Tag Archive for liberté

Annoncer légalement aux traitres qu’ils vont bientôt être exterminés

Je viens d’avoir un déclic en repensant aux citations les plus stupides des pourritures qui vous gouvernent. Puisque les ministres se prennent le droit d’inciter au meurtre, carrément, c’est donc que l’on a le droit de le faire impunément au socialistan.

Un exemple :

citation cazeneuve sur le djihad

« Ce n’est pas un délit de prôner le djihad. »
Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, carrément.
… donc, maintenant on a le droit.

Sinon un « juge » (fonctionnaire non-élu trop souvent fanatique antifrançais et dans les faits complice des criminels, qui ne rend pas la Justice mais vomit des jugements grotesques) va devoir emprisonner cazeneuve avant de pouvoir nous juger.

Donc, « Prôner » = vanter, proposer avec conviction ; « Djihad » = extermination de tous ceux qui ne sont pas musulmans.
C’est à dire faire l’éloge des meurtres à motif purement raciste.
Avec la traduction, en réalité ça donne « Ce n’est pas un délit d’organiser le génocide des français non-musulmans », bernard cazeneuve, ministre de la protection des français.
Tssss, on est entre de bonnes mains…

Je croyais qu’on avait des lois interdisant les incitations à la haine, les appels aux meurtres, mais ça, c’était avant la dictature socialiste, le mariage entre pédés et toutes les « lois » délirantes ou abjectes évidemment non-approuvées par le peuple, pas une seule.

Donc, maintenant on a le droit de prôner le djihad (génocide) puisque ce n’est plus un délit.

Cool.

Le double discours de ces tordus leur met leurs propres pieds dans la tombe.

Citation taubira, il ne faut pas provoquer les gens qui me ressemblent, c est a dire les noirs racistes

Génial.

Les gens qui me ressemblent sont nombreux et il ne faut pas trop défier les nationalistes blancs qui ne supportent plus que l’on soit en alerte terrorisme vigipirate depuis 20 ans presque ininterrompus, uniquement à cause des attentats tous musulmans.

Non, je ne menace pas. Je cite taubira.

Citation taubira, il ne faut pas evoquer la traitre negriere pour ne pas stigmatiser les jeunes arabes

Les esclavagistes musulmans qui faisaient le commerce négrier doivent devenir un tabou historique parce que les jeunes arabes croient qu’on les insulte simplement en parlant de faits historiques, et comme ces chances pour la France sont incapables de se contrôler, ou plus exactement qu’ils cherchent tous les prétextes pour détruire et piller, il faut réécrire l’histoire pour ne pas les stigmatiser.
Woooaaaaa… comme elle raciste taubira !
Même moi je n’oserais presque pas dire les choses racistes qu’elle dit, cette noire raciste, obèse et moche.

Surtout avec toutes les nouvelles « lois » de surveillance du net pour empêcher la liberté d’expression.
On en est au point de chercher des moyens pour pouvoir dire impunément ce qu’on a soi-disant même plus le droit de penser.

Woaaaaa…
Comme elle est raciste taubira.
Pauvres jeunes arabes, comme elle les infantilise et les rabaisse en toute impunité.
Houlaaaaa… comme elle rabaisse les arabes, la socialiste.
Elle met en danger les loges franc-maçonnes avec ce genre de propos, non ?
Surtout que les loges pleines d’or ne sont pas protégées, puisque les policiers sont massivement devants les mosquées et les synagogues.

Valls, habituez vous a vivre avec le terrorisme

« Habituez-vous à vivre avec le terrorisme », ce n’est pas une menace, c’est juste une citation de l’étranger franc-maçon valls, le socialiste qui ne rate pas une occasion d’aller inaugurer des mosquées et de rompre le jeune du ramadan entouré des gens que taubira croit incapables de vivre en paix.

C’est marrant, non ?

Dans cet enfer où on n’a plus le droit de rien dire, juste citer les ministres, c’est presque plus terrifiant que tout ce que je pourrais dire si j’avais la liberté d’expression.

« Habituez-vous à vivre avec le terrorisme ».

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Citation, Charlie Chaplin, Discours final du film « Le dictateur »

« …Je suis désolé, mais je ne veux pas être empereur, ce n’est pas mon affaire.
Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne.

Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions,
les êtres humains sont ainsi faits.

Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur.
Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne.

Chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains.

Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l’avons oublié.

L’envie a empoisonné l’esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine,
nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang.

Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes.
Les machines qui nous apportent l’abondance nous laissent dans l’insatisfaction. Notre savoir nous a fait devenir cyniques.

Nous sommes inhumains à force d’intelligence,

nous pensons beaucoup trop et nous ne ressentons pas assez.

Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d’humanité.

Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse.

Sans ces qualités humaines, la vie n’est plus que violence et tout est perdu.

Les avions, la radio nous ont rapprochés les uns des autres,
ces inventions ne trouveront leur vrai sens que dans la bonté de l’être humain,
que dans la fraternité, l’amitié et l’unité de tous les hommes.

En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d’hommes, de femmes, d’enfants désespérés,
victimes d’un système qui torture les faibles et emprisonne des innocents.

Je dis à tous ceux qui m’entendent:

Ne désespérez pas !

Le malheur qui est sur nous n’est que le produit éphémère
de l’habilité,de l’amertume de ceux qui ont peur
des progrès qu’accomplit l’Humanité.

Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront,
et le pouvoir qu’ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples.

Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr.

Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes,
à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves,
enrégimente toute votre vie et qui vous dit tout ce qu’il faut faire et ce qu’il faut penser, qui vous dirige, vous manoeuvre,
se sert de vous comme chair à canons et qui vous traite comme du bétail.

Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains,

ces hommes-machines avec une machine à la place de la tête
et une machine dans le coeur.

Vous n’êtes pas des machines !

Vous n’êtes pas des esclaves !

Vous êtes des hommes !

des hommes avec tout l’amour du monde dans le coeur.
Vous n’avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain,
ce qui n’est pas fait d’amour.

Soldats ne vous battez pas pour l’esclavage mais pour la liberté.

Il est écrit dans l’Evangile selon Saint Luc
« Le Royaume de Dieu est dans l’être humain »,
pas dans un seul humain ni dans un groupe humain,
mais dans tous les humains, mais en vous,
en vous le peuple qui avez le pouvoir.
Le pouvoir de créer les machines,
le pouvoir de créer le bonheur.
Vous, le peuple, vous avez le pouvoir.
Le pouvoir de rendre la vie belle et libre,
le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.

Alors au nom même de la Démocratie,
utilisons ce pouvoir.
Il faut tous nous unir,
il faut tous nous battre pour un monde nouveau,
un monde humain qui donnera à chacun l’occasion de travailler,
qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité.

Ces brutes vous ont promis toutes ces choses
pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient.
Ils n’ont pas tenu leurs merveilleuses promesses ; jamais ils ne le feront.
Les dictateurs s’affranchissent en prenant le pouvoir
mais ils font un esclave du peuple.

Alors, il faut nous battre pour accomplir toutes leurs promesses.

Il faut nous battre pour libérer le monde,
pour renverser les frontières et les barrières raciales,
pour en finir avec l’avidité, avec la haine et l’intolérance.

Il faut nous battre pour construire un monde de raison,
un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur.

Soldats, au nom de la Démocratie, unissons-nous tous ! »

Charlie Chaplin, « Le dictateur ».
1939.



Manifestation contre le projet de loi de destruction de la f

Enfant qui pleure sur les epaules de son pere, petit francais blanc chretien sous les gaz de la police politique socialiste

CRS de la dictature socialiste attaquant le peuple francais

le dictateur socialiste islamophile franc macon, manuel valls, de l'anti-France

Lancelot, gazé deux fois par les CRS à la manif pour tous, allongé dans une ambulance

 

Soldats francais defilant devant l arc de triomphe a paris pour le 14 juillet, demonstration de pouvoir de l armee francaise

nicolas sarkozy derriere les barreaux d une prison comme il le merite

hollande devant une guillotine

Notre constitution rend-elle obligatoire les mises à mort de valls, taubira, hollande… ?

Il se passe des choses de plus en plus anormales en France.
Des français blancs sont maintenant condamnés à de la prison ferme par des « juges » non élus, pour de simples phrases, sans menace, sans incitation à la haine.
Par exemple Boris Le Lay, 6 mois fermes juste pour avoir dit une évidence historique « Il n’y a jamais eu de celte noir ».

Les mêmes « juges » relâchent en quelques mois des assassins de françaises, ne punissent personne quand des barbares violent et tabassent des françaises pendant deux ans, prononcent une amende complètement conne de 5 milliards d’euros à payer par un seul homme, au RSA…
Alors je viens de vérifier une idée dont j’ai rêvée cette nuit. A vous de voir si ça mérite une traduction. (… mais c’est déjà du français à l’origine).

Le texte fondateur de notre patrie, notre peuple, notre pays, la constitution actuelle, constitution française du 4 octobre 1958, intègre dans son préambule La déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, dont voici quelques extraits :

Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Art. 15. La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Le 28 septembre 1958, les électeurs français consultés par référendum, l’approuvent avec 79,25 % des voix et une abstention très faible (15,6 %).
La peine de mort pour protéger les citoyens était une évidence pour 8 français sur 10.

 

L’article 66-1 ajouté le 9 octobre 1981 n’a jamais été soumis à référendum mais imposé à tout le peuple par la poignée de bons à rien qui a confisqué tous les pouvoir, pour faire de la France cet enfer.

Nul ne peut être condamné à la peine de mort.
Article 66-1

Donc, si je comprends bien, la constitution de la 5ème République franc-maçonne prévoit, autorise, légitime, encourage, comprend comme nécessaire,
la neutralisation définitive de ceux qui tuent la France ?

 

Execution des dictateurs par decapitation devant le peuple pendant la revolution

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr