Tag Archive for construire

Proverbe, La perle est sans valeur…

« La perle est sans valeur dans sa propre coquille ».

 

Huitres sauvages sur un rocher a maree basse

Collection de bagues de creaateurs de bijoux de luxe

Ce que vous ne pouvez pas construire avec des palettes

Je vois dans les statistiques d’arrivées que beaucoup croient pouvoir faire des cabanons, des garages, des chalets, des parquets… en planches de palettes. Alors autant vous éviter de suite de perdre votre temps : le bois de palette est trop fragile pour faire de grosses structures. Ca ne dure pas longtemps.
Moi aussi, j’ai cru à tort que je pouvais faire un poulailler, je comptais même vous faire un bel article là dessus avec plein de photos, des plans… que finalement je n’ai jamais publié.

Fabrication d'un grand poulailler

En seulement quelques mois dehors on voit que les palettes ne conviennent absolument pas aux grosses constructions, qui restent dehors.
Avec la pluie qui ramollit le bois ou le fait moisir, la morsure du soleil qui change sa couleur, la force du vent qui casse, tord ou décloute, c’est un carnage.

Heureusement que j’ai eu la chance de voir ça près de chez moi avant de fabriquer en dur mon projet de grosse clôture :

Une grande cloture en planche de boisUne belle grosse clôture en planche, tout autour d’une maison, avec du bois beaucoup plus solide que ce que je comptais utiliser.

La cloture est toute cassee

Les panneaux sont désolidarisés. Les supports cassés ou déformés.
La prise au vent est énorme.

Etageres en palettes

Le bois de palette (jetable) souffre énormément plus vite que le bois du commerce vendu pour rester dehors, au soleil, au vent…
Les planches commencent à se déformer au bout de seulement quelques mois.

Etagere a semis
J’utilise des étagères en bois de palettes, dehors, en plein air, sans protection, sur lesquelles je range mes pots vides, les sacs de terreau, et surtout les semis et les petites plantes en pots pas trop lourds.
Ca permet d’avoir plusieurs étages de cultures et de rangements sur une très petite place au sol.

Une grande surface cultivable sur plusieurs hauteurs dans un mouchoir de poche
… mais les plantes sont arrosées au moins deux fois par semaine et le bois de palette n’aime pas. Tout se déforme en quelques mois.
Sous les pots un peu lourds, il suffit de trois jours pluvieux pour que le milieu des étagères s’enfonce de 15 centimètres. Un carnage.

Ces étagères gratuites en bois de récup ont difficilement une espérance de vie d’environ deux ans, et si on n’y met pas des pots lourds.

Si vous avez une cheminée ou un poêle, il suffit de quelques coups de scie pour les transformer en bois de chauffage gratuit, donc il n’y a pas de gaspillage et ça reste globalement intéressant.

Palettes sciees pour le feu

Par contre, si vous comptiez faire un joli chalet économique, sans bois cher prévu pour être durable, c’est une super mauvaise idée.
Le vent va faire un carnage. Ainsi que la pluie, l’humidité…

Même les étagères que je renforce en doublant les planches de structure se déforment ou se déclouent partiellement en un peu plus d’un an.
C’est un massacre.

Renfort de la structure

Ce bois fragile n’est absolument pas prévu pour construire de grandes choses, à laisser en plein air. Ou alors du jetable.

Mon banc de musculation, dehors aussi, en plein air, été comme hiver sous les intempéries, est posé sur une large palette qui doit être remplacée environ tous les deux ans, sinon je passe à travers quand mon poids s’ajoute à celui des haltères.

Augmenter le nombre de clou pour la solidite de l ensemble

Donc, pour ceux qui croient pouvoir faire un parquet pour leur garage, ce n’est même pas la peine d’y penser.
Il faudrait croiser deux ou trois épaisseurs de planches.

Et c’est un bois qui ne dure pas, donc si le plancher est dehors, il faudrait traiter toutes les épaisseurs et du coup financièrement ce n’est pas une bonne opération.
Donc pour un plancher dehors, considérez là aussi que c’est de la construction jetable, qui dure quelques années.

Stock de planches gratuites en palettes recyclees

A propos de traitement, je repense à une belle connerie que j’ai faite quand j’ai commencé à construire un poulailler.

Traitement du bois… ou plutôt, le problème est qu’il était déjà bien avancé, avant que je ne le traite.

Plutôt que d’avoir des surfaces plates, faciles à manipuler, retourner, pour étaler le produit confortablement au pinceau partout, j’avais déjà renforcé la structure, avec des planches pour empêcher que les pattes des cocottes ne traversent, avec des couches écartées destinées à accueillir un isolant, puisque un hiver ici la température est descendue à -26 pendant 4 jours. Le sol a même tellement gelé en profondeur que la canalisation d’arrivée d’eau est restée bouchée presque deux semaines.
Donc, j’ai pensé qu’une structure avec deux parois, une couche d’isolant, c’était ce qu’il fallait faire.

… et passer le produit dans une structure déjà enchevêtrée, ça a été long, laborieux, pas confortable, et un vrai travail complètement dégueulasse, avec plein de zones non couvertes, pas du tout protégées des infiltrations de déjections de poules.

Bref, le prochain poulailler que j’essaie de monter sera un petit modèle, à un seul niveau, et je traiterai confortablement les panneaux posés sur une table, avant de les assembler.

Planches de palettes demontees posees sur une table de jardin en bois de recup gratuitLes petites structures semblent très bien résister quelques années. On peut facilement faire des jardinières, un composteur, des petites barrières simples et ajourées,
une niche de chien.
Même une cabane pour les gosses. Mais en dimension gros jouet.

Il ne faut rien faire de grand, de « pour adulte », si ça doit rester dehors.
Il ne faut vraiment pas perdre de temps à construire un chalet ou un garage avec du mauvais bois de palettes jetables.
Ou peut être pour réduire le coût global de construction en se servant des palettes pour les parois intérieures, mais surtout pas dehors.

C’est vrai qu’on peut faire des objets magnifiques, confortables, durables, avec des palettes, mais à condition qu’ils soient gardés à l’intérieur, au sec, comme n’importe quel meuble.
Ca sera le sujet d’un prochain article.
A suivre…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Citation, Gilbert Cesbron, Que ce monde soit absurde…

« Que ce monde soit absurde, c’est l’affaire des philosophes et des humanistes. Mais qu’il soit injuste, c’est notre affaire à tous. »

Gilbert Cesbron,
Ecrivain français. 1913 – 1979.

Gilbert Cesbron