Tag Archive for économie

Haute trahison : la chronologie des faits…

A l’occasion du défilé du 14 juillet 2015, même plusieurs chaines de télévision obéissantes à la dictature anti-française on très brièvement parlé de sondages plutôt confidentiels dans leur journaux d’information (de désinformation le plus souvent).
Les trois quarts des français pensaient déjà qu’un coup d’Etat était possible contre ce gouvernement de fanatiques criminels.
Plus de la moitié des français ne s’opposerait pas à un coup d’Etat militaire.

Peu de temps après, les socialistes aident activement l’entrée massive de « migrants » illégaux et leur installation sur notre sol.
Le peuple qui commence à ne presque plus rien avoir voit d’un mauvais oeil l’afflux de centaines de milliers de musulmans haineux de l’occident, analphabètes, extrémistes, incapables de travailler (dans un pays où l’on a déjà presque 10 millions de français exclus du marché du travail), et même tout simplement incapables de s’intégrer. Ils veulent seulement imposer ici les coutumes et le mode de vie qui les ont poussés à tous s’enfuir de chez eux comme des lopettes en abandonnant sans défense femmes et enfants.

Pour manipuler les masses, tous les médias subventionnés tournent en boucle pendant une grosse semaine sur un gosse mort en traversant la mer. Les politicards et tous les « journalistes » nous culpabilisent. Tous les biens pensants de l’islamisation nous font la morale et nous harcèlent de « on doit » être généreux avec ceux qui n’ont plus rien.
En vérité le pauvre gosse est mort parce que son musulman de père avait voulu venir se faire soigner gratuitement les dents en europe. Il n’était pas un citoyen d’un pays en guerre. Aucun média n’en a parlé.

En novembre les attentats les plus sanglants de l’histoire de France font plus de 130 morts et environ 360 blessés.
Curieusement les troupes d’élite anti-terroristes ont mis environ 4 heures pour enfin intervenir, comme si quelqu’un en haut lieu faisait trainer les choses pour qu’il y ait le maximum de victimes.
Un terroriste sur deux est arrivé sur notre sol en prétendant être un gentil « migrant » inoffensif, évidemment.

Mise en place de l’état d’urgence, pour accélérer le fonctionnement de la justice. Des milliers d’arrestations et de fouilles illégales. Une seule mise en examen pour terrorisme.
En fait, la cible semble encore et toujours être ceux qui informent notre population sur les actes des politiciens et de leurs troupes musulmanes.
Promulgation de « lois » liberticides pour surveiller et ficher absolument tous les français.

Même des officiers supérieurs de l’armée commencent à sortir de leur silence obligatoire et dénoncer les actes contre le peuple français.

Des étrangers entrés illégalement sur notre sol sont logés dans les plus beaux châteaux de France. Les hôtels à 150 euros la nuit n’arrivent plus à contenir le flux migratoire. Parallèlement, plus d’un million de français vit dans des conditions catastrophiques, insalubres, quand il ne sont pas simplement déjà à la rue.

Début janvier, en secret, les « lois » européennes permettant aux banques en faillite de VOLER l’argent des comptes des clients, sont mises en place.
Il semblerait qu’une des priorités de l’état d’urgence soit de permettre la confiscation des biens du peuple français.

L’étranger franc-maçon valls annonce que l’état d’urgence devient permanent.

Les cérémonies de commémoration des attentats islamistes d’un an plus tôt n’attirent plus personne. Les millions de « charlies » ont bien vu que le gouvernement n’a absolument rien fait pour empêcher de nouveaux attentats. Même les artistes présents ont dû être payés pour chanter.
Les politiciens sont seuls avec les médias et les parasites qui vivent de « l’aide » aux envahisseurs.

A Calais les émeutes de gentils migrants pacifiques sont presque quotidiennes. Des objets de dizaines de kilos sont jetés du haut des ponts sur les camionneurs. Des voitures sont détruites par dizaines. Les policiers aussi sont souvent blessés par dizaine presque chaque nuit. C’est l’enfer. Ceux qui ne sont pas blessés choppent la gale et risquent une infection par une autre maladie grave. Un nombre hallucinant de migrant ayant la tuberculose, le sida, la syphilis ou d’autres maladies éradiquées depuis longtemps du continent européen.
Le préfet interdit systématiquement les manifestations des citoyens calaisiens victimes de l’invasion migratoire. Le même préfet donne trop souvent l’ordre de reculer aux policiers lors des éclats de violence des antifas, no-borders, communistes et autres extrémistes qui veulent toujours plus de soldats musulmans sur notre sol.
Les médias filment une famille attaquée par des dizaines de migrants armés de barres de fer, dont on voit certaines être jetées vers eux. Un homme sort un fusil (en plastique) pour protéger sa famille. La police qui n’était pas là pendant l’émeute vient l’embarquer pour le mettre en examen.

En secret, trois blindés de transport de troupes sont envoyés à Calais. Le même genre de véhicule que l’ONU employait pour protéger la population en ex-Yougoslavie quand les musulmans ont tué tout le monde.
Les pompiers ne peuvent plus intervenir dans le camps de migrants. Les chrétiens sont menacés, poignardés, parfois il y a même des coups de feu.
Dans le camp les trafics en tout genre ont l’impunité totale. Il y a même des boutiques et des restaurants, sans taxes ni impôts. La police traitre laisse grandir les choses.

Des centaines d’entreprises et exploitations françaises ferment toutes les semaines. Le gouvernement ne fait rien de rien de rien, sauf des mesures pour encore et toujours tout empirer, comme la fermeture des échanges commerciaux avec la Russie un an plus tôt, qui a détruit des dizaines de milliers d’emplois en France.

Des bâtiments préfabriqués flambants neufs sont installés pour loger gratuitement les envahisseurs illégaux de la jungle de Calais.

Le gouvernement et les médias annoncent un plan de lutte contre les sites et auteurs parlants des théories de complots. Un site internet officiel est même créé pour ridiculiser les conspis. Sauf que c’est l’effet inverse qui se produit. Si un gouvernement qui n’inspire plus aucune confiance veut faire taire ceux qui recueillent et croisent les données, c’est probablement que ces gens font peur aux traitres.
Un français sur quatre croit en au moins une théorie d’un complot contre notre peuple.

A Calais le préfet interdit encore et toujours une manifestation nationaliste anti-envahisseurs musulmans. Cette fois le mouvement Pegida annonce qu’il ne cédera plus aux abus des hauts fonctionnaires traitres et maintient sa manifestation.
Un ancien général se joint à la manifestation interdite, ce qui enflamme les réseaux sociaux nationalistes.
La police arrête le vieux général dès qu’il prend la parole et gaze ou matraque les manifestants. Il attend deux jours en cage son procès en comparution immédiate.
Le lundi matin on apprend qu’il aurait fait un malaise et que son procès serait reporté de quelques mois. Bien pratique pour ne pas punir un complice.
En fait le vieux général était un serviteur zélé des gouvernements socialistes et francs-maçons. Malgré son prétendu malaise qui l’empêche de se défendre fièrement dans un procès injuste et illégal, il court le jour même pleurnicher sur une radio d’Etat qu’il a eu tort, snifff, qu’il voulait aider et mieux accueillir les gentils migrants, trouver des solutions pour leur confort, tout ça…
Le message est très clair : militaires fermez vos gueules ou des dizaines de policiers violents vont vous arrêter instantanément en usant de toute la violence non-nécessaire qu’ils voudront, et vous serez immédiatement jeté en cage à pourrir en attendant votre procès truqué devant un « juge » du système franc-maçon islamo-collabo-socialiste.
C’est encore et toujours de la manipulation.

L’assemblée nationale quasiment vide « vote » en pleine nuit son éjection impossible pendant l »état d’urgence.
Encore une manoeuvre des dirigeants pour rester indélogeables alors que le problème c’est eux.
Les crétins aux ordres soucieux de plaire à la hiérarchie et de la légalité des lois jamais approuvées par le peuple mais décidées par quelques traitres à trois heures du matin dans une assemblée vide, vont rester dans le rang sans bouger, sans défendre notre peuple contre les mauvais chefs qui tuent notre peuple, organisent l’invasion islamiste, bradent à des financiers privés les choses essentielles payées par les français (chemin de fer, réseaux d’eau et d’électricité, centrales nucléaires…)…

Même les médias du système commencent à parler mais juste quelques mots, de la bourse qui s’effondre partout à une vitesse terrifiante.
Les plus grandes banques nationales sont en ruine. Même celles des pays qui sortaient bien leur épingle du jeu en parasitant tous les autres pays. Une banque allemande perd 45% de sa valeur boursières en un temps record.
Partout dans le monde des multinationales licencient par milliers, malgré leurs stratégies d’évasions fiscales qui leur faisaient engranger des profits records.
Les stocks restent dans les entrepôts. Même les parasites de la finance n’ont plus assez confiance pour investir en pervertissant les taux des marchandises.
L’effondrement est commencé.
L’état d’urgence empêche soi-disant d’éjecter les coupables et qui décident de l’impunité qui leur permet de continuer leurs crimes.
Les banques peuvent se servir dans tous les comptes ne leur appartenant pas pour combler provisoirement les gouffres financiers créés par leurs magouilles.
L’état d’urgence permet aux préfets de jeter en cage immédiatement ceux qui vont commencer à dire trop haut qu’il y a un problème et des coupables toujours impunis.
Voilà.

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

L’arme climatique achève notre pays

Quasiment tous les jours de l’année dernière le ciel était rempli de milliers de traces d’avion anormalement persistantes. Je vais y revenir, mais pour commencer, regardez ces photos prises ces derniers jours :

Ciel bleu sans chemtrail

Un ciel parfaitement pur, sans voile grisâtre crasseux, sans des milliers de traces d’avions très anormalement persistantes, restant des heures presque à la même place.

Saturation de chemtrails

Quand j’étais plus jeune, les traces d’avion ne duraient pas des heures et le ciel était bleu.
… comme ces derniers jours :

Contrail

On voit sur cette photo de ciel bleu une trace d’avion qui disparait normalement en quelques secondes. C’est le résultat de la combustion, un peu de vapeur d’eau.

Le terme « contrail » désigne ces courtes traces normales. C’est un mot formé de « trail » (trace en anglais) et du début du mot « condensation ».

L’opposé est « chemtrail », ces traces très anormalement persistantes remplies de produits hautement toxiques, cancérigènes, qui stérilisent les gens et les plantes.
« Chem » vient de l’anglais « chemical ».

… et donc depuis quelques jours le ciel est parfaitement bleu, sans épandages aériens.
Mais, au plus mauvais moment possible.
Un ciel sans nuage laisse s’envoler la chaleur accumulée au sol. On le sent clairement.
Depuis quelques jours, la première chose que je fais en me levant est d’allumer la cheminée, ce que je n’avais pas encore eu besoin de faire le matin cette année, tellement il faisait bon.
Là les informations nous parlent de milliers de kilomètres de routes bloquées par la neige dans plusieurs pays. On a vu sur les sites d’actualité des camions dans les fossés à cause du verglas, et des voitures accidentées sur le verglas en faisant des morts.
Mais il y a nettement pire : le gel des plantes.
Partout en France à cause de la douceur totalement anormale avec jusqu’à plus de 10 degrés en trop ces deux derniers mois, même jusqu’à 14 degrés de trop dans certaines zones, les plantes ne sont pas entrées en veille. Elle ne se reposent pas et sont fragilisées.

Certaines plantes comme beaucoup de fraisiers parmi les variétés les plus courantes, ont besoin d’environ 1000 heures de froid pour repartir en forte production à la belle saison suivante.
C’est raté pour cette année.
Chez moi, un fraisier sur trois et déjà en fleurs depuis un mois. Et les arbres fruitiers commencent à bourgeonner. Il n’y a pas eu d’hiver.

Pot de fraisier anormalement en fleur depuis debut decembre

Je regarde chaque jour les prévisions détaillées des 14 jours suivants, à cause des plantes. Donc quand j’ai vu que le plus froid prévu durablement serait 5 degrés, j’ai commencé à préparer une dizaine de variétés de semis en plus. J’ai fait presque 200 nouvelles boutures… et là d’un coup, paf ! -2 degrés.
– 3 cette nuit.

C’est à remettre dans le contexte général.
C’est comme si la pointe d’un couteau venait sans effort de s’enfoncer dans la gorge de millions de mourants.
Vous vous souvenez que l’été dernier a été absolument catastrophique pour presque tous les agriculteurs ?
Deux canicules dans l’été, du jamais vu.
Et interdiction d’arrosage dans presque deux tiers des régions.
Les pertes étaient presque totales.
Pire, la chaleur persistante a empêché les plantes survivantes de se mettre en sommeil.

Actuellement les agriculteurs jettent les trois quarts de leur production de saison. On n’a pas envie de mijoter des ragoûts bien lourds qui tiennent au ventre avec cette chaleur.
Et ce qui a poussé abondamment hors saison, comme par exemple les salades, est jeté très massivement dans les mêmes proportions. Le reste est bradé largement en dessous du coût de revient. C’est un carnage complet.

Donc voilà, au niveau des dates et des conséquences, ça ne laisse vraiment plus de doute. Les chemtrails sont une arme contre le peuple français. Pas seulement à cause des produits cancérigènes et stérilisateurs. Les effets sur le climat changent les températures sur un éventail incroyable de plus de 10 degrés localement par rapport aux normes.
Donc, le cycle des plantes est perturbé. En été les plantes cuisent sur pieds, en hiver, quand le couvercle de nuages artificiels est enlevé au moment le plus froid, les bourgeons et les plantules gèlent.
Les pertes sont gigantesques. Les agriculteurs font toujours plus massivement faillite.
Les prix vont flamber. Pas seulement sur la nourriture, mais aussi sur les médicaments, les fibres, les tissus, les matériaux de construction, les parfums, les produits de nettoyage bio… en énorme partie de l’économie dépend des plantes. Et comme l’économie est déjà sinistrée, avec près de 10 millions de français sous le seuil de pauvreté, c’est un coup fatal porté au pays.

Mais il y a deux choses encore pires.

La première est que le sol et l’eau sont maintenant gorgés d’aluminium. Ca n’est pas seulement dangereux pour les humains, en provoquant des maladies dégénératives comme l’Alzeimer, Parkinson, des scléroses, des maladies auto-imunes, l’autisme…
L’aluminium stérilise aussi les plantes. Des millions de tonnes de chemtrails ont empoisonné nos sols et notre eau.

Et le pire du pire, est que ces épandages de milliers d’avions avec des cuves débordantes de produits toxiques, sont financés en secret en détournant nos impôts.

Nos fonctionnaires criminels organisent tout ça, pendant que d’autres fonctionnaires sensés nous protéger, sont leurs complices.
Notre espace aérien est empoisonné, sous les yeux des militaires qui laissent faire ou participent.
L’état franc-maçon organise notre destruction de tous les moyens possibles : immigrations délirante de millions d’envahisseurs qui haïssent notre peuple et qui ne travaillent pas, des centaines de taxes et sanctions contre les français honnêtes et travailleurs pour créer des millions de chômeurs, du fluor injecté dans l’eau potable,… et les chemtrails qui font de plus en plus de dégâts.

Vous croyez que l’on va pouvoir faire quelque chose ?

Tous les services de l’état, les « lois », le « légal » sont organisés pour donner l’impunité totale aux soi-disant « élites », pour qu’on ne puisse pas les empêcher de nous nuire.
Si on dénonce les problèmes qu’ils créent, eux, seulement eux, les problèmes n’existaient pas avant qu’ils s’en mêlent, on se fait arrêter, poursuivre, harceler judiciairement par des « juges ». Les mêmes qui mettent entre 14 et 24 ans pour juger « responsable mais non coupable » ou pour classer sans suite des génocides comme une fraude au sang contaminé ou des empoisonnements à l’amiante, ayant fait des milliers de morts.

Il n’y a rien à attendre de « la justice ».

Mais tout se paie un jour ou l’autre.
Là, la facture commence à tomber.

Nos fonctionnaires traitres sont en train de se faire tailler en pièces par ceux qu’ils ont sucé ces 20 dernières années, au lieu de défendre notre peuple.

Les profs bien pensants gauchistes partent travailler la peur au ventre à cause des chances pour la France qui hurlent allah ackbar ! en leur jettant des chaises lors des minutes de silence en hommage aux victimes d’attentats.

La flicaille qui protège les envahisseurs et les squatteurs se fait maintenant blesser par millier chaque mois.
Dans beaucoup de pays musulmans l’épuration ethnique a commencé par l’attaque des commissariats pour éliminer les protecteurs du peuple.
Visiblement on n’en est pas loin, dans déjà plusieurs pays d’europe. Les « migrants » en horde essayent de lapider les policiers, qui s’enfuient au lieu de sortir leurs armes pour protéger le peuple qui paie leurs salaires.

Personnellement j’attends que ça empire encore.

Tout est tellement verrouillé que le seul moyen de changer les choses est de neutraliser sans procédures inutiles et inefficaces, ceux qui empêchent les changements nécessaires.
Ceux qui auraient dû agir et qui ne l’ont pas fait.
C’est à cause d’eux qu’on en est là.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Les distributeurs automatiques de nourriture, du cash pendant l’effondrement

C’est curieux comme les choses peuvent changer d’aspect en fonction du niveau de vie général :
Dans une société économiquement pas encore trop sinistrée, les distributeurs automatiques étaient un bon plan, du cash 24H/24, sans contrainte d’heures d’ouvertures, de charges salariales, de majorations pour jours fériés ou de travail de nuit…

Dans une société infestée comme Marseille par les « chances » pour la France, en plus du prix de la machine, au minimum 3000 euros, plutôt 4000, il fallait prévoir un blindage fait sur mesure par un artisan, environ 3000 euros. Malgré ça, il fallait prévoir plusieurs dégradations ou incendies tous les ans. Donc ce n’était plus un bon plan.
En plus il fallait compter sur un véhicule, réfrigéré, l’essence, hors de prix, les assurances pour le véhicule, la société, les machines, le vandalisme…

Par contre, bizarrement, alors que le pays est maintenant totalement sinistré, les distributeurs automatiques peuvent redevenir un bon plan.

L’europe bancaire est devenue un enfer : dans plusieurs pays les comptes ont été bloqués une semaine sans prévenir, les gens n’avaient plus accès à leur argent.
A Chypre une grande partie à même été volée par les politiciens et cela a débouché sur une « loi » permettant de faire la même chose « légalement » dans tous les pays d’europe.

… donc avoir un compte bancaire hors d’europe pour les paiements par carte, sans contact ou par téléphone portable, l’argent est protégé sur un compte qui continuera de fonctionner à l’étranger pendant que tout le pays sera bloqué. Non saisissable par bruxelles, en plus.

L’état et les institutions sont devenus les ennemis du peuple.

Robinet ouvert laissant couler des pieces de monnaie

Et pas seulement pour empêcher le blocage bancaire. Un distributeur c’est aussi et surtout du cash, en petites sommes.

Du cash.

Des pièces dans les mains. Du concret. Qui s’échange, qui fonctionne. Pas saisissable d’un clic par des voleurs en cols blancs dans un pays étranger.

Curieusement, ce n’est pas parce que la situation s’est améliorée qu’un distributeur automatique semble redevenir un bon plan,
mais parce qu’au contraire la situation s’est considérablement dégradée dans tous les domaines.

Vous savez que les gens ont besoin de manger, tous les jours, plusieurs fois par jour, ou de boire, énoooooooormément, pendant la canicule.

L’alimentation est un secteur moins sensible à la crise.
C’est un peu comme le dentifrice. Malgré la baisse du pouvoir d’achat généralisée, les ventes de dentifrice ne baissent pas.

Certaines niches d’activité valent la peine.

Billets sortant d un distributeur automatique

Même en cas de blocage des banques, c’est l’assurance d’avoir son propre distributeur qui fonctionne, grâce au cash sur place, et au compte à l’étranger pour les paiements électroniques.

Donc, dans ce contexte, c’est un choix à nouveau sensé.

 

Pour ce qui concerne les problèmes qui avaient entrainé l’abandon de mon projet de création d’une chaine distributeurs automatiques « bio », voici comment je vais les contourner :

– Pas besoin de véhicule, à plusieurs milliers d’euros, réfrigérés, puisque je suis intéressé par un emplacement à 100 mètres de chez moi, à 50 mètres d’un tout nouveau centre commercial.
Donc pas non plus besoin d’assurance, ni du colossal budget d’essence.
Il me suffit d’un chariot à main.

– Je peux utiliser la centrale d’achat de la superette voisine pour les boissons, les barres chocolatées, les chewings gums, les salades en boite de conserve métalliques…

– Le nouveau centre commercial est totalement vide. A part la superette, tous les locaux sont vides. Forcément, les gens ne sont pas fadas. Avec un tel taux de prélèvement, c’est maintenant presque impossible de créer en France.
Donc, c’est le moment pour négocier une bonne remise sur le plus petit local du centre, pour y déposer les stocks de roulement.

– Pas besoin de locaux réfrigérés si c’est juste pour déposer des cartons de malbouffe coca à température ambiante. J’abandonne l’idée de vendre du bio de grande qualité, ultra frais.
Pas de frais de frigo, de maintenance, de contrôle de froid tous les deux ans, de dizaines de règlements. Une sorte de bureau suffit pour des boissons et des conserves de salades, des biscuits, des bonbons…

– L’emplacement choisi est extrêmement passant, donc ça réduit un peu le risque de casse par des voleurs, des vandales.

– Il y a un commissariat à moins d’un kilomètre.
Donner aux 48 policiers une carte électronique de remise de 20% c’est m’assurer d’une présence ultra-fréquente de policiers autour du distributeurs, de jour comme de nuit, férié ou pas.

– … un distributeur qui de toutes façons va être blindé, pour s’adapter à l’époque.

– Les sociétés de vente de distributeurs sont tellement prises à la gorge que les conditions de ventes sont très avantageuses. Un étalement très doux du crédit, autofinancé par la machine. Avec maintenance, ligne de téléphone pour que les clients puissent joindre une centrale en cas de panne au lieu de casser le distributeur…
C’est énormément plus intéressant d’acheter du neuf que de l’occasion, sans aucun service.

– L’argent en cash est de la trésorerie immédiate, en fond de roulement.
Les paiements, même électroniques, sont faits avant même de prendre la nourriture.
… qui par contre elle peut être payée à trois mois à la centrale d’achat.
Ce qui laisse une très bonne marge pour tout.

Honnêtement, je crois qu’un distributeur automatique redevient un vraiment bon plan.

 

Tenez, avant de finir, un cadeau. Finalement je ne me servirai pas pour moi-même de cette idée, ma santé ne me permet plus de longues sorties.

Vous avez vu les files d’attentes hallucinantes dans les fêtes, les concerts, les évènements en plein air de tout l’été ?
C’est insupportable.
Des fois un quart d’heure dans la foule sous le soleil pour arriver jusqu’à la serveuse et avoir un verre.

De l’argent qui coule à flot, mais le personnel ne suit pas. Compter la monnaie prend mille ans, parler aux gens, tout ça.
Avec des distributeurs automatiques, tout est fait très vite. Pas de blabla. Les gens comptent eux-mêmes. Ca distribue et encaisse à la chaine.

Donc voilà, l’idée en or est de mettre deux ou quatre distributeurs automatiques de boissons et de nourriture sur une remorque de voiture, et profiter des concerts partout dans la région pendant que les clients payent d’eux-mêmes et travaillent d’eux-mêmes, font tout d’eux-mêmes, sans leur verser de charges salariales :
Ils comptent la monnaie, se servent, se font engueuler eux-mêmes par les gens derrière si ils trainent trop, tout ça.
Le bonheur…

Remorque de voiture tres stable avec 4 roues

Imaginez. Deux distributeurs réfrigérés. Un groupe électrogène, une énorme glacière pour re-remplir pendant toute la fête.

Avec un coffrage blindé et une puce GPS si en dehors des évènements, vous laissez la remorque sur un rond-point, ou tout le reste de l’année en dehors de la belle saison.

Pour les fêtes, un détail important à savoir, est qu’un distributeur automatique ne peut pas contenir d’alcool, pour ne pas vendre sans contrôle à des mineurs.
Mais toutes les autres boissons, c’est le jackpot.

Voilà, c’est cadeau.

Repassez de temps en temps. Vous n’aurez même pas à voler les idées, ici on les partage gratuitement avec tout le monde.
Nous sommes tous liés.
Si tout le monde est au chômage et que toutes les activités s’arrêtent, on est tous plus mal.
Si plein de choses redémarrent, tout ira de mieux en mieux pour toutes nos familles.
Servez-vous.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr