Tag Archive for survie

Le moyen le plus simple pour survivre aux super-canicules provoquées par le soleil devenu blanc

Ce très court article devrait pouvoir vous sauver la vie dès l’année prochaine.
Il est évident que l’été prochain sera encore pire que celui-ci, déjà abominablement dur.
La température a atteint 40 chez moi, près de Marseille, et je ne suis même pas dans la zone qui a le plus souffert de la chaleur.

C’était la deuxième canicule de l’année. La première à la fin du printemps a atteint 37 degrés à l’ombre chez moi. J’étais tellement mal que j’ai cru que j’allais mourir du jour au lendemain d’un coup de chaleur, aussi bêtement.

En fait ce n’est pas que moi. J’ai lu avec intérêt les articles sur les statistiques de la surmortalité provoquée par la première période de canicule de l’année et c’est très instructif :
http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/28/580-deces-supplementaires-a-cause-de-la-canicule-de-juin-2017_a_23054147/

Cette fois les personnes fragiles sont très peu touchées. Ce sont les jeunes qui souffrent le plus. A mon avis il y a seulement deux explications simples :

– Les « jeunes » sont tous ceux en âge de travailler. Avec la destruction du pouvoir d’achat, l’appauvrissement des travailleurs, la population ne peut pas s’arrêter pendant les vagues de chaleur.

– Dans les autres pays du monde, là où la saison chaude est suffocante, les gens savent depuis longtemps comment se protéger. Ici c’est tout nouveau.

L’année dernière, chez moi, les deux périodes de canicules étaient montées à 32 et 34 degrés si je ne fais pas d’erreur.

L’année d’avant aussi, deux périodes de canicule dans l’été, pour la première fois dans l’histoire de France, à ma connaissance.

Cette année, on risque d’avoir une troisième canicule vu comme c’est parti.
Après un coup de froid instantané, de 40 degrés à 14 en quelques jours, qui a tué tous mes plants de tomates, la météo prévoie déjà pour les prochains jours encore 34, 33 et 34 degrés, rhaaaaaaa…

… donc, la progression est logique. Il est à prévoir des canicules de plus en plus fréquentes, durables et toujours plus chaudes, pour les années qui viennent.

Donc, si vous pouvez, investissez un peu dans de quoi rafraîchir les pièces où vous passez le plus de temps (chambres, bureau…). Les climatiseurs sont plutôt chers. Il vaut mieux attendre que les vendeurs bradent leurs invendus lorsque l’hiver va s’installer.
Hors saison on fait souvent de bonnes affaires.

Des rideaux pour l’extérieur des bâtiments, ce n’est pas cher et ça fait bien baisser la température, si vous n’avez pas les moyens d’avoir des volets à l’extérieur de la vitre.
A l’intérieur il y a un effet de serre quand les stores ou les rideaux sont chauffés par le soleil, contre une vitre qui empêche la chaleur de s’évacuer. Des stores ou rideaux à l’intérieur, ça n’est plus suffisant.

et surtout, surtout : pendant les heures les plus chaudes, faites-en le moins possible.

Les statistiques de la surmortalité sont claires, ce ne sont pas ceux qui bougent très peu pendant le plus chaud qui meurent massivement.

Personnellement je viens de tester et vérifier.

Au printemps les 4 jours où il a fait 37, je m’occupais de mon potager de survie plusieurs heures par jour. D’un coup je me suis senti mal, avec la sensation que j’avais dépassé mes limites. C’est terrible comme impression. Mourir d’un coup aussi connement.

La semaine dernière avec la seconde période de canicule encore pire, tous les jours de 10 heures du matin à 16 heures, les volets étaient baissés et j’essayais de faire une grosse sieste sur le carrelage plus frais que le lit.
28 degrés quand même, ce n’est pas exactement de la fraîcheur, mais déjà presque une plaque de cuisson. … d’où l’intérêt d’investir dans un climatiseur.

Le lit est un problème.
J’ai eu un déclic récemment. J’ai compris pourquoi des millions de gens sont aussi fatigués, se réveillent complètement trempés, dorment extrêmement mal…

C’est à cause de la mousse synthétique des matelas modernes.
C’est bon en hiver où à la montagne quand les nuits sont bien froides, mais quand il fait chaud c’est comme chercher le confort en suant sous plusieurs couches de k-way.

Je n’ai pas compris ça de suite. D’abord je me suis encore une fois planté en faisant une grosse dépense, qui ne sert que quelques minutes par jour.

Le principe des bouillottes remplies d’eau froide a été amélioré récemment.
Il existe maintenant des sur-oreillers ou des sur-matelas remplis d’un nouveau gel qui absorbe la chaleur des choses en contact. Ca donne une impression de froid glacial, presque carrément trop, presque insupportable.

Un exemple là :

https://www.amazon.fr/gp/product/B00KZKYCWW/ref=oh_aui_search_detailpage?ie=UTF8&psc=1

Ce qu’il y a de bien c’est qu’il n’y a plus besoin d’énergie ni de remplissage à l’eau froide pour avoir encore du froid. Il suffit de laisser l’objet à l’air ambiant, il se recharge en froid tout seul. Presque magique.

A l’usage, la chaleur de la peau est absorbée et diffusée dans tout le gel, pour s’échapper ailleurs un peu plus loin, normalement.
… sauf que quand l’air de la chambre est déjà trop chaud, la chaleur accumulée ne s’évapore pas.
On peut reprendre l’image de la peau collée de sueur au plastique trop chaud d’un K-way, ça correspond bien à la sensation au réveil.

C’est là que j’ai compris pourquoi on dort si mal. Il n’y a pas que les ondes.
C’est le fait que tous les matelas modernes sont en plastique.

J’ai commencé à chercher un peu à droite à gauche, mais pour le moment je ne trouve rien de satisfaisant à un prix acceptable, pour le couchage.
Pour le moment je suis dans l’idée de faire une grande caisse en bois avec deux draps cousus en grand sac et garni de paille, que je renouvellerai une ou deux fois par an. Ca fera même du paillage et de l’engrais pour les plantes du jardin.
Je n’ai pas encore testé.
Je suis juste convaincu que les matelas en mousse nous font maintenant beaucoup de mal, avec cette montée en température.

Au fait, les nouveaux machins en plastique garnis de gel trop glacé qui deviennent trop chauds seulement une heure après, je n’en conseille l’achat à personne.
Je suis parfois content de les avoir, parce que ça donne un coup de frais pendant quelques minutes quand la chaleur est insupportable, mais pour dormir ça ne vaut rien.

Il faudrait faire baisser la température de la pièce. On en revient encore et encore à l’idée d’investir dans un climatiseur. Et si vous êtes un peu survivaliste, que vous craignez une coupure du réseau au pire moment, ou que vous savez que dans toutes les guerres l’électricité est souvent coupée, ou simplement à cause des factures d’énergies qui deviennent énormes, il faudra aussi quelques panneaux solaires sur le toit.

Je crois que le climatiseur ne va plus être un élément de confort mais un outil indispensable bientôt, vu comme les degrés explosent toujours plus d’une année sur l’autre.

Si on ne dort pas, si on ne se repose pas, on devient fragile.

Les statistiques sont claires. Ce sont les plus forts, ceux qui sont actifs pendant les heures chaudes, qui meurent maintenant.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Recherches populaires vers cette page :

  • comment faire un nœud coulant (3)
  • comment fabriqué créé un champ électromagnétique capable de levée objet métal (2)
  • Mur de cloture dune parcelle (2)
  • La Forêt Des Arbre (2)
  • Les grandes arbres de la foret (2)
  • les plus beau couteau du monde (1)
  • La guerre de yougoslave (1)
  • kalachnikov a plomb a vendre (1)
  • Images Des Cartouches Pour Les Armes (1)
  • GUERRES En AFRiQuE (1)

Guerre civile, génocide, confiscation, épuration vengeresse sanglante…

Ca y est, on approche de la fin. De nouvelles étapes ont été franchies ces derniers jours.
Des blocages ont sauté.

A peine un mois après le carnage de Nice les musulmans n’ont pas arrêté les provocations et se sont enfin pris un retour de bâton.
Si vous ne suivez pas l’actualité sur les sites de ré-information mais que vous vous contentez des mensonges des médias du système qui vous disent que l’islam est une religion de paix et d’amour, vous ne savez sûrement pas qu’il y a eu 1 à 5 attentats quasiment tous les jours, en France, en Allemagne, en Italie… toujours par des musulmans hurlant allah ackbar ! avec des couteaux, des haches, des fusils d’assaut dans des centres commerciaux, des égorgements dans les trains…

Allemagne, apres les viols, les coups de hache

Lors de la cérémonie aux victimes du massacre de Nice, le gouvernement s’est enfui au bout de quelques minutes. A ma connaissance c’est la première fois qu’une foule composée de français de souche ne reste pas connement digne et hurle enfin sa colère, en traitant valls et ses ministres d’assassins.

Encore seulement quelques jours après, un jeune musulman rempli de haine qui était sensé être en prison mais relâché par « un juge », a décapité lâchement un vieux prêtre dans une petite église isolée.

Le gouvernement a enfin commencé à placer des fonctionnaires armés devant des bâtiments religieux chrétiens. Toutes les troupes étaient devant les mosquées et synagogues, alors que la pire chose qui soit arrivée à une mosquée est de recevoir des lardons dans sa boite aux lettres. Ceux qui attaquent toutes les autres communautés étaient traités comme s’ils étaient les victimes.

Il y a quelques jours, lors d’un rassemblement chrétien, on a vu ça :

Le gouvernement porte un gilet pare balle

Le ministre islamo-socialiste franc-maçon caseuneuve porte un gilet pare-balle.
Il tremble de peur.

Son armée de CRS entre la foule et lui ne lui suffit plus.
C’est un message intéressant envoyé à tous les traitres, qui eux, n’ont pas la possibilité de réquisitionner des compagnies de CRS pour les protéger à chaque déplacement.
D’ailleurs on a vu il y a deux jours que l’ambiance générale est bien comprise même par les « juges » qui ont toujours protégé les racailles étrangères afro-maghrébines en s’acharnant sur les victimes françaises qui osaient se défendre.
Ou en faisant des exemples disproportionnés de sharia à la place de la justice, comme pour la condamnation récente illégale à 6 mois de prison pour avoir simplement déposé des lardons dans la boite à lettre à d’une mosquée à Nancy.

6 mois de prison pour avoir depose des lardons dans une mosquee

Cette fois même les « juges » tremblent de peur et lâchent le gouvernement.

Il y a quelques jours, des musulmans tous armés de couteaux, machettes, batte de base ball, harpon… ont agressé des gosses corses par pur racisme. La population est venue au secours des gamins avant qu’ils ne se fassent tuer par des criminels récidivistes musulmans en liberté et armés.

Les agresseurs sont repartis sur des brancards.

Les islamistes de Cisco en Corse, avant apres
Pire encore, un homme a continué de taper un des agresseurs alors qu’il était sur un brancard, entouré d’ambulanciers et de policiers à quelques centimètres.
Le message est très clair. La police n’inspire plus aucun respect ni crainte aux corses.
Avoir déversé un régiment de CRS en armure et armes de guerre devant une citée pour empêcher la foule d’arrêter elle-même les racailles qui se sont amusé à déclencher un feu pour attirer des pompiers et les lyncher à cinquante, il y a quelques mois, c’était clairement la trahison de trop. Les corses ont bien vu que les fonctionnaires de l’ordre sont des traitres qui préfèrent obéir aux ordres immoraux de leur hiérarchie de traitres plutôt que de protéger la population, ce qu’ils sont sensé faire.

Donc là, le lendemain de l’agression préméditée par une bande de musulmans venus armés sur une plage qui agresser des occidentaux, les corses étaient plus de 500 citoyens déterminés devant le palais de justice. Pour une fois, les agresseurs sont restés en taule et les protecteurs sont sortis libres, comme ça devrait normalement se passer dans un pays normal, où tous les pouvoirs ne sont pas aux mains de malades mentaux fanatisés qui organisent le génocide de leur propre peuple.

citation cazeneuve sur le djihad

Traduction : il est légal d’organiser le génocide total des non-musulmans

 

Vous connaissez la citation de caseuneuve « Ce n’est pas un délit de prôner le djihad » ?

Est-ce que vous y avez déjà réfléchi ?
Ce que ça veut dire.

Nombreux corps sur la route lors du massacre de Nice, le 14 juillet 2016

Avec d’autres mots, en français pour mieux comprendre. Le « djihad » est l’attaque systématique de tout ce qui n’est pas musulman, les meurtres, les attentats, les pillages, massacrer hommes femmes enfants bébés, rouler en camion sur eux, piller leurs cadavres, l’assassinat de masse. Le génocide. Qu’il n’en reste rien, plus une seul trace. Détruire même leurs bâtiments, leurs cimetières, brûler et interdire leurs livres…

Donc la phrase du franc-maçon caseuneuve signifie « Il est légal d’organiser la mise à mort de tous les occidentaux de tous les âges, juste parce qu’ils ne sont pas musulmans ».

Voilà.

Des traitres.

La suppression des frontières, l’invasion migratoire, le terrorisme, ce n’est pas la faute à pas de chance, c’est organisé.
Toutes les conditions ont été mises en place pour que tout ça se produise, de plus en plus souvent.

Valls il faut aider l islam a se solidifier

Et la police, la gendarmerie, les troupes qui espionnent les patriotes, les armées d’avocats des associations « antiracistes » (racistes anti-français), les « journalistes », les magistrats…
sont complices de ces gens qui organisent notre mort et notre affaiblissement à tous les niveaux.

Regardez, même l’économie est devenue une arme.
11 millions de français exclus d’un travail digne et rémunérateur. Un travailleur pauvre sur 4 est SDF pendant que le gouvernement loge gratuitement des centaines de milliers de djihadistes dans des hôtels et des châteaux.
Un français sur quatre est à découvert tous les mois et les banquiers en profitent pour les voler de dizaines de milliards d’intérêts pour les mettre encore plus dans la merde, qu’ils ne pense qu’à leur endettement et pas à réfléchir aux problèmes qui créent cette situation.

Niveau de prelevements obligatoires par pays

60 à 85% environ de prélèvements sur les salaires ou entreprises des français. Pendant ce temps plus de 80 % des musulmans sensés être là pour nous aider ne travaillent pas, vivent grassement d’aides sociales supérieures à celles que touchent les français.
Les sales traitres de la CAF donnent même des cartes bancaires de retrait d’argent aux « migrants » envahisseurs illégaux qui n’ont jamais cotisé un seul centime en France, pour qu’ils aient tout immédiatement, mais exigent 5 fois le même papier des français, en perdant systématiquement leur dossier pour ne rien verser ou leur faire vivre l’enfer.

un journaliste reconnait un djihadiste parmi les migrants

Tous les fonctionnaires collecteurs de taxes sont aussi des sales traitres, obéissants à l’ennemi et s’acharnant à saigner le peuple avec des centaines de taxes à des taux confiscatoires, des centaines de taxes jamais approuvées par le peuple, et qui n’améliorent vraiment pas sa vie. Bien au contraire.

Ils sont payés pour nous détruire.

Citation valls, habituez vous a vivre avec le terrorisme
Là, donc ça y est, une étape est franchie. Un déclic.
Le peuple commence à faire par la violence ce qui doit être fait.

Les « juges » commencent à faire profil bas et vont dans le sens de la foule en colère pour ne pas être les bouc-émissaires à portée de mains qui vont se prendre tous les coups ou les balles à la place des ministres inaccessibles cachés derrière des wagons de CRS.

Un blocage a sauté.

Les noms sont de plus en plus diffusés massivement.
Les fonctionnaires commencent à avoir peur de la population française qui se rassemble, et pas pour faire de la paperasserie ou déposer des plaintes qui seront jetées dans trois ans ou classées sans suite dans 15 ans pour vice de procédure.

Liste des deputes collabos complices des terroristes

Le bain de sang inévitable va éliminer presque tous ceux qui l’ont provoqué.
Ca va être énoooooooorme.

Non, ça n’est pas incroyable.
C’est très crédible.
Ca se produit au moins deux fois par décennie qu’un pays perde au moins un quart de sa population dans des épurations ethniques systématiques.

Le plus fréquemment c’est en Afrique et dans les pays musulmans, presque tous continuellement en guerre ethnique. Mais des fois c’est juste à côté. Il y a vingt ans j’étais soldat de la paix avec un casque bleu sur la tête à seulement quelques heures de voiture, en ex-Yougoslavie, quand les envahisseurs musulmans ont assassiné ou fait fuir presque tout le monde.

Tenez, si un jour vous avez une heure quarante de libre et que vous voulez vous documenter sur le sujet des génocides, voici une des pires vidéos que j’ai vues :

.


« La Machine de Mort Khmere Rouge »

Il n’y a pas de scènes d’horreur, pas de charniers, pas de sang, rien de visible.

C’est juste des gens ordinaires comme vous et moi qui se sont retrouvés dans une situation extraordinaire de pays complètement fou trahi par ses élites.

Un quart de la population du Cambodge a été exterminée par les fanatiques socialo-communistes khmers rouges.

Les gars racontent comment ils se sont retrouvés à tuer des bébés pour ne pas déplaire à leur hiérarchie, pour ne pas mourir eux-mêmes.

Peu importe que les interrogatoires étaient faux, qu’ils savaient qu’ils étaient faux, la torture ne servait qu’à obtenir un document écrit de confession signé qui servait uniquement de prétexte pour exterminer tous les opposants au régime fou corrompu.

Ca se passe comme ça, partout, tout le temps, à toutes les époques, partout dans le monde, depuis le début de l’humanité.
Des gens meurent par millions. Des fonctionnaires sensés protéger les populations deviennent les pires ennemis de leur propre peuple.

Genocide cambodgien, 2 miilions de victimes

Tout le temps, partout, toujours.

Des jeunes, pas au courant de l’histoire réelle ou qui s’en foutent, sont fanatisés pour former une armée efficace.
Ce sont les jeunes qui sont les plus facilement manipulables et exploitables pour tuer les autres.

Regardez ce qui a été fait.
Une invasion massive et c’est la nouvelle génération née sur notre sol qui commet la moitié des attentats.
Ils ont été importés pour faire la guerre, pour que les civils survivants s’enfuient à abandonnant leurs biens ou en les vendant pour une bouchée de pain.

Si je vous parle de « complot » vous allez vous bloquer et rejeter mes propos, puisque vous êtes conditionnés pour réagir comme ça.
Pourtant les faits sont clairs.
Le bilan ne laisse pas de doute.

C’est un complot patiemment organisé pour récupérer quasiment tout le pays.

Presque toutes les ressources du monde sont en train de s’épuiser.
L’escroquerie de l’argent papier basé sur rien, sur du vent, sur une escroquerie comptable, est en train de se terminer. Quasiment tous les pays du monde sont écrasés par une dette monumentale totalement impossible à rembourser.

Dans tous les pays les plus grandes banques sont au bord de la faillite.

Vous savez ce qui a plus de valeur que des dollars-dette imprimés sur du papier cul ?

La terre.

Et vous savez quoi ?
La France, ce n’est pas pour rien qu’elle a rayonné pendant des siècle comme le moteur du monde, jusqu’à ce que les francs-maçons ne prennent le pouvoir pour la piller et la détruire.

La France a une situation géographique exceptionnelle, unique au monde.

Une surface côtière gigantesque. Au centre d’un continent riche, où le commerce est développé, grâce à des infrastructures de transport très abondantes.
L’eau est abondante aussi. Le climat tempéré.
Avant les milliers d’épandages aériens presque quotidiens, il suffisait de se baisser pour ramasser des kilos de fruits et légumes.

Le climat aussi est quasiment unique au monde. Les tornades sont exceptionnelles. Les tremblements de terre graves ne se produisent au maximum que deux fois par siècles et sur de petites zones.

Tenez, regardez, des captures d’écrans des alertes des catastrophes en temps réel partout dans le monde.
Regardez la France par rapport au reste du monde.
(Cliquez sur les images pour les agrandir)

2 août 2016

2 août 2016

Voilà pourquoi nous sommes attaqués à tous les niveaux, c’est pour nous voler notre pays.
C’est comme ça presque tous les jours. La France épargnée, quand plus de cent catastrophes s’affichent au même moment partout dans le monde.

2016,08,03 rsoe edis, la France toujours epargnee

3 août

La France est géographiquement ce qui ressemble le plus à un paradis, rempli de ressources, une terre riche, de l’eau, une situation géographique militaire et commerciale hautement stratégique…

2016,08,07

7 août

 

12 aout

Voilà.

Maintenant vous savez pourquoi plus rien ne va, pourquoi tout est fait pour affaiblir, décourager, neutraliser les français, à l’échelle de l’individu comme de tout le pays.

C’est un pillage.

Le gouvernement est notre ennemi.
Les fonctionnaires travaillent pour lui, pas pour nous. C’est comme ça dans tous les génocide. Une grande partie des autorités assassine son peuple au lieu de le servir.

Voilà pourquoi tout à été organisé pour que plus rien ne marche.


« La perte des petits paysans »

 

Je crois que la création partout en France de groupes de citoyens armés organisés en milice est maintenant absolument indispensable.
Regardez ce qui est arrivé aux « juges » qui ont décidé de libérer des années plus tôt les terroristes qui ont fait des centaines de morts et beaucoup plus de blessés :
RIEN.

Aucune sanction. Ces complices de terroristes sont toujours en position de recommencer.

Il n’y a plus rien de bon à attendre de l’Etat aux mains de corrompus qui ont créé tous les problèmes.

 

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Recherches populaires vers cette page :

  • masque blanc sur fond noir (4)
  • aménagement dun toit dimmeuble (1)

Deuxième soleil et adaptation du potager de survie

Le « deuxième soleil » n’est plus caché derrière le nôtre.
Il a beaucoup avancé ces derniers mois. Maintenant il se détache de plus en plus clairement.

.

« Une comète grosse comme une planète s’en vient »
https://www.youtube.com/watch?v=fHSG2O2SRhA

Il y a encore quelques mois les photos n’étaient convaincantes que pour ceux qui n’y connaissent rien en optique. J’ai par exemple vu un site anglophone avec des milliers de photos d’un deuxième soleil à côté du notre. Sauf que… le deuxième soleil n’était jamais à la même place, jamais à la même taille, et n’était en réalité qu’un reflet parasite sur les divers éléments des lentilles lorsqu’on vise une source de lumière.

Maintenant c’est différent. On commence à trouver ce genre d’images :

Le deuxieme soleil est enfin visible

Très concrètement ça explique pourquoi plus du quart des récoltes de céréales françaises sont déjà détruites. Plus de la moitié dans certaines régions.
Presque toutes les cultures de fruits et légumes semblent très sévèrement touchées.

Tomates et concombres bio hors calibres

Pour celles qui produisent encore un peu, c’est clair que les plantes souffrent. Il n’y a quasiment plus de fruits et légumes qui ressemblent à ceux calibrés des magasins. Ils sont presque tous moches.

… mais c’est en qualité bio, sans pesticide, sans conservateur, sans aucun additif, donc déjà c’est un énorme plus par rapport aux mer… heu… aux marchandises des magasins.
Les dernières tomates que mon père a achetées étaient oranges, fermes, pas mûres, sans goûts, non plutôt avec un goût pas bon, et des graines germées à l’intérieur. Ca veut dire que ces tomates ont été gardées très longtemps en chambre froide (ce qui a supprimé la dormance des graines) puis sont restées encore longtemps sur les étals, le temps de faire de longs germes écoeurants qui ressemblent à de longs asticots.
J’y vois un signe de pénurie, de raréfaction dans la chaine de distribution, au point de vendre encore plus de la merde que d’habitude.

Avec un potager, au moins on cueille ce qui est mûr, plein de vitamines.

En plus de l’argument santé, c’est aussi un gros coup de pouce au pouvoir d’achat.
Vu que les récoltes sont très massivement détruites partout dans le monde depuis deux ans et que c’est parti pour durer, pour s’amplifier, et que les paysans font faillite par dizaines de milliers, les prix vont bientôt devenir ingérables pour la plupart de la population.

Il est de plus en plus urgent de commencer à s’adapter pour utiliser le moins possible l’argent.

Plant de tomates cerises tres productif

J’ai encore planté plus d’une centaine d’espèces et variétés dans mon mini-jardin cette année et le résultat est presque aussi décevant que l’année dernière.

Mais quelques rares variétés de plantes semblent non seulement ne pas souffrir de la météo anormale, mais carrément en profiter.
J’ai dans mon jardin un plant de tomate cerise qui fait trois mètres de large sur presque deux de haut et qui donne sans arrêt depuis un mois et demi. Les plus de 100 autres plants de tomates de 10 variétés que j’ai mis en terre ne produisent presque pas. Presque tout « cuit » sur pied. Donc je vais récupérer des graines de ces petites tomates en faisant la cuisine. Elles seront la base principale de ma culture de tomates de l’année prochaine.

L’année dernière c’était la même chose. On dirait que les petits fruits et légumes résistent et profitent étonnement bien. Les raisins sont en abondance. Les piments sont déjà murs.
J’ai des tournesols qui font 4 mètres de haut. Un des jeunes figuiers commence à donner pas mal de gros fruits…

Figues blanches

Ce n’est pas autant un désastre que l’année dernière, même si ça n’est plus l’abondance.

Je suis de plus en plus convaincu que les arbres fruitiers sont une excellente stratégie contre le changement climatique.
J’ai perdu quelques arbustes, mais j’ai surtout perdu presque toutes les petites plantes éphémères que j’ai semées cette année (salades, choux, carottes, panais, navets, tomates, melons, concombres… plus d’une centaine de variétés).

Les plantes avec déjà une partie en bois semblent considérablement mieux résister.

Donc je fais beaucoup plus de boutures.

Faire des boutures en grande quantite

Partout où j’ai un peu de place à l’ombre, j’entasse des dizaines de boutures sur une très petite surface au sol.
Seulement une sur cinq environ va donner un arbuste viable, donc il vaut mieux en faire un wagon.

Boutures

Il y a deux ans je vous avais conseillé de faire des boutures environ de la taille d’une main. Maintenant je vous conseillerais plutôt de faire des boutures de plus d’un mètre, sans rien jeter, en plantant aussi toutes les plus petites branches que vous couperez.
On entre dans une situation de survie. Vu le carnage au niveau des cultures, ça devient urgent.
En bouturant carrément de vraies grosses branches, on peut obtenir par exemple en deux mois des figuiers d’une taille d’arbre de deux ans, donc qui vont produire deux ans plus tôt.

Grandes boutures de figuiers

Il y a plus de perte quand les boutures sont grandes.
Je dirais que deux fois plus meurent en quelques semaines.

… mais si comme moi vous en faites beaucoup, vous êtes quasiment certains d’avoir des arbustes à mettre en terre lorsque la saison des pluies et de la fraicheur arrivera.

Personnellement ça n’est jamais perdu. Je m’en garde des très belles. J’en distribue gratuitement des quantités énormes à la famille et aux amis. Un figuier d’un mètre coûte 50 euros à la jardinerie très chère du bas de ma rue.

… et puis je fais des reboisements sauvages après les incendies. Le virus commence à prendre dans la population. On est de plus en plus nombreux chaque fois que j’organise une sortie.
Par exemple là, sur Marseille, pour les milliers d’hectares qui ont brûlé la semaine dernière.
30 inscrits. Les gens viennent en famille. Donc je pense qu’on sera largement plus de 40 pour cette séance. On va pouvoir reboiser sur une très grosse surface.

Ce n’est pas seulement une réparation des dégâts de l’incendie. Faire naitre des milliers d’arbres est un moyen de lutter contre le réchauffement climatique, la pollution, les effets stérilisateurs des plantes et insectes par les chemtrails…

Là, cette fois, en plus des fleurs et des boutures d’arbustes, il va y avoir des figuiers et des milliers de graines de plantes comestibles, pour faire un gigantesque potager gratuit à ciel ouvert, pour montrer aux élus que je les emmerde et que je ne compte pas sur eux pour m’occuper des problèmes (qu’ils ont créés).

Donc, le maximum de variété génétique sur un minimum de surface, pour augmenter considérablement les chances d’avoir des plantes survivantes, malgré la météo délirante.

Prunier taille en parasol

J’ai commencé l’année dernière à tailler tous mes arbustes en parasols. Entre deux et quatre mètres de haut.
Ce n’est pas trop haut. Les récoltes sont faciles, accessibles.
Ce n’est pas trop bas. On peut passer dessous pour jardiner, mettre deux autres hauteurs de plantes. Des tomates d’un mètre, des salades de 20 centimètres par exemple.

Figuier support pour plantes grimpantes

Les troncs peuvent servir de tuteurs pour les haricots, les melons, les potirons, les courgettes, les tomates…

Il suffit de semer ou planter autour des arbres.
Le feuillage protège les plus petites plantes, fragiles, qui « cuisent » partout autour.

Paillage du sol avec des feuilles de roseaux

Les feuilles des roseaux gratuits récupérés autour de chez moi au lieu d’acheter des tuteurs en bambou à 4 euros pièce en jardinerie, servent de paillage pour empêcher le sol de se dessécher.

C’est étonnement efficace. Deux gros centimètres suffisent pour garder très longtemps l’humidité, même sous la violence du soleil devenu blanc.

Humidite de la nuit encore visible sous les feuilles du paillis

Des gouttes de l’arrosage d’il y a deux jours ou peut être l’humidité de la nuit

 

Donc pour le moment, une partie de ma stratégie de survie à la catastrophe climatique en cours et très facilement faisable par n’importe qui.

Couvrir deux fois le sol pour qu’il reste frais, humide et vivant.

Directement au niveau du sol avec un paillage.

Et un peu plus haut avec des arbres de préférence fruitiers d’environ 4 mètres de haut, taillés comme des parasols.

Avoir le plus possible de variétés permet d’augmenter les chances d’avoir des plantes survivantes et donc et d’avoir des récoltes.

Les arbres à bois tendre ont une croissance très rapide et donc même si on ne les garde pas, vont permettre de protéger du soleil trop puissant les jeunes arbres à croissance plus lente que l’on met en terre.

C’est pour ça que j’ai aussi des centaines de boutures de lauriers. Ca ne se mange pas. C’est un poison. Mais correctement taillé ça donne très vite un arbuste gros comme un parasol faisant beaucoup d’ombre protectrice au sol, capable de protéger des dizaines de pots.

Laurier protegeant des fraisiers

Pas besoin d’investir des milliers d’euros dans une pergola énorme pour couvrir toute la surface à protéger. Des boutures gratuites et un peu de temps font le travail.

Dans ma recherche d’ombre je me mets aussi à faire pousser des plantes dans des endroits auxquels je n’aurais jamais pensé les années précédentes. Par exemple un couloir étroit qui ne reçoit le soleil direct que deux grosses heures par jour. Tout le reste de la journée c’est seulement la luminosité ambiante qui nourrit les plantes. Le soleil blanc ne les brûle pas autant que les autres autour, en terre dégagée.

Apparemment ça pousse, mais ce n’est pas l’abondance. Donc, au lieu de mettre des plantes de saison, comme des haricots d’été en été, l’année prochaine je vais plutôt planter des graines pour le printemps, en plein été, entre ces deux murs étroits où il manque des degrés presque toute la journée.

Ca devrait couvrir tout le mur et donner une production alors qu’au soleil toute la journée les haricots et concombres meurent.

Je vais probablement aussi faire la même chose sans attendre, dans deux mois au début de l’automne. Des graines à croissance et récolte rapides, que l’on met normalement en terre au printemps. Vu que l’hiver est anormalement doux.

Cultiver sur les mursVoilà.

Par rapport à moi, vous gagnez des années pour vous lancer sans passer par mes ratages et expériences.

Si vous avez des idées, n’hésitez pas à les partager. On est pressé par l’accélération du changement climatique.

On est tous liés.
Une petite production à partager en famille et entre amis, vaut mieux que pas de production du tout, où que des tomates dégueux de supermarchés cueillies vertes et conservées des semaines en chambre froide puis vendues à un prix sans rapport avec la mauvaise qualité.

Avec les plantes il faut anticiper, des mois ou des années avant de pouvoir profiter des récoltes.
Agir, c’est maintenant…

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • caftan mnbt (1)
  • se preparer aux crises resistance (1)
  • se preparer aux crises gandhi (1)
  • recycler boitiers cd (1)
  • planter des graines de figuier (1)
  • plante grasse longues tiges (1)
  • plante de haricot fanée (1)
  • les plantes qui empêche le piment de fair mal sur le corp humain naturellement (1)
  • goldorak geant 180 cm (1)
  • en art plastique que signifie jen ai entendu des pas vertes et murs (1)

Dans quel matériel survivaliste investir ?

Avant de commencer l’article je voudrais vous montrer une courte vidéo pas survivaliste du tout, mais qui remet toutes les choses à leur échelle : la vôtre.
Pas avec les idées vraies ou fausses des autres, des expériences différentes, des besoins différents, qui ne correspondent pas à votre vie.

Beaucoup de survivalistes se préparent pour des choses qui n’arriveront probablement jamais.
Il y a quelques jours j’ai vu sur un site d’aspect sérieux, une liste interminable de matériel médical à prévoir. Par exemple aussi un kit pour aider les femmes enceintes à accoucher au cas où les services d’urgences en auraient besoin…
C’est du matériel spécialisé qui n’a aucune raison d’être conseillé à tous le monde. C’est seulement pour les professionnels médicaux, ou éventuellement si une femme de votre famille est enceinte et que vous vivez dans un endroit très éloigné des maternités, avec des routes souvent coupées par la neige par exemple. Mais ce n’est pas à conseiller pour tout le monde au cas où.

A écouter certains survivalistes, pour bien s’équiper il faudrait acheter et stocker l’équivalent d’un bâtiment de 18 étages plein à craquer de marchandises, d’outils, d’armes…
La réalité est que même dans les pires moments aux pires endroits, les besoins d’un corps en bonne santé sont toujours les mêmes : conserver la bonne température, avoir une quantité suffisante d’eau potable pour remplacer celle qui sort en permanence du corps par la respiration, la sueur, l’urine…
Et c’est tout, ou presque. Le corps peut survivre quelques jours sans un iphone 6.

Mon matériel médical d’urgence c’est un flacon d’eau oxygénée pour désinfecter les bobos, une pince à épiler pour les échardes, quelques pansements et une boite d’aspirine pour la douleur.
Ca marche puisque je suis toujours en vie.

.

.

Hallucinant ! Il n’a pas de chaussures ? ! !!

Pour moi c’est la base : une bonne paire de chaussures protectrices et fiables de type militaire ou de randonnée.
Avec toujours des chaussettes bien sèches. Quelqu’un qui ne tient pas sur ses pieds ne peut pas faire grand chose. Mais j’ai un point de vue de survivaliste, pas lui. Et ce qui est essentiel pour moi est totalement superflu pour lui et sa qualité de vie.

De mon côté il faut un petit sac à dos, avec une petite bouteille d’eau, un K-way, un petit couteau outil multifonction, une lampe de poche. Ce que j’ai presque toujours avec moi quand je sors de chez moi. (Avec du papier, un crayon, un stylo, pour noter les idées et éventuellement faire des croquis).
A part le papier pour noter, tout peut servir en cas de problème comme un évènement imprévu qui m’obligerait à rester des heures dehors. Problème météo, encore une grève surprise des réseaux de transport public, ou des camionneurs qui bloquent les routes, attentats, fuite de gaz, invasion subite de zombies martiens mutants mangeant tout le monde dès leur arrivée…

Enfin, ça marche surtout pour les scénarios crédibles qu’on a des chances de rencontrer une fois par an.
Honnêtement, presque tous les problèmes occasionnels, même graves, n’entraineront qu’un retard de quelques heures sur le retour à la maison. Donc c’est surtout pour le confort, mais en réalité, la déshydratation et une mauvaise température sont quand même deux des choses banales qui peuvent tuer en quelques heures.

Le kit d’urgence K-way, bouteille d’eau, lampe de poche et chaussures de marche aide dans presque toutes les situations d’imprévus.
Regardez cette vidéo :
Lui il a tout compris.
.

.
J’ai déjà été soldat dans un paysage de guerre sans rien autour,
Souvenirs d’une guerre ethnique de religion en Europe il y a 20 ans,
et je confirme ce qu’il dit : personne n’utilise des gadgets pas pratiques comme des barres de magnésium qui font de jolies vidéos spectaculaires avec plein d’étincelles extraordinaires, woawwww !

Non, il a tout à fait raison.
Un briquet, ça marche parfaitement. Encore plus dans une situation de survie.
D’ailleurs c’est justement une des rares autres choses que je prendrais en plus en cas de problème extrêmement grave, comme le début du nettoyage ethnique sur notre sol.

Donc je rajouterais un couteau petit, fin et solide du genre couteau à steack ou une petite dague. Ou mieux, deux petits couteaux.
Un briquet.
Un pied de biche.
Mais mon idée n’est pas d’avoir un arsenal de film de science fiction pour me défendre de hordes de pillards pédés défigurés comme dans Mad Max.

Pour le moment j’ai surtout prévu de choisir moi-même les moments et les lieux où je serai le plus efficace avec très peu de moyens.

Par exemple après trois jours d’émeutes, quand les foules auront complètement épuisé ceux qui pourraient m’empêcher d’agir, j’irai tranquillement pas très loin, sur mes pieds, à côté, chez ceux qui sont responsables de la situation, pour leur prendre ce qu’ils possèdent et que leurs actes et leurs injustices nous ont tous empêché d’avoir.
Ceux qui ont organisé la guerre, qui transforment notre peuple en clochards…

Je vous parle d’une situation de guerre où les civils sont tués par des fanatiques, comme ça se passe quasiment partout dans le monde où les musulmans sont en grand nombre.
Je vous rappelle que depuis novembre nous sommes officiellement en guerre, cela a été annoncé par le président et le premier ministre, carrément.
On n’est plus dans une situation où la guerre ethnique est encore évitable, on y est.
La seule question est où seront les prochains massacres et ce qu’il faudra faire pour que ça ne se reproduise plus, vu l’inefficacité des services de l’Etat pour empêcher les attentats. Devant tant d’incompétence un français sur cinq croit même que c’est le gouvernement qui les organise.

Plutôt que d’attendre l’épuration, je préfère profiter du sommeil des ennemis, de leur fatigue, de leur absence de préparation. Pas besoin de moyens gigantesques pour faire de petites choses très simples aux endroits pas protégés.

.
.
.

Aldo Sterone parle très bien de la démotivation des survivalistes dans cette vidéo :

.

.
A force de ne pas voir arriver l’apocalypse, les survivalistes les plus motivés et durs de durs, finissent pas laisser se périmer leurs stocks délirants pour la fin du monde, puis préfèrent placer leur argent dans des choses dont ils se servent vraiment au quotidien.
Il a tout compris.

Et en fait, en plaçant des mots sur les faits, justement ça va vous permettre d’éviter de perdre du temps et de gaspiller vos ressources de moins en moins grandes à cause de l’effondrement économique en cours.

Autant acheter directement des outils qui vous servent dès maintenant.

Des objets que vous utilisez souvent comme un petit sac à dos confortable et solide qui ne gêne pas les mouvements, un coupe vent imperméable qui tient dans une poche…
Des objets que vous avez l’habitude d’utiliser et avec lesquels vous serez à l’aise quand (si) il faudra vous en servir.

Donc, achetez plutôt des objets du quotidien, dont vous vous servez vraiment. Pas forcément des marques ni du beau ni du luxueux. Ca se vole et ça attire l’attention sur vous, pour les autres choses que vous possédez. Etre discret, presque invisible, c’est mieux.
Privilégiez la solidité et l’efficacité sur l’aspect.

Pour vous aider à savoir quoi acheter, je rajoute juste un élément qui est vraiment très survivaliste :
Les outils manuels fonctionnent encore même si le vent arrache une ligne à haute tension et que les techniciens mettent une semaine à ramener le courant.
Dans le jardin j’ai une pelle qui doit avoir 35 ans et un râteau rouillé qui en a probablement 50. Je m’en sers toujours.

Un couteau n’a pas besoin de huit caisses de munitions ou de consommable ni d’un abonnement à un réseau électrique en état de marche sur la moitié du pays, pour trancher de la viande.
Les outils manuels fonctionnent tout le temps.

Le risque de coupure électrique temporaire ou très durable est le plus crédible. Il se produit même réellement plusieurs fois par an pas très loin de chez vous pour diverses raisons météo à cause de la violence du changement climatique. Autant vous préparer surtout contre ça.

Ca dépend aussi de votre profession.
Si vous êtes commercial sur un site internet, un ordinateur portable ou un smartphone peuvent rester allumés quelques temps malgré une coupure de réseau électrique, ce qui permet encore un peu de travailler.
Par contre il n’y aura plus de connexion à internet maintenant que toutes les lignes téléphoniques ont besoin d’une box, donc du réseau électrique pour fonctionner.

Si votre métier vous fait coudre des ourlets de temps en temps, ou si la couture est votre passion, il existe aussi des alternatives, toujours avec les outils des générations d’avant, qui n’ont pas besoin d’électricité.
J’ai réellement vu chez deux professionnels différents ces dernières années, à notre époque moderne, à Marseille, donc pas complètement dans un bled du tiers monde, des anciennes machines à coudre Singer à pédalier.

Machine a coudre ancienne Singer a pedale, sans electricite necessaire

Peut être qu’en fait leur choix n’est pas qu’une question d’autonomie, de pouvoir travailler même dans un ancien garage avec peu de prises électriques pas aux normes.
Moi-même j’utilise uniquement des tournevis manuels alors qu’un de mes cousins visse absolument tout avec une perceuse portable. Il n’a aucune sensation de la force qu’il met réellement dans chaque montage. C’est beaucoup plus précis à la main.

Pour vos choix de matériel pensez-y.
De quoi avez vous vraiment besoin pour vivre ?
Pour travailler ?
Pour prendre soin des vôtres.

En réalité vous avez des risques minuscules de vous retrouver dans une situation gravissime, probablement jamais, si vous ne décidez pas vous-mêmes justement d’aller là où les pires choses se passent, si vous n’êtes pas pompiers, policier, médecin urgentiste, soldat…

Si vous n’êtes pas de ceux qui vont là où sont les problèmes pour les résoudre, vous n’avez pas de raison d’investir dans du matériel spécialisé ou de vous préparer beaucoup pour les pires situations.

Gérer les pénuries de beaucoup de choses sera le principal problème, qui lui par contre sera presque tout le temps, quasiment tous les jours, plusieurs fois par jour.

C’est déjà la situation pour beaucoup de familles simplement à cause de la crise économique et la destruction du pouvoir d’achat. Même sans que les choses empirent encore, sans guerre civile, sans catastrophes naturelles graves, sans épidémie, sans impulsion électro-magnétique en altitude qui détruirait presque tout ce qui est électrique sur le continent européen…

Le quotidien est déjà devenu d’essayer d’avoir des factures électriques moins douloureuses, donc de privilégier les choses qui consomment peu, de manger moins de mauvais produits modernes gorgés de dizaines d’additifs cancérigènes, de ne plus compter sur la police pour empêcher les racailles de voler et détruire ce qui est à nous…

En fait, les petites choses pour améliorer votre vie à cette époque où tout s’écroule sont déjà des bons choix.

Pas besoin d’acheter trop cher des produits au look « survaliste » avec des noms célèbres, que vous n’aurez même pas le droit de porter et qui resteront toujours dans des boites dans des placards.
C’est encore du bizness, de la surconsommation

Assortiment de couteau et fournitures Bear Grylls

Les objets qu’on utilise réellement sont les meilleurs.

Et on est tous différents. Nos vies, tout ce qui les compose, le nombre de personnes qui comptent pour vous, ce que vous aimez faire, ce que vous savez faire, ce que vous ne voulez pas avoir à faire, sont différents pour tout le monde.

La meilleure liste est celle que vous faites vous-mêmes.

 

Personnellement, aux objets simples que je vous ai cité plus haut qui peuvent servir dans toutes les situations (sac à dos, kway, petit couteau solide, petite lampe led…), en cas d’évacuation durable, de déménagement forcé, il y a une chose qui peut sembler bizarre à beaucoup mais que je prendrais presque certainement avec moi. C’est la cagette en vieux plastique qui contient les centaines de variétés de graines que j’ai déjà appris à faire pousser.
Ca n’a pas vraiment de valeur marchande. Que des sachets entamés, de la récup, des échanges. Mais ça n’a pas de prix. Ca fait partie de ma vie, de ce que j’aime faire, de ce que je peux faire d’efficace en cas d’effondrement complet de la réalité.
Faire sortir de terre des fruits, légumes, aromates, plantes médicinales et diverses choses aussi utiles que des anti-moustiques naturels.

Des choses que j’utilise déjà maintenant, utiles, simples et avec lesquelles je suis déjà à l’aise.

Voilà l’idée.

  Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • survivalisme materiel (5)
  • video survivaliste (3)
  • matériel survivaliste (2)
  • table et outils de machina a coudre a pedalier (1)
  • survivalisme et autarcie (1)
  • preparation liste survivaliste (1)
  • montre femme survivaliste (1)
  • matériel survivalisme (1)
  • machine de couture sans courant (1)
  • machine a coudre singer (1)