Tag Archive for pauvreté

Certaines personnes sont tellement pauvres qu’elles ne possèdent que de l’argent

Un jour, le père d’une très riche famille amène son fils dans une famille pauvre à la campagne pour lui montrer comment ces gens vivent. Ils passent quelques jours dans une ferme avec une famille qui n’a pas grand chose.

Au retour, le père demande à son fils :
“As-tu aimé ton séjour ?
– C’était fantastique papa !!!!
– As-tu vu comment les gens pauvres vivent ? demande encore le père, étonné par sa joie.
– Ah oui !!! répond le fils.

– … Alors, qu’a-tu appris ?”
Le fils lui répond :
“J’ai vu que nous n’avions qu’un chien alors qu’ils en ont quatre.
Nous avons une piscine qui fait la moitié du jardin et ils ont une grande crique !
Nous avons des lanternes dans notre jardin et eux ont des étoiles partout dans le ciel.
Nous avons une immense galerie à l’avant et eux ont l’horizon.
Nous avons un domaine mais eux ont des champs à perte de vue.
Nous devons acheter nos fruits et eux font pousser tout ce qu’ils veulent.
Nous avons des murs autour de la propriété pour nous protéger. Eux ont des amis qui les protègent.”
Le père en resta muet.
Le fils rajouta, “Merci Papa de m’avoir montré tout ce que nous n’avons pas”.

Verre à moitié vide

Verre à moitié vide

Verre à moitié plein

Verre à moitié plein

 

Citation, Lao-Tseu, Quand les gros maigrissent…

« Quand les gros maigrissent, les maigres meurent. »

Lao-Tseu.

 

L’île aux fleurs

L’Île aux fleurs (Ilha das Flores) est un court métrage brésilien écrit et réalisé par Jorge Furtado en 1989.

Pour ceux qui aiment le second degré et l’humour noir qui décape vraiment.
On voit par exemple une scène de quelques secondes sur les ju… oups… les gens dont il ne faut pas parler, une scène de quelques secondes pire que tout ce qu’à pu dire Dieudonné dans toute sa carrière.

La vidéo ne dure que 12 petites minutes.

Si vous la regardez avec un peu de recul, vous y verrez une superbe leçon de manipulation médiatique.
Exactement ce que tous les médias subventionnés par le système vous font tout le temps :

Prendre des éléments existants, qui semblent tous logiques ou évidents séparément,
(mais seulement séparément),
Avec de l’affectif fort, comme des familles et des gosses qui crèvent de faim, qui font la queue pour manger des ordures,
rajouter des éléments qui ancrent tout dans notre propre décor, comme une nana de type européen qui vend des parfums et fait ses courses dans une supérette,
il faut discrètement tout répéter plusieurs fois, mais pas immédiatement, laisser du temps entre chaque répétition,
et c’est tout.

Aussi simplement que ça, vous arrivez à imposer des idées, même totalement folles et aberrantes, par l’affectif, l’apparence de la logique, et la répétition.

Comme par exemple d’arriver à croire que la liberté est le problème de la plupart des humains et qu’avoir un maitre qui décide de tout pour vous, améliorerait vos vies.

C’est ce que je vous disais, et je vous le répète, c’est un bel exemple de ce que vos maitres qui possèdent les médias utilisent pour vous faire penser ce qu’ils veulent.

Extraordinaire, non ?

Ce petit film est un chef d’oeuvre.