Tag Archive for polluant

Un remède traditionnel presque gratuit contre les maladies émergentes incurables (par les médecins)

Cet article ne s’adresse qu’aux millions de français déjà touchés par une de ces dizaines de nouvelles maladies dégénératives à cause environnementale pour lesquelles la médecine moderne chimique n’a pas de remède,
et à ceux dont la santé s’est dégradée suite à l’intervention de professionnels de santé, comme après une vaccination obligatoire ou la pose d’amalgame dentaire au mercure…
euh, oui… ça concerne maintenant tout le monde, en fait.

Mais ceci dit, je ne suis pas médecin et je ne voudrais pas être poursuivi pour exercice illégal de la médecine. Je vous livre simplement ce que je sais et que je teste personnellement sur moi.
A vous de prendre le recul nécessaire pour ne pas faire de connerie, je ne suis pas votre nounou, et encore moins votre médecin.
C’est juste un témoignage.

Il y a environ trois semaines une femme que j’aimais bien s’est suicidée. Elle était atteinte de fibromyalgie, comme déjà environ trois millions de français(es).
Une maladie qui malgré le nombre ne semble pas être reconnue par les médecins, pour qui la douleur serait dans la tête, des malades imaginaires ou en dépression, qu’il faut traiter avec des psychotropes, que prennent déjà un(e) français(e) sur 4.

La fibromyalgie a pour symptôme principal une très forte douleur, très handicapante, résistante à tous les traitements, même aux antidouleurs les plus efficaces, comme la morphine.

Elle vient souvent avec les symptômes de beaucoup d’autres maladies émergentes, comme la dépression, les insomnies, les migraines, de la faiblesse, une fatigue persistante, un repli sur soi, une indifférence sociale, des dizaines de symptômes physiques ou comportementaux, quand ce n’est pas de la destruction rapide du corps : cancers, scléroses, nécroses des chairs…

Pour presque tous les malades, il y a d’abord de longues années de découragement de ne pas être pris au sérieux par le corps médical, malgré la présence des symptômes.
La douleur serait dans la tête, les examens sont normaux, la présence de mercure n’est pas détectée (puisque même pas recherchée), etc.

Les médicaments n’agissent pas comme ils devraient. Les effets secondaires indésirables sont très présents. Donc il faut prendre encore plus de médecines chimiques des bons gentils labos désintéressés qui nous veulent du bien, qui nous fabriquent des dizaines de millions de doses de cocktails de vaccins pour des maladies alors qu’elle ne tuent pas plus de trois français par an comme le tétanos, ou qui nous fabriquent de bons soins dentaires composés pour moitié de mercure très hautement toxique suintant en permanence pour le reste de la vie à quelques centimètres du cerveau.

La raison pour laquelle les médicaments n’agissent plus est parce qu’ils sont chimiques.
Le problème est justement l’accumulation de centaines de milliers de substances chimiques dans le corps : pesticides, médicaments, conservateurs, métaux…
tous à petites doses, mais qui font un effet cocktail de désordre total.
Une petite dose indétectable de tel produit perturbe une fonction, une autre petite dose indétectable de telle autre substance chimique empêche le bon fonctionnement d’un organe,
une autre molécule sature les capteurs du corps permettant le déclenchement d’une fonction naturelle, et ainsi de suite…

Une expérience récente a montré plus de 80 pesticides différents dans les cheveux d’enfants pris au hasard.
Les milliers de compléments alimentaires ou traitement chimiques des aliments utilisés par les industriels n’ont pas été recherchés.
Les métaux non plus.
Les herbicides, le fluor, les milliers de traces infimes de médicaments présents dans l’eau de boisson…

Chaque petite dose isolée est trop petite pour rendre malade, mais des dizaines de milliers de substances accumulées dans le corps font un effet cocktail.
Des doses infimes ont des conséquences dévastatrices.

Dessin logo simple de crane de pirate blanc sur fond noir, les os remplacés par deux seringues
L’empoisonnement généralisé est visible aussi sur les morts.
Vous savez que partout sur la planète les corps humains ne se décomposent plus ?
Au bout de 40 ans sous terre, les cadavres sont maintenant encore presque comme s’ils dataient de quelques semaines.

… et donc, pour les malades de trop trop trop trop trop trop trop de dizaines de milliers de substances non naturelles accumulées partout dans le corps, les médicament modernes chimiques n’agissent pas comme ils sont supposés le faire dans les publicités des labos pharmaceutiques.

Le corps lutte difficilement contre trop de produits chimiques.
Un nouveau produit chimique est comme une agression supplémentaire. Donc, le nouveau médicament n’agit pas ou apporte des effets indésirables qui n’améliorent pas vraiment les choses.

Les « remèdes » chimiques sur un corps saturé amplifient souvent le mal plus ou moins directement pour des millions de français.

Maintenant les médecins commettent l’énorme erreur de « soigner » les symptômes au lieu de s’attaquer aux raisons du mal.
Ils servent le bizness qui rapporte des milliards aux laboratoires privés, qui n’ont pas intérêt à ce que la population aille bien.

Les médecins essaient maintenant de faire taire les signaux d’alarmes qui hurlent qu’il y a des problèmes graves empêchant le fonctionnement normal des corps.
Donc forcément, les millions de malades victimes des gentils médecins si compétents qui injectent des doses de mercure et de virus dans les veines de tous les bébés pour « les protéger » de maladies qu’ils n’ont presque aucune chance de rencontrer,
les millions de malades qui font confiance aux médecins qui écoutent trop les labos, ne vont pas mieux.
La cause est toujours présente, et continue de s’accumuler et de dégrader la santé générale.

Pour bien faire, il faudrait nettoyer le corps d’un peu toutes ces substances non-naturelles accumulées au fil des ans.
Se débarrasser des causes au lieu de seulement masquer les symptômes.

Curieusement les médecins n’en parlent pas, n’y pensent pas, mais c’est possible.

Charbon de bois sur des planches de vieux bois
Vous savez ce qu’est du charbon de bois ?
aussi appelé charbon végétal.

C’est du bois cuit sans air pour transformer sa matière en carbone.

C’est une source d’énergie traditionnelle, renouvelable.
Ca ne coûte presque rien. On en trouve dans presque n’importe quel superette avec le retour des beaux jours, pour faire des barbecues.

… mais c’est aussi un composant des filtres de décontamination de l’eau, des cartouches de filtrage des masques à gaz, des produits d’absorption des pollutions…

Le charbon est chargé ioniquement. C’est à dire que chimiquement, électriquement, sa nature n’est pas neutre.
Lorsque deux substances de charges électriques opposées se rencontrent, elles se soudent immédiatement à l’échelle moléculaire.
Donc, puisque le polluant est lié au charbon, il ne peut plus se lier a d’autres choses, des cellules, le corps, salir l’environnement…

Bloc de charbon sur un tas de poudre
Le charbon est très facile à produire, à partir de matière première renouvelable qui ne coûte pas grand chose, et agit sur une quantité gigantesque de polluants et de poisons.

Le charbon a aussi une capacité particulière, il n’est pas absorbé par le corps humain.
Quand on avale du charbon, il reste dans le système digestif et sera évacué naturellement par les excréments en fin de digestion, 24 à 48 heures après avoir été avalé par un adulte.
Sur les personnes âgées, la digestion peut dépasser largement une semaine.

Et donc, pendant sa présence dans le système digestif, le charbon se charge de toxiques, toxines, métaux, pesticides, herbicides, conservateurs, faux sucres de synthèse, graisses « lights sans calories », cholestérol, médicaments chimiques, mais aussi de virus pathogènes, de mauvais champignons, de bactéries indésirables qui produisent des toxines qui rendent malade…

Charbon vegetal medical super active en poudre dans un verre avec une cuillereLe charbon est utilisé à haute dose (plus de 100 grammes) comme antipoison presque universel par les services d’urgence.

Il sert aussi en fractions de grammes dans des « médicaments » vendus à prix d’or par les pharmacies, les laboratoires pharmaceutiques ou prétendus « bio ».

Gellule de poudre de charbon actif

Soi-disant ce n’est pas le même charbon végétal que celui que vous trouvez dans un sachet à moins de 6 euros pour 4 kilos de charbon de bois pour barbecue, même à la superette trop chère du coin de la rue.
Celui des escr… euh non… des professionnels de san… euh… non… des…
euh, comment dire de façon non condamnable…
… ho… oui finalement : des saloperies de professionnels profiteurs parasites de la misère humaine, est « activé » ou « super activé ». Quand vous saurez ce que ça veut dire en vérité, vous allez rire.
Ou pas.

Leur charbon végétal est cuit une deuxième fois, mais plus à l’étouffée. Cette fois c’est avec de l’air ou de la vapeur (quand ce n’est pas avec des bons acides chimiques), pour chasser des résidus.
Cette manipulation augmente la porosité.

hoooo, pas de beaucoup, mais personne ne vous le dira.

La surface du charbon est doublée, voire presque triplée sur certains végétaux,
qui étaient très crasseux au départ et qui avaient vraiment besoin d’être nettoyés pour être vendu par des labos comme s’il s’agissait de charbon propre et donc absorbant, pour un usage médical.

Et donc, le « charbon végétal activé » se retrouve pour 15 grammes dans des mélanges avec 85 grammes de sucre et d’arôme, dans des préparations vendues dans des pharmacies en médicament de confort à plus de 7 euros, pour absorber les gaz intestinaux et que ça sente bon quand vous pétez.

Ca fait cher le gramme.
Oui oui, je vous parlais du prix de l’or.
Et à partir de charbon de bois qui ne coûte presque rien.

L’arnaque.


Nos grands parents utilisaient du simple charbon de bois réduit en poudre pour les petits soucis intestinaux, aérophagie, diarrhée, petite intoxications alimentaire, ou carrément comme antipoison. Même comme anti-venin.

… mais comme ce n’est pas du « super activé » hors de prix, il faut en prendre deux fois ou trois fois plus en équivalent gratuit.
C’est à dire une demie cuillère à café pour péter de l’air frais qui sent bon.
Cuillere de charbon en poudre
Bon, donc, son fonctionnement :
Le charbon reste dans le système digestif et ne passe jamais dans le sang.

Par contre le sang, la lymphe, les fluides gastriques, tous les liquides du corps échangent avec les organes et les cellules. Cette porosité s’appelle l’osmose. Un liquide très chargé va se décharger au contact d’organes vides, ou le contraire.

Avoir du charbon dans le tube digestif presque en permanence (la digestion dure au moins 24 h) permet d’évacuer petit à petit des substances chimiques et des poisons, par les excréments.
En fin de digestion, la bile n’est plus réabsorbée encore totalement surchargée, en laissant le sang toujours plein de substances qui ne sont pas sensées être là, naturellement.

Donc les organes de nettoyage, une fois débouchés, drainés, se mettent a mieux fonctionner et refont ce que des millions d’années d’évolution ont organisé sur tous les être vivants : l’élimination naturelle des poisons.
Monsieur caca
Je teste sur moi-même depuis une dizaine de jours le charbon de bois réduit en poudre, au moins 4 cuillères par jour avec beaucoup d’eau.

Il y a un gros mois j’avais répondu à un très long questionnaire médical, dont une question était « Sur cette échelle de 0 à 10, placez une croix à l’endroit qui correspond à votre impression de santé générale ».
Je n’ai pas coché 0 puisque je suis en vie et capable de cocher, alors j’ai mis 1.

Au bout de seulement 10 jours de prise de charbon, je mettrais 3.

Là, j’ai dormi 5 heures d’affilées. Avant c’était un réveil presque toutes les demies-heures, avec un épuisement complet.

J’ai un peu mal aux mains aujourd’hui mais vu la taille des éruptions solaires de la nuit dernière sur les photos satellites, c’est normal.
Par contre les trois derniers jours c’était sans douleur.
Pas de « Aie !!!! » juste en marchant.

Et donc justement, trois jours d’affilés j’ai passé deux à trois heures à bricoler chaque jour au lieu d’être dans ma chambre, cloué au lit.
J’ai même déplacé 15 mètres de clôture en grillage dans mon mini jardin, en replantant des piquets, coupant du fil de fer pour les attaches et tout et tout. Sans douleur.

Cela fait une semaine que j’oublie carrément de porter mes aimants néodymes surpuissants autour de mon cou, près du coeur. Je n’y pense même plus.
Je n’en ai pas besoin puisque je respire.

Les aimants sont un anti-inflammatoire naturel. Ils orientent certains composants du sang sur le champ magnétique terrestre. Au lieu d’être collés en grappes qui ne passent pas dans les minuscules vaisseaux sanguins, les capillaires qui sont la plus grande partie du système circulatoire humain, les composants du sang sont comme en file indienne, un par un, orientés nord sud, et donc passent facilement dans les minuscules capillaires pour aérer, nettoyer, nourrir, soigner…

Avec mon nez cassé 5 fois et très bouché je sens la différence en une seule minute quand je porte des aimants en collier près du coeur.
Le nez se dégage.

Là, donc, depuis une semaine les aimants sont sur mon bureau et je n’ai pas eu besoin de les mettre autour du cou. Je respire.

Avant le charbon, je me nettoyais le nez plusieurs fois par jour avec de l’eau ordinaire et une pipette en plastique. Il était toujours bouché, rempli de sécrétions séchées.
Là je ne le fais plus qu’avant de me coucher. Il est presque propre.

Je suppose que le système respiratoire a éliminé quelque chose qui m’irritait, m’inflammait, provoquait des réactions gênantes et étouffantes.

Les premiers jours de la prise de charbon, les sécrétions autour des yeux étaient très épaisses. Au réveil il y avait comme des grains de sable durs sur les paupières.
Apparemment d’après mes lectures, ce serait le signe que le foie serait en plein drainage.

Les oreilles ont été très sales pendant trois jours, avec de la cire jaune.
Le front un peu chaud plusieurs jours aussi.

La peau a pris quelques jours une mauvaise odeur résistante aux douches, même avec deux savonnages successifs.
Il y avait des démangeaisons, des rougeurs, des boutons sous les cheveux…

On dirait que tous les organes excréteurs visibles se sont vidés en quelques jours.

Maintenant ma peau est passée de grasse et souvent humide a un contact très agréable, doux, fin, sec mais sans sécheresse, juste sans excès de sébum.
Et sans odeur.

Hier j’ai été obligé d’aller dans le centre ville de Marseille, le bain de micro-ondes géant avec des milliers d’antennes de tous types partout, et je n’ai pas eu l’impression habituelle de cuisson. (Ce qui n’est pas forcément une bonne chose, puisque la douleur face aux ondes non-naturelles cancérigènes est un signal d’alarme qui alerte du danger).

Trois quarts d’heure avant que le réveil ne sonne, j’étais déjà debout.
Normalement deux réveils sonnent toutes les 6 minutes pendant une heure et demie avant que je ne trouve la force de m’arracher du lit pour faire les choses à une heure précise, imposée par les autres sur rendez-vous, et pas quand je m’en sens capable.

Là, donc, j’ai même dormi 5 heures d’affilées.

Le soleil de midi n’est plus quelque chose qui m’agresse totalement, insupportable. C’est juste trop lumineux, mais sans douleur.

La main gauche, la plus abimée, n’est plus contractée. J’arrive presque à la mettre à plat.

L’amélioration est spectaculaire dans de nombreux domaines en seulement quelques jours.
Donc, aujourd’hui je vais finir de réduire en poudre mon sac de 4 kilos de charbon de bois ordinaire pour barbecue, pour avoir ce qu’il faut pour 4 cuillères par jours pour les prochains mois.

J’ai utilisé le vieux mixer qui traine dans la cuisine depuis plus de vingt ans, que je croyais increvable, qui est mort en une seule séance de broyage du charbon. C’est un matériaux très dur. Il ne fallait pas mettre des morceaux.

Donc, j’ai ré-essayé sans plus rien casser, juste avec une pince coupante ou un sécateur pour séparer les gros blocs,

Morceaux de charbon decoupes avec un secateur

puis une pince plate pour écraser en poudre. C’est plus lent mais ça marche.

Ajout d un ressort sur une pince ordinaire pour qu elle reste ouverte

J’ai ajouté en dix secondes un simple ressort sur une veille pince plate pour qu’elle s’ouvre toute seule.

Reduction de la taille des morceaux de charbon en les ecrasant avec une pince

Il suffit de la planter dans le pot de morceaux de charbon, de fermer la pince, relâcher, se déplacer de quelques millimètres, relâcher… des centaines de fois, sans forcer.
Avec le ressort ça va presque vite.

Quand on secoue doucement le pot, les plus gros morceaux vont à la surface et la poudre au fond, donc il n’y a pas besoin de chercher et trier.
Il suffit de planter la pince là où les morceaux sont gros.

Les morceaux les plus gros reste au dessus… donc, après avoir rempli manuellement un bocal de poudre de charbon faite à la main, j’en ai bu, et je n’ai pas aimé le résultat.
Les grains ont un peu de mal a passer. C’est presque comme quand on est à la plage et qu’on veut essayer de manger quand même le sandwich qui est tombé dans le sable.

Par contre, quand la poudre est très fine, ça s’avale super facilement. Donc, il faut finir par un passage en mixer.
Donc j’ai utilisé mon deuxième mixer, cette fois un tout petit modèle, premier prix, miniature, fragile… mais apparement quand on n’essaie pas d’y mettre des blocs, seulement des grains, le mixer ne force plus et ça marche très bien.

Materiel simple pour faire facilement soi-meme du charbon en poudre

En sortant du mixer, la poudre peut être versée sur une passoire fine de cuisine, posée sur un pot un peu large.
En tapotant la passoire, la poudre va au fond du pot. Les grains qui restent dans la passoire peuvent retourner dans le mixer pour finir d’être broyés.

Utilisation d une passoire de cuisineC’est salissant. Il vaut mieux être dehors, sur un support dont on se fout ou qui ne craint plus rien.
La poudre fine vole partout facilement, donc c’est à faire un jour sans vent.

Sac de charbon de bois ordinaire, pas cherA vue de nez, sans même compter, un sachet de charbon de bois réduit en poudre coute entre 50 et plus de 400 fois moins cher que le charbon vendu dans les boutiques de bio ou dans des « médicaments » avec 85% de sucre et quelques traces de charbon.
C’est quasiment la même chose.

Assiette remplie de poudre de charbon
Bon, je vous rappelle que je ne suis pas médecin, je ne suis pas votre médecin, je ne connais pas vos problèmes de santé, je ne connais pas votre dossier médical, je ne vous vante pas un remède miracle qui soigne tout et fait même gagner au loto.

Je ne pense pas comme un médecin moderne si efficace contre toutes les nouvelles maladies dégénératives.

Je vous parle juste de mon expérience personnelle.

Je teste moi-même, puis je dis ça ça marche, ça ça marche pas, j’ai fait ça et j’ai obtenu ça, j’ai cassé ça en croyant bien faire, là je me suis planté et comme ça ça semble marcher.
Rien de plus.
A vous d’en tirer vos propres jugements et décisions en fonction de votre parcours.

Je vous rappelle que le charbon est un anti-poison presque universel utilisé par les services d’urgences médicales.
Il absorbe, stocke, accumule et évacue par les voies naturelles presque toutes les substances nocives, les doses trop massives de médicaments, les produits chimiques…
donc il a aussi le défaut de neutraliser les médicaments nécessaires pris en même temps, comme par exemple la chimiothérapie qui « sauve » temporairement un cancéreux sur 10, en détruisant à long terme ses défenses immunitaires naturelles et jusqu’à son ADN…

Je pense que le charbon peut être très dangereux pour les 25% de français sous psychotropes.
Le début du traitement ou l’arrêt sont les périodes où le risque suicidaire explose littéralement, avec des comportements spontanés aberrants, inhabituels.
Donc, les moutons drogués légaux qui prennent des camisoles chimiques pour ne pas être indignés de l’état du monde, qui se soumettent, qui prennent des calmants parce qu’ils sont au chômage, n’ont pas de logement décent, n’ont pas les moyens de soigner une dent, se font agresser par des étrangers protégés par les politiciens… risquent de se réveiller et la réalité qu’ils ont laissée s’installer n’est vraiment pas belle à voir.

Pas comme un joli dessin au fusain.

Femme nue dessinee au fusain et a la craie blanche sur une feuille de couleur grise

Les connes qui inondent 24h sur 24 tous leurs organes pendant des décennies avec des hormones de synthèse cancérigènes pour pouvoir démolir le fonctionnement normal de seulement leur petit utérus, risquent d’avoir une surprise.
La pilule stérilisatrice est aussi absorbée par le charbon.

Ce qui me fait penser que le charbon agit très puissamment est la sensation bien connue que j’ai eu dès le premier jour. Des picotements profondément dans les doigts et dans les pieds.

Chaque fois que je recommence une cure de chlorella cette sensation revient.
Petit tas de comprimes de chlorellaLa chlorella est une algue unicellulaire verte, très riche en chlorophylle et en vitamines, vendue en comprimés ou en poudre dans les magasins bio.
Normalement ce n’est qu’un complément alimentaire, tout à fait inoffensif même à des doses gigantesques, sauf pour les personnes intoxiquées au mercure, pour qui le début de la prise aggrave temporairement tous les symptômes.

La cellule de la chlorella a un défaut cellulaire encore plus prononcé que le nôtre. Le mercure qui l’approche dans l’estomac se soude à elle, et donc est évacué naturellement dans les excréments. C’est le même principe que pour les substances chimiques non naturelles sur les parois du charbon.

Donc, la chlorella est seulement un détoxifiant du mercure, mais comme le mercure lui-même est utilisé industriellement et jusque dans les amalgames dentaires pour sa propriétés à se souder électriquement aux autres métaux, l’évacuation du mercure entraine aussi le rejet de beaucoup de métaux toxiques présents dans l’organisme, qui provoquent de nombreuses maladies émergentes (alzeimer, scléroses, autisme…).

La chlorella est épouvantablement chère. Presque 24 euros la boite. Elle ne dure qu’une grosse semaine utilisée en cure de détox du mercure.

Dès la semaine suivant les premières prises l’amélioration est très nette.
Avec moins d’atomes de tous les métaux qui font antenne dans le corps, je peux passer du temps sous une antenne relai cancérigène sans même la sentir, youpi.

Par contre, les symptômes reviennent toujours dans les mois qui suivent l’arrêt de prise de la chlorella.
Apparemment il ne faut plus s’arrêter, mais le prix est intenable.

Un sachet de 4 Kilos de charbon de bois pour barbecue pour moins de 6 euros, ce n’est pas la même chose. C’est un remède qui devient presque gratuit quand on le transforme en poudre soi-même.

Au moins 4 cuillères par jour, ça peut être fait sans dépenser 1500 euros en charbon « activé » de pharmacie.
Toute une vie à accumuler des poisons dans le corps, à stocker des centaines de traitements alimentaires chimiques, ça ne se compense pas en quelques jours, avec quelques grammes de charbon activé.

Cuillere de charbon en poudre

Par petite dose, juste une cuillère dans un peu d’eau, ça passe très bien.
Le charbon n’a quasiment pas de goût, mais en boire une grande quantité d’un coup est vraiment désagréable.

Juste une cuillère à café dans un demi verre d’eau, avec un peu de sirop pour donner un bon goût, ça passe facilement.
Puis encore un petit peu d’eau pour rincer le verre de tout le charbon déposé, non soluble, encore une gorgée,
puis encore un petit d’eau pour finir de tout avaler.

Il faut boire beaucoup pour diminuer l’effet constipant du charbon.

Si la poudre n’est pas mouillée, elle s’envole dans les poumons en respirant et fait tousser.

Il existe d’autres moyens de prendre le charbon, comme d’avaler 60 gélules par jour avec de la gélatine d’animaux d’élevages plein de produits chimiques, mais l’eau ordinaire me semble personnellement le meilleur moyen possible.

Avant les repas ça permet d’avoir le charbon déjà en place au moment où la bile arrive pour digérer les aliments, donc ça accélère considérablement le nettoyage du corps par le système d’évacuation naturel.
Les produits indésirables qui arrivent par la bile se collent définitivement au charbon dans l’estomac et n’ont plus la possibilité de retourner dans le sang pour continuer à le surcharger.
Un adulte produit environ 6 à 8 litres de liquide digestif par jour. Quand il n’est plus saturé de polluants, le liquide digestif fait mieux son travail.

Des fadas américains se vantent dans les magazines d’ajouter du charbon en poudre à leurs repas pour pouvoir bouffer plus de cochonneries en grossissant moins, parce que le charbon se colle aussi à de mauvaises graisses comme le cholestérol.
Au lieu de simplement éviter la malbouffe.
Ouais.
Mais c’est des américains.
Ces gens ne sont pas des lumières.
Regardez ce qu’ils ont comme président.

Donc, il faut éviter les graisses qui recouvrent le charbon et diminuent son adsorption des autres substances. Donc, le mélange du charbon dans une crème dessert pour l’avaler plus agréablement par exemple, n’est pas une bonne idée.

La silhouette générale s’est sensiblement affinée en une dizaine de jours. Tout est mieux dessiné.
L’explication serait que les chaines longues de lipides rendues chimiquement stables et impossibles à virer à cause de la présence de mercure, pourraient enfin être traitées normalement par le corps et blablabla bla bla… baratin scientifique et blabla bla bla.
Ce que je vois c’est que le changement de l’image dans le miroir me plait.

Donc comme je l’ai vu sur moi-même, au début de la prise de charbon en poudre, une grande quantité d’effets gênants apparait.
Les substances toxiques que le corps avait mis hors circulation petit à petit en les stockant, les isolant, se remettent à circuler massivement, jusqu’à leur expulsion.
Donc ça provoque des sensations désagréables dans le ventre, avec alternance de constipation et diarrhée, selon la nature des substances qui s’accumulent dans l’intestin pendant une grosse journée.
Une fois qu’un élément perturbateur est purgé, le corps fait ce qu’il est naturellement prévu pour faire, sans avoir besoin de produits chimiques. Donc en cascade, d’un jour à l’autre, les symptômes varient. Démangeaisons, boutons, fatigue, picotements dans les nerfs…
Pire au début, quand les produits se retrouvent concentrés, puis une nette amélioration quand ils sont moins nombreux dans le corps.

Je vous rappelle que je ne suis pas votre médecin.
Je ne suis pas celui qui veille à votre bonne santé en vous injectant des virus, de l’aluminium et du mercure directement dans les veines, pour vous protéger de maladies que vous n’avez statistiquement que très peu de chances de rencontrer réellement.
Je ne fais pas d’ordonnances, je ne vous prescris rien.

J’écris cette page de témoignage juste comme ça.
Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

Mais je voudrais profiter de sa lecture pour vous dire quelque chose sans rapport :
de ne pas utiliser les blocs de charbons pour faire quasiment gratuitement de gigantesques tags dégueulasses sur les murs des bâtiments de gens que vous détestez, qui foutent la merde partout où ils passent.

Peinture rupestre de sanglier
Ce n’est pas parce que depuis l’âge des cavernes, les hommes dessinent des sangliers sur les parois que vous devez faire pareil, dans l’emballement d’un retour aux sources, poussé par la joie d’avoir du pigment naturel dans les mains.

Je sais, le charbon permet de dessiner avec plus de finesse que des couteuses bombes de peintures polluantes ultra-toxiques qui détruisent ma couche d’ozone, mais faire des fresques artistiques partout; sur des supports qui ne vous appartiennent pas, ce n’est pas forcément cool, selon certains points de vue.

Dessin au fusain de tete de cochon
Et ça peut coûter des milliers d’euros en ravalement de façade.
C’est un budget dont beaucoup d’associations ou surtout de particuliers membres actifs dans des associations, religions, sectes, mouvements politiques… n’ont plus, maintenant que leur crise est totalement installée.

Quand j’étais un naïf jeune soldat de la paix en ex-Yougoslavie (un pays qui n’existe même plus sur les cartes) quand les envahisseurs musulmans ont massacré tout le monde,
du charbon était aussi employé pour marquer très visiblement les murs des bâtiments ennemis un peu avant les attaques d’épuration.
Les bombes de peinture sont un peu difficiles à se procurer quand il n’existe plus de commerces ni de routes praticables.

Gros-plan-sur-un-marquage-ethnique-avant-attaque
Ca me désolerait presque, que des jeunes en colère décident de dégrader les biens des parasites, des vrais provocateurs, de stigmatiser certaines populations, de les marquer de façons menaçantes pour mettre la pression ou carrément pour préparer activement l’épuration qui s’annonce, tout ça, suite à la lecture d’un article sur le charbon de bois.
Ca me désolerait que mes propos soient déformés et mal interprétés.

Dans notre pays, dans l’exemplaire République si démocratique et Patrie des droits de l’homme, on peut dire les choses franchement, purement et simplement, sans avoir besoin de trouver des moyens détournés pour jouer encore plus aux cons encore plus loin avec ceux qui ont pris la décision de commencer à jouer aux cons.

Je n’ai pas envie que l’on me reproche une quelconque responsabilité dans des milliers de fresques murales néo-préhistoriques urbaines, du « sanglier-art », juste parce que j’ai parlé de charbon, un pigment artistique traditionnel, qui a en plus l’étonnante faculté d’absorber les pets, et que l’on peut tous avoir sur soi légitimement rien que pour cette excellente raison.

Une bombe de peinture ne sert finalement presque qu’à taguer ou dessiner des bites ou des moustaches nazies sur les affiches électorales.
Le charbon sert aussi à faire des pets qui sentent bon. On peut tous en avoir un morceau dans la poche, dans un mouchoir, même sans avoir l’intention de l’utiliser autrement.
Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, que je n’ai jamais dit et que je ne dirai jamais.

Je ne voudrais pas que nos autorités socialo-islamiques me croient responsable d’une vague de marquages ethniques ultra-visibles en grand sur les murs, en commençant à mettre une inquiétante pression ethnique de repérage de pré-guerre civile,
juste parce que mes propos auraient été mal interprétés par des cerveaux limités gorgés de psychotropes.

Je ne dis pas le contraire de ce que je dis ou inversement, pour diffuser mes idées en pissant sur les censeurs, en brouillant les pistes, en restant dans le flou et tout le tralala.
Non non.
Oui.

Je vous dis juste quelque chose qui n’a aucun rapport avec le marquage des maisons des traitres.
Je vous dis juste que je bois du charbon et que ma santé s’améliore au point que je n’ai pas du tout l’intention de m’arrêter.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • Carbonne vegetale medecine chinoise traditionelle (18)
  • esque cest efficace de mettre de eau oxygénée pour enlever un bouton sur le ventre (12)
  • Un remede traditionnel presque gratuit contre les (5)
  • fabriquer compte goutte médical pour flacon tutos (5)
  • venir a bout des pellicules capillaires avec du charbon (4)
  • charbon actif contre les virus (3)
  • medecine chinoise la maladie de goutte (3)
  • comment preparer le charbon anti poison (3)
  • charbon vegetal effets indésirables (3)
  • Comment savoir si lon est guerri dune insuffisance rénale avec des medicaments traditionnels (3)