Tag Archive for outil

Dans quel matériel survivaliste investir ?

Avant de commencer l’article je voudrais vous montrer une courte vidéo pas survivaliste du tout, mais qui remet toutes les choses à leur échelle : la vôtre.
Pas avec les idées vraies ou fausses des autres, des expériences différentes, des besoins différents, qui ne correspondent pas à votre vie.

Beaucoup de survivalistes se préparent pour des choses qui n’arriveront probablement jamais.
Il y a quelques jours j’ai vu sur un site d’aspect sérieux, une liste interminable de matériel médical à prévoir. Par exemple aussi un kit pour aider les femmes enceintes à accoucher au cas où les services d’urgences en auraient besoin…
C’est du matériel spécialisé qui n’a aucune raison d’être conseillé à tous le monde. C’est seulement pour les professionnels médicaux, ou éventuellement si une femme de votre famille est enceinte et que vous vivez dans un endroit très éloigné des maternités, avec des routes souvent coupées par la neige par exemple. Mais ce n’est pas à conseiller pour tout le monde au cas où.

A écouter certains survivalistes, pour bien s’équiper il faudrait acheter et stocker l’équivalent d’un bâtiment de 18 étages plein à craquer de marchandises, d’outils, d’armes…
La réalité est que même dans les pires moments aux pires endroits, les besoins d’un corps en bonne santé sont toujours les mêmes : conserver la bonne température, avoir une quantité suffisante d’eau potable pour remplacer celle qui sort en permanence du corps par la respiration, la sueur, l’urine…
Et c’est tout, ou presque. Le corps peut survivre quelques jours sans un iphone 6.

Mon matériel médical d’urgence c’est un flacon d’eau oxygénée pour désinfecter les bobos, une pince à épiler pour les échardes, quelques pansements et une boite d’aspirine pour la douleur.
Ca marche puisque je suis toujours en vie.

.

.

Hallucinant ! Il n’a pas de chaussures ? ! !!

Pour moi c’est la base : une bonne paire de chaussures protectrices et fiables de type militaire ou de randonnée.
Avec toujours des chaussettes bien sèches. Quelqu’un qui ne tient pas sur ses pieds ne peut pas faire grand chose. Mais j’ai un point de vue de survivaliste, pas lui. Et ce qui est essentiel pour moi est totalement superflu pour lui et sa qualité de vie.

De mon côté il faut un petit sac à dos, avec une petite bouteille d’eau, un K-way, un petit couteau outil multifonction, une lampe de poche. Ce que j’ai presque toujours avec moi quand je sors de chez moi. (Avec du papier, un crayon, un stylo, pour noter les idées et éventuellement faire des croquis).
A part le papier pour noter, tout peut servir en cas de problème comme un évènement imprévu qui m’obligerait à rester des heures dehors. Problème météo, encore une grève surprise des réseaux de transport public, ou des camionneurs qui bloquent les routes, attentats, fuite de gaz, invasion subite de zombies martiens mutants mangeant tout le monde dès leur arrivée…

Enfin, ça marche surtout pour les scénarios crédibles qu’on a des chances de rencontrer une fois par an.
Honnêtement, presque tous les problèmes occasionnels, même graves, n’entraineront qu’un retard de quelques heures sur le retour à la maison. Donc c’est surtout pour le confort, mais en réalité, la déshydratation et une mauvaise température sont quand même deux des choses banales qui peuvent tuer en quelques heures.

Le kit d’urgence K-way, bouteille d’eau, lampe de poche et chaussures de marche aide dans presque toutes les situations d’imprévus.
Regardez cette vidéo :
Lui il a tout compris.
.

.
J’ai déjà été soldat dans un paysage de guerre sans rien autour,
Souvenirs d’une guerre ethnique de religion en Europe il y a 20 ans,
et je confirme ce qu’il dit : personne n’utilise des gadgets pas pratiques comme des barres de magnésium qui font de jolies vidéos spectaculaires avec plein d’étincelles extraordinaires, woawwww !

Non, il a tout à fait raison.
Un briquet, ça marche parfaitement. Encore plus dans une situation de survie.
D’ailleurs c’est justement une des rares autres choses que je prendrais en plus en cas de problème extrêmement grave, comme le début du nettoyage ethnique sur notre sol.

Donc je rajouterais un couteau petit, fin et solide du genre couteau à steack ou une petite dague. Ou mieux, deux petits couteaux.
Un briquet.
Un pied de biche.
Mais mon idée n’est pas d’avoir un arsenal de film de science fiction pour me défendre de hordes de pillards pédés défigurés comme dans Mad Max.

Pour le moment j’ai surtout prévu de choisir moi-même les moments et les lieux où je serai le plus efficace avec très peu de moyens.

Par exemple après trois jours d’émeutes, quand les foules auront complètement épuisé ceux qui pourraient m’empêcher d’agir, j’irai tranquillement pas très loin, sur mes pieds, à côté, chez ceux qui sont responsables de la situation, pour leur prendre ce qu’ils possèdent et que leurs actes et leurs injustices nous ont tous empêché d’avoir.
Ceux qui ont organisé la guerre, qui transforment notre peuple en clochards…

Je vous parle d’une situation de guerre où les civils sont tués par des fanatiques, comme ça se passe quasiment partout dans le monde où les musulmans sont en grand nombre.
Je vous rappelle que depuis novembre nous sommes officiellement en guerre, cela a été annoncé par le président et le premier ministre, carrément.
On n’est plus dans une situation où la guerre ethnique est encore évitable, on y est.
La seule question est où seront les prochains massacres et ce qu’il faudra faire pour que ça ne se reproduise plus, vu l’inefficacité des services de l’Etat pour empêcher les attentats. Devant tant d’incompétence un français sur cinq croit même que c’est le gouvernement qui les organise.

Plutôt que d’attendre l’épuration, je préfère profiter du sommeil des ennemis, de leur fatigue, de leur absence de préparation. Pas besoin de moyens gigantesques pour faire de petites choses très simples aux endroits pas protégés.

.
.
.

Aldo Sterone parle très bien de la démotivation des survivalistes dans cette vidéo :

.

.
A force de ne pas voir arriver l’apocalypse, les survivalistes les plus motivés et durs de durs, finissent pas laisser se périmer leurs stocks délirants pour la fin du monde, puis préfèrent placer leur argent dans des choses dont ils se servent vraiment au quotidien.
Il a tout compris.

Et en fait, en plaçant des mots sur les faits, justement ça va vous permettre d’éviter de perdre du temps et de gaspiller vos ressources de moins en moins grandes à cause de l’effondrement économique en cours.

Autant acheter directement des outils qui vous servent dès maintenant.

Des objets que vous utilisez souvent comme un petit sac à dos confortable et solide qui ne gêne pas les mouvements, un coupe vent imperméable qui tient dans une poche…
Des objets que vous avez l’habitude d’utiliser et avec lesquels vous serez à l’aise quand (si) il faudra vous en servir.

Donc, achetez plutôt des objets du quotidien, dont vous vous servez vraiment. Pas forcément des marques ni du beau ni du luxueux. Ca se vole et ça attire l’attention sur vous, pour les autres choses que vous possédez. Etre discret, presque invisible, c’est mieux.
Privilégiez la solidité et l’efficacité sur l’aspect.

Pour vous aider à savoir quoi acheter, je rajoute juste un élément qui est vraiment très survivaliste :
Les outils manuels fonctionnent encore même si le vent arrache une ligne à haute tension et que les techniciens mettent une semaine à ramener le courant.
Dans le jardin j’ai une pelle qui doit avoir 35 ans et un râteau rouillé qui en a probablement 50. Je m’en sers toujours.

Un couteau n’a pas besoin de huit caisses de munitions ou de consommable ni d’un abonnement à un réseau électrique en état de marche sur la moitié du pays, pour trancher de la viande.
Les outils manuels fonctionnent tout le temps.

Le risque de coupure électrique temporaire ou très durable est le plus crédible. Il se produit même réellement plusieurs fois par an pas très loin de chez vous pour diverses raisons météo à cause de la violence du changement climatique. Autant vous préparer surtout contre ça.

Ca dépend aussi de votre profession.
Si vous êtes commercial sur un site internet, un ordinateur portable ou un smartphone peuvent rester allumés quelques temps malgré une coupure de réseau électrique, ce qui permet encore un peu de travailler.
Par contre il n’y aura plus de connexion à internet maintenant que toutes les lignes téléphoniques ont besoin d’une box, donc du réseau électrique pour fonctionner.

Si votre métier vous fait coudre des ourlets de temps en temps, ou si la couture est votre passion, il existe aussi des alternatives, toujours avec les outils des générations d’avant, qui n’ont pas besoin d’électricité.
J’ai réellement vu chez deux professionnels différents ces dernières années, à notre époque moderne, à Marseille, donc pas complètement dans un bled du tiers monde, des anciennes machines à coudre Singer à pédalier.

Machine a coudre ancienne Singer a pedale, sans electricite necessaire

Peut être qu’en fait leur choix n’est pas qu’une question d’autonomie, de pouvoir travailler même dans un ancien garage avec peu de prises électriques pas aux normes.
Moi-même j’utilise uniquement des tournevis manuels alors qu’un de mes cousins visse absolument tout avec une perceuse portable. Il n’a aucune sensation de la force qu’il met réellement dans chaque montage. C’est beaucoup plus précis à la main.

Pour vos choix de matériel pensez-y.
De quoi avez vous vraiment besoin pour vivre ?
Pour travailler ?
Pour prendre soin des vôtres.

En réalité vous avez des risques minuscules de vous retrouver dans une situation gravissime, probablement jamais, si vous ne décidez pas vous-mêmes justement d’aller là où les pires choses se passent, si vous n’êtes pas pompiers, policier, médecin urgentiste, soldat…

Si vous n’êtes pas de ceux qui vont là où sont les problèmes pour les résoudre, vous n’avez pas de raison d’investir dans du matériel spécialisé ou de vous préparer beaucoup pour les pires situations.

Gérer les pénuries de beaucoup de choses sera le principal problème, qui lui par contre sera presque tout le temps, quasiment tous les jours, plusieurs fois par jour.

C’est déjà la situation pour beaucoup de familles simplement à cause de la crise économique et la destruction du pouvoir d’achat. Même sans que les choses empirent encore, sans guerre civile, sans catastrophes naturelles graves, sans épidémie, sans impulsion électro-magnétique en altitude qui détruirait presque tout ce qui est électrique sur le continent européen…

Le quotidien est déjà devenu d’essayer d’avoir des factures électriques moins douloureuses, donc de privilégier les choses qui consomment peu, de manger moins de mauvais produits modernes gorgés de dizaines d’additifs cancérigènes, de ne plus compter sur la police pour empêcher les racailles de voler et détruire ce qui est à nous…

En fait, les petites choses pour améliorer votre vie à cette époque où tout s’écroule sont déjà des bons choix.

Pas besoin d’acheter trop cher des produits au look « survaliste » avec des noms célèbres, que vous n’aurez même pas le droit de porter et qui resteront toujours dans des boites dans des placards.
C’est encore du bizness, de la surconsommation

Assortiment de couteau et fournitures Bear Grylls

Les objets qu’on utilise réellement sont les meilleurs.

Et on est tous différents. Nos vies, tout ce qui les compose, le nombre de personnes qui comptent pour vous, ce que vous aimez faire, ce que vous savez faire, ce que vous ne voulez pas avoir à faire, sont différents pour tout le monde.

La meilleure liste est celle que vous faites vous-mêmes.

 

Personnellement, aux objets simples que je vous ai cité plus haut qui peuvent servir dans toutes les situations (sac à dos, kway, petit couteau solide, petite lampe led…), en cas d’évacuation durable, de déménagement forcé, il y a une chose qui peut sembler bizarre à beaucoup mais que je prendrais presque certainement avec moi. C’est la cagette en vieux plastique qui contient les centaines de variétés de graines que j’ai déjà appris à faire pousser.
Ca n’a pas vraiment de valeur marchande. Que des sachets entamés, de la récup, des échanges. Mais ça n’a pas de prix. Ca fait partie de ma vie, de ce que j’aime faire, de ce que je peux faire d’efficace en cas d’effondrement complet de la réalité.
Faire sortir de terre des fruits, légumes, aromates, plantes médicinales et diverses choses aussi utiles que des anti-moustiques naturels.

Des choses que j’utilise déjà maintenant, utiles, simples et avec lesquelles je suis déjà à l’aise.

Voilà l’idée.

  Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • survivalisme materiel (5)
  • video survivaliste (3)
  • matériel survivaliste (2)
  • table et outils de machina a coudre a pedalier (1)
  • survivalisme et autarcie (1)
  • preparation liste survivaliste (1)
  • montre femme survivaliste (1)
  • matériel survivalisme (1)
  • machine de couture sans courant (1)
  • machine a coudre singer (1)

Puis-je porter un couteau de défense ?

Non.

Pour se défendre, non.

Les mauvaises lois l’interdisent.

Par contre, porter sur soi un couteau pliable sans cran de blocage, pour couper du saucisson au porc (un plat traditionnel français), ou pour ramasser quelques boutures au bord des routes, ou n’importe quelle autre bonne raison sans rapport avec l’autodéfense, ce n’est pas interdit.

Enfin, bien sûr, si vous n’avez pas de casier judiciaire, que vous n’êtes pas un criminel récidiviste qui ment comme il respire, accusé 38 fois d’agressions à mains armées, en liberté avec un bracelet électronique, et qui jure « c’est pas moi ! j’étais pas là ! je n’y suis pour rien ! ».
A moins d’être un juge socialiste avec 300 kilos de merde dans chaque oeil, il est possible de comprendre qu’une racaille porte un couteau ou un tournevis pour s’en servir prioritairement comme une arme, et toujours avec la même impunité.

Si vous êtes blanc et honnête par contre, vous n’aurez bien entendu pas la même clémence judiciaire. Vous serez immédiatement coupable de tout, même de choses que vous n’auriez jamais imaginées.

Donc certaines personnes qui ne se sentent plus assez en sécurité, choisissent de porter discrètement une lame volontairement dissimulée dans un objet, au cas où, pour ne pas avoir des problème avec la « justice » sensée protéger les citoyens…

Dague Honey comb de cold steelCold Steel fabrique une dague dont l’étui est une brosse à cheveux.

Personnellement j’ai un très discret stylo métallique qui contient un coupe papier très effilé, quand je dois passer dans des lieux avec une armée d’agents de sécurité paranoïaques et des portiques de sécurité détecteurs de métaux.
Si si, à Marseille, même simplement pour entrer dans une bibliothèque en centre ville, ou pour assister aux conférences de l’hôtel de la région, c’est presque comme essayer de franchir la sécurité antiterroriste des aéroports.

Stylo lame, discret

Quand j’ai prévu de marcher en nature et que je peux récupérer des plantes gratuites, ou en ville où je trouve souvent juste en marchant plein de choses intéressantes que les gens balancent, j’ai souvent un très solide couteau pliant inoxydable qui ne craint rien,

Couteau pliable inox avec attache ceintureou carrément un couteau suisse avec des ciseaux intégrés et plein de mini-outils comme des tournevis ou une scie de poche.

Couteau suisse plié

On peut se défendre avec un couteau sans forcément planter ou trancher et envoyer l’agresseur à l’hôpital se faire recoudre, et avoir des emmerdes judiciaires.

Il peut servir à alourdir et durcir un poing pour frapper sensiblement plus fort,
ou pour cogner avec une zone dure comme avec un marteau.

Coeau suisse porté en lest pour alourdir le poing

Ca dépend du niveau de gentillesse de chacun et de la gravité de la situation.

Comme un push dagger court mais pénétrantUn poing perforant

Un couteau apporte simplement plus de possibilités de défenses efficaces, mais c’est pour les gens qui ne se soumettent pas et qui choisissent de réagir en cas d’agression ou de vol.

Couteau suisse tenu pour planter vers l'avant ou pour dissuaderPour planter en force

Ou aussi, je porte parfois un Laguiole pliable, fin et très très pénétrant, tranchant comme un rasoir, sans cran de blocage mais qui reste quand même solidement ouvert,
et bien entendu pas immédiatement utilisable, rangé dans son étui en cuir, dans la poche,
… puisque je porte évidemment juste un outil pour couper du saucisson et pas une arme très discrète, pour me défendre.

Couteau laguiole pliant en bois avec tire bouchon

Que je ne porte que des vieilleries ou des couteaux à très petit prix, ce n’est pas parce que je n’hésiterais pas une seconde à les faire discrètement disparaitre dans une bouche d’égout ou à les planter profondément dans la terre sous un buisson, si j’avais été obligé de m’en servir pour protéger ma vie. C’est juste que je suis maladroit, avec une mauvaise concentration, et il m’arrive de perdre mes objets, pacifiques, mes outils, que je ne porte pas comme des armes.
Donc, je n’achète pas de lames de plus de quelques euros.

 

Dans certaines mains correctement formées aux arts martiaux, presque n’importe quel objet devient une sorte d’arme.

Une fois, j’ai compté 28 manières de tuer ou définitivement mutiler un homme avec une petite cuillère à café en métal.

Cuillère à café argentée

Donc finalement, à la limite, un couteau avec une lame bien brillante, entre mes mains c’est presque mieux pour les pauv’ racailles.

C’est une marge de manoeuvre dans la dissuasion, plutôt que de simplement enfoncer un de mes pouces dans un orbite entre deux coups de poings sur le nez, les yeux, les oreilles…

 

Couteau suisse avec aspect militaire et grosse lame

Quand je porte une lame, ce n’est pas pour me défendre si une bagarre dégénère trop, que je n’ai encore jamais eu besoin de sortir, mais juste un outil utile dont je dois me servir plusieurs fois dans la journée.
Comme pour vous.
Juste un outil utile que vous avez une bonne raison de transporter.

Juste des petits outils qui ont l’air d’outils et pas l’apparence d’armes parce que ce ne sont visiblement pas des armes.

Ca, on a le droit.

Il suffit de ne pas porter une dague qui traverse facilement le blouson de cuir le plus épais, qui ne sert qu’à poignarder, ou une machette d’un mètre de long pour décapiter les zombies, mais clairement un petit outil visiblement si inoffensif pas du tout prioritairement destiné à neutraliser instantanément si besoin en traversant l’os du crane, ou en crevant un oeil, ou en tranchant la gorge d’un seul mouvement…

Ce n’est pas parce qu’il ne se passe plus trois jours sans apprendre des tentatives de meurtres ou des meurtres réussis par des déséquilibrés criant tous allah ackarrr qu’il faut devenir parano.
valls et taubira nous protègent.

 

Comme pour tout ce qui concerne la sécurité et la criminalité, c’est souvent les vendeurs de matériels qui ont les statistiques les plus fiables et les meilleures synthèses des textes de lois (qui normalement sont difficilement lisibles).
Donc, tenez, voilà une page très intéressante qui va droit au but sur le site officiel de la fédération de la coutellerie :
Ai-je le droit de porter sur moi un couteau de poche ?

L’extrait qui nous intéresse :

Les tribunaux français ont créé une jurisprudence précisant la Loi.
Ils ont considéré que le port d’un couteau Laguiole, d’un Opinel ou d’un couteau suisse de dimension classique, ne doit pas être interprété comme un port d’une arme blanche.
Les tribunaux considèrent qu’il s’agit a priori d’un outil faisant partie de la tradition française. Le port d’un couteau entrant dans ce cas de figure est autorisé mais il peut cependant être requalifié en arme blanche par destination suivant l’emploi, l’usage, dudit couteau (article 132-75 du Nouveau Code Pénal).
Références :
– Jugement du Tribunal Charleville-Mézières du 04 mai 1987
– Jugement du Tribunal de Grande Instance de Bobigny du 02 mai 1995

 

Donc, puisqu’on a le droit d’en porter, moi, si un cowboy me confisque mon couteau suisse, qui n’est pas une arme mais un outil,
je porte carrément plainte contre lui pour vol.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 




 

Recherches populaires vers cette page :

  • couteau de défense (50)
  • couteau defense (23)
  • se défendre avec un couteau (10)
  • couteau pour se defendre (9)
  • couteau port discret (8)
  • couteau suisse armée (7)
  • porter un couteau sur soi (6)
  • couteau suisse militaire (6)
  • couteau armée suisse (5)
  • couteaux de défense (5)

Légitime défense avec des armes improvisées

Les chiffres de l’insécurité en France en 2012 ont été divulgués il y a quelques jours.
La manipulation est arrivée à un tel niveau, que même manuel valls le très mauvais ministre de l’intérieur, presque toujours de mauvaise foi, a reconnu que l’outil statistique manquait de fiabilité, de transparence, et qu’il fallait le réformer en profondeur.

Enfin.

 

Déjà il y a deux ans, quand que le gouvernement sarkozy se vantait d’une énorme amélioration de l’insécurité sous son quinquennat -alors que tout le monde remarquait le contraire au quotidien-, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), avait hurlé à la manipulation. Les chiffres officiels seraient volontairement sous évaluées grâce à de grosses ficelles, comme de ne pas enregistrer un dépôt de plainte, mais juste une main courante.

Donc l’Observatoire avait suggéré de multiplier les chiffres officiels par 3 ou 4 pour avoir une idée réelle du fléau.

… sauf qu’en ayant travaillé presque 11 ans dans la sécurité privée sur une des pires villes de France -24 meurtres rien qu’en 2012 pour vous faire une idée du niveau-, j’ai fait moi même des centaines d’interventions dont il ne reste aucune trace officielle.
J’ai vu très clairement que porter plainte ne sert à rien quand je me suis fait massacrer par dix vermines défavorablement connues des services de police, juste parce que je suis français. J’ai eu besoin de trois opérations en une fois rien que pour pouvoir à nouveau respirer par le nez. Un an et demi après mes oreillers avaient encore parfois des traces de sang au réveil.
La justice s’est torchée avec ma plainte.

Depuis, je m’abaisse au niveau des racailles quand il faut les remettre en place. Ceux qui ne respectent pas la loi ne doivent pas pouvoir se cacher derrière la loi pour continuer de nuire.

Les cowboys en bleu sont tellement muselés par des règles injustes, que les rares fois où on les voit arriver, au moins 20 minutes après le problème, ils ont des ordres pour s’enfuir à la première caillasse au lieu de chopper les responsables et de sauter plusieurs fois à pieds joints sur leurs testicules de délinquants.

Donc même les nouveaux chiffres bidons annoncent une énorme aggravation des cambriolages.

De plus en plus souvent, les voleurs entrent dans les maisons même en plein jour, même lorsqu’il y a du monde.
Donc, voilà l’intérêt de cet article : vous permettre de vous défendre en urgence avec presque n’importe quel objet dur autour de vous.

C’est valable chez vous, au bureau, dans un magasin, dans la rue, dans un véhicule…

Comme vous allez le voir, quand on prend le temps de regarder autour de soi avant de foncer sur un agresseur, on peut transformer beaucoup de choses en armes.
Des petits objets que l’on trouve couramment dans n’importe quelle pièce, n’importe quel endroit : cuisine, salle de bain, couloir, bureau, commerce, garage, jardin, voiture,…

Voici donc quelques idées :

 

Arme improvisée, dans la cuisine

Dans une cuisine les couteaux sont l’arme la plus évidente.

… mais on n’est pas obligé de s’en servir pour trancher directement.
J’ai lu un cas où l’autodéfense avait été validée par un juge. La personne avec le couteau s’était contentée de le bouger de façon très menaçante dans l’air, sans blesser son agresseur.

Personnellement, je me fous complètement de l’opinion d’un juge qui n’est même pas là, au moment où un voleur entrerait chez moi en violant la loi, pour violer encore plus la loi, en commettant des crimes et délits.
On n’est pas dans un cas où tout est codifié, réglementé, comme dans n’importe quel comportement banal de tous les jours, avec des gens honnêtes et responsables.

Il s’agit de se défendre en urgence d’une injustice, en l’absence des forces de l’ordre.

En ce qui me concerne, un juge qui ne voudrait pas comprendre cette évidence juste et morale, serait complice du ou des criminels, et abuserait des moyens des français pour encourager à grande échelle l’impunité.

Donc, j’irais sans permission chez lui saluer sa famille, puisqu’il veut ça pour les autres.

On peut frapper avec ou les lancerOn peut aussi frapper avec des casseroles, et les lancer.

Comme n’importe quel objet dur qui se trouve dans une cuisine, dans les placards (assiettes, bols, lourds bocaux en verre coupant pour les confitures, les cornichons,…) mais aussi dans le frigo.

Utiliser une bouteille cassée comme arme de défense improvisée

Pour couper, planter, trancher…

Petit objet lourd et dur

Petit projectile dur, qui blesse même sans exploser

Les bouteilles, même petites s’utilisent cassées ou entières, pour frapper plus lourd, pour trancher comme une lame, comme projectiles bien lourds. Lorsqu’elles éclatent, elles deviennent encore plus blessantes. Elles font une zone dangereuse sur toute la surface qui contient des éclats.

Elles ont même déjà des millions de fois été utilisées en cocktails molotovs dans des guerres, même par des militaires, pour neutraliser des véhicules blindés.

Ne sous-estimez pas les objets que l’on trouve couramment, et ne surestimez pas non plus les armes des adversaires.
La détermination a s’en servir est ce qui fait la différence.

Un tabouret est assez léger pour être manipulable par n’importe qui, et assez lourd et solide pour faire très mal à un voleur, même plus jeune et plus costaud.
J’ai vu une belle vidéo de surveillance sur youtube où des commerçants mettent en fuite un braqueur armé d’un couteau en lui tapant dessus avec leurs sièges.

Beaucoup d’objets de décoration peuvent être utilisés pour frapper beaucoup plus lourd, mais aussi comme projectiles.

Sabres décoratifs ninjas ou de samouraïs

Objets décoratifs potentiellement utiles

Sabres et épées de cavalerie et de marine

Si vous collectionnez les sagaies africaines, les arbalètes, les arcs, les étoiles de lancé, les couteaux de combat, les armes à poudre noire,…
tous ces objets peuvent aussi servir d’arme de défense. Avant d’être des décorations murales ou des presse-papiers, ils ont servi à tuer des personnes par milliers.

A la fois un minuscule bouclier et une arme mortelle

Un tisonnier très lourd et très pointu ne sert pas forcément à ouvrir un crane. On peut être gentil avec. On peut juste faire peur, ou viser les bras, les genoux ou les doigts d’un voleur trouvé chez vous, près de votre famille.

Les bûches c’est bien aussi…

Un de mes cousins est contrôleur de bus à Marseille. Il y a environ un mois et demi, lui et son équipe ont été menacés de mort par des racailles qui voyageaient sans payer.
Les menaces sont quotidiennes.
Sauf que cette fois, ils sont immédiatement revenus avec plein de copains, des bâtons et des tournevis.
11 vermines qui essaient de tuer des contrôleurs parce qu’ils ont pris une amende.

(Deux jours plus tard un chauffeur de bus de Marseille était assassiné au pistolet pour lui voler sa sacoche de monnaie, c’est pour dire à quel point la menace est sérieuse).

Mon coussin est presque aussi irritable que moi. Il leur a collé une raclée et leur a même couru après.

… mais bon… 11 vermines… avec des tournevis et des bâtons…

Vu que la ville devient une zone de guerre civile, ça va forcément se reproduire.

Je lui ai conseillé d’utiliser quelque chose qu’il a forcément toujours sur lui pour travailler :

un simple stylo, ou un crayon.

La force des coups est concentrée sur une minuscule zone, donc ça fait très mal, même si l’adversaire est plus grand, plus fort, plus jeune,…Je lui ai conseillé de frapper dans les bras ou les jambes, c’est à dire à des endroits où il n’y a presque pas de risque de conséquences légales, pour lui. Presque aucun risque de tuer.

Par contre, pour ceux qui se prennent les coups, ça peut être tellement douloureux que ça peut donner toute une semaine sans pouvoir se servir d’un bras, selon l’endroit où quelques fibres musculaires ont été déplacées.

Stylo en métal

… Je suis un boxeur de 100 kilos, je n’ai jamais eu besoin d’utiliser un objet pour frapper des racailles, mais si un jour je dois utiliser un stylo, moi ça ne sera pas pour frapper dans les parties molles des membres, juste pour faire mal.

Le jour où je serai obligé d’utiliser un objet, ça sera pour neutraliser instantanément. Par exemple en l’enfonçant dans l’oeil.
Fin immédiate du combat.

Certains modèles de stylos ultra solides sont carrément vendus par les armuriers

En fait, il n’y a même pas besoin d’un stylo, d’un crayon, d’une petite cuillère pour abimer un oeil. Le pouce suffit largement.

Si ce que je dis vos choque, cassez-vous de mon site parce que la suite va être pire.

Bonhomme à la tronçonneuse

 

La menace terroriste islamiste sur notre sol vient de considérablement augmenter à cause des meurtres de françois hollande au mali, pour que les multi-nationales puissent voler l’or de l’Afrique et les matériaux nucléaires.

Déjà qu’on est entouré de menaces comme lui :

Imaginez qu’un raciste essaie de tuer vos gosses d’une balle en pleine tête, juste parce qu’ils ne sont pas de sa religion d’amour et de paix.

Les gens équilibrés, sains d’esprit, honnêtes ne vont pas dans des écoles avec des pistolets pour tuer des enfants.
Mais il y a des gens comme mohamerde merah.

Si on ne sait pas neutraliser ces tueurs, ils massacrent beaucoup de monde.

Les 4 attentats suicides islamistes du 11 septembre 2001 aux Etats Unis ont fait 2 977 victimes innocentes.
Pas des guerriers, des combattants en guerre, des gens ordinaires comme tous ceux autour de vous.

Si dans les avions, des civils avaient su comment se dresser contre les terroristes avec de simples stylos, clés, crayons, cuillères, … le bilan humain aurait été énormément moins lourd.

Dois-je vous rappeler que nous n’avons même plus de frontières pour empêcher les djihadistes de venir combattre courageusement des civils non armés et des enfants ?

Donc, avec un simple stylo, comme avec les autres objets, vous pouvez réagir à plusieurs degrés.
En douceur, sans blessure, sans conséquences, ou en mutilant gravement ou même en tuant.

Soit dit en passant, je trouve que neutraliser un tueur en lui abimant un oeil au lieu de le tuer comme il le mérite, je trouve que c’est bêtement gentil en réalité, non ?

 

En sortant de chez soi, on n’a pas forcément un stylo. Par contre on a presque tous systématiquement nos clés et notre téléphone portable.

Autant remplacer la grosse peluche molle à la con par un porte-clé utile et adapté à ce que devient la société.

Vous pouvez par exemple y accrocher un stylo en métal, ou un couteau suisse, une lampe tactique…

Les lampes tactiques traversent tous les filtrages de sécurité, puisque très officiellement elles ne sont que des lampes, et pas des lests pour mettre des coups de poing énormément plus lourds et efficaces.

En porte clé c’est vraiment une bonne idée.

Des matraques peuvent être équipées d’embouts à led de très longue durée, pour avoir l’aspect inoffensif d’un simple lampe de poche lorsque pliée.

Les clés aussi peuvent se transformer en arme. Il suffit de les faire dépasser des phalanges, comme des griffes, pour frapper comme avec un poing américain ou des armes traditionnelles orientales et indiennes…

Une pointe qui peut faire très mal

WonderWoman écrase la tête de Batman

L’intérêt des armes dans des endroits très inhabituels, c’est de surprendre. C’est a dire d’avoir déjà porté le premier coup avant que l’adversaire ne réalise le danger.

Et vu que le but d’une arme, c’est de vaincre… ta daaaaa !

 

Vous êtes dans votre salle de bain quand un voleur se promène chez vous, vous avez… euh…

autours de vous, vous avez…

De l’alcool à pharmacie ?

Dans les yeux ça doit faire sacrément mal. Ouch…
Enfin, je suppose. Ca je n’ai encore jamais essayé, mais vu comme ça picote sur les blessures, dans les yeux ça ne doit pas faire du bien.
Un jour il faudra que je teste sur une racaille pour être sûr que ça marche.

… en attendant, évitez d’envoyer de l’alcool à brûler, sauf peut être si vous avez aussi un briquet.

Envoyer du solvant pour rouge à ongles dans les yeux d’un intrus, vous n’avez pas le droit, hein.
Officiellement mesdames vous devez vous laisser voler, violer, tabasser, puis si vous survivez vous serez autorisées à porter plainte, ce qui vous donnera l’impression qu’il y a quand même un peu de justice dans ce monde pourri, jusqu’à ce que votre plainte soit classée.

 

Signalisation, logo matière inflammable

En vérité les salles de bains sont pleines d’objets en verre ou en céramique qui peuvent devenir des armes coupantes ou lourdes pour frapper fort…

Rasoir terrifiant

Les ciseaux de coiffeurs, la pince pour les ongles, un morceau de miroir…

si on a appris à regarder, une grosse partie des objets couramment autour de vous peuvent servir pour faire cesser une agression.

Les petits ciseaux minuscules de la trousse à couture.

Les aiguilles à tricoter, les piques à chignon, les brochettes de barbecue…

 

Dedans, dehors, sur votre lieu de travail, dans votre atelier, les outils peuvent servir d’armes de dépannage très efficaces.
Ils ont presque partout sur la planète été utilisés comme arme improvisée.

Le nunchaku de Bruce Lee est à l’origine un simple fléau pour battre le grain, sans abimer ses os et ses articulations à chaque impact, comme avec une sorte de masse.

Scie électrique ou mécanique

Massacre à la tronçonneuse, Haaaaaaaaaaaaaa!!!…

 

Tous les outils peuvent faire de gros dégâts. Les consignes de sécurité pour les bricoleurs ne sont pas superflues.

Les racailles portent souvent de simples tournevis, pour ouvrir les portes, les portières, les fenêtres, et pour blesser leurs victimes.

 

Ha tiens, comme ça doit faire mal, ça ! J’aimerais pas être en face. Là, même moi je reste très loin…

Lors de la révolution française, des tuiles ont été utilisées contre les soldats royaux, armés de fusils de guerre.

Toiture en tuiles en terre cuite

Beaucoup d’autres matériaux de construction peuvent servir de projectiles.

Jet de briques

… sans oublier les simples pierres partout autours de vous, au sol, au bord des routes…

 

Vous vous promenez sur un chemin et vous n’avez pas d’arme ?

Il n’y a pas un seul cailloux ?
c’est une piste cyclable dans un dessert de sable et vous n’avez pas une seule pierre pour pouvoir vous défendre ?! ?,
si si, ça peut arriver, c’est pas juste un prétexte pour montrer une photo pleine de jolies fesses rondes et musclées, non non.

La sécurité c’est un sujet sérieux.

Chaine antivol avec cadenas bien lourd

… et vous vivez au pays des bisounours et vous n’avez pas d’antivol de moto sur votre vélo ?

Par grave, regardez ça :

Vous ne voyez pas ?

Regardez mieux. Regardez encore.

 

On voit aussi bien que sur l’autre photo, non ?

Regardez encore.

 

On voit trop bien l’attache rapide pour la selle. Ca sautait aux yeux, non ?

En poussant la petite poignée, on se retrouve avec quelque chose de sympa pour taper sur les vilains. C’est rembourré et plein de mousse. Vous pouvez dire que vous ne saviez pas que vous alliez leur faire mal, à ces pauvres petits délinquants rejetés par la vilaine société raciste, et obligés d’agresser les autres pour se distraire.

 

Boum boum

Même pas besoin d’utiliser vos gros muscles pour leur balancer tout le vélo bien lourd dans leurs petites gueules d’anges innocents.

… Sauf si c’est des primates en scooter, là, leur balancer tout le vélo c’est bien. Vous ne vous prenez pas le choc, seulement eux.

 

Vieux motard sur un vélo pour fillette

Born to be wild

On peut taper aussi avec un skate board, ou avec des rollers bien lourds.

Aux pieds, dans la main, dans un sac,… on peut les jeter en pleine tête en visant le nez, ou les bras si on est gentil.

Ca peut s’utiliser en arme à l’extérieur, dans un bâtiment, dans votre chambre, partout où vous risqueriez d’être obligé de vous défendre et qu’il n’y a pas de policiers armés jusqu’aux dents à quelques mètres.
Oui… tout le temps, donc.

C’est pas la peine de nous mener en bateau. L’autodéfense c’est pas sale.
On ne choisi pas d’être victime d’une agression.
Autant que ce soit plutôt le responsable qui subisse les conséquences d’un coup de rame, ou qui profite de l’eau froide et du courant qui l’amène au loin…

Même sur l'eau on peut se défendre

Vos outils de loisirs, ceux que vous avez l’habitude de manipuler, ceux que vous avez bien en mains, ceux dont vous connaissez bien le poids, la maniabilité, les objets avec lesquels vous êtes à l’aise, peuvent servir pour vous protéger.

Fille sportive qui frappe la balle à deux mains

Raquette de tennis, pour frapper fort à deux mains

Raquette de squash

 

Siège pliable, dans toutes les pièces

C’est à cette heure ci que tu rentres ?

Matériel de cuisine, ustensiles

Un véhicule contient aussi un grand nombre d’armes potentielles…

 

Canne rouge bloque volant

Mon choix personnel

Un parapluie peut très avantageusement servir à frapper

 

 Les cannes et béquilles sont encore plus solides.

 

Lampes à huile de jardin

Frapper, trouer, couper, trancher, perforer, écraser, broyer… ne sont pas les seules possibilités.

Tous les objets qui contiennent des combustibles, pétrole, essence, alcools, ou des huiles peuvent dépanner.

 

Un bon chien au regard méchant est une arme.

Adorable chiot au regard trop méchant

Grrrrrr

… puis aussi les objets mous, les cordes, une cravate pour étrangler les banquiers, les ceintures pour frapper avec une boucle en métal,
des chaînes bien lourdes…

Des objet avec de longs manches : râteaux, balais,…

Les possibilités sont illimités quand on a compris que presque n’importe quoi autour de soi peut donner un avantage pour combattre. Même juste un morceau, comme de casser un cadre ou une fenêtre pour poignarder avec une lame de verre. Ils font ça dans les prisons.Dans une cuisine ou peut utiliser les bouteilles, les assiettes, les saladiers…

 

Dans un bâtiment, dans un commerce, dans le métro, ou même dehors, on peut arroser une meute de vermines avec un extincteur à poudre, en plein dans les yeux.

Les armes ne font pas tout.La détermination à s’en servir est essentielle.
Ce qui fait la différence entre une victime qui s’en sort pas trop mal et une victime qui ne s’en est pas sorti (pas toujours, mais souvent), c’est la détermination à ne pas se laisser agresser, écraser, voler, violer, tuer…
Même sans arme.
Les méchants sont presque tous des lâches. Si ça devient dur, ils préfèrent aller nuire ailleurs, s’en prendre à d’autres.

  Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 




 

Recherches populaires vers cette page :

  • se defendre chez soi (45)
  • l insécurité sert le pouvoir (43)
  • pistolet grenailles (36)
  • armes improvisees (34)
  • comment se defendre chez soi (33)
  • cuter (32)
  • objet pour se defendre (31)
  • defendre sa maison (30)
  • arme improvisée (30)
  • arme fait maison (25)

La dissuasion pour éviter la violence

Je vous recommande très chaudement de laisser trainer un objet lourd immédiatement accessible dans votre voiture.
Quelque chose de discret, qui ne coûte pas cher, qui ne tenterait pas des voleurs de casser votre vitre pour le prendre.

Par exemple, moi, j’ai depuis une dizaine d’années la même canne antivol. Elle ne me sert pas à bloquer la volant, mais à me protéger quand je roule dans Marseille.

Une fois, alors que j’étais bloqué dans les embouteillages et que la voiture n’avançait que de quelques mètres de temps en temps, un taré s’est acharné sur son klaxon pour que j’accélère immédiatement, pour avancer de quelques mètres. Je lui ai répondu avec un geste élégant, en levant un doigt par la vitre ouverte.

Il est immédiatement sorti de sa voiture avec son passager. Deux bonhommes bien plus grands que moi qui voulaient visiblement me frapper.
Je suis sorti de ma voiture avec dans chaque main un morceau de la canne antivol en métal. Je n’ai pas eu besoin de dire un seul mot.
Quelques secondes plus tard, ils remontaient dans leur voiture.
Ca c’est passé comme sur cette vidéo :

Plus vous avez l’air dissuasif, bien armé et déterminé, moins vous aurez d’ennuis.

Ne placez surtout pas l’objet du côté conducteur, s’il n’est pas correctement fixé. S’il glissait sous une pédale, vous risqueriez un accident de la route.
Ca a failli m’arriver avec un simple tapis qui a glissé sous le frein.

 

Ensuite, un conseil pour éviter les vols qui vaut pour absolument tout le temps, quel que soit le motif, même si vous n’êtes sensé quitter le volant que  10 secondes :

Quand vous sortez de votre voiture, prenez systématiquement les clés,
sans aucune exception, jamais.

 

Et dernier conseil plus précisément au sujet d’un outil transformé en arme. Mais ce conseil est aussi valable à mains nues :

Si vous sortez de votre véhicule avec un objet lourd bien visible dans les mains, mais que vous restez sur place, dans un éventuel procès, ce n’est pas la même chose que si vous alliez agresser d’autres conducteurs.
Non, ce n’est pas vous qui allez à l’affrontement. C’est l’autre (ou les autres) qui vient à vous, ce qui montre sa détermination à vous agresser et donc votre légitime défense.

 

N’en faites pas trop. Pas agressif, mais déterminé à vous défendre.

Avoir l’air bien menaçant permet de ne pas avoir à blesser qui que ce soit. Gagner sans rien détruire ni blesser, c’est l’idéal.
Contrairement au cinéma où le décor est là pour être détruit, où les acteurs jouent un rôle, où les cascadeurs se relèvent après, dans la vraie vie les choses ont souvent des conséquences.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • pistolet a grenaille (6342)
  • pistolet grenaille (2580)
  • lynchage (483)
  • arme dissimulee (27)
  • armes dissimulées (5)
  • ou ranger son pistolet en voiture (2)
  • acheter push dagger discret dissimulé (2)
  • arme de defense voiture (2)
  • Fabriquer un pistolet avec un antivol (1)
  • legislation grenail (1)