Tag Archive for épuisement

L’effondrement a déjà eu lieu…

Si vous avez une grosse heure devant vous et que ça ne vous gène pas trop de lire des sous-titres sur une vidéo en langue étrangère, je vous recommande vivement celle-ci, qui explique pourquoi les choses vont si mal :
.

.

Le pétrole est dans quasiment tout ce que nous produisons ou avons besoin d’utiliser. Un simple pneu contient 26 litres de pétrole. Sans même faire tourner le moteur, le pétrole est déjà nécessaire par milliers de litres juste pour fabriquer un seul véhicule.

Pour les cultures c’est encore pire. Tous les travaux d’agriculture, la plupart des produits, les engrais, les pesticides, le transport, la vente, l’emballage… tout dépend de quantités gigantesques de pétrole.

L’utilisation du pétrole comme source d’énergie et matériau élémentaire, produit essentiel, est directement responsable de l’explosion démographique de plusieurs milliards d’humains d’un coup.

Lien entre la croissance demographique mondiale et l utilisation du petrole

… sauf que le pic pétrolier est déjà dépassé depuis longtemps. Voilà pourquoi tout est en train de s’effondrer partout dans le monde.

Il n’y aura plus jamais de croissance.

Rien n’ira mieux.

Il est déjà trop tard.
Depuis longtemps.

Ce modèle économique est fini. La suite va faire très mal. Les terres détruites par l’exploitation intensive ne pourront nourrir qu’une partie des humains.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Soleil vert

Le film Soleil vert date de 1973 mais a incroyablement bien vieilli.

C’est une merveille absolue d’anticipation, d’une justesse surprenante.
Toute l’actualité mondiale va dans son sens.

Les films de maintenant qui parlent du futur sont tous plein d’effets spéciaux délirants, de machines volantes, de rayons lasers, de boucliers en champs de force électromagnétiques,…

Soleil vert nous montre simplement un avenir de misère où les ressources de la planète sont épuisées à cause de la surpopulation.

Les gens souffrent de la faim. Beaucoup n’ont pas d’endroit pour dormir. La place manque cruellement.
Même les « riches », les privilégiés ont peu de choses. Les caméras de sécurité qui sont sensées les protéger tombent en panne et il n’est pas possible de les réparer. Il n’y a plus de pièces, ni de ressources pour en fabriquer ou s’en procurer.

L’assassin n’utilise pas un rayon laser de très haute technologie, mais juste une barre de fer.

Le policier chargé de l’enquête vole le peu de nourriture qu’il trouve chez le « riche ». C’est un héros plutôt dérangeant. Pas tout blanc ni tout noir, mais en nuances de gris sale et usé. Comme dans toutes les parties du monde où les gens souffrent, chacun fait ce qu’il peut en fonction des occasions qui se présentent.

 

La surpopulation mondiale épuise notre planète depuis quelques années. Nous sommes arrivés au point où la terre ne peut plus produire assez pour nourrir tout le monde. Maintenant on est en déficit, de plus en plus tôt et de plus en plus grave chaque année.

La pollution détruit d’avantage les capacités à produire de la nature.

Nous sommes en ligne droite vers ce futur d’apocalypse, vers la mort lente et miséreuse de l’espèce humaine, que traite ce film.

La seule solution viable à long terme est peut être celle trouvée par les chinois avec la politique de l’enfant unique.
Les peuples et les races qui se reproduisent sans limite, alors qu’ils n’ont pas assez de ressources, ne se contentent pas de donner une vie cruelle à leurs familles ; ils épuisent ou détruisent les ressources de tous les autres humains, même ceux de l’autre côté de la planète.
Il est temps de porter un nouveau regard sur les familles nombreuses. A notre époque, c’est devenu plutôt criminel.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr