Tag Archive for soigner

Le vinaigre est un conservateur, un médicament traditionnel, un produit de nettoyage, un désherbant non toxique…

Le vinaigre agit principalement de deux façons :
En changeant localement le niveau d’acidité, les micro-organismes ne peuvent plus vivre. Et l’acidité sert de désincrustant, décrassant, décapant, désodorisant…

En fonction du produit original qui le compose le taux d’acidité peut grimper énormément, ce qui change l’usage du produit.
Un vinaigre de cidre est à base de pommes fermentées. Il ne fait qu’environ 5% d’acidité.

Le vinaigre blanc est à base d’alcool. Il fait souvent 8% d’acidité, mais on peut aussi trouver des bouteilles autour de 16%.

En médicament pour usage interne ou externe, le taux d’acidité doit être très bas pour ne pas nuire au corps.
Même un vinaigre aussi peu concentré que celui de cidre doit être dilué à quelques cuillères dans un verre d’eau, pour soigner un mal de gorge, désinfecter la bouche, pour soigner de l’acné, pour traiter une mycose, pour en finir avec les pellicules et les démangeaisons…
L’acidité très basse après dilution n’attaque pas l’email des dents, ni ne brûle la peau ou les muqueuses.

Au contraire, l’acidité élevée, du vinaigre blanc par exemple, est parfaite pour tout tuer.
Donc il est parfait pour la longue conservation des aliments. C’est ce que vous trouvez dans les bocaux de cornichons, mais on peut aussi conserver un très grand nombre de légumes et même certaines viandes.

Les très fragiles micro-organismes ne peuvent pas vivre dans un milieu dont l’acidité n’est pas idéale. L’acide détruit aussi leurs cellules.
… et donc ces propriétés font que le vinaigre blanc peut aussi remplacer tous les désherbants hyper-toxiques et hors de prix du commerce.

Vous avez vu le prix du roundup en jardinerie ?
Presque 20 euros le petit flacon vaporisateur. Contrairement à ce qui était prétendu dans les publicités le produit ne disparait pas vite, il reste dans le sol environ trente ans, en remplissant les fruits et légumes de produits toxiques, cancérigènes, stérilisateurs, mutagènes, qui donnent des bébés sans bras ou avec une maladie dégénérative dès les premières années de la vie, ou des allergies alimentaires, ou beaucoup de problèmes cumulés.

Bebe malforme, sans membres apres herbicides chimiques
… mais heureusement le roundup peut très facilement être remplacé par du vinaigre.

Le vinaigre blanc est parfait pour cet usage puisqu’il ne coûte quasiment rien. Pour le prix d’un litre de roundup on peut avoir plus de 20 litres de vinaigre d’alcool, et en vérité il en faut très peu si vous savez vous en servir.

Je ne crois que ce que je vois, donc j’ai testé le vinaigre en désherbant ces trois dernières semaines, et franchement, je suis plutôt impressionné par le résultat.

Avec seulement deux litres de vinaigre blanc, en trois vaporisations, une par semaine, j’ai déjà presque totalement supprimé l’invasion d’herbes indésirables dans mon petit jardin.
Et sans pollution du sol.
Sans ajout de produits chimiques toxiques persistants.

Arrachage manuel des mauvaises herbes

L’astuce est très simple. Si on ne veut pas balancer de grandes quantités de vinaigre qui vont tuer longtemps sans distinction tous les micro-organismes essentiels du sol, il ne faut pas essayer de traiter les grosses plantes qui nécessitent beaucoup de produit. Il ne faut traiter que les petites et les plantules, les zones où des indésirables commencent tout juste à pousser.
Donc les grosses plantes, les herbes hautes doivent être arrachées.
Ca ne prend même pas trois secondes d’arracher une touffe, sans produit chimique, sans dépenser une fraction de centime.

Personnellement j’ai une astuce pour arracher toute la racine presque à chaque fois au lieu de la laisser en partie en terre et qu’elle repousse. J’arrache les mauvaises herbes surtout dans les jours qui suivent des pluies abondantes. La terre est bien molle, elle ne retient plus la racine.

Vaporisation de vinaigre sur des plantules

Et donc après arrachage manuel des plus grosses mauvaises herbes, il suffit de quelques coups de pschit pschit pour tuer les centaines de petites plantes, qui ne donneront pas de grosses plantes.
C’est très rapide. Enfin, je parle du geste. Un ou deux coups de vinaigre pour le feuillage, un coup de vaporisateur pour la racine et les micro-organismes qui lui permettent de repousser.
Par contre pour la destruction des plantes c’est un peu plus long. Il faut prévoir deux ou trois semaines, en deux ou trois traitements de quelques minutes, uniquement sur les plantes indésirables.

Elimination des mauvaises herbes entre les paves d une allee

Franchement, un peu de patience en vaut très largement la peine, vu tous les bénéfices.

On garde un sol sain, qui reste vivant, sans poison, sans danger.
Même des enfants peuvent appliquer le traitement puisque le produit est sans danger (on le mange).

A la première vaporisation j’ai testé la méthode enseignée presque partout sur internet mais je ne l’ai pas gardée. Regardez le résultat d’une grosse vaporisation de vinaigre blanc dilué de moitié sur un tapis de mauvaises herbes, au bout de 24 heures :

Exemple de plantes apres aspersion du feuillage au vinaigre blanc
Le feuillage est un peu brulé par l’acide. Mais globalement les plantes sont toujours vivantes et trop vertes. Vu leur aspect elles devraient recommencer à devenir envahissantes en peu de semaines. C’est raté.

Ceci dit, je n’ai pas fait mon essai en plein soleil pour amplifier énormément l’effet de l’acide mais j’ai fait mon test juste avant qu’il se couche, donc l’herbe a seulement eu l’effet du vinaigre à moitié dilué.

Et j’ai vidé rapidement tout le litre de la bouteille de vinaigre blanc au premier essai dans tout le jardin. Je n’ai pas pu tout faire malgré la dilution de moitié. Donc deux litres de traitement. Ca part trop vite quand on a beaucoup de grosses plantes pleines de feuilles à arroser.

Par contre, pour les deux tentatives suivantes, les deux semaines suivantes, en vinaigre pur mais en arrosant seulement les petites plantes et leurs racines, j’ai utilisé moins d’un litre pour les deux traitements. Il me reste encore le fond de la bouteille. C’est hyper économique.

L’efficacité est visible en environ trois semaines donc.
Le gravier était envahi de verdure il y a trois semaines. J’ai arraché seulement les plus grosses touffes et mis deux coups de vaporisateur un sur le feuillage un au sol sur les zones avec des jeunes plantes. Et le sol devient net. Il reste encore quelques petites plantes qui finissent de se dessécher et quelques rares petites pousses vertes de jeunes mauvaises herbes.
Donc le désherbage est réussi.

Dessin de pissenlit arrose de vinaigre au vaporisateur

Franchement, je suis très satisfait du résultat. Il faut utiliser le vinaigre pur.
Encore une séance de traitement de quelques minutes avec mon mini-vaporisateur uniquement sur les zones où je ne veux pas de plantes et le sol sera parfaitement net, durablement, sans avoir ajouté de traces de poison.

Le peu de vinaigre employé est détruit très vite. Le sol reste capable d’abriter la vie.

Deux verres de vinaigre de cidre bio sur une table en vieux bois

Pour finir l’article je vais rajouter quelques infos sympas, trouvées sur les centaines de pages web que j’ai consultées avant de me lancer. Le sujet m’a passionné. Ca partait dans tous les sens. Le vinaigre sert à des centaines de choses.

Pour ceux (et celles) qui perdent un peu leur cheveux, ou s’ils deviennent trop fins, ternes, secs, qui ont un peu de pellicules ou de démangeaisons du cuir chevelu, le vinaigre peut régler presque tous ces problèmes.
En fait c’est dû aux shampoings remplis de détergents modernes qui créent une alcalinisation du cuir chevelu. La couche acide protectrice est abîmée, ce qui au fil du temps laisse se développer de plus en plus de milliards de micro-organismes qui ne sont pas sensés être naturellement présents dans ces quantités sur nos têtes.
Donc des irritations, démangeaisons, pellicules…
Le cuir chevelu utilise ses ressources pour lutter au lieu de produire naturellement de beaux cheveux avec des racines bien fortes…

Enooooooormément de sites pour filles, sur la beauté, la mode sans shampoing, et même beaucoup de sites pour hommes qui perdent leurs cheveux parlent d’ajouter un peu de vinaigre dans l’eau du dernier rinçage.
Personnellement je préfère faire différemment à cause des choses que je sais autour de la maladie dégénérative dont je suis atteint, liée à la pollution moderne (mercure dans le poisson, dans les amalgames dentaires, les vaccins, les ampoules prétendument à économie d’énergie…) et donc qui concerne en fait tout le monde maintenant que les polluants sont répandus partout.

Donc, le mercure est un peu éjecté de nos corps en passant dans les poils et cheveux. On peut vérifier un empoisonnement en analysant des cheveux.
Il se stocke aussi dans les graisses. C’est à dire dans le cerveau, les zones graisseuses du corps comme les seins, mais d’une manière générale il est liposoluble. En fait il se lie aux graisses dans des chaines de lipides si stables que le corps ne peut quasiment plus s’en débarrasser.
… donc on peut légitimement supposer que le sébum en profondeur autour des racines des cheveux est gorgé de mercure.

Et re-donc quand on se frictionne la tête avec du vinaigre, les bouchons de graisses empoisonnées sont dissouts et se répandent sur toute la tête. Si c’est dans le dernier rinçage, il va rester beaucoup de mercure sur le crâne, que le corps avait difficilement isolé.

Et donc donc donc, il est plus intéressant de d’abord frictionner et masser quelques minutes la tête avec du vinaigre un peu dilué, laisser poser quelques minutes, puis après faire un shampoing qui va virer dans les égouts tous les poisons décollés et expulsés du cuir chevelu.
Là aussi je suis impressionné par le résultat. Ca ressemble à ces photos :

Cheveux blancs et gris, avant apres
Vu l’agressivité du vinaigre je ne le fais qu’une fois par semaine. Hier c’était la troisième fois.
Il se passe quelque chose de bizarre, normalement incroyable et pourtant j’ai le résultat sous les yeux quand je passe devant un miroir : je rajeunis. Les cheveux blancs deviennent gris sombres.

Enfin plutôt, c’est l’aspect visible mais qui ne correspond pas à la réalité. Les cheveux mettent des mois à pousser, ce n’est pas un massage au vinaigre, sans colorant, qui peut les changer presque instantanément.
La différence est ailleurs.

Vous avez déjà vu des personnes malades ou très fatiguées, ou après une émotion très forte, sembler avoir pris 20 ans d’un coup, avec des cheveux étonnement très blancs ?
C’est seulement que le sang est occupé ailleurs. Le cuir chevelu est moins sombre, plus blanc. C’est simplement que la lumière renvoyée derrière les cheveux blancs est à peine plus intense et les éclaire un peu plus par derrière, ce qui donne une impression de blancheur et vieillesse immédiate.

Donc là, apparemment ça stimule la circulation au bout de quelques minutes et l’effet persiste plusieurs jours, ce qui donne une impression que les cheveux passent de blancs à gris foncé. L’aspect plus sombre donne la fausse impression qu’il y a plus de cheveux, comme 5 ans plus jeune.
Ce n’est pas une question d’augmentation de volume quand les cheveux sont mouillés puisque l’impression d’assombrissement reste même quand ils sont secs.

Hier j’ai testé aussi sur ma barbe, les zones blanches se sont aussi assombries, mais pas toutes.
Ma barbe est taillée courte sur les joues mais deux fois plus longue au menton. L’effet est très visible sur les courts poils blancs des joues mais les longs poils du menton restent bien blancs. … donc pour moi c’est clair, c’est la peau qui change, pas le système pileux.

Et les cheveux sont d’une douceur impressionnante. Ni rêches, ni gras. C’est… « woawww!!! », c’est le mot qui convient.

Le vinaigre bien dilué traite aussi les petits problèmes de peau comme l’acné.
L’acide nettoie les pores en profondeur.
Est-ce que vous connaissez l’Eau précieuse ?
Une préparation vendue à plus de 7 euros le flacon en pharmacie. C’est de l’eau, de l’eau, de l’eau, de l’eau, de l’eau et de l’eau, diluée dans de l’eau, avec beaucoup d’eau et aussi deux acides en très faibles quantités.
Une cuillère à café de vinaigre dans un demi verre d’eau nettoie la peau quasiment aussi bien mais il ne faut pas le dire. Le PIB a besoin de votre argent, alors shuuuuut, ne le répétez pas, hein.
Le PIB est la seule référence de nos hommes politiques, alors ne leur cassez pas leur compteur déconnecté des réalités de nos vies, ils auraient l’impression d’avoir complètement échoué, les pauvres.

Ha tiens, penser à ces saloperies de traitres qui méritent tous d’être exécutés me fait penser à autre chose de super hyper méga important :
Le vinaigre ne doit être dilué qu’avec de l’eau ou des huiles de cuisine, mais surtout pas avec des produits chimiques. Le danger est gigantesque même si le produit semble à priori complètement banal et peu réactif.
Par exemple, du vinaigre d’alcool mélangé à de la javel, deux produits que l’on trouve dans tous les magasins, que l’on peut avoir en grande quantité pour quelques euros, ne doivent absolument pas être mélangés.

La javel mélangée à un acide comme par exemple du détartrant pour wc donne immédiatement un gaz toxique et irritant, même en très petite quantité on souffre et se met en danger.
En plus grande quantité, en litres, ça donnerait un gaz de combat capable de dératiser toute l’Assemblée Nationale et l’Elysée sans avoir à combattre. <== Je ne cite les exemple de ces nids de cafards nuisibles que parce que c’est chaque jour de plus en plus rigolo de penser à la mort de tous ces connards, mais je ne vous incite absolument pas à commettre un attentat terroriste. C’est juste pour vous faire comprendre que le vinaigre ne doit pas être mélangé à un autre produit si vous ne savez pas ce que vous faites. Avec du chlore c’est d’une dangerosité extrême.

L’eau, c’est parfait pour ne pas prendre de risque. La concentration en acide n’est plus assez forte pour brûler la peau, abimer l’email des dents, brûler les muqueuses…
Au pire tout ce que vous risquez c’est d’avoir les yeux qui piquent pendant quelques minutes si vous vous prenez quelques micro-gouttelettes dans l’oeil en vous massant les cheveux, ou en vaporisant du vinaigre comme désherbant. Donc, évitez de désherber un jour de vent et il n’y aura pas de problème.

rayon x de main avec des zones rouges aux articulations

Ha oui, autre chose de bien sympa sur le vinaigre pour soigner : le vinaigre de cidre a de très nombreux effets positifs sur le vieillissement du corps.
Les autres vinaigres aussi probablement, mais le vinaigre de cidre est peu acide dès le départ, et contient beaucoup de minéraux essentiels, ainsi qu’une bonne quantité d’un autre acide, le malique, l’acide de pomme, donc il amplifie les effets des acides contenus dans les autres vinaigres (acide acétique principalement, et des acides citriques et tartriques en moins grandes quantités).

C’est pour ça qu’il est utilisé pour dissoudre les dépôts minéraux dans les articulations blessées ou vieilles, comme dans l’arthrite, l’arthrose, les rhumatismes, la goutte…
Il y a des dizaines de témoignages sur l’internet francophone, de personnes à mobilité réduite dont l’état s’est considérablement amélioré en prenant deux cuillères de vinaigre de pomme dans un verre d’eau avant chaque repas et avant de se coucher.

Ca aussi je teste sur moi depuis quelques jours et j’ai l’impression qu’il se passe quelque chose. Une grosse heure après la prise, les articulations les plus abimées deviennent douloureuses quelques heures puis je les oublie complètement.
Ce n’est pas inquiétant. C’est même carrément le contraire. Je sais que le vinaigre agit très précisément justement là où il y a des problèmes.

Depuis que j’ai commencé une détoxication générale du corps, de tous les polluants chimiques ou métalliques accumulés pendant toute la vie, j’ai bien compris l’idée que l’état empire momentanément quand on corrige un problème.
C’est le contraire du bizness de la médecine-pharmacie moderne à gros sous où on ne s’attaque pas aux causes, mais on masque les symptômes avec des merdes chimiques, comme des anti-douleurs ou des anti-inflammatoires plein d’effets secondaires.

En fait je teste justement le vinaigre en boisson pour mon problème de mercure puisque le vinaigre de cidre est un détoxifiant général qui augmente légèrement les capacités de nettoyage du corps.
Pour nettoyer les dépôts sur les articulations les témoignages parlent de doses allant de deux cuillères à café à deux cuillères à soupe dans un verre d’eau, trois fois par jour.

Franchement, boire un verre d’eau aromatisé au vinaigre c’est carrément… « pouhaaaahaaaaarrrk, beuha beurk bah pouah ». Oui c’est le mot.
« Dégueulasse » aussi, ça marche.
Dans de l’eau ce n’est pas comme améliorer le goût de bons légumes, c’est vraiment un mauvais moment à passer.
Beaucoup parlent de cures de trois semaines plusieurs fois dans l’année, à cause du goût infect impossible à avaler tous les jours. Je les comprends.

L’arthrite n’est pas le seul vieillissement soulagé par le vinaigre de pomme.
Le taux de sucre dans le sang baisse très légèrement, ce qui est un coup de pouce pour les personne qui ont un diabète.

Le taux de graisse dans le sang baisse aussi très légèrement. Donc ça signifie que le cholestérol diminue un peu, ce qui permet au corps d’enlever ses bouchons de graisses dans les vaisseaux. Donc les risques cardio-vasculaires diminuent en même temps que la pression artérielle baisse, puisqu’elle circule plus facilement dans des vaisseaux moins bouchés. Que du bonheur, et ça ne coûte presque rien.

Pas besoin d’un traitement a doses pour cheval quand ce n’est pas pour une urgence, mais en traitement préventif pour éviter que des problèmes graves s’installent lentement.
Un tout petit peu moins d’excès de sucres et de graisses dans le sang tous les jours ça fait un nettoyage continu en douceur.

Le vinaigre pour se soigner est à préférer sans ajout de substance chimiques comme les désherbants de monsanto, des pesticides et autres saletés qui s’accumulent dans le corps. Donc un vinaigre étiqueté « Bio » c’est bien.
De préférence du vinaigre de cidre pour les autres bonnes choses qu’il contient et son faible niveau d’acidité quasiment sans risque à petites doses.

Par contre pour tuer les plantes, les bactéries, les virus,… le vinaigre d’alcool semble parfait en raison de son acidité plus élevée et pour son prix extrêmement bas comparé aux autres vinaigres. C’est un produit qui est utilisé au litre pour conserver des bocaux de légumes, pas pour être mis par dosette d’une cuillère dans une salade. Au niveau du prix ça se sent très clairement.

Voilà.

J’ai compilé les infos les plus utiles sur les vinaigres mais après c’est à vous de creuser plus en fonction de ce que vous cherchez, du résultat que vous voulez.
Les vinaigres font en réalité des milliers de choses, c’est très complexe.

Par exemple, du vinaigre sur une brûlure de méduse apaise la douleur, mais ça c’est seulement le cas général. En réalité sur quelques rares espèces non seulement ça n’a pas d’effet mais ça empire la douleur, ce qui n’est vraiment pas le but recherché.
Personnellement je ne me sens pas de plonger dans une flotte pleine de méduses pour poursuivre la bestiole pour essayer d’identifier son espèce alors que je n’y connais rien en sales races de méduses pourries. Donc en cas de brûlure de méduse personnellement je n’emploierais pas de vinaigre.

… Et d’un autre côté, ça correspond plutôt à l’idée que dans le corps c’est l’acidité qui transmet et amplifie la douleur. Les cellules nerveuses ont besoin d’acide pour signaler la douleur. C’est pour ça que les douleurs de certains cancers baissent considérablement lors de régimes alcalinisants. La quantité d’acide disponible baisse et il y en a donc moins pour transmettre l’information douloureuse.

Bon, oui, c’est vrai qu’un corps plus alcalin est moins sujet aux cancers aussi, puisque les cellules cancéreuses ont impérativement besoin d’un environnement acide pour se reproduire. Donc, le cancer régresse est devient moins douloureux.

En fait c’est un peu le même principe que pour l’utilisation du vinaigre en désinfectant pour la gorge ou en désherbant. Le PH du corps change très légèrement est donc les conditions nécessaires pour permettre la vie de certaines cellules ou micro-organismes ne sont plus idéales, et elles meurent.
On parle de choses à peine plus grandes que quelques atomes, c’est très fragile.

Donc ceci dit, je ne suis pas votre médecin ni votre nounou. Je vous ai prévenu que les vinaigres ne sont pas sans danger si vous faites n’importe quoi avec. A vous de vous renseigner avant et de vérifier les infos sur plusieurs sources.
Ca sert à tuer, dissoudre, désincruster… C’est très actif. C’est à n’employer qu’en connaissance de cause, dans des buts bien précis.

Sur plusieurs forums de santé anglophones j’ai lu des témoignages de personnes ayant perdu des dizaines de kilos en quelques mois en buvant du vinaigre de cidre plusieurs fois par jour pour augmenter considérablement l’effet de régimes amaigrissants. Le vinaigre peut être dangereux de bien des façons.
Attention à ce que vous faites.

La santé on n’en a qu’une et elle est de plus en plus fragile au fur et à mesure que l’on s’alimente de produits gorgés de milliers d’additifs modernes, et que l’on perd confiance dans le circuit médical qui ne pense presque plus qu’à injecter des centaines de millions de dosettes de vaccins dans les veines des français.

Les français ne se soignent plus assez. Le coût des choses non remboursées devient tellement énorme. L’automédication fait un bond chaque année.
Mais le coût n’est pas le seul critère, c’est vraiment une perte de confiance.

Il y a quelques jours une personne qui tient un magasin de santé alternative, d’objets « magiques », de gemmes, de soins énergétiques m’a appris que les affaires vont mieux. C’est un secteur qui ne connait pas la crise.

En fait c’est plutôt flippant. C’est le signe que les besoins de santé des français augmentent mais que le système officiel les fait fuir massivement vers d’autres solutions moins encadrées et sécurisées.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Des pyramides en métal qui stimulent les plantes

Comme je teste presque tout par moi-même avant de pouvoir en parler, il passe parfois 3 ans entre le début d’une série de photos et un article publié sur internet.

Là, je n’ai pas encore assez de recul pour vous montrer des photos de bilan, je vais simplement vous dire ce que j’ai déjà constaté l’année dernière et vous apprendre comment démarrer facilement vous aussi. Et encore quasiment sans argent.

Alors c’est très étonnant. Toutes les plantes (une grosse trentaine) presque mourantes ou faibles et tristes à voir que j’ai mises dans des pyramides d’énergie, sont devenues plus hautes, plus vigoureuses, plus colorées, beaucoup plus belles que toutes celles autour des mêmes espèces qui étaient dans un état normal, et ça en seulement deux semaines.

Un peu partout sur internet il est question d’un rendement au moins 4 fois supérieur en utilisant seulement ces pyramides, sans engrais, sans autre traitement. Leur simple présence suffit.

Ces pyramides canalisent une énergie invisible de la terre. Elles doivent théoriquement être orientées sur les pôles géographiques mais j’ai constaté que ce n’est pas indispensable, puisque je n’ai jamais orienté les miennes.

Il semblerait que l’effet stimulant et réparateur ne se limite pas aux plantes souffrantes, mais fonctionne aussi sur les êtres vivants évolués. Un site internet témoignait d’un poussin mourant mis dans une pyramide d’énergie et à nouveau en forme peu après.

Une fois dans une foire il y avait une grande structure pyramidale d’environ 4 mètres de haut, avec des piliers en métal très épais et solides. Je ne sais pas ce que c’était. Peut être une sorte de tipi publicitaire sans sa toile, aucune idée.
Quand je suis entré à l’intérieur, les aimants puissants que je portais dans mon sac à dos se sont mis à irradier très fort.
La sensation est très perceptible pour moi. Comme j’ai eu le nez cassé 5 fois, il est presque toujours bouché. En portant des aimants, leur effet anti-inflammatoire naturel me permet de respirer.
Vous savez ce que ça donne quand on respire trop fort, trop vite, qu’on s’hyperventile ?
Une sensation agréable au début, puis on voit des taches noires et la tête commence à tourner et ça devient désagréable…
Je n’ai même pas tenu une minute dans la pyramide, avec des aimants dans mon sac à dos.

Donc, j’ai eu envie d’en faire une immédiatement pour mon jardin et tester sur mes plantes.

Je garde des tubes en métal pour planter des piquets de clôtures dans le jardin et fabriquer des prototypes de machines à énergies libres, donc j’avais ce qu’il faut.
Par exemple, là, il s’agit d’un cadre de siège pliable transportable dont la toile était déchirée.

Structure de siege pliable transportable en metal

Quelques coups de pince coupante et de scie plus tard, voilà assez de tubes pour le premier essai :

Barres en metal

Il faut soit 8 tubes identiques, soit 4 tubes identiques pour la base et 4 tubes légèrement plus longs pour construire le sommet.

J’ai deux pyramides, les deux versions, une avec 8 tubes de même longueur, et l’autre avec 4 identiques pour la base et 4 plus longs pour le sommet : L’effet spectaculaire semble le même sur les plantes.

les bouts des tubes sont perces

Après nettoyage des restes de plastique de la chaise, je constate que tous ces tubes sont percés aux extrémités. Ce n’est pas indispensable, mais là ça me permet d’économiser quelques mètres de fils de fer sur le montage…
Structure tres simple a faire
C’est aussi simple que d’enfiler des perles. C’est à la portée de n’importe qui.

Passer du fil de fer dans les tubes

Le fil de fer non gainé, en contact avec le métal, permet de conduire l’électricité, vu que je ne suis pas sûr de savoir quelles sont les énergies canalisées par la pyramide.

Donc, dans le cas d’un montage avec 4 tubes simples et 4 tubes dont les extrémités sont percées, il suffit d’un long fil de fer pour monter toute la base. Pas besoin de soudure ou de pièces très couteuses achetées sur les sites spécialisés en trucs de gourous new-age, ou tout simplement presque les mêmes T au rayon plomberie des magasins de bricolage.

Base de la pyramide apres montage

… et un petit bout de fil de fer pour refermer la pyramide en haut…

Un fil de fer pour finir le sommet

Il ne reste plus qu’à serrer les fils et couper ce qui est trop long.

Hop, une pyramide d’énergie entièrement montée en quelques minutes à partir de matériaux de récupération gratuits et de deux bouts de fils de fer.

Je vous conseille de tester sans rien investir, avant de faire une vraie belle réalisation en grand. Vous verrez si chez vous l’effet est aussi spectaculaire que chez moi.

J’ai une théorie mais pas de preuves, à partir de ce que je sais et que j’observe.

J’ai à 500 mètres de chez moi 3 pylônes de téléphonie mobile équipés de 31 émetteurs de différentes ondes.
A quelques mètres des pylônes, les arbres sont tous rabougris, tachés de champignons parasites, le feuillage brûlé de taches brunes, les baies sont très rares…

Il y a déjà 5 ans, des statistiques d’une étude menée dans plusieurs grandes villes européennes avait montré que 80% des arbres étaient malades du wifi.
Maintenant les sources de wifi sont au moins 30 fois plus nombreuses, et surtout les pylônes émettent en 4 G et d’autres nouvelles ondes, avec de plus en plus d’antennes.

Donc ma théorie est que les pyramides en métal ne font pas qu’apporter et concentrer une énergie invisible. Je crois que le fait d’être directement posées sur le sol humide permet une mise à la terre et que les pyramides agissent comme une cage de Faraday minimaliste qui réduit les ondes nocives aux plantes.

Donc, ce que je crois est que l’effet sera très net pour ceux qui vivent près d’antennes relais, mais moins prononcé pour ceux qui vivent en pleine campagne loin des ondes non naturelles.

… donc ne faites pas de frais. Testez en petit par vous-mêmes, chez vous, avant d’investir un peu dans la fabrication d’une grande pyramide.
Je crois que l’effet stimulant dépend prioritairement des lieux.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Médecine traditionnelle et faillite du système de santé

Demie rhizome en train de germer

Si vous choisissez comme moi de faire pousser des remèdes traditionnels dans votre jardin, leur utilisation est sous votre entière responsabilité :

Je ne suis pas votre nounou et encore moins votre médecin.

Pour tout ce qui concerne la santé, le risque est toujours sérieux.
Les plantes médicinales contiennent des principes actifs dont la concentration est extrêmement différente d’une espèce à une autre. Quatre cuillères de trop de telle plante ne présenteront aucun risque, quand trois baies d’une autre peuvent vous empoisonner.

Donc, cet article ne s’adresse qu’aux personnes adultes, intelligentes, capables de se documenter par elles mêmes sur au moins trois sources sérieuses différentes avant de commencer à lever le petit doigt.
Comme pour les médicaments très actifs vendus en pharmacie, ce qui marche pour vous, pour votre cas particulier, n’est jamais à conseiller ou à administrer à quelqu’un d’autre.

Et surtout pas lorsqu’il s’agit d’enfants.
Les vrais fanatiques complets du tout bio, tout zen, tout naturel, tout écolo bousillent définitivement la santé de plus d’une dizaine de bébés français tous les ans en croyant bien faire, rien qu’en remplaçant le lait de vache par du lait d’amande et d’autres substituts bios qui créent une carence en protéine mortelle pour le système immunitaire des nourrissons.

Il arrive que des parents qui refusent les vaccins par conviction voient mourir leur enfant d’une maladie qu’ils croyaient bénigne.

Donc, cette article ne s’adresse qu’aux adultes, capables de se documenter par eux-mêmes sur plusieurs sources différentes, pour toujours commencer leurs essais par le dosage le plus prudent.

Ce n’est qu’une base pour votre réflexion personnelle, à adapter au cas par cas, si vous voulez vous mettre a l’abri de l’effondrement du système de santé, qui s’est déjà produit en Grèce, au Portugal, en Espagne,… et qui arrive en France.

Surveiller tout seul son hypertension artérielle à son domicile en investissant dans le bon matériel

15 10, au calme… je vais essayer de ne pas me mettre en colère aujourd’hui

Oups, ça, c’est pas bon.

J’ai quarante ans et un bel excès de poids, ce qui commence à m’exposer à des risques cardio-vasculaires sérieux, comme un AVC.

Soit je vais voir un cardiologue à 65 euros, qui va me prescrire pour un mois, un médicament cher et pas beaucoup remboursé, plein d’effets secondaires, pour lequel il va falloir revoir un médecin presque tous les mois pour renouveler l’ordonnance ;

Soit je fais comme les chinois, dont le système de santé n’a pas de sécu qui rembourse, et donc la première médecine est la prévention.
Entretenir en douceur la machine, sur la durée, pour éviter la casse.
Du Qi-gong ou une autre gym douce, pour bouger un minimum et prendre le temps de respirer à fond, de méditer, de prendre soin de son corps.

Des aliments sains et les plus naturels possibles. Des tisanes légères, des compléments alimentaires en petite quantité, comme de la poudre de gingembre tous les jours. Ou du gingembre frais.

Demie rhizome en train de germerLe gingembre est justement exactement le genre de plante que l’on peut faire pousser plutôt facilement chez soi.

 

Il ne s’agit pas d’un arbre tropical de 6 mètres de haut, qui a besoin de 4 mois de pluie qui l’arrosent chaque jour de 700 litres d’eau.

Le gingembre n’est qu’une sorte de petit roseau de moins d’un mètre, qui peut pousser en pot.

Selon les goûts, la récolte se fait dès 6 mois pour ceux qui aiment un parfum citronné très vif, à environ 9 mois pour un goût plus poivré.
Quand les feuilles commencent à se dessécher et jaunir, il est temps de récolter les racines.

On peut les manger fraiches, sans dépasser 10 grammes par jour. C’est déjà une très petite quantité.
Comme le principe actif est efficace avec ou sans humidité, on peut aussi faire sécher les racines pour les consommer beaucoup plus tard. En rondelles ou rapées, par exemple.
Là, il ne faut pas dépasser 2 grammes par jour. <= c’est un site sérieux qui l’affirme ! sans toutefois préciser si c’est la même dose pour une mini-nana toute fine et pour un boxeur de 100 kilos… Vous voyez là une des raisons qui rendent la documentation sur plusieurs sources sérieuses absolument indispensable avant de commencer à avaler des substances actives.

Ou vous pouvez commencer avec la plus faible dose, puis augmenter prudemment petit à petit jusqu’à ce que vous atteignez la posologie efficace.

 

Le gingembre séché se trouve aussi en poudre, dans des gélules, comme n’importe quel complément alimentaire.
Donc là aussi, puisque c’est séché, donc concentré, la quantité nécessaire est minuscule.

 

La posologie dépend du trouble à traiter. La dose peut être fragmenté facilement avec un simple couteau.

Avec un simple couteau, on peut facilement arriver à la quantité exacte voulue

Lors de la récolte, ont peut couper les parties qui vont donner des germes, pour les replanter pour en avoir toujours plus les années suivantes, et arriver à l’autosuffisance totale.

Les autres parties des racines seront mangées comme des légumes, des aromates, mais aussi comme un médicament traditionnel, ce qui est mon but.

 

Des racines saines

Même en magasin bio, le prix du frais est très bas comparé à celui des compléments alimentaires

Deux belles racines, bien vigoureuses, avec des débuts de germes.

Je n’ai dépensé que 0,40 euros pour ces deux racines fraîches, dans un magasin bio. Donc, sans pesticide, sans conservateur, sans produits chimiques ajoutés.

Je peux essayer de faire pousser sans conséquences sur le porte monnaie, vu l’investissement ridicule.

rhyzome tranché en deux morceaux au couteau, en laissant de beaux germes

Je coupe en deux chaque racine pour doubler les résultats du test.

Au lieu d’avoir seulement deux tentatives, j’en aurai 4.

Deux fois plus d'essais en séparant les racines

… Mais ce n’est quand même pas fiable, puisque les deux racines viennent du même magasin, du même producteur, et n’ont peut être pas été cueillies à maturité…

Il faudrait des racines venant de plusieurs fournisseurs différents pour que ce test soit raisonnablement fiable.

Si une racine est morte ou stérile, le fait de ne prendre que la moitié de chacune plantée de deux manières différentes, permet d’augmenter un peu la fiabilité du test, pour faire pousser du gingembre à la maison.

 

Doubler les chances de réussite de l'expérience

D’après les livres, je connais deux méthodes pour faire germer un rhizome (c’est le nom de la racine) de gingembre.

Soit en l’immergeant dans un gros centimètre d’eau, un peu comme on le ferait avec le bas d’un noyau d’avocat criblé d’allumettes et posé sur un verre d’eau ;

Soit en la posant à demie enterrée dans un terreau pas trop humide les premiers temps, pour éviter le moisissement.

Bon… ça, c’est pour la théorie.
Et comme le savent tous les bricoleurs, les inventeurs, les jardiniers, ceux qui font des choses avec leurs mains, le savoir des livres ne résiste jamais à l’épreuve de la réalité.
Il faut toujours apporter les modifications que l’on n’acquiert que par l’expérience.

Là par exemple, dès le départ j’ai fait une belle bêtise. J’y reviendrai plus loin.

4 piques à dessert en bois plantés dans la racine de gingembre pour la maintenir au dessus de l'eau

Donc, quatre petits cure dents pour les racines que je laisse en partie dans l’eau.

Préparation d'une racine pour la faire pousser dans de l'eau

Et hop ! en quelques minutes, c’est déjà fini.
Deux essais dans des verres d’eau, et deux essais dans un terreau à peine humide.

Deux moyens de faire germer, avec ou sans terre, terreau

Trop facile.

Un petit peu d’arrosage de temps en temps, et dans un bon mois, les premiers germes devraient sortir.

En théorie, d’après les livres.
… mais j’ai été trop pressé. Comme j’ai coupé mes rhizomes, il fallait que j’attende deux jours que la plaie sèche avant de les mettre en contact avec l’humidité.
Donc, ils sont déjà couverts de moisissure et ça m’étonnerait que j’obtienne des pousses.

Alors j’ai décidé de retourner au magasin bio pour en acheter un peu plus.
Pareil, la même façon de procéder, sauf que après avoir coupé de belles parties, je les laisse sécher deux grosses journées avant de retenter.

Morceaux de racines de gingembre coupées pour la culture. A planter dans des pots pour l'autoproduction médicamenteuse

Couper soigneusement pour laisser des bourgeons sur chaque morceau

 

N’oubliez jamais que l’automédication n’est pas sans danger.

En mélangeant des médicaments très courants et bénins, comme de l’ibuprofène, de l’aspirine, du paracétamol… des médicaments antidouleur en vente libre, on peut s’abîmer l’estomac et le trouer d’ulcères.

Tout ce qui est actif nécessite des précautions.

N’oubliez pas qu’un médicament qui a été efficace sur vous, peut être dangereux sur quelqu’un d’autre.

Les médicaments traditionnels, les racines, les tisanes, des fleurs ou des feuilles simples, très ordinaires, même sans contenir aucune chimie peuvent être très très très dangereux.

Peut être même encore plus dangereux que les saletés chimiques des grands groupes pharmaceutiques qui tuent des gens et en invalident par centaines, par milliers…

Des pilules anticonceptionnelles qui tuent des femmes, les rendent hémiplégiques, où les transforment en légumes complet après une attaque vasculaire cérébrale, comme la Diane 35 ;

Le Mediator du laboratoire Servier, que l’Afssaps (l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) a laissé tuer des français pour le profit des groupes industriels,…

On ne manque pas d’exemples de médicaments vendus sur ordonnance ayant eu de très graves conséquences imprévues, parfois sur plusieurs générations, comme pour les familles ayant eu des enfants malformés à cause de la thalidomide.

Avec des herbes traditionnelles, on sait dès le départ à quoi s’attendre. Il ne s’agit pas de nouvelles molécules aux effets indésirables pas encore connus.
La littérature ne manque pas.

 

En cas de problèmes graves et urgents, oubliez l’automédication et consultez rapidement un professionnel de santé.

L’automédication est plutôt pour les petits bobos, et pour les améliorer son confort de vie quand des changements radicaux sont nécessaires.

Par exemple, arriver à la quarantaine avec un bon surpoids, donc avoir un peu trop de tension. Donc prendre un peu de gingembre plusieurs fois par jours, parallèlement à un changement d’habitude alimentaire, pour manger moins riche et moins salé, tout en bougeant un peu plus.
Un comportement sage, de fond pour entretenir la bonne marche, plutôt qu’avoir à réparer la casse plus tard.

 

Dans les pays d’europe où la crise financière a déjà presque tout détruit, après des plans d’austérité inhumains, la situation du système de santé est catastrophique.

En Grèce ceux qui ne peuvent pas acheter les médicaments n’y ont plus accès.
Il existe des vidéos de l’année dernière sur youtube montrant des pharmacies vides, en faillite, couvertes de dettes, parce que l’état n’a pas remboursé pendant plus de 6 mois.
Depuis, la situation à encore empirée.

En Espagne et au Portugal, il arrive presque la même chose.
Un des deux pays, je ne sais plus lequel, ne rembourse plus les soins des malades du cancer en phase terminale pour faire des économies.
Donner un sursis aux banques, responsables de la destruction de leur pays, est pour leurs politiciens prioritaire sur donner un sursis aux malades.

 

Tout ce qui se passe dans les pays qui se sont déjà effondrés se produit deux à quatre ans après ici. Donc, autant anticiper la faillite de la sécurité sociale.

Un français sur trois repousse ses soins à plus tard et n’a pas les moyens d’avoir une mutuelle complémentaire.
Par contre, les étrangers en présence IRREGULIERE, ont tout 100% gratuit. Cette préférence immigrée systématique est en train de couler le pays autant que le fanatisme des élus de soutenir coûte que coûte cette europe qui n’est pas viable et qu’il faut tout le temps sauver.

 

Comme on a pu le voir ces dernières semaines dans les scandales sur la viande de cheval dans les lasagnes, les 57 tonnes de viande de mouton interdite stockée encore par la même entreprise, qui ose accuser encore son fournisseur d’un autre pays européen,
avec la mondialisation, on ne sait plus ce qu’on avale exactement.
Les étiquettes peuvent être changées dans un pays, avant de traverser 7 frontières pour brouiller frauduleusement les pistes.

On sait déjà que beaucoup de médicaments génériques n’ont pas du tout l’efficacité des médicaments originaux. Ils sont produits à bas coûts en Asie, dans des zones qui n’ont pas du tout les mêmes contraintes sanitaires, les mêmes contrôles de qualité.

Mais la mondialisation ne s’arrête pas là. Il y a DEJA des pénuries de médicaments en France.
Les grandes entreprises fournisseuses ont fixé des quotas commerciaux par pays. Il arrive de plus en plus fréquemment que des médicaments soient introuvables en France, pour une durée indéterminée, pour faire jouer le prix en fonction de la demande.

Quitte à prendre une substance pour abaisser légèrement ma tension sanguine, je préfère quelque chose qui ne me coûte que quelques centimes par semaines,
ou rien si j’arrive à en faire pousser moi-même,
et qui ne manquera jamais quoiqu’il arrive, parce que je peux même en trouver dans n’importe quel magasin bio, ou au pire, dans les superettes chinoises, mais avec tous les risques de pollution liés.

Voilà mon raisonnement personnel.

Ce n’est qu’une base de réflexion pour vos propres besoins, et ceux de votre famille.
Documentez vous très sérieusement avant de vous lancer, et parlez-en à votre médecin.

Les professionnels de santé savent des choses que les internautes les plus fanatiques et les plus documentés ne savent pas.
Par exemple, les pays du nord qui consomment beaucoup de lait ont beaucoup de fractures liées à l’ostéoporose, donc à première vue, il est légitime de penser que le calcium du lait ne règle pas le problème. C’est la rumeur que l’on trouve sur internet.
Sauf que, pour que le corps profite totalement des apports, il faut un minimum de soleil pour assimiler les molécules. C’est une évidence qui saute aux yeux d’un médecin et qui n’est pas dans l’argumentaire des statisticiens.

Les vérités ne sont pas universelles.

Ce qui marche ici peut ne pas marcher ailleurs pour une raison aussi simple que l’ensoleillement.

Et inversement, ce qui peut sembler une incroyablement mauvaise idée ailleurs, avec un système de santé qui fonctionne parfaitement, peut être une excellente idée dans un pays en faillite comme la Grèce où la sécu ne rembourse plus grand chose, et où la population ne peut plus acheter les médicaments.

Ne vous précipitez pas.
On n’est pas encore dans l’urgence.

Prenez le temps nécessaire pour être sûr de ne pas faire de stupidité.

 

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr