Tag Archive for construire

Citation, Fabrice Grinda, Ce que vous rêvez de faire…

« Quoique vous puissiez faire ou rêvez de faire, commencez-le. »

Fabrice Grinda.

 

Si une mosquée se construisait près de chez moi…

Cette nuit j’ai fait un rêve amusant, qui pourrait vous être utile.

Au bout de ma rue, le terrain où une villa est en train de se construire était finalement une mosquée, avec sa tour, ses haut-parleurs pour l’appel à la prière et tout et tout.

Bien que j’en ai la possibilité, les capacités, la volonté, dans ce rêve je ne brûlais pas les bulldozers pour empêcher le chantier, ni toutes les voitures personnelles des travailleurs, avec quelques cagettes déposées sous les pneus puis allumées simplement avec un briquet.
Je n’utilisais même pas mes énormes bouteilles de gaz pour souffler définitivement toute la structure quand elle aura commencée à être bien montée, pour un effet de découragement maximum chez l’ennemi, qui voit tout ses efforts partir en confettis.

Non, là, dans ce rêve, je jouais au con.
J’employais les méthodes des crétins condamnés à 6 mois de prison par des « juges » (non-élus qui ne rendent pas la justice mais vomissent des jugements) pour avoir déposé de nuit une tête de cochon sur un chantier de construction de mosquée. Si si. Sans déconner. Dans ce rêve je ne laissais pas s’exprimer ma violence.

Donc, chaque fois qu’une occasion se présentait, j’allais visiblement déposer mes emballages de tranches de jambon, mes pots de rillettes vides, mes étiquettes de saucisson… sur les bulldozers devant tout le monde, agrafés sur les portes, bien au centre, sans arme, sans violence, en marchant tranquillement.

Et quand des « policiers » interviennent enfin pour faire cesser cet horrible acte de terrorisme incompatible avec le vivre-ensemble des doux musulmans d’amour et de paix pour lesquels votre gouvernement veut encore doubler le nombre de mosquées,
dans ce rêve j’ai simplement noté les noms des policiers. Puis plus tard sur internet, j’ai cherché leur adresse personnelle, la liste de leurs biens, les choses qu’ils aiment le plus…

Pareil avec le procureur, le « juge », les avocats d’associations « antiracistes » (racistes anti-français), les « journalistes » de désinformation massive, ceux qui possèdent les médias…
Sans oublier l’adresse personnelle du maire islamo-socialiste ayant autorisé la construction d’une nouvelle mosquée permettant la radicalisation des musulmans pour les transformer par milliers en djihadistes coupeurs de têtes ou en terroristes.
Les noms et coordonnées de tous les membres du conseil municipal.
Les noms des architectes, des entrepreneurs traitres…

Juste ça. Noter tous les noms sans exception sur un papier.
Pas de violence, pas de défense.
Juste noter tous les noms. Pour les diffuser sur internet. Un petit copié collé simple, en quelques secondes, sur les murs facebook des groupes nationalistes déjà constitués de milliers de patriotes déterminés qui attendent une occasion d’agir.

Et en deux jours à peine je me retrouvais avec une liste de plus de 250 noms et adresses de personnes bientôt mortes, dès le début de la guerre civile de remplacement de population qu’ils organisent.

Une liste de personnes sur lesquelles on ne pourra pas compter, qui poignardent dans le dos, qui s’acharnent massivement sur les gens qui ne pensent pas comme eux.

Pas de violence de ma part. Même pas de défense. Juste noter qui a fait quoi. Pour informer sur leur nature et dans quel camp ils sont.

Pas besoin de moyens gigantesques quand on sait enfin qui est responsable, et qu’il suffit de neutraliser.

Emballage de jambon de Paris le superieurAlexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Citation, Raoul Follereau, S’il donne chaque jour son coup de pioche…

« Un homme même seul au départ, s’il donne chaque jour son coup de pioche dans la même direction, sans se laisser distraire ou détourner, si chaque jour il poursuit son effort, chaque jour, sans en manquer un seul, les yeux fixés sur une unique étoile, s’il donne chaque jour son coup de pioche, même si le terrain est de roc ou d’argile, il finit toujours par ouvrir un chemin… »

Raoul Follereau.
Ecrivain et journaliste français, 1903-1977.
Créateur d’une fondation de lutte contre la lèpre, la pauvreté et qui permet l’accès à l’éducation.

Logo