Tag Archive for parasite

Citation, L’appel du 18 juin 1940

L’appel du 18 juin est un des documents historiques de la France.

Il est le premier discours du général De Gaulle à la radio de Londres, le 18 juin 1940.

Alors que la France est totalement écrasée,
trahie par ses dirigeants et ses plus hauts militaires qui ont sabordé toute la flotte au port,
trahie par ses politiciens qui ont ordonné la confiscation de toutes les armes des civils pour les empêcher totalement de se défendre,
il pousse les français à reprendre le combat en leur donnant ce qui leur manquait :
une lueur d’espoir.

« Non, vous n’êtes pas seul ! »

« Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France… »

Ce discours est le texte fondateur de la Résistance Française.

En cette période de troubles, de trahison et d’humiliation par nos propres élus,
qui livrent la France à des envahisseurs sanguinaires, des pillards impunis, des financiers qui détruisent tout,
alors que même la police ne protège plus les innocents mais les écrase et ne fait plus que voler les automobilistes,
ce texte magnifique devrait rappeler aux opprimés que nous sommes un peuple capable de porter des coups décisifs même lorsque tout semble être contre nous.

Nous sommes un peuple fier et très résistant.

 

Voici le texte de l’appel du 18 juin en intégralité :

 

« Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement.

Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat.

Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l’ennemi.

Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.

Car la France n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l’Angleterre, utiliser sans limites l’immense industrie des Etats-Unis.

Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n’empêchent pas qu’il y a, dans l’univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.

Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.

Demain, comme aujourd’hui, je parlerai à la Radio de Londres. »

 

Drapeau aux trois couleurs, bleu blanc rouge, avec la croix à deux barres horizontales, la croix de lorraine, symbole de reconnaissance de la résistance française

Le général de Gaulle a probablement été un  des deux seuls grands hommes politiques du siècle dernier.

C’était un militaire. Avec lui tout était clair, franc, et tout marchait droit.

Il mis en place des politiques justes, comme les allocations familiales.
La même somme pour tous. Le même prix de la vie pour tous.

Ce que les socialistes sont actuellement aussi en train de détruire.

Ce grand homme fut chassé de la présidence de La République Française par les événements de mai 68. Par cette même génération de tordus sans morale ni règles qui a totalement détruit le pays en 40 ans.
Des gens méprisables comme le conh bendit, le bhl, le jack lang et quelques centaines d’autres qui ne valent pas mieux.

Le racisme anti-blanc est devenu la règle. La préférence immigrée systématique, pour chaque acte de la vie.
Des étrangers qui n’ont jamais cotisé en France ont dès leur arrivée plus de droits, de revenus, d’accès aux logements, aux soins, que les français qui ne servent qu’à tout leur payer, et qui sont embarqués par centaines dès qu’ils agitent un drapeau bleu-blanc-rouge, symbole du pays et de la fierté d’en faire partie.

La génération de presque tous les politiciens actuellement au pouvoir a systématiquement insulté et rabaissé, condamné, le moindre sentiment de fierté d’être français.

Ils ont avec des subventions délirantes mis en place des associations « anti-racistes » dont la seule mission depuis trente ans a été de systématiquement attaquer les blancs et de les faire perdre dans tous les conflits avec des afro-maghrébins.

Pour eux il est normal qu’un gamin qui s’appelle Djihad aille à l’école avec un pull écrit « Né le 11 septembre. Je suis une bombe ».

Pour eux et seulement pour eux, il est normal d’applaudir au nom de l’antiracisme et de l’intégration obligatoire une beurette puante de haine qui en direct à la télévision déclare « on appelle les français des souchiens, parce qu’il faut les éduquer ».

Ils se sont même infiltrés dans la magistrature pour empêcher la justice de fonctionner.

Leur lamentable syndicat partial ne condamne pas les criminels de « la diversité », même multirécidivistes, mais s’acharne d’une force inouïe sur leurs victimes.

Prison pour les français qui se sont défendus,
harcèlement judiciaire comme pour l’équipe de Riposte Laïque pour interdire la liberté d’expression,
ou encore en violant carrément les droits des jeunes identitaires en inventant pour eux des sanctions très répressives.
Agiter une banderole est maintenant mille fois plus punis que de lyncher à 30 un homme à terre, entre deux incendies de voitures et destruction de bâtiments publics.

OK.

Espérons que je sois le seul à l’avoir remarqué, parce que sinon, ce n’est plus par des banderoles que le peuple de France va s’exprimer bientôt.

 

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.

Fable de La Fontaine, La Cigale et la Fourmi

Cette fable résolument moderne est toujours merveilleusement d’actualité.
Il suffit de remplacer le mot « Cigale » par « taubira », ou « hollande le bon à rien », ou « les LGBT », ou « les gauchistes abrutis », ou encore « les pauv’jeunes issus de l’immigration afro-magrhébine qu’il ne faut pas stigmatiser sinon les associations soi-disant antiracistes gavées d’argent public vont vous faire taire par un procès très couteux avec la complicité du syndicat des cons » ;

… puis vous remplacez « Fourmi » par « Français de souche, travailleurs et honnêtes, qui ne pillent pas les magasins, ne brûlent pas les voitures des autres, qui payent pour tout tout le temps et qui n’ont droit à rien » et vous apprécierez particulièrement la fin.

(La fin qui devrait justement arriver très bientôt ici dans nos rues)…

La Cigale et la Fourmi

La Cigale, ayant organisé le mariage des pédés
Toute l’année
et n’ayant fait que fumer de la drogue
tout l’été,
en rêvant de se piquer tranquillement dans des salles de shoot,
que les policiers auront interdiction d’approcher,
Se trouva fort dépourvue
Quand toutes les usines furent fermées :

Pas un seul petit morceau
De viande halal monstrueusement abattue ni de légumes frais qu’il faut cultiver en faisant des efforts, pas le cul derrière un bureau à critiquer et emmerder les autres.

Elle alla donc comme toujours crier famine à la CAF et
chez les Fourmis ses voisins obligés de la supporter,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle.
« Je vous paierai, lui dit-elle, en mentant comme toujours,
Avant l’Oût, foi d’animal,
Intérêt et principal. Je le jure sur la tête de françois hollande !
… et même celle de manuel valls ! et de mélenchon…
ou encore le grand musicien yannick noah. »

La Fourmi qui se lève tous les matins et qui se salit les mains pour gagner honorablement sa vie, aurait pu lui prêter,
mais l’occasion de voir crever dans la souffrance tous ces putains de parasites après autant d’agressions, d’injustices, de mensonges, de manipulations, de crimes, de pillages,…
est trop belle !

« Que faisiez-vous au temps chaud ? »
Dit-elle à cette bonne à rien emprunteuse.

– Nuit et jour à tout venant
Je chantais en rap ma haine de la France,
je me droguais, je vidais seins nus des extincteurs sur les visages des enfants français en toute impunité,
avec d’autres cigales fonctionnaires surpayées n’ayant jamais eu un vrai travail de toute leur vie, ne connaissant pas la valeur de l’effort puisque l’argent gagné par les travailleurs tombe tout seul dans mes poches, j’organisais le remplacement de la population des fourmis par toutes les cigales et les araignées djhadistes du monde,
ne vous déplaise.

– Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien! crevez maintenant.

Jean de LA FONTAINE   (1621-1695)

 

Il se pourrait qu’emporté par mon élan, j’ai légèrement modifié quelques lignes par ci par là, mais je reste fidèle à l’esprit de cette si jolie fable.

 

La lutte biologique au potager : évitez le déséquilibre

La présence de chats fait fuir les oiseaux qui se nourrissent des espèces nuisibles

Cette année malgré la quantité de choux plantée, je n’en ai récolté qu’un seul. Il a un parfum fantastique mais il ne risque pas de nourrir toute une famille.
Surtout qu’il est sacrément petit…

Mon échec devrait vous être utile pour éviter de perdre votre récolte.

Voilà la raison la plus évidente :

3 chats adultes sur un jardin avec moins de 60m² cultivables.

Les chats influencent leur écosystème. Même bien nourris, ils continuent leur activité de prédation par jeu, par instinct naturel

Une protection contre les souris, rats, campagnols, taupes…

Des super prédateurs taillés pour la chasse (et le pillage).

Ils me ramènent plusieurs fois par an des oiseaux, des rongeurs, des lézards, des mantes religieuses,…
C’est très agréable de s’apercevoir en allant se coucher qu’une souris commence à se décomposer sous le lit.

Wouais wouais… les chats c’est mignon, ouais ouais.

Chatte en train de jouet avec un lézard capturé

Chez moi on ne voit presque que des lézards sans queue. Même bien nourris, les chats chassent pour s’amuser, par instinct naturel.

Une de mes cousines vit en Amérique du sud, dans une ferme. Elle a déjà eu à affronter une araignée grosse comme une assiette, qui continuait de la charger malgré plusieurs coups de machette.

Depuis, elle a 5 chats et chiens. Elle les nourrit seulement de viande crue, pour qu’ils gardent l’envie de chasser.

Les proies fuient les territoires de chasse des prédateurs. Un chat peut même mettre en fuite un ours 20 fois plus lourd, comme sur la vidéo :

Ce n’est pas surprenant que les oiseaux restent loin d’une petite terre avec trois chats.

Donc, chez moi il n’y a pas de prédateurs naturels contre les chenilles.

La présence de chats fait fuir les oiseaux qui se nourrissent des espèces nuisibles

Limaces, escargots, chenilles… dévorent les choux et détruisent les récoltes en l’absence de prédateurs

Ca a été un désastre.

Toutes les feuilles transformées en dentelle. Donc forcément, la sève ne monte plus et les choux restent minuscules, puis pourrissent.

Les plantes ont été dévorées par les prédateurs

Les choux n’ont gardé que quelques feuilles intactes et peu ont grandi

Les limaces et escargots aiment les choux

Sans leurs prédateurs, les nuisibles dévorent tout

Un seul chou.

Un seul plant a été épargné, tous les autres ont été dévorés

Le seul survivant

Les feuilles vont atterrir tout droit sur le tas de compost pour se transformer en engrais bio et gratuit pour toutes les autres plantes, dans quelques mois.

La tige, presque dure comme du bois va servir à chauffer dans la cheminée.

Le seul chou sera mélangé à d’autres légumes pour faire un bon pot au feu.

Cueillette des choux

La fleur pour la cuisine, les feuilles pour le compost, la tige pour la cheminée. Plus rien ne se perd. Tout ce qui sort de terre devient utilisable et permet de faire des économies.

 

Si je veux avoir une vraie récolte, il faut corriger le tir et faire venir les prédateurs des chenilles, des escargots des limaces. C’est-à-dire les oiseaux sauvages insectivores.

Donc je vais devoir fabriquer des nichoirs pour oiseaux.

Au départ je n’en voulais surtout pas, pour faire un jardin potager 100% entomologique (utilisant les insectes auxiliaires), mais le déséquilibre est trop prononcé.

La solution la plus évidente est totalement hors de question : ne plus avoir de chats.
Au premier coup d’oeil sur les statistiques d’arrivée sur le site, on voit immédiatement qu’ils ne sont pas seulement mes animaux préférés mais carrément des membres de ma famille. « Chat » est aussi tapé que « crise économique », « insécurité », « recyclage », « potager bio »,…
Ca passe à travers mes écrits même quand la fin du monde est le sujet principal.

 

Les trois autres solutions semblent être :

  • Traiter avec des poisons, ce qui est aussi totalement hors de question ;
  • Abriter d’autres prédateurs comme des hérissons, des crapauds…
  • Mettre des pièges pour limaces et escargots.

Les hérissons n’auraient pas assez à manger dans un si petit espace. En plus ils hibernent et donc, ne seraient pas efficaces à la période où j’aurais besoin d’eux.

Les crapauds ne fréquentent plus le jardin depuis qu’il fait froid, alors qu’ils s’y plaisaient en été.
Donc eux non plus ne sont pas efficaces en cette saison.

Un crapeau a élu domicile dans mes plantes

Un gros crapaud a passé les jours d’été au frais sous les courgettes et les nuits dans mes radis en bouteilles

 

Avec de simples bouteilles en plastique on peut faire en une minute des pièges à limaces.

Je n’en connais que de deux sortes :

Enorme hausse de prix des taxes sur la bière à cause du gouvernement hollande

Surtout qu’hollande et son gouvernement de gros [Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip] de [Biiiip] [Biiiiiiiiiiiip] [Biiiiiiiiiiiiiip] socialistes nous a mis une gigantesque augmentation sur la bière, +160% sur les taxes. Je ne peux donc pas en gaspiller des litres dans le jardin. Payer constamment de grosses taxes à nos prédateurs pour éliminer d’autres limaces, c’est idiot.

Il faut une grande quantité de pièges sur une plutôt petite surface.

La bière n’est pas efficace longtemps, il faut souvent re-remplir. Donc la méthode est coûteuse, même avec des bouteilles en plastique recyclées gratuitement.
(A ce propos, si vous habitez près d’une frontière ou que vous en traversez une, autant en profiter pour faire des économies sur l’alcool et le tabac. L’essence aussi, et d’autres choses selon les pays).

Si vous mettez des pièges à bière pour les limaces, l’effet secondaire est que ça attire les limaces. Autant poser les pièges de préférence en dehors du potager, dès que les premiers dégâts apparaissent sur les feuilles.

 

… donc, pour moi, la seule solution viable, écologique, sans risque pour mes animaux, est d’utiliser les oiseaux sauvages.

Il suffit de construire des nichoirs pour les espèces que je voudrais abriter en hiver. Celles qui mangent les prédateurs des choux.

La taille des boites, la forme, la taille de l’ouverture et la hauteur où on installe les nichoirs, déterminent l’espèce qui va s’installer dedans.

Si j’installe des abris sur un arbuste, il faudra que j’ajoute des dispositifs très laids pour empêcher les chats de grimper.

La meilleure solution pour moi, la plus jolie et discrète, est d’ajouter un rebord anti-prédateurs à l’intérieur de tous les nichoirs. A la construction, ça ne prendra que deux minutes de plus.

La supériorité des modèles à balcon

Du bois de palette gratuit est très largement suffisant.

En simplifiant, on trouve grosso modo deux sortes de palettes au bord des routes après la fermeture des magasins. Des énormes, lourdes, souvent teintées, avec des inscriptions à la peinture. Elles sont sensées être consignées, donc généralement on les trouve quand elles sont cassées.
Celles là sont traitées pour durer très très très longtemps. Donc, c’est mauvais pour les petits animaux.
Ne surtout pas utiliser de bois de palette pour construire des refuges à chauve-souris !!!

D’autres palettes plus fines, plus légères, plus fragiles, ont généralement une couleur naturelle. Elles sont moins ou pas du tout traités, puisque pas prévues pour durer plus d’une livraison.
Celles-là sont très bien pour des nichoirs pour oiseaux.

Pour les chauves souris par contre, il faudra soit acheter du bois non-traité dans les magasins de bricolage, soit laisser des planches de récup trainer longtemps dans un coin du jardin (j’en ai mis de côté il y a presque un an et demi pour cet usage), le temps qu’elles se vident de leurs produits, avant de pouvoir les utiliser.

Chiroptère, mangeur d'insectes

Insectivore utile

Les chauve-souris sont extrêmement fragiles. Elles sont en voie de disparition et sont des espèces protégées.

Leur destruction ou la destruction de leur habitat est punie de 6 mois d’emprisonnement et 9.000 euros d’amende. En cas de destruction dans un parc national ou dans une réserve naturelle, l’amende monte à 18.000 euros.

Eliminer les moustique autour de chez soi sans insecticide grace a la lutte biologique

Ces petites bêtes dévorent l’équivalent en poids de 3000 moustiques chaque nuit. Pas besoin de produits chimiques. Elles foncent directement sur les nuisibles pour vous en débarrasser, sans avoir à dépenser un seul centime pour approvisionner des diffuseurs coûteux qui fonctionnent 24 heures sur 24.

Les protéger des chats en les mettant en haut des murs, sous la toiture

Sur cette photo, on voit la meilleure installation possible pour un abri à chauve-souris.

A au moins 4 mètres de hauteur, bien que ces animaux soient très petits. Ce n’est pas seulement pour leur envol, mais surtout pour leur sécurité. C’est pour les mettre hors de portée des prédateurs.
Aucun appui en dessous.

Le toit protège l’abri de la pluie, de la neige, la grêle, et prolonge sa durée de vie. Les espèces migratrices pourront revenir exactement au même endroit tous les ans, pendant longtemps.

Prédateur naturel des pucerons, extrêmement vorace

Selon son âge et son stade de développement une seule coccinelle élimine de 200 à 1200 pucerons en un jour.
Il suffit de profiter d’une promenade avec un petit pot dans la poche, pour en ramener trois ou quatre sur son balcon, pour le nettoyer des pucerons en quelques jours.

La lutte biologique permet de régler tous les problèmes de nuisibles sans avoir besoin de produits ou matériels coûteux, de polluants, de toxiques…

Au lieu de subir les ravageurs, les nuisibles, les indésirables, on peut choisir d’offrir un logement à ceux qui les chassent.

Ces prédateurs sont souvent plus efficaces que tous les systèmes nécessitant une intervention humaine. Sans pollution, sans électricité, sans piles à recharger, sans avoir besoin de monter la garde.
Les chiens font ça très bien. Ils protègent des chats voleurs, des renards, des autres chiens, des serpents, des prédateurs humains,…

Quel que soit l’animal gênant, il existe toujours au moins une espèce capable de protéger vos récoltes, vos biens et votre famille.

 

Si vous cultivez, essayez de ne pas énormément trop favoriser une espèce. La diversité est nécessaire dans un potager bio. Sans la visite d’animaux utiles, cela peut tourner au désastre.

3 chats => peu d’oiseaux => beaucoup de limaces, escargots, chenilles… => pas de récoltes de choux cet hiver.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr