 30 millions d’internautes, dont beaucoup avec des smartphones toujours dans la poche, qui se créent des adresses emails en quelques clics, qui utilisent des lignes de téléphone jetables prépayés, des faux comptes paypal…
Il n’y a pas que ceux qui vendent les objets qui les encombrent, il y en a aussi des centaines de milliers (au minimum) qui vivent de ventes non déclarées.
Tout pour eux, pour leur famille, pour les dépenses qu’ils choisissent eux-mêmes,
rien pour payer les fonctionnaires qui accueillent les gens mécontents dans les centres d’impôts, ni pour le salaire des seulement 577 députés comme Thévenoud qui améliorent tant nos vies…

C’est une tendance généralisée.
Sur toute une population de 67 millions de personnes.
De plus en plus de gens déclarent de moins en moins de choses, travaillent occasionnellement ou durablement de façon dissimulée, ne déclarent pas ce qu’ils vendent, louent…
donc de moins en moins d’argent rentre dans les caisses de l’état déjà presque en faillite qui a créé ce système non viable dont il est en train de devenir lui-même la victime, après avoir broyé une partie du peuple.

Le parasite commence à mourir de faim.
Le virus à déjà presque tué l’hôte.

Il est impossible que la tendance de fond s’inverse.
C’est de la pure logique.
Se connecter à internet est toujours plus facile. Passer des annonces et échanger entre particuliers est constamment facilités par de nouveaux sites, toujours plus performants…
Les transactions directes entre particuliers sont de plus en plus facilitées, et vu que la récompense à respecter les règles est de se faire humilier, voler, poignarder dans le dos…
La courbe officielle du chômage ne peut pas s’inverser.

C’est mort.

L’économie devient souterraine.

L’état va avoir toujours moins d’argent à gaspiller.

Préparez-vous à devenir violents pour obliger les sourds qui vous gouvernent à faire les bons choix dans les dépenses. Ou mieux, les remplacer enfin par des gens compétents.
Pour le moment, pour être ministre socialiste de l’écologie il suffit d’avoir écarté les jambes, ça explique le niveau.

Moins de millions gaspillés pour les envahisseurs qui violent volontairement nos lois, moins de millions pour offrir des armes aux assassins musulmans dans quelques uns des tous ces bleds coraniques continuellement en guerre et en épuration ethnique,
moins de millions pour les syndicats qui ont détruit presque tous les emplois des français,

Il y a des priorités dans les dépenses.

Faire en sorte qu’il y ait moins de français « sans-dents » en est une.

Oubliez cette idée de « croissance » qui obsède les énarques déconnectés de la vie, qui n’ont jamais eu un vrai boulot.
Ca ne repartira pas.
Les entreprises meurent, sont vendues en pièces détachées, leurs locaux restent vides sans repreneurs…
L’économie change et c’est pas plus mal.

Vouloir absolument la croissance, dans un monde qui commence à manquer de presque toutes les ressources, c’est une stupidité presque de l’ordre du crime contre tout ce qui est sur la planète.

On peut consommer mieux, plus intelligemment. Construire des vies moins folles, sans 1/4 des gens sous psychotropes.
C’est pas plus mal que ce système tout financier s’écroule. Il ne fait que broyer les gens et salir tout ce qui a une vraie valeur.

Tiens, ce matin au petit déjeuner, comme depuis les deux dernières semaines, je vais encore manger du raisin qui a poussé gratuitement dans mon mini jardin, sans rapporter un centime de croissance en TVA et charges salariales, sans une seule molécule de pesticide, ni d’engrais chimique, sans main d’oeuvre étrangère, tout ça…

Les espèces de merdes qui vous gouvernent, que les médias qu’ils se payent avec notre argent public appellent « élites » en les suçant, ne font rien pour vous, vous l’avez enfin remarqué ?

L’espagnol franc maçon valls, ministre socialiste du gazage d’enfants de manifestants pacifiques catholiques français et du déploiement de cars de crs autour d’un mini théâtre comique, qui nous coûte pas loin de 600 000 euros chaque année, a généreusement accordé quelques euros d’augmentations aux retraités français qui ont cotisé toute leur vie.

Voilà. Maintenant c’est ce que vous avez en respectant leurs règles.

 

Bon, c’est pas tout ça, mais je vais aussi ramasser presque mes dernières tomates gratuites de la saison. Ce printemps j’ai même planté des noires, des grosses jaunes magnifiques, des oranges, des cerises de trois couleurs et mêmes des vertes avec des zébrures.
Aux repas j’ai eu plus de plaisir qu’avec les truc ronds rouges fermes cueillis pas murs arrosés de pesticides, de désherbants et de conservateurs, vendus dans les supermarchés, plusieurs euros par petit sachet…

Allez, je vous laisse tranquille. Vous pouvez vous préparer pour aller encore pointer pour rien à pôle emploi.
Bonne journée…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Le bizness du bio, vers le naufrage de la grande distribution

Ce matin je suis passé dans un magasin bio d’une des plus grandes enseignes de France.
En un an, le changement vers les pires dérives ultra-commerciales est hallucinant.

Tous les produits qui m’intéressaient ou ceux qui ont attiré mon regard avaient un problème. Parfois très grave.

Par exemple, les 12 dentifrices du rayon, sans exception, étaient tous empoisonnés au fluor. Un produit chimique très toxique vraiment pas bio du tout. Du poison, vraiment.

Enormémement de produits sont basés sur une fausse impression de qualité, à cause de l’absence d’information des clients.

Par exemple, avant même la mode du bio, on a tous vu les arguments sur les farines complètes pendant les 10 dernières années au moins.
Les farines blanches beaucoup trop raffinées (et les sucres) épuisent le corps en l’obligeant à destocker certains éléments essentiels pour les utiliser.
Donc, des industriels se sont mis à vendre plus cher des pains broyés en gardant toutes les merdes autour des graines. La coque, la peau, tout ce qui protège l’intérieur des pesticides, des herbicides, de la pollution stockée,… tout est broyé et vendu plus cher à des cons qui veulent des aliments plus complets.
Au lieu de payer le nettoyage, la dépollution de l’enrobage des aliments, puis de jeter les déchets avec des pertes financières, les industriels les valorisent dans l’alimentation. Comme pour le fluor justement.
Ce qui est identifié comme un poison, ou un mutagène, ou un cancérigène, un perturbateur endocrinien… devient curieusement un complément alimentaire quand ça rapporte à quelques connards protégés par les gens pour qui vous votiez.

Pour le pain, le problème n’est pas le raffinage excessif, les farines blanches, ou la pollution stockée dans les pains complets (même bio évidemment).
Le problème est que le corps humain n’est pas encore habitué à une alimentation essentiellement composée de céréales.

Il faut des centaines de générations pour une adaptation naturelle des espèces.

La culture des céréales, c’est nouveau de quelques milliers d’années seulement. Avant, les humains récoltaient ce qui poussait naturellement et ce qui se laisser tuer. Le très rapide changement de société lié à l’agriculture est beaucoup trop récent.
Il manque -au minimum- 10 000 ans d’évolution.

Donc le problème n’est pas de manger du pain blanc ou du pain complet. Le problème est le pain.

Et tout ce qui contient de la farine, comme les pâtes, les pizzas, les gâteaux, les croissants…

Les allergies qui touchent maintenant plus d’un humain sur trois, sont en partie provoquées par l’agriculture des céréales.

Presque tous les gosses qu’on commence à voir partout, avec une couche, une sucette et un nounours, à plus de dix ans, tous les autistes, un gamin sur 50 qui nait maintenant partout sur la planète, presque tous ces mômes ont les mêmes intolérances alimentaires.

Vu que ce qui entre dans leurs corps ne les soigne pas mais les affaiblit toujours plus à chaque repas, les saletés contenues dans les vaccins, l’aluminium… ont un effet immédiatement dévastateur sur un terrain très fragilisé. Et donc, un gosse sur 50 est maintenant autiste.
Les régimes sans gluten et de la chlorella à haute dose pour évacuer les métaux, ont déjà guéri quelques gamins.

Pour les vitamines, on apprend grâce à internet que c’est encore et toujours le même problème :
Prendre quelque chose qui ne marche pas, dépenser beaucoup pour compléter avec quelque chose qui marche encore moins, au lieu de simplement tout changer pour quelque chose qui marche dès le départ.

A cause des produits industriels, précuits, stérilisés, morts, conservés hyper longtemps, il manque des vitamines dans l’alimentation de ceux qui consomment l’espèce de bouffe pour chiens que les supermarchés vous vendent.

Donc des industriels vous vendent aussi les vitamines qui vous manquent grâce à leurs bons produits. Youpi.

Au lieu de vendre des produits sains, ça rapporte beaucoup plus de vous vendre séparément les choses essentielles.
Et puis si vous tombez malade, ceux qui fabriquent de la nourriture ont aussi des usines de médicaments, de matériel médical, des labos de thérapies géniques contre le cancer à 100 000 euros par personne…

Oups… ça non plus, vous ne saviez peut être pas : justement les compléments alimentaires de vitamines doublent quasiment les risques de développer certains cancers.

Oups…

Des vitamines de synthèse, extraites industriellement, conservées en produits morts, au lieu d’une alimentation à base de fruits et légumes naturellement riches en vitamines et minéraux essentiels, naturels, parfaitement assimilables.
Un très bon plan pour les labos.

Comme les pharmaciens, les supermarchés, les magasins bio aussi se font de l’or avec des rayons entiers de petites boites de vitamines qui ne contiennent presque rien.

C’est vrai que c’est moins cancérigène que des clopes, mais vous êtes perdant quand même à en consommer.

 

Vu que notre alimentation moderne délirante est saturée de produits laitiers, que l’on trouve du lait dans la moitié des choses, alors que les adultes ne peuvent assimiler correctement cet ingrédient, la santé de toute la population décline aussi, encore et toujours.
Le calcium en excès remplace le silicium qui nous maintient en bonne santé.

… mais c’est pas grave, puisque ça aussi, les magasins bio en vendent. Tadaaaaaaa !!!!

Ce matin j’ai vu 5 boites en rayon.
Trois marques à boire, un conditionnement en gel, un autre en gélule.

Environ 35 euros le flacon. Ouille…

Et, Oups !… même pas de silicium organique, la seule forme assimilable par le corps. C’est à dire déjà partiellement assimilée et modifiée par des micro-organismes ou des plantes.
Là, non, c’est juste de l’eau, avec un petit peu de silice (du sable) et quelques gouttes d’acide.
Ca ne fera que passer directement vers les wc, sans assimilation. Comme si vous avaliez quelques grains de sable, avec quelques gouttes de vinaigre, dans beaucoup d’eau.

35 euros.
Oups…

Je voulais m’acheter encore du gingembre, pour faire baisser légèrement ma tension avec un produit naturel traditionnel, et en arrivant dans le rayon, j’ai vu qu’il venait des Philippines.
Quelques heures d’avion, de carburant brûlé aussi sur les routes, pour un produit frais.
C’est très bio et terriblement respectueux de toute la planète.

On dirait que les grandes chaines de commerce bio tombent à très grande vitesse dans tous les travers qui nous dégoûtent dans la grande consommation classique.

Du plastique partout, des emballages par tonnes. Et des logos Bio et des couleurs vertes pour vous donner une impression de nature et de confiance.

Ce que j’ai vu ce matin m’a carrément déplu.

Ca me laisse une impression d’abus de confiance.

Les prochaines courses de produits bio, j’irai les faire dans des petites boutiques, en dehors des réseaux de franchisés, pour voir s’il y a des différences de qualité.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr