Tag Archive for commerce

L’île aux fleurs

L’Île aux fleurs (Ilha das Flores) est un court métrage brésilien écrit et réalisé par Jorge Furtado en 1989.

Pour ceux qui aiment le second degré et l’humour noir qui décape vraiment.
On voit par exemple une scène de quelques secondes sur les ju… oups… les gens dont il ne faut pas parler, une scène de quelques secondes pire que tout ce qu’à pu dire Dieudonné dans toute sa carrière.

La vidéo ne dure que 12 petites minutes.

Si vous la regardez avec un peu de recul, vous y verrez une superbe leçon de manipulation médiatique.
Exactement ce que tous les médias subventionnés par le système vous font tout le temps :

Prendre des éléments existants, qui semblent tous logiques ou évidents séparément,
(mais seulement séparément),
Avec de l’affectif fort, comme des familles et des gosses qui crèvent de faim, qui font la queue pour manger des ordures,
rajouter des éléments qui ancrent tout dans notre propre décor, comme une nana de type européen qui vend des parfums et fait ses courses dans une supérette,
il faut discrètement tout répéter plusieurs fois, mais pas immédiatement, laisser du temps entre chaque répétition,
et c’est tout.

Aussi simplement que ça, vous arrivez à imposer des idées, même totalement folles et aberrantes, par l’affectif, l’apparence de la logique, et la répétition.

Comme par exemple d’arriver à croire que la liberté est le problème de la plupart des humains et qu’avoir un maitre qui décide de tout pour vous, améliorerait vos vies.

C’est ce que je vous disais, et je vous le répète, c’est un bel exemple de ce que vos maitres qui possèdent les médias utilisent pour vous faire penser ce qu’ils veulent.

Extraordinaire, non ?

Ce petit film est un chef d’oeuvre.

Les combines de la grande distribution

Cette vidéo d’une petite heure est un des meilleurs-pires documents pour avoir en un clin d’oeil une bonne idée générale des vraies causes de la flambée des prix.

… Mais ce ne sont pas les seules raisons. Il faut aussi tenir compte des charges et impôts tellement délirants que les prix de vente finaux sont obligatoirement très élevés pour une très faible marge, et sans oublier la flambée des cours mondiaux sur la nourriture, les matières premières…

Ce reportage ne parle que de la grande distribution mais il va intéresser pratiquement tout le monde.
Nous sommes tous des consommateurs. Du bébé à l’hospice, quelque soit notre âge ou notre situation, nous sommes tous concernés par les pratiques frauduleuses entrainant une gigantesque hausse des prix.

Cette vidéo est aussi un document exceptionnel pour ceux qui veulent actuellement créer leur entreprise, leur usine, en reprendre une en faillite, devenir leur propre employeur,…
Vous verrez pourquoi à l’heure actuelle vous devez vous intéresser aux marchés parallèles, aux circuits courts, aux ventes directes…

Quelques extraits édifiants :

Des emballages affichant des promotions en grosses lettres rouges, jaunes, et couleurs fluos, mais dont le prix est 35% plus cher que les mêmes produits, de la même marque, mais sans l’affichage des promotions.
L’emballage ne tient pas compte du jour réel du début des promotions, ce qui arrange bien les affaires des commerces ;

Vous verrez que les bons de réductions sont détournés à 90% par les commerçants et ne profitent donc pratiquement pas aux consommateurs. Bien au contraire. Les industriels étant obligés de répercuter ces pratiques sur les prix ;
Vous verrez la combine du délotage. C’est à dire mettre un coup de cuter sur la feuille de plastique qui contient trois produits dont un gratuit, pour vendre les trois.
Un produit à vendre en plus, qui n’a rien coûté au magasin.
50% de vente de plus, sur le dos des fabricants, et donc encore et toujours des consommateurs ;

Vous verrez tous les frais exigés par les grandes enseignes pour mettre en rayon des produits.
La grande distribution ne prend aucun risque. Les rayons sont en fait en quelque sorte « loués » de façon dissimulée. Et les meilleures places des magasins sont plus chères.

Des services coûteux sont exigés aux fabricants, sous peine de ne plus les vendre, donc de faire chuter leur chiffre d’affaire de 20% du jour au lendemain.
Le paiement de droits d’entrées, toutes les rétro-commissions, les salaires payés injustement par d’autres, et même pour mettre en rayon les produits de leurs concurrents sans bien sûr en être informé.

Vous verrez les ententes illicites des grands groupes sur un prix de vente conseillé (obligatoire),

Vous verrez comment les naïfs qui ont créé leur petit commerce en rejoignant une centrale d’achat et un réseau de franchise se sont fait ARNAQUER.
Un réseau de franchise est sensé permettre à tous les membres de mutualiser les commandes, les achats, les investissements, pour faire baisser les coûts.
Quand vous vous apercevez que votre centrale d’achat vous vend beaucoup plus cher que les petits commerçants autour, on peut parler de fraude ou d’incompétence hallucinante des dirigeants, ou… même de complot.
Avoir fait couler les petits commerces pour prendre leur place. Puis quand il n’y a quasiment plus de concurrence, imposer ses prix à toute la population qui n’a plus le choix.

Un tiers des raisons de la flambée des prix sont exposées dans cette vidéo.

Changer le jour de fermeture pour réduire la concurrence

Je connais un magasin bio qui ouvre le lundi, parce que ses trois plus proches concurrents sont fermés ce jour là.
Il récupère leurs clients. C’est le jour où il fait le plus de ventes.

Et vous, avez-vous étudié les défauts de vos concurrents ?

Il est peut être temps d’y penser…