Tag Archive for lumière

L’axe de rotation de la terre a-t-il changé ?

C’est tellement énorme que je n’ai pas osé en parler. Je ne voudrais pas me discréditer totalement comme Rorschach qui a annoncé au début de l’année « avec 100% de certitude » la quasi-fin du monde par une gigantesque série de tremblements de terres surpuissants, qui devait se passer il y a presque déjà deux mois.

Je vais seulement vous parler de ce que j’observe et qui me donne une impression bizarre de truc « incroyable ».

L’année dernière les courges de mon mini jardin n’ont pas eu assez de soleil pour finir de murir. Vu la puissance du soleil, presque intenable, j’ai été un peu surpris.
Cette année j’ai remarqué que je peux rester dans le jardin presque toute la matinée. Le mur du voisin laisse presque la moitié du jardin dans l’ombre.
Vers midi, la maison d’un autre voisin projette une autre grande ombre pendant des heures. Le soleil semble étonnamment bas. Dans mon souvenir il était beaucoup plus haut.
Je connais un peu la lumière. Longtemps avant d’être passionné de jardinage et d’énergie libre, mon premier métier à été photographe, pendant 9 ans.
Le soleil de midi, sans ombre, avec une lumière plate, qui écrase tout, était vraiment le moment pour ne pas faire de portrait. Maintenant les ombres sont longues. Le soleil semble trop bas.
Il faudrait que j’arrive à mettre la main sur des archives sur papier qui indiquent l’inclinaison du soleil. Par exemple sur les fiches types que les commerciaux utilisaient pour calculer les rendements des panneaux solaires par zone géographique et altitude, pour vendre leurs installations sur les toits, d’il y a entre 5 à 10 ans. Maintenant un simple smartphone avec une application gratuite calcule les rendements instantanément grâce aux capteurs d’inclinaison et le gps. L’appareil se connecte à une base de donnée, qui doit être à jour, donc qui n’indique pas les mêmes angles qu’il y a 5 ans, si ce que je pense est vrai.

Depuis trois ans le soleil est devenu carrément blanc. Avant il était jaune.

L’année dernière en mars à 9 heures du matin j’ai pris un coup de soleil en une grosse demie-heure, comme si c’était sous le soleil de midi au plus fort de l’été.

Tout à l’heure je suis sorti pour une petite course juste à côté, vers 16 heures, et je suis rentré tellement assoiffé que j’ai descendu un litre et demi d’eau en quelques minutes. Le soleil frappait très fort.
Le ciel était encore rempli de chemtrails.

… mais, l’ombre dans le jardin me tracassait. Que le soleil ne soit plus à sa place, ça semble tellement impossible.
Alors j’ai cherché sur internet en rentrant.

Et bin, rien qu’en français et en anglais il existe des centaines de pages qui en parlent en détails.
Je vais juste vous en montrer une, avec des photos aux mêmes endroits, le même jour, à quelques années d’écart.
On voit que l’inclinaison de la terre par rapport au soleil n’est plus du tout la même. Il y a une énorme différence.

L’axe de la Terre s’est il déplacé?

Photos prouvant que le soleil n est plus a la meme place

Vu que depuis quelques années presque tout le monde fait énormément de photos et vidéos, maintenant que les téléphones portables sont généralisés, presque tous avec appareil photo-camera, vous devriez pouvoir vérifier par vous-mêmes sur vos propres images.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Planter dans des cartons d’un litre

On ne peut même plus acheter de simples lasagnes dans des supermarchés, même de très grandes marques, sans manger des choses que l’on n’aurait pas achetées et qui ne correspondent pas du tout à l’étiquette.
Pfffffffff…

Il est vraiment temps que cette [Biiiip!] d’europe s’arrête.
Absolument plus rien ne fonctionne correctement et il est déjà annoncé officiellement des choses extrêmement graves pour très bientôt.
Le 1er juin, les farines animales vont faire leur retour dans l’alimentation humaine, cette fois en passant par les poissons d’élevage.

Dans un prochain article, je vais vous rassembler tout ce qu’on ne vous a pas dit sur la première contamination humaine par les prions. Des chiffres délirants sur l’étendue de la contamination, sur le fait qu’on puisse rester sans symptômes presque 10 ans avant de crever en quelques mois de façon ignoble. Vous pouvez déjà commencer à imaginer le pire. Vous verrez que vous êtes très en dessous de la réalité. Vous croyez qu’il n’y a eu que quelques centaines de mort ? rajoutez plusieurs zéros.

… Et les fonctionnaires de bruxelles ont décidé de remettre ça, à encore plus grande échelle, pour gagner de l’argent en transformant en aliments des déchets animaux dangereux.
Donc c’est reparti pour un nouveau cycle de 10 ans à tuer les gens sans qu’ils le sachent, pour que quelques uns puissent accumuler des milliards, et les responsables ne seront jamais punis (par des lois, par la « justice »).

 

En faisant pousser vous même une partie de votre nourriture, au moins vous saurez ce que vous mangez.
Pas de pesticides, d’OGM, de conservateurs, de farines animales mortelles, de cheval à la place de boeuf, de phénylbutazone ou d’autres choses encore pires…

Ne vous faites pas d’idées fausses, le jardinage c’est simple, rapide, à la portée de n’importe qui, et plutôt pas cher.
Et pour diminuer encore très sensiblement la somme à investir, vous pouvez vous contenter de recycler gratuitement vos emballages alimentaires, qui normalement partent à la poubelle.
Du plastique de qualité parfaite, saine, prévue pour être en contact avec des aliments.

Il suffit que la taille et la forme soient adaptées à l’espece plantée pour que ça marche. Les plantes se foutent totalement de l’aspect des pots.

Aujourd’hui je vais vous donner quelques idées d’utilisations des briques d’un litre : cartons de lait, de soupe, de jus d’orange…

Photo d'un carton d'1 litre de lait demi écrémé

La taille est parfaite pour les plantes à croissance rapide comme les potirons, courgettes, melons,…

Les jeunes plants de tomate peuvent rester presque deux mois dedans sans problème. Pas besoin de perdre du temps à replanter plusieurs fois.

Le volume est largement suffisant pour y garder un plant trois semaines de plus si la météo continue encore un peu trop à poser des problèmes.
Pas de manipulations nécessaires.
Pas de risques de tout perdre à cause du froid, en ayant été obligé de mettre en pleine terre des gros plants un peu trop top.

La plante sera longtemps à l’aise dans un tel volume, avant d’avoir besoin de quitter le pot.

La forme rectangulaire permet d’en rassembler une grande quantité sur une très petite surface, sans perdre un centimètre de place contrairement aux pots ronds.

Comme on peut planter bien plus sur une même surface, on peut avoir une production plus abondante et d’un très bel aspect. On sélectionne et élimine toutes les pousses difformes, faiblardes, de couleurs inhabituelles… pour ne garder que les plantes les plus magnifiques.

Toutes les laides partent sur le tas de compost, pour se transformer en engrais bio.
Rien ne se perd.

En quelques coups de ciseaux pour enlever le haut, vous avez gratuitement un gros pot pour trois quarts de litre de bon mélange terre-terreau. Nan, pas un litre. Si vous n’avez jamais jardiné, vous ne savez pas qu’on ne remplit pas à ras bord les pots, sinon on ne peut pas arroser correctement, ou ça déborde de suite.
Donc, 3/4 de litres.

Il existe des briques de 2 litres.

La découpe n’a vraiment rien de compliqué.

Au lieu de faire des trous d’évacuation SOUS les pots, je préfère percer sur les côtés pour laisser une petite réserve d’eau d’un gros centimètre au fond… mais c’est adapté à mon climat local, méditerranéen : sécheresse en été, et très souvent tout au long de l’année, presque 10 degrés de plus que dans le nord de la France.
Le petit centimètre d’eau est utile chez moi, mais sera peut être un problème dans les zones humides. Donc, il faudra préférer percer directement le fond.

L’été dernier avec la canicule, je me suis absenté pendant seulement deux jours. Au retour, les semis plantés dans trois centimètres de terreau, sans réserve d’eau était presque tous morts.
Donc j’avais planté pour rien et perdu trois semaines à tout relancer.

Même si ça m’a bien amusé d’essayer de faire pousser presque n’importe quoi dans presque n’importe quel emballage, et que ça marche, il vaut mieux dès le départ prévoir les absences imprévues.

Donc maintenant, tout est semé dans une bonne couche de mélange terre-terreau un peu plus grande que nécessaire, qui ne sèchera pas totalement en quelques heures.

On peut aussi semer dans ce sens.

La taille est vraiment sympa pour les petites plantes aromatiques, ou pour l’herbe des chats à côté de leurs gamelles.

Et pour les graines et noyaux qui mettent de 6 semaines à 6 mois pour germer. Autant utiliser quelque chose qui ne prend pas du tout de place.

Découpage de bouteilles d'eau pour faire des pots à semis

Si vous utilisez des bouteilles de lait plutôt que du carton, c’est exactement le même principe.

Pareil pour les bouteilles d’eau, de coca, sodas, de jus de fruits,…

 

Ne faites pas des trous de la taille d’une tête d’épingle. L’évacuation ne doit pas se reboucher à cause du poids de la terre qui appuie dessus.
Plantez franchement, et tournez la pointe pour déformer définitivement le trou.

Alors que les cartons ne durent dehors sous la pluie que 4 gros mois (donc très bien pour les semis), les bouteilles sont toujours presque dans le même état un an après. Mettre quelques coups de ciseaux n’est vraiment pas du temps perdu.

Donc c’est parfait. Au lieu d’acheter des pots que l’on va jeter après quelques semaines, autant utiliser ce qu’on a sauvé momentanément de la poubelle.

Les écolos pourront se dire qu’ils ont sauvé la planète à eux tout seuls grâce à ce système pour limiter le rejet des déchets. Woa !  Youpi, trop cool !!!!

Tssss…

Pour moi c’est surtout pour faire face à l’effondrement du pouvoir d’achat.

Et je trouve que le côté « Je fais moi-même » a un charme fou.
Regardez, pour un petit cadeau trop sympa, ou pour un échange de plants :

Trois plants de tomates, dans des gobelets en plastique, dans un carton de lait.

Les radins y trouvent forcément leur compte.

Les gens comme vous et moi qui se sentent fatigués, oppressés en sortant des superettes, après la caisse, en réalisant qu’il y a deux ans pour la même somme on remplissait un caddy, maintenant on n’a plus qu’un petit cabas, vont forcément apprécier ce système.

Donc, à la verticale pour faire des gros pots à semis pour les plantes qui grossissent très très très très vite.

Et à l’horizontale pour les petites plantes, ou pour faire des petits paniers cadeaux.

Avec cette découpe, si vous avez un petit jardin ou un balcon, la partie que vous venez d’enlever peut avoir un sursis de quelques mois avant d’être jetée.

Un petit bout de fil de fer, et hop! quelques heures de lumière en plus avec des bornes solaires. La surface réfléchissante augmente la puissance qui entre dans les capteurs.

Pareil, écolo, radin, malin, cool, lumière sans gaspillage de piles, de produits chimiques polluants et patati et patata.

Si un capteur solaire est posé près d’une surface réfléchissante, comme un grand mur blanc, ou près d’un petit bout de carton de lait, la batterie se recharge énormément plus. Donc la lumière est sensiblement plus puissante en début de nuit, et dure quelques heures de plus.

Vu qu’on nous annonce déjà 50% d’augmentation du prix des factures d’électricité dans les cinq ans, toutes les petites économies sont bonnes à prendre.

Avoir gratuitement de la lumière, même loin des installations électriques, par exemple près de la serrure du portail, c’est très agréable et confortable au quotidien.

A l’occasion, repensez-y si comme moi vous utilisez vos briques alimentaires pour semer vos fruits et légumes.

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Eruption solaire de fin du monde

Eruptions solaires vues par LASCO C2

J’ai l’impression qu’on nous cache quelque chose de très grave avec le soleil.

Je surveille l’activité solaire plusieurs fois par jour depuis le début de l’année, donc je remarque immédiatement quand il se passe quelque chose d’anormal ou d’inhabituel.

Quand 28 millions de téléphones portables français sont tombés en panne d’un coup, un énorme, gigantesque, monstrueux, terrifiant champ magnétique pointait droit vers nous :

Monstreuses tâches d'activité magnétique sur le magnétogramme solaire

Le magnétogramme solaire montre une tâche gigantesque pointée droit vers la terre

Le 8 juillet, la calotte glacière du Groenland avait fondu à 40% et à 97% seulement 4 jours plus tard !

Son Nghiem, un expert de la Nasa disait : « C’est tellement sans précédent que je me suis d’abord interrogé sur le résultat : était-ce bien réel ou était-ce dû à une erreur de données ? « 

Quelques jours plus tard il faisait 42 degrés à l’ombre en France.
Le maïs américain mourrait sur pied, donnant de très faibles récoltes de très mauvaise qualité, faisant flamber les cours mondiaux de nourriture.

Eruptions solaires vues par LASCO C2

Des éruptions de plusieurs fois la taille du soleil (le rond au centre)

Le 26 octobre, une explosion gigantesque déchirait l’espace.
Puis pendant deux jours, plus de mises à jour sur l’application Soho, ni sur le site officiel.

Je ne surveille que depuis moins d’un an, mais c’était la première fois que ça arrivait.

Est-ce que le satellite était neutralisé par une impulsion hors norme ?

Ce que je constate, et que l’on a tous remarqué, c’est l’activité climatique exceptionnelle de ces derniers jours. On se croirait dans « 2012 », le film hollywoodien à grand spectacle… Sauf que les catastrophes ne sont pas des effets spéciaux. Tout est réel.

Une météo d’Apocalypse

Même les professionnels de la météo aux informations laissent échapper des commentaires comme : « exceptionnel! » , « effarant », « époustouflant », « étonnant », « inhabituel », « monstrueux! »…

L’équivalent d’un mois de pluie tombe en quelques minutes dans le Var, deux morts ;

Plus de 50 000 familles privées d’électricité rien que dans les Bouches du Rhône alors que la neige tombe deux mois et demi plus tôt que d’habitude.
17000 famillles sans chauffage ni électricité en Haute Savoie, 7000 en Isère, 5OOO en Savoie, 23000 dans la Drôme et l’Ardèche, etc etc…
Au fur et à mesure des réparations, le vent arrache des lignes ailleurs. Elles sont conçues pour résister à des vents déjà très puissants d’environ 80 km/h.

Mais depuis l’éruption solaire les vents font jusqu’à 150 kilomètres /heure dans les Bouches-du-Rhône.

et 162 km/h à Mont-Aigoual.

A Marseille, une ville flottante, un gigantesque ferry de 172 mètres de long a été balancé contre un quai comme une brindille. La coque est éventrée sur 30 mètres.

Un SDF est mort de froid hier sur Paris, déjà.
Nous sommes à peine encore en octobre. Les températures sont anormalement basses.

Même en dehors des éruptions solaires, ces catastrophes naturelles vont devenir plus fréquentes et plus violentes, à cause du réchauffement climatique.

Il faut vous y préparer.

 

Le chauffage

Ne dépendre que du réseau électrique pour le chauffage, la cuisine et l’eau chaude devient clairement une très grosse bêtise.

Avoir une cheminée permet d’utiliser un combustible qui coûte un peu moins cher que les autres, ou qu’on peut trouver facilement sans payer si on le coupe soi-même.
Un poêle est une encore meilleure idée. On peut aussi y faire la cuisine. On peut même laisser de l’eau à chauffer dessus en permanence.

 

Il existe des chauffages d’appoint, petits et facilement transportables ou sur roulettes, avec des bouteilles de gaz et d’autres au pétrole.

En posséder un « au cas où » est une bonne précaution.
Personnellement j’ai une cheminée, quelques radiateurs électriques, un chauffage d’appoint au gaz et un chauffage d’appoint au pétrole qui lui n’a plus servi depuis que ce combustible coûte un bras.

Je vais bientôt publier un article sur l’isolation qu’on peut rapidement faire soi-même à très très petit prix. Ne plus gaspiller de chaleur devient indispensable avec la crise économique qui s’aggrave.
Toutes les énergies deviennent trop chères.

En attendant, si on a froid chez soi, on peut porter deux pantalons quand la température chute subitement. Les longs peignoirs de papy sont aussi vraiment très appréciables pour rester quelques heures assis immobile à un bureau. J’en ai un, là. Je n’ai pas froid aux jambes.

 

Rester chez soi

Sortir quand la météo est mauvaise est souvent une mauvaise idée, mais on ne le réalise qu’après.

En plus d’être très inconfortable, vous risquez d’avoir un accident.
Par exemple, vous casser une patte sur une plaque de verglas. Vous pouvez aussi êtres frappés par la foudre, emportés par les eaux, blessés par des objets emporté par le vent…

En voiture non plus vous n’êtes pas en sécurité. Verglas, aquaplanning, bourrasque qui déporte votre véhicule et ceux qui arrivent en face,…

 

Le matériel

Si vous vivez dans un endroit très isolé, à la campagne, en forêt ou en montagne, il peut être intéressant pendant la mauvaise saison, de ne pas stocker sa tronçonneuse à essence dans le garage mais plutôt dans le coffre de la voiture.
S’il faut dégager un arbre tombé, au moins c’est fait sans attendre 10 heures les services publics.

Laissez dans votre voiture quelques vêtements chauds ou des couvertures.

Avoir toujours une bouteille d’eau sur soi, même au coeur de l’hiver est une bonne idée. Vous avez vu les vidéos de la tornade qui a détruit un centre commercial marseillais il y a moins de deux semaines ?
La tornade est apparu subitement, n’a duré que quelques minutes et personne à la météo n’avait prévu le risque.
Si vous restez bloqués longtemps, au moins vous aurez à boire.

 

Ne pas être dans le noir

Avoir au moins deux lampes dans la voiture aussi est une bonne idée. Un premier prix est largement suffisant. Le soleil les fait fondre même dans la boite à gant.
Celles avec dynamo n’ont jamais de problème de pile.

J’ai réalisé il y deux jours à peine à cause de cette éruption solaire, qu’en cas d’impulsion électromagnétique, les lampes à led ne fonctionneront plus.
Elles sont pleines de composants électroniques : régulateurs d’intensité, stroboscopes,…
Pareil pour celles avec dynamo, ainsi que celles à panneaux solaires.

Donc j’ai commencé a écrire un petit dossier sur tous les éclairages de dépannage : les vieilles lampes simples à ampoules, les bougies, les lampes à pétrole, à huile, à gaz, les torches de nos ancêtres…
Je le publierai dans quelques jours.

… avant, pour le finir il faut que je me documente sur les choses que je n’ai jamais utilisées : les bâtonnets fluo comme dans les films d’action.
Je crois que je vais simplement faire l’impasse sur ce détail. Les machins qui coûtent cher, pas écolos du tout, qui ne servent qu’une fois, et qui ne sont pas performants, c’est tellement pas mon truc. Je n’arrive pas à me décider à chercher de la documentation pour en dire du bien.

Un dernier mot pour les plus jeunes :

Pour finir, un conseil particulièrement pour les ados et les jeunes adultes :

Face à la météo, même les gens expérimentés perdent. D’un coup une cordée de 20 personnes avec des professionnels peut être emportée par une coulée de boue ou de neige, par exemple. Ce genre d’accident trop bête arrive un peu trop souvent.

Même si vous croyez être fort, la nature l’est énormément plus.
Quand la météo est pourrie, n’allez pas mettre vos vies et celles des secours en danger pour vous amuser.

Restez au chaud et au sec une journée.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr