Tag Archive for loi

Notre constitution rend-elle obligatoire les mises à mort de valls, taubira, hollande… ?

Il se passe des choses de plus en plus anormales en France.
Des français blancs sont maintenant condamnés à de la prison ferme par des « juges » non élus, pour de simples phrases, sans menace, sans incitation à la haine.
Par exemple Boris Le Lay, 6 mois fermes juste pour avoir dit une évidence historique « Il n’y a jamais eu de celte noir ».

Les mêmes « juges » relâchent en quelques mois des assassins de françaises, ne punissent personne quand des barbares violent et tabassent des françaises pendant deux ans, prononcent une amende complètement conne de 5 milliards d’euros à payer par un seul homme, au RSA…
Alors je viens de vérifier une idée dont j’ai rêvée cette nuit. A vous de voir si ça mérite une traduction. (… mais c’est déjà du français à l’origine).

Le texte fondateur de notre patrie, notre peuple, notre pays, la constitution actuelle, constitution française du 4 octobre 1958, intègre dans son préambule La déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, dont voici quelques extraits :

Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Art. 15. La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Le 28 septembre 1958, les électeurs français consultés par référendum, l’approuvent avec 79,25 % des voix et une abstention très faible (15,6 %).
La peine de mort pour protéger les citoyens était une évidence pour 8 français sur 10.

 

L’article 66-1 ajouté le 9 octobre 1981 n’a jamais été soumis à référendum mais imposé à tout le peuple par la poignée de bons à rien qui a confisqué tous les pouvoir, pour faire de la France cet enfer.

Nul ne peut être condamné à la peine de mort.
Article 66-1

Donc, si je comprends bien, la constitution de la 5ème République franc-maçonne prévoit, autorise, légitime, encourage, comprend comme nécessaire,
la neutralisation définitive de ceux qui tuent la France ?

 

Execution des dictateurs par decapitation devant le peuple pendant la revolution

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • fabrication dun fusillé revolver (2)
  • carabine 9mm injector (1)
  • masque blanc peur (1)
  • valls trahison (1)

Boris Le Lay condamné à de la prison ferme par le régime d’occupation

Pour avoir dit « Il n’y a jamais eu de celte noir » à un joueur de pipeau il y a quelques années, le jeune nationaliste français Boris Le Lay vient d’être rejugé, sans sa présence, sans avocat, sans même savoir qu’il y avait un procès, et condamné à 6 mois de prison ferme.

Capture de la page Facebook de Boris Le Lay suite a sa condamnation injuste a de la prison fermeSource : sa nouvelle page Facebook, après destruction des précédentes par la censure.

C’est évidemment une manoeuvre politique pour le faire taire en ayant l’apparence de la légalité, sauf que c’est clairement illégal, immoral, injuste, ignoble, fait par un gouvernement totalement illégitime, qui utilise les ressources publiques des français et les fonctionnaires traitres, pour censurer les réseaux sociaux et faire taire ceux qui parlent de l’islamisation de la France.

Ses 7 dernières condamnations par des « juges » politiques n’ayant eu aucun effet, ses sites internet étant impossible à censurer à l’étranger, ses pages Facebook étant recrées presque immédiatement après censure avec toujours plus de fans,
la « justice » exemplaire de taubira valls hollande a décidé d’utiliser le prétexte de ressortir une très vieille affaire, sur des propos presque totalement insignifiants, pour aggraver une condamnation, pour pouvoir utiliser nos « policiers » pour le faire taire par un mandat d’amener.

Heureusement qu’il n’a pas été jugé par le même incompétent fanatique que Kerviel, sinon il aurait eu en plus 4,9 milliards d’euros à payer.

Tenez, regardez par vous-mêmes pourquoi le gouvernement d’occupation veut le faire taire :

La page Youtube de Boris Le Lay




Juste pour info, je rappelle que si la justice fonctionnait normalement dans notre pays, les « juges » ne pourraient pas être autant à vomir.
Normalement de vrais juges devraient jeter en cage ce fonctionnaire et tous ceux qui l’aideront à nuire à Boris Le Lay.

Si vous êtes un de ces salopards de la nouvelle police de la pensée, soi-disant « légale » depuis trois semaines, par des lois d’espionnage de masse pas votées par les français,
avant d’obéir aux fous furieux qui vont bientôt avoir ce qu’ils méritent, réfléchissez à ce que prévoit le code pénal :

Code pénal
Partie législative
TITRE III : Des atteintes à l’autorité de l’Etat
CHAPITRE II : Des atteintes à l’administration publique commises par des personnes exerçant une fonction publique.
Section 2 : Des abus d’autorité commis contre les particuliers.
Paragraphe 1 : Des atteintes à la liberté individuelle.

Article 432-4
Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, agissant dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’ordonner ou d’accomplir arbitrairement un acte attentatoire à la liberté individuelle est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100000 euros d’amende.
Lorsque l’acte attentatoire consiste en une détention ou une rétention d’une durée de plus de sept jours, la peine est portée à trente ans de réclusion criminelle et à 450000 euros d’amende.

Article 432-5
Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public ayant eu connaissance, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’une privation de liberté illégale, de s’abstenir volontairement soit d’y mettre fin si elle en a le pouvoir, soit, dans le cas contraire, de provoquer l’intervention d’une autorité compétente, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende.
Le fait, par une personne visée à l’alinéa précédent ayant eu connaissance, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’une privation de liberté dont l’illégalité est alléguée, de s’abstenir volontairement soit de procéder aux vérifications nécessaires si elle en a le pouvoir, soit, dans le cas contraire, de transmettre la réclamation à une autorité compétente, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende lorsque la privation de liberté, reconnue illégale, s’est poursuivie.

… bref, à cause de ce « juge » c’est tout le tribunal, les procureurs, les policiers qui interviendront, qui risquent 45000 euros d’amende et 30 ans à pourrir en prison comme des saloperies de criminels fous furieux.

Mais on a bien vu que la « Justice » ne fonctionne plus du tout normalement en France.

Seulement 9 mois de prison pour meurtre

Encore un juge pedophile, qui ose juger les autres

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • se preparer aux crises boris le lay (2)
  • bori le lay (1)
  • boris lay (1)

J’ai envie de faire annuler les élections départementales dans tout le pays

Ils saute aux yeux qu’elles sont totalement anticonstitutionnelles.
A force de rajouter des lois de plus en plus grotesques, maintenant les candidats doivent obligatoirement être un couple de candidats composé d’un homme et d’une femme.

C’est inadmissible.
Toute la minorité sans genre déterminé à la naissance, en plus d’être handicapée, est totalement exclue de ce scrutin comme si ces gens valaient moins que des sous-merdes, même pas des citoyens.

Et puis il y a les copains transexuel(le)s LGBT de l’anti-manif du mariage (pas) pour tous.
Ils… ou elles… ou… euh… « ille ? », « el ? », « lela »,… je sais pas… euh… les transgenres, ne sont vraiment pas nombreux, mais on nous a tellement cassé les couilles pendant un an pour leur donner des droits totalement grotesques, en embarquant des papas mamans normaux pacifiques juste parce qu’ils portaient un tee-shirt montrant une famille normale ordinaire,

policier qui merite d etre renvoye pour harcellement illegal

Arrestation illégale par un fanatique extrémiste déguisé en policier

que c’est totalement inadmissible que ces gens hors de la norme soient exclus des binômes de candidats, obligatoirement composés d’un homme et d’une femme, pas d’un(e) transgenre, ni d’un humain au genre indéterminé, tout ça.
De l’exclusion pure et simple.

Pourtant la constitution et l’Etat sont sensés empêcher toute discrimination.

Donc, on devrait pouvoir faire annuler cette élection.

Quelqu’un veut contacter le lobby LGBT pour les provoquer à agir ?
Ils n’ont pas eu la gestation pour autrui promise par la taubira (décidément toujours incompétente), ils doivent avoir les boules (c’est juste une expression) et pourraient sauter sur l’occasion de faire mal à ce gouvernement de traitres bons à rien.

Annuler toute une élection nationale… ouch…

exclusion des transgenres dans les elections departementales 2015Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • hombeline du parc (1)
  • hombeline du parc drh (1)
  • hombeline tredaniel (1)
  • smiley caraille (1)

Citation, Jean Jacques Rousseau, une loi que le peuple n’a pas ratifiée…

« Toute loi que le peuple en personne n’a pas ratifiée est nulle ; ce n’est point une loi. »

Jean Jacques Rousseau.

Smiley gay qui vomit sur un smiley normal

 

Recherches populaires vers cette page :

  • toute loi que le peuple na pas ratifiée est nulle (2)
  • expliquer toute loi qui nest pas retifiée est nulle (1)
  • Jean-Jacques Rousseau affirmait : Toute loi que le peuple en personne na pas ratifiée est nulle ; ce nest point une loi (1)
  • loi rousseau nulle (1)
  • rousseau loi nulle (1)
  • Toute loi que le peuple en personne n\a pas ratifiée est nulle ; ce n\est point une loi (1)