Tag Archive for mort

Youpi ! encore un gauchiste mort !

Cette semaine il s’est passé quelque chose de tellement exceptionnel qu’il fallait absolument que je saute sur l’occasion.
Pour une fois qu’on peut se réjouir de la mort de quelqu’un sans être accusé d’apologie de crimes ou d’autres conneries visant à empêcher la liberté d’expression.

Remy Fraisse est mort.

Une mort incroyablement conne.

A 21 ans, il meurt en tentant de « défendre » un champ vide, avec un peu de boue et quelques herbes…. lol.
Les grands guerriers antifas de l’inutile, dans leurs exploits merveilleux.
Ho putain !, c’est encore plus du n’importe quoi qu’un mauvais épisode des Simpson.

Donc, un petit résumé des faits :
Le gouvernement, la région, des fonctionnaires incompétents et dictateurs locaux qui n’ont jamais tord, on décidé de la construction inutile d’un barrage inutile.

Pour une fois, les crétins de gôche antifas n’étaient pas du côté des traitres (et justement cette fois il en meurt un, lol).
Ils étaient du côté des vrais écolos et de ceux ignorés par le rouleau compresseur de la fonction publique.

Donc, au départ, c’était bien.

… Sauf que les antifas sont des barbares complètement cons, des sous-hommes sans cerveau, des lâches en bandes organisées qui ont le lynchage facile, et donc, comme toujours avec ces tordus incapables de faire les choses intelligemment, ça dégénère.

Dans la journée, il arrosent de centaines de cocktails molotovs les cowboys en bleu, qui pour une fois n’étaient pas occupés à voler les automobilistes au bord des routes avec des jumelles radars de vol automatique en se planquant courageusement.
Ils étaient sur le terrain, à défendre quelques brins d’herbe.

Et donc, pendant plusieurs heures les « gentils » gauchos jettent des milliers de pierres, des dispositifs incendiaires à base de feux d’artifices brûlants, et des centaines de flacons remplis de combustible…

Pour ces cons, C’est une journée de fête : à la campagne, avec du sport, des feux de camps, et du poulet grillé.

CRS en train de bruler vifs

Images des vidéos montrant des policiers en flammes

Dans la nuit, qui rend plus anonyme, les attaques empirent en violence. Et donc, les forces de l’ordre lancent des grenades sur les groupes d’assaillants.

Et là, machin chose meurt.

Le pauvre. Snifff.
Tralala.

Ce qu’il y a de bien dans cette affaire, c’est que c’est la première fois que l’on peut être très content de la mort de quelqu’un, au point de publier un article et ne rien risquer. Pas « d’apologie de crimes », Rien.

Parler de policiers en état de légitime défense, menacés par des centaines de lanceurs de cocktails molotov et de lapideurs en bande organisée, ce n’est clairement pas de l’apologie de crime.

Trop bien.

 

Un de moins.

 

Bon, ceci dit, vous voyez que vous pouvez perdre la vie de façon complètement stupide, en affrontant ceux qui ne sont même pas responsables des problèmes mais qui sont seulement là, et qui s’en prennent plein la gueule à cause d’autres.

Alors, avant d’agir, réfléchissez un peu.

Qui mérite d’être punis ?

Comment leur faire mal ?

Comment ne pas risquer sa vie en agissant aussi stupidement que ces abrutis d’antifas ?

Bientôt les émeutes vont se généraliser, pas besoin d’être un grand devin pour le savoir. Il y a tant de ressentiments, de colère, de désespoir, d’absence d’écoute, d’injustice, et pas de chef respecté pour ramener l’ordre.

Au lieu de vous transformer encore plus en victime ou en cible et de mettre vraiment dans la merde vos familles, laissez les stupides casseurs entre eux, s’en prendre plein la gueule comme ils le méritent,
et profitez-en plutôt pour agir efficacement ailleurs, quand c’est si facile, pendant que les troupes sont absentes.

On ne ramène pas la justice en s’en prenant à ceux qui ne sont pas coupables.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Un extrémiste de moins. Bon débarras !

Hier Clément Méric, un extrémiste du front de gauche est mort alors qu’il essayait de lyncher avec quatre complices, trois personnes qui n’ont pas les mêmes opinions politiques.

Ils voulaient « les massacrer ».

Comme d’habitude, la version officielle n’a rien à voir avec les faits.

Le plus simple est que vous vous fassiez votre propre idée.

Le récit de l’agression est là.

C’est excellent.

Une très bonne chose sort de cette sordide affaire :
Maintenant les extrémistes de gauche qui agressent et tabassent dans l’impunité totale, avec la complicité des politiques et de la presse, savent qu’ils peuvent mourir en essayant de tabasser ceux qui ne pensent pas comme eux.

Ca devrait les calmer un peu.

Les gens comme Méric, osent s’appeler eux-mêmes des « antifachos », alors qu’ils ne valent pas mieux que leurs modèles nazis, nationaux socialistes allemands.

Des bêtes immondes qui au nom de leur autoproclamée pureté intellectuelle, croient pouvoir insulter et faire saigner les français qui ne pensent pas comme eux, pour leur imposer leurs belles valeurs de tolérance et d’immigrationisme obligatoire.

Ces débiles profonds trouvent même totalement normal et juste que 20% des français n’aient pas de représentants politiques à cause du système frauduleux qui les avantage.

 

Le ministre qui a commencé les premiers jours de sa carrière en allant lécher un délinquant blessé en fuyant un contrôle de police sur un scooter volé,
le ministre de l’intérieur qui ne se déplace même pas quand des policiers et gendarmes sont assassinés par ses amis musulmans multirécidivistes,
le franc-maçon gazeur d’enfants chrétiens et matraqueur de vieux français de souche,
l’homme qui divise par dix le nombre des manifestants d’opposition et qui fait publier des photos officielles aériennes falsifiées,
le sous-homme très en-dessous de tout incapable de ramener l’ordre dans le pays,
le socialiste manuel valls, croyant que son avis ou sa parole vaudraient quelque chose,
demande l’interdiction des mouvements nationalistes et patriotiques.

Tsssss…

Mais je suis d’accord avec cette idée d’interdiction.
Il faudrait interdire le parti socialiste.

Ce vivier de repris de justice, représentant des centaines d’élus condamnés, est parfaitement incarné par ce bon à rien de premier ministre franc-maçon jean marc ayrault, condamné à six mois de prison et 30 000 francs d’amende pour délit d’octroi d’avantage injustifié.

Le numéro un de cette bande de pourris, harlem désir, a été condamné à 18 mois de prison et 30 000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux.

Ces gens qui volent, qui détournent de l’argent public, qui ne font rien pour redresser le pays, se croient permis de nous faire la morale ?!
De nous interdire de penser différemment d’eux ?

C’est hallucinant !

Bon, okay, je suis d’accord aussi avec le repris de justice harlem désir. Il faut interdire.
Il est temps de mettre fin à ce pourrissement.

Il faut interdire le socialisme, le communisme, les verts, le front de gauche, l’UMP, le centre,
et il faut aussi interdire définitivement les emplois publics à tous les francs-maçons. Pas une seule fois il n’ont utilisé leur influence pour faire le bien des français.

Il faut interdire tous les pourris incompétents nuisibles qui détruisent le pays.

Tous les tarés qui trouvent normal que les opposants politique n’aient aucun représentant, aucune liberté d’expression, et peuvent être massacrés dans une totale impunité.

Il faut aussi renvoyer tous les membres du syndicat de la magistrature, qui ont fait la preuve qu’ils ne peuvent juger puisqu’ils sont très clairement partiaux.
Ces cons ont discrédité tout le système judiciaire avec leur mur, suivi de leur impunité.

Et, surtout, il faut rappeler une chose essentielle :

Nous ne sommes pas dans une démocratie,
Nous ne sommes pas dans une république,
nous sommes dans un système malsain, frauduleux, où une énorme part des français n’a pas d’élu.

Une énorme part du peuple a obligation de fermer sa gueule pour tout et de tout accepter.

Donc, ce système n’a aucune légitimité.

Ce gouvernement n’a aucune légitimité.

Nous ne leur devons rien.

Tous les bouffons qui croient pouvoir nous faire la morale ne font que nous insulter.
Un jour ou l’autre, tout se paie.
C’est bien ce qui est arrivé à l’extrémiste.

Il rappelle à tout le monde qu’aller trop loin a des conséquences.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Manipulations sur les chiffres de la sécurité routière

Route bloquée par un accident de voiture. Plusieurs véhicules de pompiers interviennent.

La sécurité routière et le gouvernement communiquent fièrement sur le chiffre des morts sur les routes en 2012… sauf que quand on regarde les chiffres, au premier coup d’oeil on voit qu’il y a un problème.

3.700 personnes tuées, seulement.
Environ 300 vies ont été épargnées par rapport à 2011.

40 millions d’automobilistes.
… mais les morts sur les routes ne sont pas que des conducteurs. Donc prenons plutôt le nombre de personnes sur le sol français.

D’après l’Insee (donc des chiffres bien bidons) en janvier 2011 le territoire contenait officiellement 64.304.500 personnes.
On peut donc rajouter au moins deux millions de gens qui officiellement ne sont pas là, et deux millions me semble une estimation vraiment basse.

Donc donc, Presque 67.000.000 de personnes en France.

3.700 personnes seulement tuées sur les routes.

Si je ne me trompe pas, ça fait 0.005% de personnes tuées sur les routes de France en 2012.

Vous commencez à saisir le problème ?

Non, toujours pas ?
Bon, d’autres indices pour vous mettre sur la voie :

En 2013, 6620 radars placés sur les bords des routes françaises devraient flasher des pigeons au moins 14 millions de fois, et rapporter plus de 713 millions d’euros.

… mais, uniquement pour votre sécurité, braves gens, pas pour vous voler tout votre argent, tout le peu qu’il reste à voler dans le pays. Le prétexte de réduire le nombre de victimes n’est même plus crédible. Enfin si, à 0,005%.

C’est exactement du même niveau d’arnaque, de pillage de toute la population que pour les éthylotests obligatoires.
Si presque 80% des accidents mortels sont dus à l’alcool, 80% de 0.005% ça donne forcément l’obligation à 40 millions d’automobilistes d’acheter des éthylotests à la seule entreprise françaises homologuée, qui curieusement a proposé cette loi.

Ils étaient obligés de frapper aussi fort parce que même les amendes automatiques ne suffisent plus pour faire entrer beaucoup d’argent.
La crise a posé les dernières limites de ce que l’état pouvait faire pour retarder le crash total.

Les automobilistes font moins de kilomètres, ne peuvent plus faire le plein souvent avec l’essence aussi chère. Beaucoup ont même laissé tomber leur voiture.
50.000 postes détruits par mois et ça s’accélère constamment. Donc, toujours moins de personnes ont besoin de faire des kilomètres. Moins de flashs.

La baisse du nombre de morts est due à la crise économique, pas aux radars.

3 700 morts sur bien plus de 65 millions. L’état vous protège bien et veille sur vous, sans jamais vous mentir.
Comme c’est beau.

713 millions d’euros encaissés, c’est un détail. Regardez seulement le nombre de morts, c’est un ordre.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr