Tag Archive for astuce

Le moyen le plus facile et rapide pour suspendre des pots

Ce petit article peut intéresser énormément de monde autour de vous. Pas seulement ceux qui manquent de pouvoir d’achat maintenant que la crise s’est considérablement aggravée.
Les personnes aisées peuvent s’en inspirer comme base facile pour faire de la décoration, en intérieur ou en extérieur.
Dans des pots on peut planter autre chose que des légumes, comme par exemple des fleurs, mais aussi vos aromates préférés, ou des remèdes traditionnels…
Donc, cet article peut aussi intéresser ceux qui veulent se préparer à la faillite de la France après l’escroquerie des 70 milliards volés grâce à la Grèce, ou à la guerre contre les musulmans qui devient de plus en plus inévitable.

Dans une guerre il ne faut pas espérer continuer simplement à aller faire vos courses dans des magasins toujours plein, comme maintenant.
Ne pas sortir de chez soi, c’est une manière de ne pas se faire tirer dessus par les snipers, ou se prendre un obus de mortier sur une place de marché, comme à Sarajevo, une ville assiégée dans un pays qui n’existe même plus sur les cartes, détruit par l’invasion très massive de musulmans tueurs qui ont remplacé la population de souche.

Après des tas d’essais (dont beaucoup trop plutôt stupides pour faire pousser des plantes « à l’envers ») j’en reviens aux choses les plus simples, qui fonctionnent tout simplement.
Des plantes qui poussent normalement du bas vers le haut,
avec des racines dans de la terre,
dans un pot avec un fond plat, facile à déplacer et à poser n’importe où, pour toutes les manipulations et le transport.

Donc, des pots tout bêtes.
Ca marche.

On peut les suspendre de façon magnifique juste en attachant joliment des cordes colorées, en glissant des perles et tout le tralala. Pour ça je vous laisse chercher vous-mêmes sur le web.
Il faut des dizaines de mètres de ficelle par pot et des journées entières à sacrifier si vous voulez couvrir seulement un mur.

Pot suspendu deco d interieur en macrame de cordelette rose bonbon, barre

Ce que je vais vous montrer se fait à la chaine en trois grosses minutes par pot, avec moins de deux mètres de corde. C’est très économique en plus d’être super rapide.
… mais vous pouvez vous inspirer de la base pour ajouter de la fantaisie.
Juste alterner différentes couleurs et formes de pots avec quelques couleurs de ficelles, c’est joli aussi, surtout quand il y a des fruits et des fleurs.

Les pots ne doivent pas être trop lourds. Evitez la terre cuite pour cet usage.

La terre pèse déjà très lourd, encore plus quand elle est gorgée d’eau.
Donc pour ne pas abimer le mur ou le plafond, ne prenez que des pots en matériaux légers et ne contenant que quelques litres de terre.

…  mais pas trop petits pour ne pas être obligé d’arroser tous les jours, tout en ayant assez de nutriments dans le pot pour la plante.

Si vous avez de grands pots lourds, même en plastique mais gros, gardez-les bien posés au sol, pour cultiver de grandes plantes.

Mur de tomate

Sur mes photos les pots contiennent de jeunes plants de tomates.
Malgré la taille des plantes adultes, en petit pot suspendu, ça marche, mais la production est seulement environ du tiers de la production normale des mêmes plantes en pleine terre.
En cas de pénurie, c’est toujours ça de gagné.

Il n’y a pas besoin de tuteurs (en bambou c’est de 2 à 4,50 euros pièce à la jardinerie du coin de la rue). Pour les protéger des vents violents il suffit de replier les plantes et de les attacher aux ficelles.

Pots de tomates suspendus au dessus d une etagere remplie de pots de fraisiers

Sur 24 petits pots suspendus sur environ 5 mètres, j’ai 9 variétés différentes de tomates, de tailles différentes, couleurs différentes, saveurs différentes, ne donnant pas des fruits à la même époque, pour avoir une petite production permanente sur trois mois minimum.
Sous l’étagère au-dessous, 6 variétés de fraisiers et quelques fleurs de différentes couleurs, tailles et parfums pour attirer le plus possible de pollinisateurs.

Dans quelques mois, quand ces plants de tomates mourront, je planterai définitivement des fraisiers dans les pots. La taille est parfaite pour ces plantes.
En plus ça permet de cultiver et tailler sans avoir à se baisser ou se casser le dos.
Tout est à portée de main.
Il n’y a aucun effort à faire pour faire tourner les pots pour aller derrière.

Percer 4 trous facilement avec une perceuseIl vous faut de quoi faire 4 trous bien nets par pot.
Pas besoin de plus, c’est très stable. Les pots ne peuvent pas se renverser. En plus le vent ne fait pas beaucoup tourner les pots attachés de cette manière, donc les tiges sont raisonnablement protégées de la casse.

Si vous utilisez des pots en plastique, vous pouvez par exemple utiliser une perceuse avec un foret ordinaire à bois, ou un fer à souder, ou même une simple pointe en métal bien piquante. Il ne faut pas forcer pour ne pas risquer de casser ou fragiliser le pot.

L’eau d’arrosage sortira immédiatement par ces trous et sera perdue pour la plante, alors ne percez surtout pas trop bas.

Au-dessus il faut assez de plastique pour ne pas casser ou se déchirer avec le poids de la terre et de l’eau d’arrosage.
S’il y a beaucoup plus de plastique que nécessaire, que c’est solide, vous pourrez même superposer deux hauteurs de pots sur un seul clou ou crochet, donc encore doubler votre surface cultivable.
… surtout que les murs et le plafond sont normalement stériles, donc tout ce qui sort de ces pots ne devrait pas exister normalement. C’est que du bonheur.

Comment passer la ficelle correctement

Donc, 4 trous, à peu près à la même distance les uns des autres, autour du pot, comme un carré.

Une seule ficelle passe dans les 4 trous. Ca permet de pouvoir régler les niveaux instantanément sans batailler pour remettre les pots droits. Il suffit de faire coulisser la ficelle et les deux boucles auront toujours la bonne longueur des deux côtés du pot.

Un seul noeud ne suffit pasUn seul noeud ne suffira pas.

A chaque arrosage ou chaque pluie, les cordes naturelles vont gonfler puis se relâcher, et les cordes en fibres artificielles vont être lubrifiées par l’eau.
Le vent va faire bouger les pots et ça va être un carnage, pour le pot et ce qui peut se trouver en-dessous.

Donc, deux noeuds.

Au moins deux noeuds sont necessaires

Si la corde est un peu plus longue que le minimum nécessaire, vous pouvez régler facilement la hauteur avec juste un autre noeud.

Si la corde est coupée trop courte, c’est mort. Donc autant laisser un peu de marge par prudence, ce qui permettra aussi éventuellement par la suite d’accrocher les pots ailleurs, si les plantes ne se plaisent pas, ou que vous déménagez.

Un troisieme noeud pour le reglage precis de la longueur des boucles_GF

Avec cette manière de faire, la plus simple possible, où tous les pots sont indépendants des autres, vous pouvez changer la place des pots très facilement sans vous compliquer la vie.

Pour en superposer deux, il suffit de faire passer chaque boucle du pot du dessus dans la boucle juste au dessous.
Juste deux boucles à emboiter. Même valls devrait pouvoir le faire, et pourtant il a l’air totalement bon à rien.

Emboiter deux pots facilement en un clin d oeilEt c’est tout.

A vous les récoltes qui normalement ne devraient pas exister, sur des murs ou au plafond, sans avoir besoin de sortir de chez vous, sans produits chimiques, sans conservateurs, sans pesticides, sans OGM, sans emballages inutiles, gratuitement ou presque…

Mur de tomates, de fraisiers, de fleurs

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

« La semaine de 4 heures » (de travail)

« La semaine de 4 heures » de Tim Ferriss est un livre parmi les meilleures ventes.

Je ne l’ai pas lu.
Mais je vais quand même vous en parler !
Si si, sans déconner.

Non, en fait, seulement deux lignes. Je vais juste vous dire de regarder cette vidéo si vous avez 20 minutes. Les idées y sont très bien résumées sans avoir à dépenser un centime à l’acheter, ni le lire en entier.
(… mais je ne vous empêche pas de le lire, hein).

Je pensais à ce livre dont beaucoup de personnes m’ont parlé en bien, à cause d’une image vache vue sur la page facebook des « républicains ».
(Les anciens UMP avec 80 millions de dettes qui veulent gérer la France, croient qu’il suffit de changer de nom pour tout oublier).

plus un million de chomeurs depuis l election de hollande

Et donc, puisqu’il n’y a presque plus d’emplois en France,
qu’avec un taux réel de prélèvement autour de 80% ça ne motive pas pour travailler, faire l’esclave pour les gaspillages des franc-maçons,
vous pourriez être intéressés par les principes utilisés par ceux qui travaillent peu et bien sur internet.

Hop !
En 20 minutes de dessin animé sympa :

Travailler MOINS et gagner PLUS – Les 12 étapes CONCRÈTES

C’est marrant. Les fous de travail sont appelés des « Morts-vivants », ceux qui appliquent ses conseils libérateurs sont appelés « les nouveaux bienheureux ».

Il crée un langage valorisant et une nouvelle manière de voir le monde qui donne le sourire et de l’énergie, l’envie de bondir.

Quand vous aurez vu la vidéo, j’en rajoute une couche, en exemple concret, qui m’a pris une grosse minute à fabriquer.
Regardez la publicité Amazon ci-dessous (si votre navigateur ne bloque pas les pubs, sinon cliquez là pour comprendre, mais c’est moins bien) :

Explication :
Le blog Se-Preparer-Aux-Crises.fr a quasiment tous les jours entre 2 000 et 4 000 visiteurs, dont 18,5% d’habitués qui ont de grandes chances de cliquer au moins une fois pour bien comprendre ce dont je parle et s’inspirer de l’idée pour eux-mêmes,
et 81,5% de nouveaux visiteurs dont seulement quelques % vont cliquer.

Les liens contiennent mon identifiant de partenaire d’Amazon.

L’astuce est dans les conditions d’affiliation d’Amazon, le meilleur site de vente en ligne en France.
Même si les visiteurs ne font que regarder, sans acheter le livre en papier ou l’eBook ou le Kindle de Tim Ferriss, Amazon a enregistré la provenance du visiteur.
Si dans les semaines qui suivent, la personne retourne sur Amazon pour acheter quelque chose, j’aurai ma petite commission (quelques dizaines de centimes le plus souvent) pour me récompenser d’avoir fait connaitre le site, d’avoir permis une transaction.

Et justement, ce qu’il y a de bien, c’est qu’Amazon ne fait pas que des livres, mais presque tout ce qui se vend, donc les chances d’avoir une commission sont plutôt élevées, par rapport à beaucoup d’autres programmes publicitaires.

Vous constatez que pour la pub ou même carrément dans l’article, le livre dont je parle sur seulement 2 lignes et que je n’ai même pas lu, est clairement un prétexte pour me lancer sur un sujet que je connais bien.

Cet article m’a pris 15 minutes de réflexion dans la salle de bain, sous la douche, et moins de 25 minutes devant mon bureau à rédiger, lier, illustrer, relire, corriger, publier…
Il devrait rester en ligne plusieurs années.
C’est un investissement en temps presque négligeable, qui devrait être rentabilisé plutôt vite, et qui est un prétexte pour avoir toujours plus de mots clés sur ce site, pour attirer toujours plus de monde.

Voilà.

Servez-vous.
Tout ce que je publie sur internet est copiable et modifiable gratuitement par n’importe qui.
Sur cette page ou n’importe quelles autres, tout ce qui vous est utile, servez-vous.
C’est fait pour.
On est tous dans le même bateau qui coule.*

* (pour le moment, mais comme nous sommes de plus en plus nombreux, que je rassemble de plus en plus de monde grâce aux mots clés contenus dans mes pages, nous allons bientôt prendre le pouvoir et neutraliser tous ceux qui nous nuisent, mais shhhut, c’est un secret. valls nous regarde).

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Couper du bois plus facilement

On est des millions à en avoir plus que marre des « lois » complètement stupides de ce gouvernement de clowns nuisibles. Leur interdiction de se chauffer au bois, c’est inacceptable.

Donc, puisque on n’est pas près de s’arrêter de couper du bois, voici quelques vidéos qui devraient vous donner des idées pour vous simplifier la vie : moins d’efforts, énormément moins de temps investi, plus de confort, des économies…
mieux que toutes les taxes écologiques réunies imposées par les politiciens, qui ne nous apportent absolument rien, juste plus de dépenses.

Mieux que les chevalets en X, voici un petit bricolage très facile, qui peut être fait en moins de deux heures, même avec du bois de palettes récupérées gratuitement aux bords des routes. Ca va très vite puisque les bûches sont coupées 10 par 10 :

Le même principe avec d’autres matériaux :

Là vous voyez que celui qui coupe ne se penche que quelques secondes, ce qui est beaucoup moins usant pour le dos.
Mais mettre le support de bois 15 centimètres plus haut aurait permis de ne jamais avoir besoin de se plier le dos.

Sur la prochaine vidéo vous allez voir un bricolage extraordinaire. On ne manipule pas la tronçonneuse, on ne porte pas son poids, on limite considérablement la fatigue et les risques de maladresse.
Elle est fixée sur un support très solide. La gâchette est reliée à un système simple qui lance le moteur quand une bûche est en place.
Et surtout, il n’y a pas de corvée de ramassage de bois, pas besoin de se baisser des dizaines de fois, puisque tout tombe directement dans une brouette.
C’est fantastique !


Je pensais que c’était ce qu’il y a de mieux, jusqu’à ce que je vois un peu partout sur internet depuis quelques jours cette vidéo :

Une bétonnière recyclée très intelligemment.

On évite tous les problèmes des tronçonneuses, comme par exemple la chaine qui saute, qui fait qu’on passe plus de temps à retendre qu’à travailler.

Pour ceux qui n’ont pas de moyens ou pour ceux qui aiment utiliser une grosse hache pour éclater plein de trucs,
ou qui ont besoin de se défouler parce qu’ils en ont marre de ces putains de socialistes toujours en train de nous casser les couilles et qui méritent des coups de hache dans toutes leurs putains de sales gueules de gros cons, il y a cette méthode pour fendre rapidement des bûches avec un pneu :

Avec les bons gestes, un peu de savoir faire, ou quelques astuces, on voit qu’il n’est pas nécessaire de claquer 3000 euros de fioul pour se chauffer.

Le bûcheron de la vidéo suivante utilise un peu le même principe que le pneu (garder les morceaux à la même place comme une bûche entière) mais avec un système très léger et adaptable de chaine avec un élastique puissant.
Avec deux sandows ordinaires on arrive au même résultat :

Pour le moment je ne retrouve pas la vidéo qui montre comment éclater des bûches en quelques secondes en utilisant le côté plat de la hache, alors je vais vous montrer ce que ça donne pour presque tout le monde qui ne connait pas le principe :

Pour travailler très vite, l’astuce est de ne pas perdre du temps à décrocher la hache à chaque fois. Ce qui est aussi de la fatigue. Et moins d’efficacité, puisque on retient les coups pour ne pas enfoncer trop profondément et ne plus pouvoir retirer la hache.
Donc c’est justement le contraire qu’il faut faire : Taper comme un gros bourrin, que la hache soit solidement coincée dans la bûche. Woui woui.
Et là, plutôt que de la retirer, on soulève la hache avec la bûche coincée, on retourne la hache pour frapper avec le côté plat sur un support dur, la buche au-dessus.
Au choc, le poids de la bûche l’entraine encore plus profondément et la fait éclater.

C’est plutôt pour les hommes un peu sportifs, puisque on ajoute le poids de la bûche à celui de la hache, mais ça permet de fendre en quelques secondes.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr