Tag Archive for chômage

Les vrais chiffres du chômage

Comme on pouvait s’y attendre, les chiffres du chômage en France ont encore été bidonnés, sauf un seul : 19e mois consécutif de hausse.
Moi qui n’aime pas les maths, j’arrive par un petit calcul de tête à presque 4 fois plus que le chiffre officiel, et pourtant je n’ai pas la prétention d’être meilleur que les hauts responsables des ministères. Je reconnais humblement que le calcul n’est pas du tout un de mes dons. Donc, il est évident qu’ils nous mentent comme des arracheurs de dents.

Après la révélation des faux chiffres, le ministère du Travail a déclaré dans la foulée que l’objectif de faire baisser le chômage serait la priorité du gouvernement pour 2013.
Ha…

Quand même. Enfin.
Si je me souviens bien, les priorités du gouvernement pour les 8 derniers mois étaient :

– le mariage homosexuel,
– l’augmentation de tous les impôts et de toutes les cotisations pour tous, sauf pour les étrangers entrés illégalement en violant nos lois qui eux sont récompensés en ayant à nouveau tous les soins gratuits, alors qu’un tiers des français n’a plus les moyens de se payer une mutuelle et ne se soigne plus,
– la baisse de toutes les dépenses publiques, des remboursements, du fonctionnement normal de l’état, sauf le budget de l’immigration qui a été augmenté,
– la création de places d’hébergement d’urgence pour les sans papiers en présence irrégulière,
– la taxe confiscatoire des plus values des créateurs d’entreprises qui ont réussi,
– la taxe de 75% sur les à peine 2000 français encore riches sur plus de 65 millions,
et le droit de vote des étrangers.

 

… donc on ne peut qu’être content que la lutte contre le chômage deviennent ENFIN une priorité du gouvernement.

Sauf que dans le communiqué, il n’est pas précisé si l’objectif est de faire baisser le chômage en France.

En décembre, le premier ministre jean marc ayrault et arnault montebourg, le ministre du redressement productif, ont accordé avec nos sous un gigantesque prêt de 100 millions d’euros au maroc pour financer les centres d’appel, les emplois détruits en France qui partent à l’étranger.
Oui oui, on ne rêve pas. Si vous connaissez la définition de Haute Trahison (crime d’extrême déloyauté d’un dirigeant envers son propre pays), c’est exactement ce qui vient de se passer.

Quelques jours plus tard, le président socialiste hollande était en algérie pour financer la construction d’une usine du constructeur français renault, qui détruit nos emplois ici pour les implanter là-bas. Il encourage les délocalisations de nos usines, des grandes marques nationales.

Bon, donc, peut être qu’ils vont enfin s’attaquer aux chômage en France.

Il y a du travail.

Bon, donc, pour avoir une idée plus juste des vrais chiffres du chômage :

Les chiffres officiels du nombre de chômeurs ne sont que la partie visible de l'iceberg.

Manipulation de masse en communiquant sur seulement quelques chiffres.

3.132.600 ?

… de la catégorie A seulement.

Autant dire que les chiffres officiels du nombre de chômeurs sont une sorte de tour de magie. Regardez ma main, abracadabra, ni vu ni connu, je t’embrouille, et hop ! j’ai fait disparaître presque tout le monde. C’est magique.

Déjà on élimine les 4 autres catégories de chercheurs d’emplois.

Ces chiffres officiels du nombre de chômeurs ne sont que la partie visible de l’iceberg. Ou plus exactement l’arbre qui essaie de cacher la forêt, si on ne regarde que du point de vue qu’ils veulent nous imposer.

Je vous montre clairement l’endroit où vous devez regarder pour ne rien voir de la triche

Immédiatement, rien qu’en additionnant les chiffres des seulement trois premières catégories, A B et C, c’est à dire les personnes qui n’ont pas un emploi à temps complet (et sans oublier les DOM TOM, pas comme lors des élections à l’UMP), on arrive à… presque,

5.000.000 ;

On rajoute les bénéficiaires du RSA et leurs conjoints, presque 2.500.000 ;

La poignée de centaines de milliers de gens actuellement en formation professionnelle avant de retourner au chômage ;

A ça, on peut rajouter les presque 250.000 SDF qui forcément ne sont dans aucune catégorie (mais pas tous les SDF sont français, c’est vrai) ;

On rajoute les presque 1.000.000 de retraités bien en dessous du seuil de pauvreté qui à 70 ans sont obligés de se lever à 2 heures du matin pour faire 75 kilomètres en voiture pour livrer des journaux ;

On rajoute les travailleurs handicapés extrêmement touchés par la difficulté d’accéder à un emploi, qui doivent se contenter d’une allocation merdique mais qui leur permet de ne pas grossir le chiffre des gens qui n’arrivent pas à avoir un emploi ;

 

… et hop ! plus que 3 millions cent !

On rajoute tous les écoeurés qui laissent courir, qui ne prennent même plus la peine de s’inscrire, les démotivés, les dépressifs ;

les anciens patrons dont la boite à coulé et qui n’ont droit à rien donc qui se foutent de la paperasse…

et tous ceux que j’oublie.

Plus presque 50.000 tous les mois rien que sur le chiffre officiel super bidon.

 

Des millions de chomeurs disparaissent des statistiques

Le chômage réel donc :

Environ 12 millions de français ne vivent pas décemment grâce à un emploi.

 

Mais le gouvernement a décidé qu’il fallait impérativement que l’on continue d’accueillir tous les ans 200.000 étrangers, et qu’on régularise 30.000 sans papiers qui sont entrés sur notre sol en violant nos lois.
C’est évident qu’on peut les accueillir !, on manque déjà tellement de main d’oeuvre en France. Pourquoi on n’en ferait pas rentrer plutôt directement 2 millions de plus par an, tant qu’on y est ?!

 

Bientôt, ça va casser.

Ca va faire mal.

Tout est pire que ce qu’ils essaient de vous faire croire.

 

Un mensonge pour atténuer les craintes, dans un bel emballage

Comme ça les chiffres ne font pas peur. (PS : Si tu ressembles à cette nana, tu peux utiliser cet email pour me draguer : se-preparer-aux-crises.fr@laposte.net. Si tu es rousse aussi.)

Des solutions il en existe. La première est de ne plus compter sur ces manipulateurs qui nous gouvernent (mal), et de commencer à ne compter que sur vous-même et votre famille.

De ne plus avoir à mendier un travail chez un patron qui reçoit 500 CV de gens désespérés dans la journée et qui peut se permettre de vous exploiter comme un esclave.

Regardez cet article : devenez producteur pour l’idée générale. Et appliquez-la dans les domaines où vous êtes bons.

Et ne négligez surtout pas le boum d’internet. La Fnac coule, Virgin agonise, les grosses boites ont déjà perdu 50% de leur chiffre d’affaire au profit des web-entrepreneurs.

Le commerce change de forme et se dématérialise. Tout devient plus rapide sur internet.

Il y a de l’argent à faire, maintenant, si vous ne trainez pas. Quand les français seront au même niveau que les grecs, les espagnols, les portugais, les italiens qui ne peuvent même plus chauffer les écoles, il ne sera plus temps.

 

J’applique sur moi tout ce dont je parle dans le site, donc vous pouvez vous inspirer de mes réussites et de mes flops.
En plus de la préparation d’une micro-entreprise pour vendre localement des semis (donc un secteur qui ne craint aucune IEM), je suis en pleine création d’une grosse dizaine de sites internet spécialisés. Bientôt je vous dirai comment éviter de vous planter.

Déjà, une bonne chose à faire est de ne pas parler du racisme anti-blancs, ça vous évitera des dépenses judiciaires même si vous ne dites rien que la vérité.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Toutes les grosses entreprises françaises coulent ou délocalisent dans un pays moins cher

Encore 1430 emplois liquidés d’un coup.  Cette fois c’est sur le site d’Alcatel-Lucent.
Avec cette europe, travailler pour une grosse entreprise en France, ça ressemble à ça :

  • PSA : 8.000 postes supprimés. Fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois prévue pour avant 2014 ;
  • Carrefour : 533 postes administratifs liquidés par un plan de départs volontaires ;
  • Air France : 5.122 suppressions de postes sont prévues dans la maison mère d’ici à fin 2013 ET les filiales vont également supprimer des emplois ;
  • SNCM: un tiers de son effectif, soit 800 emplois bientôt détruits ;
  • Novatrans: 147 salariés n’ont pas été repris ;
  • Honeywell: fermeture de l’usine de Condé-sur-Noireau, 325 salariés.
  • Dexia: 312 postes supprimés ;
  • Banque de France: 1.700 à 2.100 suppressions de postes prévues avant 2020 ;
  • Crédit Agricole: 850 postes supprimés ;
  • BNP Paribas: 373 emplois supprimés ;
  • Société Générale: 880 emplois supprimés
  • ArcelorMittal : fermeture définitive des hauts fourneaux de Florange, 629 emplois ;
  • Petroplus : liquidation de la raffinerie à Petit-Couronne, 470 salariés.
  • LyondellBasell: les 370 salariés de la raffinerie à Berre-L’Etang vont bientôt grossir les rangs des chômeurs ;
  • EON : 215 postes bientôt supprimés d’ici à 2015 dans 4 centrales à charbon françaises ;
  • Areva : chaque année, il est prévu de supprimer entre 200 et 250 postes par des départs naturels ;
  • Rio Tinto: bientôt les 600 salariés du site de Saint-Jean-de-Maurienne seront jetés comme des [Biiiiiiip] ;
  • SFR: un plan de départs volontaires est prévu pour dans deux ou trois semaines ;
  • Technicolor : 350 chômeurs dans la liquidation du site d’Angers ;
  • Sanofi : 914 suppressions de postes avant 2015 ;

Ca ne s’arrête plus.

Et il s’agit là seulement des plus grosses entreprises, celles qui liquident tellement de monde en une seule fois que ça intéresse les médias pour faire du spectaculaire. Toutes les petites et moyennes entreprises, énormément plus nombreuses, qui ferment ou qui ont déjà mis la clé sous la porte ne sont pas comptabilisées.

L’emploi en France va énormément plus mal que ce qui est annoncé.

L’europe délocalise nos outils de productions dans des pays où la main d’oeuvre est beaucoup moins chère. Mais ce n’est pas le seul problème. Si les voitures asiatiques sont vendues des milliers d’euros de moins que les européenes, est-ce surprenant que PSA supprime d’un coup 8000 emplois ?

Maintenant même les entreprises d’état comme la SNCF délocalisent ses emplois tertiaires à l’étranger.

Voir une vidéo pleine de joie et de visages rayonnants sur iTélé, là.

 

Hier, hollande a osé annoncé fièrement à la presse que le pire était derrière nous, que la crise est bientôt terminée.

Je n’ai pas le droit d’insulter ce gros [Biiiiiiip] de sale [Biiiiiiip] de [Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip][Biiiiiiiiiip] sans risquer une belle amende et comme je suis comme tous les français qu’il étrangle, je n’ai plus les moyens de me le permettre.

Je vais juste aller planter des aiguilles dans une poupée vaudou à son effigie pour lui provoquer une crise d’hémorroïdes. Ca va nous changer de la crise financière. Et au moins ça, ça va me faire rire, parce que l’actualité s’assombrit toujours plus.

Bon, on en revient juste un instant à son annonce lamentable d’il y a deux jours.
La crise économique ne risque pas d’être terminée, puisqu’il n’a absolument rien fait pour protéger des emplois, empêcher les délocalisations, réduire le coût du travail,…
et la reprise d’activité est impossible puisque toutes les usines sont vendues en pièces détachées au prix du matériel d’occasion ou des ordures.

Avec 5 millions de sans emplois, donc avec un manque énorme de chefs d’entreprises susceptibles d’engager, une chose est évidente :
Si vous voulez un bon job, à vous de prendre les choses en main. Créez votre activité au lieu de subir la crise.

Par exemple, je suis sûr que quelqu’un qui oserait fabriquer des poupées vaudou à l’effigie d’hollande et de tout son gouvernement de l’impuissance socialiste ferait fortune en 2 mois.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr