Tag Archive for libération

Citation, Confucius, éloigner 100 problèmes…

« Résolvez un problème et vous en éloignez cent autres ».

Confucius.

 

 

Citation, Charlie Chaplin, Discours final du film « Le dictateur »

« …Je suis désolé, mais je ne veux pas être empereur, ce n’est pas mon affaire.
Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne.

Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions,
les êtres humains sont ainsi faits.

Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur.
Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne.

Chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains.

Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l’avons oublié.

L’envie a empoisonné l’esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine,
nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang.

Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes.
Les machines qui nous apportent l’abondance nous laissent dans l’insatisfaction. Notre savoir nous a fait devenir cyniques.

Nous sommes inhumains à force d’intelligence,

nous pensons beaucoup trop et nous ne ressentons pas assez.

Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d’humanité.

Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse.

Sans ces qualités humaines, la vie n’est plus que violence et tout est perdu.

Les avions, la radio nous ont rapprochés les uns des autres,
ces inventions ne trouveront leur vrai sens que dans la bonté de l’être humain,
que dans la fraternité, l’amitié et l’unité de tous les hommes.

En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d’hommes, de femmes, d’enfants désespérés,
victimes d’un système qui torture les faibles et emprisonne des innocents.

Je dis à tous ceux qui m’entendent:

Ne désespérez pas !

Le malheur qui est sur nous n’est que le produit éphémère
de l’habilité,de l’amertume de ceux qui ont peur
des progrès qu’accomplit l’Humanité.

Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront,
et le pouvoir qu’ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples.

Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr.

Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes,
à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves,
enrégimente toute votre vie et qui vous dit tout ce qu’il faut faire et ce qu’il faut penser, qui vous dirige, vous manoeuvre,
se sert de vous comme chair à canons et qui vous traite comme du bétail.

Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains,

ces hommes-machines avec une machine à la place de la tête
et une machine dans le coeur.

Vous n’êtes pas des machines !

Vous n’êtes pas des esclaves !

Vous êtes des hommes !

des hommes avec tout l’amour du monde dans le coeur.
Vous n’avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain,
ce qui n’est pas fait d’amour.

Soldats ne vous battez pas pour l’esclavage mais pour la liberté.

Il est écrit dans l’Evangile selon Saint Luc
« Le Royaume de Dieu est dans l’être humain »,
pas dans un seul humain ni dans un groupe humain,
mais dans tous les humains, mais en vous,
en vous le peuple qui avez le pouvoir.
Le pouvoir de créer les machines,
le pouvoir de créer le bonheur.
Vous, le peuple, vous avez le pouvoir.
Le pouvoir de rendre la vie belle et libre,
le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.

Alors au nom même de la Démocratie,
utilisons ce pouvoir.
Il faut tous nous unir,
il faut tous nous battre pour un monde nouveau,
un monde humain qui donnera à chacun l’occasion de travailler,
qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité.

Ces brutes vous ont promis toutes ces choses
pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient.
Ils n’ont pas tenu leurs merveilleuses promesses ; jamais ils ne le feront.
Les dictateurs s’affranchissent en prenant le pouvoir
mais ils font un esclave du peuple.

Alors, il faut nous battre pour accomplir toutes leurs promesses.

Il faut nous battre pour libérer le monde,
pour renverser les frontières et les barrières raciales,
pour en finir avec l’avidité, avec la haine et l’intolérance.

Il faut nous battre pour construire un monde de raison,
un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur.

Soldats, au nom de la Démocratie, unissons-nous tous ! »

Charlie Chaplin, « Le dictateur ».
1939.



Manifestation contre le projet de loi de destruction de la f

Enfant qui pleure sur les epaules de son pere, petit francais blanc chretien sous les gaz de la police politique socialiste

CRS de la dictature socialiste attaquant le peuple francais

le dictateur socialiste islamophile franc macon, manuel valls, de l'anti-France

Lancelot, gazé deux fois par les CRS à la manif pour tous, allongé dans une ambulance

 

Soldats francais defilant devant l arc de triomphe a paris pour le 14 juillet, demonstration de pouvoir de l armee francaise

nicolas sarkozy derriere les barreaux d une prison comme il le merite

hollande devant une guillotine

Bientôt la guerre civile en France, les premières cibles

Cette page est destinée à protéger vos familles, vos amis, vos animaux, vos biens, tout ce qui compte dans votre vie… en les éloignant si possible des zones de destruction et de mort les plus probables.

 

Puisque les politiciens laissent grandir déjà plus d’un millier de zones de non-droit sur notre sol, qu’ils font entrer des millions de musulmans qui forment déjà des milliers de djihadistes et l’essentiel des pourritures en prison, et des centaines de milliers de roms,
prennent tout à notre peuple pour distribuer aux envahisseurs,
en s’enrichissant eux-mêmes,
puisque les autorités ne nous protègent plus, mais au contraire organisent la guerre civile à venir,
sont responsables de l’explosion de l’insécurité, de la pauvreté,
cette page peut orienter votre propre réflexion efficacement.

Si vous avez de nouvelles idées utiles à tous, n’hésitez surtout pas à les partager.

… mais en les rédigeant, n’en profitez pas pour régler vos comptes avec les sacs à merde dont vous aimeriez apprendre la mort :

Cette page n’est pas destinée à désigner des cibles à attaquer.

,,, En plus, ce n’est même pas la peine.
Les gens les plus déterminés à en découdre iront spontanément vers ceux qui se sont fait le plus détester. C’est évident.
On ne souhaite pas de mal aux gens qu’on aime ou qu’on respecte, ou qu’on admire…
On les protège.

Par exemple, il est évidement que les politiciens seront certainement parmi les premiers battus à mort, que tous leurs biens si mal acquis vont être récupérés ou détruits par le peuple.

(Cette idée m’est très agréable).

 

Bon, donc, je vais essayer de rester un peu dans la généralité qui s’applique partout, sans trop entrer dans les cas particuliers graves de « responsables mais pas coupables » qui ont dans leur trop longue carrière déjà entrainé la mort de milliers de pauvres gens.

Je crois que ça peut être résumé en seulement deux catégories principales (souvent liées) :

 

  • des humains : groupes ethniques (ou politiques, ou religieux, ou professionnels…), personnalités médiatiques tristement célèbres comme l’arabe qui nous a tous traités de sous-chiens à la télévision en totale impunité grâce à la complicité d’un « juge »…
  • des lieux : ennemis ou nuisibles (camps illégaux d’envahisseurs roms servant de base aux pillages…), stratégiques, de stockage, ou appartenant à des personnes particulièrement détestées…

donc…

 

LES HUMAINS

 

Il suffit de voir ce qui se passe dans les pays européens touchés sévèrement par une très forte crise depuis plus longtemps pour savoir que les envahisseurs vont beaucoup se faire assassiner.

La soi-disant « extrême droite » (tous les nationalistes) nettoie par la violence les places de non-droit abandonnées petit à petit par les « autorités ». Ils dératisent les zones de trafic de drogue, expulsent les squatteurs sans des mois ou des années de paperasse inefficaces à la con, ils tabassent très sévèrement les violeurs basanés, etc, ils font des exemples pour montrer qu’ils protègent le peuple.

Plutôt rapidement les policiers ne s’opposent plus vraiment aux nationalistes, qui même s’ils ne se soumettent carrément plus aux « lois » merdiques de lopettes scribouillardes, contribuent à faire baisser beaucoup plus efficacement la criminalité et les risques pour eux-mêmes et leur propres familles.

Les gosses jouent dans des bacs à sable sans seringues qui trainent partout.
Les filles ne se font pas arracher leur sac à main ou casser le nez pour se faire piquer leur portable…

Donc la police regarde ailleurs.

… Ca se comprend, parce que c’est vraiment dans leur intérêt, que les nationalistes ramènent l’ordre, ou un certain ordre, national, où les étrangers font pas chier à imposer leurs coutumes à tout le monde.
Très souvent dans les guerres civiles de ces 60 dernières années partout dans le monde, où des musulmans ont fait une épuration ethnique, les commissariats ont été parmi les premières cibles détruites et tout le personnel tué.

Abattre les protecteurs, ceux formés à l’action, aux gestes efficaces, ceux qui savent utiliser les matériels, qui connaissent les lieux, les plans d’actions, donne un évident avantage stratégique.
En plus de prendre un certain nombre d’armes puissantes, des véhicules, des moyens de communication, d’outils…

Pour le moment nos copains en bleu sont plutôt les gros bras d’une maffia qui pille le peuple par dizaines de millions d’amendes.
Des porte flingues en bandes organisées.
Si vous ne voulez pas vous faire saisir votre véhicule, payez payez payez les bandes d’hommes armés.

Ils semblent avoir oublié que leur rôle n’est pas de s’enfuir comme des fiottes au premier caillou lancé, en laissant grandir par centaines les zones de non-droit, et de seulement faire couler à flot l’argent dans les gaspillages des politiciens.

Quand j’étais petit, je croyais que les policiers servaient à nous protéger. Maintenant ils protègent les camps de roms et les relâchent après une pause de quelques heures, même après 88 arrestations pour cambriolages.

 

Bon, donc, une autre catégorie de gens qui va vraiment souffrir, c’est les magistrats gauchistes qui prennent honteusement le parti des criminels et chient sur les victimes.

Les avocats qui gagnent leurs vies grâce à des milliers d’heures à totalement saturer la « justice » et à défendre les récidivistes, je ne serais pas surpris d’apprendre qu’ils vont aussi énormément morfler.
Surtout qu’ils ne sont que des gratte-papier sans armes.
Ceux qui ont détourné la loi pour imposer le racisme antifrançais dans leurs saloperies d’associations « antiracistes », il est évident qu’ils n’ont pas d’avenir en France.

 

Les médias sont aussi détestés que les politiques. Eux aussi vont avoir mal.
Surtout qu’il suffit d’une recherche internet pour voir qui à fait quoi, qui a manipulé les informations, menti, pris la défense des pourritures et vomis sur les gens honnêtes.
Internet est une archive qui ne pardonne pas. Tout le monde peut copier et coller, sauvegarder des documents vers d’autres sites, blogs, forums, même incensurables à l’étranger ou dans des zips sur emule… partout où les choses et les noms sont impossibles à effacer.

 

Les politiques sont responsables d’absolument tout ce qui va mal, tout ce qui ne marche plus, tout ce qui est ignoble, contre nature, suicidaire. La fin des frontières, la préférence immigrée systématique pas seulement pour les soins médicaux gratuits pour eux, l’impunité des envahisseurs,
Les prélèvements délirants sur les travailleurs, suivis par de la tva et des centaines de taxes, l’enfer fiscal français qui entraine des millions de chômeurs, c’est totalement la faute des politiciens.
Si vous n’avez pas d’avenir pour le moment, c’est à cause d’eux.

Non non, je ne suis pas en train de désigner des cibles, je place seulement des mots simples sur le sentiment général. C’est évident qu’ils vont souffrir à leur tour.

Leur dette impossible à rembourser qui met dans les poches de financiers privés le premier poste de dépense de notre nation, c’est à cause d’eux.

 

Tous les noms des ministres, des sénateurs, des députés, des hauts responsables des partis politiques de ces quarante dernières années sont parfaitement connus et visibles par n’importe qui sur internet, par exemple sur Wikipédia.
Avec des milliers de photos dans Google qui les rendent identifiables et impossible à cacher.

 

Ces voleurs ont « voté » des lois totalement délirantes qui ne s’appliquent pas à eux. Ils sont presque tous à l’image du franc maçon « écologiste » européiste jean françois placé, qui malgré son gigantesque salaire, utilise une voiture de fonction (donc il ne paye pas la tva sur l’achat, l’assurance obligatoire), c’est les français qui paient, lui ne paie même pas l’essence (86% de taxes), les payages d’autoroute, les dizaines de milliers d’euros de ses amendes !, parce qu’il ne respecte même pas les lois qu’il vote et impose à tout le peuple.

C’est clair qu’une grande partie de la classe politique va se faire lyncher au début de la guerre civile qu’ils ont organisée.

C’est plus qu’évident. Le peuple les déteste tellement.
Leurs biens vont être récupérés par des foules en colère, leurs maisons squattées ou brûlées après pillages.
Quand les gens commenceront à voir qu’il n’y a vraiment pas assez de « forces de l’ordre » pour intervenir partout où les choses dégénèrent, qu’il y a une sorte d’impunité, toute la colère si longtemps ravalée va pouvoir sortir.

 

Je vous fais peur ?

Je vous dis tout ça pour votre bien.

Si vous vivez au-dessus de l’appart de quelqu’un que tout le monde déteste, vous aurez plus de raisons que les autres d’avoir des détecteurs de fumées chez vous, pour protéger vos gosses d’une mort horrible.

 

Bien.

Donc, je continue.

 

Tous les envahisseurs vont avoir le sentiment de devenir des cibles. …. meuuuh non. C’est juste une impression. C’est comme le racisme antiblanc, ça n’existe pas, hein, c’est juste une impression déconnectée de la réalité ambiante.
On connait bien le sujet, ça nous arrive aussi.

 

Donc les foyers qui logent gratuitement (pour eux pas pour nous) des milliers d’immigrés illégaux, on peut déjà être sûr qu’ils vont cramer très vite.
Probablement aussi tous les putains d’hôtels qui ont facturé 150 euros chaque chambre, par nuit, 365 fois par an, pendant des années, pour loger des immigrés illégaux qui violaient volontairement nos lois grâce à la complicité de traitres, de voleurs et d’associations subventionnées « antiracistes ».

 

Il y a des lieux où vous ne serez pas en sécurité, mais pas à cause de vos actes, simplement à cause de la présence de certains voisins.

 

Si vous avez des camps de roms dans votre rue, vous pouvez déjà être sûr qu’ils vont brûler un jour ou l’autre. Le problème est si ça arrive un jour de grand vent, qui déplace les flammes sur des centaines de mètres en quelques minutes.
Votre jardin, hop, brûlé.
Votre garage.
Votre voiture.
Votre maison.
Votre lieu de travail, vos biens, votre comptabilité, vos souvenirs, le doudou de votre bébé, et votre bébé aussi même peut être…

 

Les communautés les plus détestées sont les musulmans, les roms et les gens du voyage. On se demande bien pourquoi.
Y’a pas de raisons pourtant…

Dans les zones où les musulmans sont trop nombreux, les juifs souffrent encore plus que nous. Donc, les grandes tendances sont à moduler au cas par cas, localement. Des fois juste deux kilomètres plus loin, on a l’impression d’être dans un autre monde.

 

Quoiqu’il se passe de terrible, de monstrueux, d’infâme, de criminel, dans tous les crimes « légaux » organisés, les pillages, les détournements de fonds, les ratés de la « justice »… des francs-maçons sont toujours impliqués.
C’est une communauté discrète où l’argent coule à flot, qui corrompent, ne respectent pas les lois, les règles…

Eux devraient malheureusement presque tous s’en sortir, comme toujours.

(… en fait, malgré le côté malsain de ces tordus, il y a quelques retombées positives. Ceux qui ont l’argent créent beaucoup d’emplois nécessaires à beaucoup de monde qui n’ont rien à voir avec eux. Je ne sais pas encore s’ils vont être pris pour cibles où juste inspirer du dégoût sans violence. Qui vivra verra…)

 

Par contre du point de vue des fous d’allah, ils sont comme ceux qui fréquentent les églises, ou les synagogues, ou les temples bouddhistes, les sectes… et même les athées qui fréquentent seulement les bars.
Tous ceux qui ne vénèrent pas le prophète pédophile vont passer un mauvais moment dans les zones islamiques.
Vous voyez dans les vidéos sur les plus grandes chaînes de télé que la décapitation d’occidentaux est de plus en plus à la mode. En ce moment c’est presque une nouvelle tête arrachée tous les 6 jours.

En fonction de la composition dominante de la population locale, quand tout va dégénérer, vous feriez mieux de fuir plutôt que d’attendre chez vous que ça aille mieux.

 

Il y a une autre catégorie de personnes détestées par presque tous : les criminels.

Personnellement j’ai l’intention de m’en prendre aux multirécidivistes et faire en sorte qu’ils ne commettent plus jamais un seul crime. J’ai très sérieusement l’intention d’être un des premiers volontaires pour être bourreau quand la guerre civile va enfin commencer.
Vous imaginez ?
Etre un de ceux qui tueront le plus, mais « légalement », dans une totale et définitive impunité, en appliquant les sentences d’un jury populaire.

Vider les prisons, à la chaîne. … et améliorer la sécurité de tous. Oui, même celle des familles musulmanes qui sont aussi victimes de la criminalité, des vols, des viols, des braquages, des dealers…
C’est fou, non ? Protéger aussi les non-combattants du camp ennemi en voulant prioritairement protéger les miens.

La guerre civile n’est pas encore pour demain matin. Il vous reste un peu de temps pour réfléchir à ce que vous allez faire pour agir au mieux, intelligemment. Ne pas tout casser, tout brûler bêtement et tout transformer en enfer, mais juste changer ce qui est mauvais.

 

LES LIEUX

 

Comme la guerre civile va être une guerre de religion, on sait déjà que les admirateurs de la mohamerde merah vont attaquer des écoles juives, des synagogues, tous les commerces juifs, leurs foyers…

… mais en fait, on voit à chaque émeute que même les écoles de « La République » (tssss), brûlent aussi énormément.

Ils sont tellement cons qu’ils brûlent aussi les écoles de leurs petits frères et soeurs et de leurs dizaines de cousins.

Ces abrutis se sentent puissants en cassant tout. Comme des animaux ils pissent dans leurs « propres » cages d’escaliers pour marquer leur territoire. Haaaaa, je suis puissant, je pisse où je veux quand je veux, aaaaaa woualllaaaa ackbarrrrr, haaaaaa, psssssss…

La logique et l’intelligence humaine ne s’appliquent pas aux comportements de la grande majorité de cette faune de crétins qui n’a le droit de lire qu’un seul livre.

 

Donc, tout va être détruit, tous les locaux, les commerces, les entreprises de tout le monde, juifs, chrétiens, athées, musulmans…

 

Oui.

Objectivement, si vous n’êtes pas de mauvaise foi,
regardez ce que font partout ces sous-hommes.

Ils lynchent ceux qui ne sont pas musulmans, ou musulmans pas de la même couleur, ou musulmans pas exactement de la même tribu (des crétins pédophiles aussi et découpeurs de bites de bébés mais chiites ou sunites ou cystite ou…), et une fois qu’ils auront célébré leur grande victoire, comme PARTOUT, ça va être le chaos pour des décennies.
Plus rien ne marche. Tout est détruit. Il n’y a rien. Pas de services de santé digne de ce nom, plus de routes, de nouvelles infrastructures, seulement de nouvelles mosquées et de la misère qui se répand. Pas d’emploi, des mosquées. Tout pour allah et rien pour les hommes.
Encore moins pour les femmes.

Donc, en fait… dans une guerre contre les musulmans, si vous voulez rester dans le pays après, et qu’il soit vivable, c’est à vous de protéger tout du fanatisme destructeur de ces abrutis : les centres médicaux, les bateaux, les avions, les ponts, les routes, tous les réseaux, l’électricité, l’eau potable, les eaux usées…

Ils s’en foutent. Ils détruisent. Ils ne se sentent pas chez eux.
Ils sont musulmans avant d’être français.

C’est à nous de minimiser la casse et protéger le plus de choses possibles.

 

Chaque fois que quelque chose d’important est détruit, c’est pour nous tous des soins médicaux en moins par exemple, ou des pénuries, ou des usines qui ferment et des dizaines de salaires qui ne coulent plus, des réparations impossibles, des champs qui restent en friches, des filets de pêche qui ne plongent plus dans l’eau, des éleveurs qui sont au front ou sous terre ou en fuite et qui ne nourrissent plus personne…

Si vous vivez près d’une zone stratégique, votre famille ne sera pas à l’abri des flammes, des rafales, des explosions, des pillages…

 

C’est très différent quand la guerre est chez soi, parce que des traitres ont fait rentrer des millions d’ennemis.

Ce n’est pas comme le fait votre grand président socialiste, en envoyant des avions balancer des bombes énormes sur des zones à des milliers de kilomètres du pays, où on n’a absolument rien à foutre des dégâts.
BOUM !

 

Là, quand ça va commencer, il ne faudra pas que ça traine.

On est chez nous. Plus ça traine et plus on est perdant à chaque destruction.

 

Heureusement l’histoire des guerres apprend une stratégie particulièrement utile dans ce cas précis :
Très souvent, presque partout sur la planète dans les guerres civiles, les bâtiments ennemis sont très visiblement marqués Avant les vrais nettoyages ethniques complets, mais Après quelques lynchages bien terrifiants qui mettent tout le monde très mal à l’aise.
Les avantages sont évidents : Les cibles sont très clairement indiquées, donc les moins capables de combattre s’enfuient.
Pas besoin de faire couler le sang de tous pour en faire partir un maximum.
Pas besoin d’organiser de coûteux charters en avions, ni quoi que ce soit. Beaucoup de ceux qui se sentent visés, qui ont été marqués comme cibles, fuient d’eux-mêmes, en dépensant leurs propres moyens.

En rapport efficacité / coût, la stratégie du marquage très visible avant attaque est imbattable.

Il suffit d’une bombe de peinture, ou d’un pot et d’un pinceau, ou d’un objet dur pour graver directement sur le revêtement d’un mur ou d’un portail… et de laisser passer quelques jours.
Les rangs ennemis fondent.
Les maisons sont abandonnées… beaucoup de locaux et de structures, de matériels changent de mains avec un minimum de destruction.

 

On peut juste arracher l’enseigne d’un commerce halal plutôt que de mettre le feu à tout un pâté de maison un jour de grand vent quand c’est inarrêtable.

On peut juste faire un tas dans la rue avec les corans et y mettre le feu, sans brûler toute la bibliothèque et risquer d’endommager tous les bâtiments civils autour.

 

Mais c’est vrai qu’il peut quand même être nécessaire de détruire certaines choses pour vaincre un peu plus tard, sans forcément combattre.
Par exemple couper une canalisation principale d’eau potable, de façon à ce qu’elle ne déverse plus une seule goutte d’eau mais soit facilement remise en état quand il n’y aura plus de tireurs ennemis qui empêcheront de faire les réparations.

Sans boire, même les gens les plus en forme, les moins fragiles meurent en trois jours.

 

Les ennemis ne sont pas que les combattants, mais aussi tous ceux susceptibles de les aider, les approvisionner, les soigner, les financer, les soutenir…
Les combattants ont les mêmes besoins physiques que tout le monde. Les priver d’eau potable, ou d’abris, de médicaments,… à les mêmes effets destructeurs.
On n’est pas obligé de combattre directement quand on s’attaque au matériel et qu’on laisse faire le temps.

S’il n’y a plus assez de gens capables de produire les choses nécessaires, les pénuries feront cesser les combats sans trop avoir à faire couler le sang…

 

Voilà. Je me répète.

Mais parce que c’est toujours les mêmes principes simples :
On est fait de chair et de sang. Partout sur la planète, à toutes les époques, quelles que soient les religions, c’est les mêmes contraintes humaines, les mêmes règles naturelles.

Quand on a compris ça, on sait ce qui peut donner un avantage sur les autres, et surtout ce qu’il faut protéger, ou anticiper la disparition.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Pas de copyright sur ce qui est utile à tous : survie, sécurité, pouvoir d’achat, santé, bonheur…
Copiez et diffusez autant que vous voulez, pour aider les personnes que vous aimez. C’est fait pour.

Recherches populaires vers cette page :

  • bientôt la guerre (26)
  • comment se préserver dune guerre (14)
  • ou se refugier en cas de guerre (8)
  • Se preparer guerre civile (7)
  • ou se cacher en cas de guerre (5)
  • maroc bientot la révolution (2)
  • ou se refugier pendant guerre civile en france (2)
  • survivaliste guerre entre les peuples (2)
  • site des cibles d attaque nucleaire en france (2)
  • que faire en cas de guerre (1)

Osez

Une petite vidéo très motivante, tala tataaa !…