Tag Archive for mort

Dans les années qui viennent environ un humain sur trois va mourir

J’ai eu un déclic hier soir. J’ai enfin compris le dernier élément qui manquait pour expliquer presque tout ce qui va mal dans le monde aujourd’hui.
Ca explique presque toutes les théories du complot a priori les plus farfelues, comme l’extermination humaine, la stérilisation, les vaccins de la mort, tout ça…

J’ai compris quand aux informations les journalistes étaient tout contents de voir que l’espèce humaine donne maintenant naissance à énormément de jumeaux. Du jamais vu dans l’histoire de l’humanité. Une grossesse sur quarante.

En fait c’est triste.

C’est horrible.

Les grossesses multiples sont dues aux inséminations artificielles et à la procréation médicalement assistée.
En fait, un couple sur trois partout sur la planète est maintenant stérile.

Un enfant sur trois est allergique à un aliment naturel qui pousse dans la terre.

Beaucoup naissent autistes.

Les cancers et leucémies sont devenus la première cause de mortalité et touchent même des bébés.

L’humanité est sur le déclin.

J’ai enfin eu le déclic hier et vraiment ça explique tout.

Des décennies d’agriculture intensive ont complètement tué les sols agricoles. Ils sont tellement morts que pour continuer à avoir un petit peu de production, de très mauvaise qualité, les agriculteurs sont obligés d’arroser des dizaines de fois avec des produits chimiques. Ces produits qui se stockent dans les corps en rendent malade, stérile, autiste, difforme, mutant… toujours plus d’une génération à l’autre.

.

.

.

.
L’agriculture intensive qui devait apporter l’abondance a totalement échoué. Jamais il n’y a eu autant de milliards d’humains souffrants de la faim.
.

.

.

Tout ça est à remettre dans le contexte actuel. Les agriculteurs intensifs, ruinés par le coût des produits et l’absence de rentabilité, abandonnent très massivement le métier.

Il ne reste plus que quelques poignées d’agriculteurs sachant encore faire pousser de la vraie nourriture.

A cela on rajoute l’effondrement économique en cours dans déjà de très nombreux pays du monde, qui s’amplifie toutes les semaines. Les importations et exportations sont en train de chuter presque dans le monde entier.
Depuis trois ans sans s’arrêter la violence du changement climatique détruit les cultures partout dans le monde.
Les cours flambent, les monnaies perdent de la valeur. Il n’est plus intéressant d’importer, tout devient trop cher.
Surtout que le problème de fond n’est pas réglé par la baisse des coûts des matières premières : le chômage et la pauvreté empirent constamment. Même si un produit est moins cher, pour quelqu’un qui n’a plus d’argent il devient inaccessible.

Et à tout ça on rajoute la perte de confiance mondiale dans les producteurs d’engrais et pesticides chimiques. Monsanto a pris une claque phénoménale en 2015. Les pertes financières sont gigantesques. La multinationale a commencé à virer des dizaines de milliers d’employés.

… donc, en plus, les produits qui sont devenus indispensables sur beaucoup de terres vont bientôt manquer.
Les terres agricoles mortes ne produiront plus avant dix, vingt ou trente ans.

Déjà que 2 milliards d’humains souffrent de la faim, l’aggravation de la pénurie et l’augmentation des coûts vont achever presque ces deux milliards. Il n’y a pas de raisons que ça s’arrête en chemin.

Je crois qu’un humain sur trois va mourir dans les années qui viennent. Deux milliards de moins en dix ou quinze ans, ça me semble réaliste, vu qu’en plus des pénuries la pollution est partout.

Certains pays s’en sortiront beaucoup mieux que d’autres.

Le nôtre est remarquablement bien situé géographiquement. Pour les plantes et la vie en général c’était le paradis sur terre jusqu’à il y a peu. Maintenant le changement climatique extrême fait des dégâts ici aussi.
Les cultures meurent très massivement d’inondations jamais vues qui font pourrir les plantes, ou d’une humidité de plusieurs mois qui donne des maladies, de longues sécheresses avec interdiction d’arroser les plantes, de vents dépassants plusieurs fois par an 100 km/h qui cassent les branches et arrachent les arbres, de grêlons gros comme le poing…

Ici aussi, ça devient dur de faire sortir de la nourriture de terre même avec les méthodes les plus naturelles, raisonnées.
Surtout que le temps change totalement d’une année sur l’autre. Impossible de prévoir un minimum pour adapter les plantes à une tendance générale, pour l’humidité ou la sécheresse par exemple.
Il faut planter beaucoup de variétés, en perdant beaucoup tous les ans.

On dirait qu’avec ce qui vient tous les choix que j’ai fait jusqu’à présent vont se révéler bons :
– apprendre à faire pousser le plus d’espèces possibles de légumes, fruits, médicaments naturels et diverses plantes utiles,
– apprendre à dépolluer le corps de toutes les substances chimiques qui rendent les gens malades,
– vouloir entreprendre précisément maintenant que l’économie s’effondre totalement, en partageant gratuitement les idées, sans brevets ni copyrights.
– se préparer à défendre soi-même sa famille et les choses qui seront nécessaires à sa survie…

Soit je suis un visionnaire qui capte les choses des années avant qu’elles ne deviennent visibles pour tout le monde, soit il y a vraiment quelque chose de supérieur qui me guide.

Pour le moment je ne suis pas convaincu que la dépopulation était voulue dès le départ.
Je crois que certains ont voulu se remplir les poches en vendant dans le monde entier des quantités colossales de produits dont les risques à long termes n’étaient pas encore connus.
Maintenant que la planète meurt et ne peut plus nourrir tout le monde, les mêmes produits (et les autres méthodes des théories du complot) permettent de régler le problème qu’ils ont créé. Les victimes ne se plaindront pas longtemps, puisqu’elles vont massivement mourir de faim, de maladies dégénératives, de stérilité…

Ceux qui ont causé tous les problèmes et qui possèdent les médias, corrompent les dirigeants politiques, n’ont qu’à continuer à garder le silence ou à désinformer pour empêcher les foules de comprendre ce qui a causé tout ça.

Hoooo ! il y a de plus en plus de bébés jumeaux, comme c’est mignoooonnnn !!!

 

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Celui qui a gagné la guerre…

« Celui qui a « gagné » la guerre c’est celui qui a le moins perdu quand elle s’arrête. »

Vu sur internet.
Auteur inconnu.

Eglise couverte des ossements de 40 000 personnes

Un homme pensif devant les ossements de ses ancetres

 

Tas de cranes humains

 

 

Du poison dissimulé dans des remèdes bio et naturels vendus en pharmacie

Je me sens trahi, arnaqué.

Non pire, empoisonné, carrément.

J’ai acheté à prix d’or dans une vraie pharmacie légale, officielle, au rayon bio et santé naturelle, une boite de quelques grammes d’une plante qui a meilleure réputation que tous les traitements chimiques contre la fatigue chronique, la Rhodiola.

En fait ce n’est pas compliqué, aucun traitement chimique n’agit contre la fatigue chronique, mais presque tous apportent un grand nombre d’effets indésirables.
Donc, un peu partout dans le monde moderne, les gens qui n’en peuvent plus, lâchent leur médecins prescripteurs de produits de grands labos inefficaces, pour s’intéresser aux remèdes naturels ou aux soins alternatifs.

La Rhodiola est une plante très particulière. Elle ne donne pas artificiellement un coup de fouet provisoire comme du café, du thé, de la vitamine C, mais corrige lentement les déséquilibres du corps qui entrainent un épuisement anormal.
Il est fréquent de lire qu’il faut au moins deux semaines de prise pour en ressentir les effets, bien que des gens témoignent d’une amélioration dès le deuxième jour.

D’après mon expérience de seulement deux jours, je peux affirmer que seulement quelques gélules donnent dès les premières heures des changements extrêmement visibles sur une personne en mauvaise santé.
Mes gestes sont d’une lenteur inouïe aujourd’hui. Il me faut plusieurs secondes pour fermer le poing, et je n’arrive même pas à le faire complètement.
Il m’a fallu plus de trois heures pour arriver à enfin sortir du lit. Avec une migraine tellement forte que la première chose faite en me levant a été de prendre deux anti-douleurs.
Aujourd’hui je n’avais pas assez de force dans les doigts pour arriver à utiliser un coupe-ongle, c’est dingue.

Et ce soir, enfin plutôt là, au milieu de la nuit, je pianote un nouvel article à une vitesse intéressante. Je suis déjà en bas de l’écran alors que je viens à peine de m’assoir.

Je sais que c’est l’effet des quelques gélules puisqu’il n’y a pas eu de changement dans mes habitudes, mon alimentation, mon automédication depuis une douzaine de jours. Il y a un peu plus de deux mois et demi j’ai bêtement cessé de prendre du charbon en poudre, pour une mauvaise raison, puis j’ai carrément finis d’oublier d’en reprendre.
Deux semaines après j’étais à nouveau cloué au lit pour plusieurs semaines, sans même être capable de répondre à de simples emails. Quand j’ai recommencé à prendre du charbon il y a une douzaine de jours, j’ai recommencé dès le lendemain à être un peu actif et à ne plus dire « aie!!! » juste en marchant.
Ma main la plus abimée, qui pendant ces deux mois avait recommencé à être très crispée au repos, arrivait presque à se mettre à plat deux jours après avoir recommencé à prendre du charbon.

Et donc la vie coulait doucement avec son petit lot d’améliorations tous les jours, et hier j’ai commencé à prendre Rhodiorelax, Arkogélules d’Arkopharma, vendu en pharmacie.

Boite de rhodiorelax arkopharma

Deux prises de deux gélules seulement.
Aujourd’hui déjà je vois des changements, donc la plante est très active à petites doses apparemment.
(Ou ce qu’il y a autour de la plante).

Et j’ai fait un truc bête aujourd’hui : j’ai lu la composition sur la boite.
Oui, c’est bête parce que j’en ai avalé hier et que j’aurais dû commencer par ça, mais en ce moment je fonctionne mal.

Donc je lis, en vert, une belle couleur qui donne confiance, qui fait penser à la nature, sous une jolie fleur, « Enveloppe sans gélatine« . Cool. Encore mieux que ce que j’espérais.
La gélatine est presque un déchet rempli de traces des choses horribles absorbées toute leur vie par les animaux d’élevage industriels modernes.

Donc je continue… seulement 45 gélules… euhhhh…
wouais, ça fait cher.

Et… Seulement 192mg / gélule de Rhodiola rosea.
Aussi peu ?!

45×192 divisés par 1000 pour ne pas se faire embrouiller par le changement d’échelle et… hooo ho… seulement 8 grammes.
Tout le reste c’est quoi alors ?
Les deux tiers des 24 grammes de la boite, quand même.

Agent de charge : phosphate de calcium. Ha merde !
C’est à dire un composé synthétique contenant souvent des traces de fluorures, d’arsenic, de plomb, d’aluminium, de cadmium, etc…
C’est le complément alimentaire E341, qui devrait être interdit mais est autorisé par les politiciens traitres vendus aux labos et aux lobbies.

Agents de charge : cellulose.
Ha, okay, d’accord… l’arnaque. La cellulose coute seulement 2800 € la tonne, c’est à dire 1000 kilos, soit 1 000 000 de grammes, soit de quoi faire probablement 500 000 boites.  Une belle marge.
L’origine de la cellulose n’est pas précisée, donc on ne peut pas savoir ce qu’elle contient en plus.
Dans le doute on peut légitimement penser qu’il s’agit de choses à très bas prix importées depuis les pires pays du monde, les moins chers, donc du soja, des plantes transgéniques.
… donc contenant des traces d’insecticides et de pesticides « naturellement » produits par les plantes technologiquement transformées en tueuses de petits être vivants fragiles aux petites doses de poisons.
Okay, c’est pas rassurant.

La cellulose industrielle est aussi connue pour être un cancérigène.

Anti-agglomérant : dioxyde de silicium.
En nanoparticules probablement, pour en mettre 100 fois moins et faire de gigantesques marges bénéficiaires, mais qui rend le produit dangereux.

On ne connait pas encore les effets réels des nanoparticules sur les humains vu que l’utilisation est récente, hors du principe de précaution, pour rapporter massivement des dizaines de milliards aux industriels.
Soit dit en passant, la cellulose la plus ordinaire est saine aussi, devient un cancérigène probable une fois transformée en agent d’enrobage à la taille de nanoparticules.

Donc, on rajoute encore dans la composition des traces de mercure, d’arsenic et de plomb, autorisés par les politiciens et les non-élus de Bruxelles vendus aux lobbies.

Anti-agglomérant : stéarate de magnésium.
Un produit qui s’attaque au système immunitaire, et qui en plus est connu pour réduire l’efficacité des compléments alimentaires. Qu’est-ce que ça fout là ?!!
Dans un médicament naturel vendu en pharmacie.

Ca n’a rien à y faire.
Incompréhensible.

Ce produit est en plus connu pour contenir des matières grasses d’origines très douteuses, comme des plantes transgéniques. Qui dit ça dit donc obligatoirement traces de pesticides produits par les plantes, dans des environnement de culture intensive à bas coût très pollués, plein de contaminants toxiques.
Cette merde est sensée être interdite dans la filière bio en europe.

Ha, d’accord, je ne vois pas écrit Bio sur la boite.
Maintenant je comprends.

En plus c’est un allergène connu. Il y a des soupçons de cancer. Et vous savez comme moi que quand on parle de cancérigène possible, ça signifie avec presque une déjà certitude vérifiée plusieurs fois en labo, que c’est réellement un cancérigène.

Enveloppe : hydroxypropylméthylcellulose.
… oufffff… rien que le nom fait peur.

Cellulose modifiée chimiquement, mouais… donc cellulose, donc mercure, plomb, cadmium, arsenic, etc…
ogm aussi très probablement, donc pesticides encore.

Hydromachin est un produit nanotechnologique récent, aïe, aie.

Et pour finir, deux colorants : dioxyde de titane, oxyde de fer.

L’oxyde de fer n’est prétendument pas toxique, pourtant il l’est quand il est pur,.en l’avalant ou en le respirant.

Dans l’alimentation il n’est autorisé par les assassins décideurs que si il est mélangé jusqu’à 90% à du mica, c’est à dire de l’aluminium, POURRITURES !!!

En plus de cette énorme source d’aluminium, le mica contient de gigantesques traces de chrome, de nickel, de baryum, de cuivre, de zinc, d’antimoine, de plomb, d’arsenic…
et le tout évidemment très probablement utilisé sous forme de nanoparticules.
Donc un cocktail explosif de destruction généralisé de beaucoup de cellules très différentes..

Et pour finir, le Dioxyde de titane.
Oups.

Une célébrité mondialement connue. C’est le E171.
L’OMS l’a classé cancérigène possible il y a déjà presque 10 ans. Donc on peut dire cancérigène certain.
Pourtant il est toujours utilisé. Pire, maintenant il est produit par millions de tonnes de nanoparticules. Il est dans les protections solaires modernes, pour ne pas chopper le cancer par le soleil.
Mais pour les bébés et enfants qui se lèchent la peau, qui gouttent le produit, c’est un cancérigène absolument certain.
Par ingestion c’est un cancérigène. Il glisse rapidement sur une peau saine, mais entré dans le corps, ce n’est pas pareil.

Et curieusement en plus des cosmétiques, on le trouve dans des centaines de produits alimentaires comme des chewing-gum, pour avoir des blancs éclatants à très petits prix.

On sait qu’il attaque la barrière hémato-encéphalique, et donc détruit le cerveau.

C’est un produit qui devrait à coup sûr être totalement interdit de fabrication, d’importation, de vente, si les politiciens travaillaient réellement à notre bien être.

Sous forme de nanoparticules, c’est carrément un destructeur de gènes.

Oui.
Je vous parle là de l’extinction complète de la vie en quelques générations, carrément.

C’est à cause de ce produit que pendant deux ans je me suis mis à croire sérieusement que les extraterrestres pourraient exister, mais qu’ils ne seraient pas biologiques. Ils seraient des machines qui utiliseraient la cupidité des gouvernants pour exterminer les êtres vivants cellulaires et s’approprier la planète sans combattre.
La théorie semblait expliquer aussi les chemtrails. Ces épandages aériens de milliers de tonnes de nanoparticules, presque tous les jours, qui ont l’apparence de nuages, mais persistants, et composés de matières cancérigènes, stérilisatrices, mutagènes…

Une extermination.

… mais il y a une chose qui ne tient pas la route : on est déjà 7 milliards sur la planète, avec des appareils photos, des téléphones dans la poche qui font des vidéos en haute définition, et sur 7 milliards, il n’y a toujours pas de preuves photos ou vidéos d’extraterrestres, que des faux et des trucs flous.
Des rumeurs, de la désinformations. Aucune preuve indiscutable.

C’est impossible. Sur cette quantité.

Sauf si… la seule explication posible est qu’il n’y a pas d’aliens. On ne peut pas photographier ce qui n’existe pas, même si on est 7 milliards, dont une moitié avec un téléphone qui prend des photos.

… pourtant les épandages aériens (chemtrails) sont presque quotidiens, j’en ai encore vu ce soir des centaines au-dessus de Marseille vaporisés juste avant le coucher du soleil.

 

N’importe qui, comme moi, peut lire la composition des produits alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques… et vérifier la toxicité avec un navigateur web.

Toutes les ondes autorisées aux civils sont les ondes cancérigènes.

L’eau « potable » contient de l’aluminium, du fluor, de l’argent et d’autres produits chimiques.

La farine est conservée par de l’aluminium.

Un couple sur trois sur la planète a besoin d’aide médicale pour avoir un enfant…

On nous extermine.

On est déjà 6 milliards de trop sur cette petite planète.

Des petites doses microscopiques invisibles de poisons accumulables cachés dans tout.

Même ceux qui croient prendre soin de leur santé en achetant au rayon bio et bien être naturel qui inspire bien confiance, dans les pharmacies, produits avec des normes par les grands labos, achètent en réalité deux tiers de poisons.

Pendant que vous pensez au terrorisme, dont parlent en boucle tous vos médias subventionnés, vous ne pensez pas à regarder le ciel, ni à lire les étiquettes écrites en minuscule avec des codes illisibles et des dénominations frauduleuses.

Pendant que vous peinez pour arriver à payer les impôts qui augmentent sans arrêt, avec votre pouvoir d’achat qui fond, vous ne pensez pas à ces choses qui semblent totalement incroyablement folles, mais pourtant la réalité est là et n’importe qui qui observe de ses propres yeux puis s’informe, peut comprendre que tout est vrai.

Allez-y. Prenez des produits au hasard autour de vous. Lisez les étiquettes.

Regardez dans votre frigo la composition des choses emballées dans des plastiques suintant les phtalates, dans de l’aluminium libérant des milliards d’atomes au contact de produits acides…

Faites-vous votre propre idée.

Bon, pour ma part, je n’achèterai plus jamais un produit Arkopharma,
ni probablement quasiment plus rien en complément alimentaire, en pharmacie ou au rayon santé et bio des grands magasins, des flacons de gélules des commerces bio…

Je ne vous dis pas de boycotter ces merdes cancérigènes, je risque la prison, alors que ceux qui nous empoisonnent sont protégés.
Ceux qui dirigent ont tout fait pour rendre impossible notre protection.
Les « lois » et les normes sont faites contre nous.

Vous faites ce que vous voulez, je n’appellerai pas au boycott.

C’est juste que (à moins d’une urgence) je crois que pour chaque petit souci de santé, je vais prendre le temps de lire les livres de médecine naturelle par les plantes, et j’irai commander de petites doses d’herbes pures chez un apothicaire à l’ancienne.

Pour la Rhodiola rosea (l’orpin rose), je pense commencer à en cultiver dans quelques semaines.

C’est parait-il une plante facile à faire pousser, robuste, résistante, que la nature à mis des millions d’années à rendre assez costaude pour pousser sur des caillasses dans le froid de la Sibérie.
Elle résiste à des températures inférieures -40 degrés.
Elle pousse très vite.
Elle n’est pas encombrante, une cinquantaine de centimètres. Elle se multiplie facilement.

Elle est plus efficace contre la fatigue que tous les « médicaments » chimiques produits et vendus légalement par les grands laboratoires pharmaceutiques, mais sans un seul de leurs effets secondaires.

Et en plus elle est très décorative. Elle existe en fleurs jaunes, vertes ou mauves.

oh putain, je veux ça !
En plein hiver dans le sud de la France, autour des fenêtres, avoir des fleurs capables de résister à -40.
Elles devraient se plaire.

 

Ha tiens, ça y est. L’article est déjà terminé. Ecrit d’une seule traite.
Apparemment je recommence à aller mieux. Ma fatigue chronique semble baisser.

Avec ce qui se passe en France, ça tombe bien.
Je devrais pouvoir riposter.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr