Tag Archive for Bruxelles

Citation, Paracelse, La dose fait le poison…

« Tout est poison et rien n’est sans poison; la dose seule fait que quelque chose n’est pas un poison. »
Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim,
dit « Paracelse ».
1494 – 1541.
Chimiste et médecin Suisse très en avance sur son époque. Il rejetait les certitudes fanatiques de ses collègues basées sur d’anciennes croyances pour se concentrer sur le faits.
Il fut un des pères de la toxicologie, un des premiers s’intéresser aux maladies professionnelles dont les causes étaient incompréhensibles pour ses pairs.
Il créa la balnéothérapie, etc etc etc…
« Je préfère les sentiers et les routes aux universités où l’on n’apprend rien !. »
« Je n’ai pas l’intention de me nourrir d’embrassades amicales. .. Ce qu’il faut, c’est badigeonner la gueule du galeux !. »
Trois doses d aspartam cancerigene
« Ce qui est une nourriture pour l’un, est un poison pour l’autre. »

Derniers électrochocs avant la mort de l’euro

Derniers électrochocs aujourd’hui avant l’annonce prochaine de la mort de l’euro.

L’euro doit encore être sauvé. Pourtant c’était annoncé comme une monnaie viable et forte, de confiance. C’est pour ça qu’on l’a eu, non ?

Tous les sauvetages précédents ayant échoué, la banque centrale européenne (BCE) sort la dernière carte :
Alors qu’elle n’a pas été crée pour ça, que ce n’est pas sa fonction, elle improvise le rachat de dettes publiques des pays européens entrainés dans la mort par celle de l’euro.

Une somme complètement délirante de 60 MILLIARDS D’EUROS va être investie CHAQUE MOIS.
(Je vous dis un secret mais ne le répétez pas :
Ca ne va pas lui coûter grand chose en vérité, puisqu’il s’agit de rien. De monnaie vide. Du vent. Une simple décision de « fabriquer » fictivement l’argent nécessaire. Pas d’effort, pas de travail, juste dire Abracadabra ! Ayez Confiance ! en imprimant plus de billets.
C’est magique. Rien devient 60 milliards tous les mois. C’est des trucs de banquiers. Pour eux ça ne s’appelle pas fabriquer de la fausse monnaie, c’est « légal ».
Mais shhhhut).

Et donc, là, les médias du système vous présentent ça comme une bonne chose.
Youpi ! les marchés financiers repartent.

Reve de bisounours
Tenez, je vous copie une ligne magnifique sur lemonde.fr :
« Les marchés financiers ont d’ailleurs accueilli favorablement cette annonce : les indices des bourses européennes ont grimpé d’un peu plus de 1 % en milieu d’après-midi. Et les taux d’emprunt de la France, de l’Espagne et de l’Italie ont atteint leurs plus bas niveaux historiques »…

C’est extra-ordinaire, non ?
Ca donne confiance.
Ceux qui n’y connaissent rien et qui regardent les médias croient qu’il y a une amélioration qui permet de faire de bonnes affaires.

Les pros comprennent plutôt :  !!! ! ! vendez vite tout ce que vous pouvez en urgence dans les semaines qui viennent avant que la manipulation ne soit révélée et que tous les naïfs s’aperçoivent de l’escroqueriiiie !!!! ! ! ! ! !

Et si les taux sont au plus bas niveau historique, c’est parce que même malgré l’artillerie très lourde employée par les escrocs qui vous gouvernent, les marchés obéissent à la loi de l’offre et de la demande.
Si personne ne veut acheter une chose, son prix baisse.

Si les plus riches n’investissent plus dans des placements purement financiers d’une zone dont la monnaie perd énormément de sa valeur, imprimée sur du vent, parce que les professionnels savent que c’est tellement risqué que c’est encore plus que stupide, carrément suicidaire,
le taux est forcément proche de zéro.

… donc, il faut trouver de nouveaux pigeons pour récupérer ce qui peut encore l’être.

D’où les campagnes de désin… pardon… d’information, sur tous les médias appartenant tous à des grands financiers.

Retenez que l’euro est sauvé, que vous pouvez avoir confiance.

Tout est toujours pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
Youpiiiii…

Bisounours pervers, drogués et tueurs

Une « loi » est passée, évidemment encore sans que les citoyens ne la votent ni n’en entendent parler. Ce n’était même pas en France. C’est pratique de créer les « lois » très loin des oreilles des français, à bruxelles.

L’escroquerie de Chypre étant un succès total (pas un seul voleur mort et même pas une seule poursuite judiciaire), le test a permis de vérifier qu’il était possible de bloquer tous les comptes d’un pays sans prévenir, et d’en voler une partie dans la plus totale impunité.
Incroyable.
Donc puisque ça marche, pourquoi se priver ?
Allez hop ! une « loi » pour permettre le blocage des comptes et leur pillage à l’échelle de toute l’europe. « Pour le bien général », évidemment. Comme toujours.

Et comme les voleurs seront à des milliers de kilomètres, vous ne pourrez pas les égorger ou les brûler vifs quand ils auront volé vos biens, en un clic.
Clic.

« Votre compte courant vient d’être débité de 10% pour la participation solidaire au sauvetage des pays endettés ».

« Votre Plan d’Epargne Logement vient d’être débité de 10% pour la participation solidaire au sauvetage des pays endettés ».

« Votre compte courant d’entreprise vient d’être débité de 10% pour la participation solidaire au sauvetage des pays endettés »

Vous avez perdu combien d’argent l’année dernière en plaçant votre argent sur un livret A ?
Vous avez fait le calcul ?
C’est rentable, hein ?

Je regretterais presque de ne pas en avoir, tiens…

Palette en pin

Au lieu de faire de la compta aujourd’hui, j’ai ramené une palette depuis le commerce du bout de la rue jusqu’à chez moi, en marchant tranquillement du côté baigné de soleil. C’était agréable.
Demain j’y mettrai quelques coups de scie pour me chauffer deux jours gratuitement, sans monnaie.
C’est fou ça. A notre époque on peut encore se chauffer sans passer par un compte bancaire en euro.
Halalaaaa… des fois je suis vraiment comme un homme des cavernes.

Chutes et miettes pour se chauffer

Ce soir je prépare mes semis pour ce weekend.
Une grosse vingtaine de variétés de tomates, salades, aubergines, poireaux, courgettes, plantes aromatiques…
à partir de quelques pincées de quelques centimes de graines prises dans des sachets d’un à trois euros, se conservant et s’utilisant plusieurs années.

Semis à l'intérieur de la maison, sur une table improvisée, dans des boites transparentes de croissants

A semer confortablement assis devant une table, dans les boites à gâteau en plastique transparent des bûches de Noël et des gâteaux des rois chrétiens, sauvées quelques mois de la poubelle.

Avec le terreau à semis, tout ça va peut être me coûter… 4 euros.

C’est une somme.

L’euro est une monnaie énorme, solide, forte, qui a beaucoup de valeur.
C’est ce que j’ai cru comprendre dans ce que les journalistes, les hauts fonctionnaires et les politiciens, disent aujourd’hui aux informations.

Comme je vais semer au moins quatre fois plus de graines que ce dont j’ai besoin, je vais distribuer des plants gratuitement aux gens que j’aime bien autour de moi. J’ai l’impression que ça va leur être utile cette année.
Quelques dizaines de kilos de fruits, légumes, aromates, tisanes, sans conservateurs, sans pesticides, sans traitements chimiques…

C’est quand même des cadeaux à quelques centimes.
Avec un euro aussi puissant qui vaut tellement, c’est presque comme recevoir des diamants tous les trois jours.

Petit saladier de tomates

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr