Tag Archive for arrestation arbitraire

Haute trahison : la chronologie des faits…

A l’occasion du défilé du 14 juillet 2015, même plusieurs chaines de télévision obéissantes à la dictature anti-française on très brièvement parlé de sondages plutôt confidentiels dans leur journaux d’information (de désinformation le plus souvent).
Les trois quarts des français pensaient déjà qu’un coup d’Etat était possible contre ce gouvernement de fanatiques criminels.
Plus de la moitié des français ne s’opposerait pas à un coup d’Etat militaire.

Peu de temps après, les socialistes aident activement l’entrée massive de « migrants » illégaux et leur installation sur notre sol.
Le peuple qui commence à ne presque plus rien avoir voit d’un mauvais oeil l’afflux de centaines de milliers de musulmans haineux de l’occident, analphabètes, extrémistes, incapables de travailler (dans un pays où l’on a déjà presque 10 millions de français exclus du marché du travail), et même tout simplement incapables de s’intégrer. Ils veulent seulement imposer ici les coutumes et le mode de vie qui les ont poussés à tous s’enfuir de chez eux comme des lopettes en abandonnant sans défense femmes et enfants.

Pour manipuler les masses, tous les médias subventionnés tournent en boucle pendant une grosse semaine sur un gosse mort en traversant la mer. Les politicards et tous les « journalistes » nous culpabilisent. Tous les biens pensants de l’islamisation nous font la morale et nous harcèlent de « on doit » être généreux avec ceux qui n’ont plus rien.
En vérité le pauvre gosse est mort parce que son musulman de père avait voulu venir se faire soigner gratuitement les dents en europe. Il n’était pas un citoyen d’un pays en guerre. Aucun média n’en a parlé.

En novembre les attentats les plus sanglants de l’histoire de France font plus de 130 morts et environ 360 blessés.
Curieusement les troupes d’élite anti-terroristes ont mis environ 4 heures pour enfin intervenir, comme si quelqu’un en haut lieu faisait trainer les choses pour qu’il y ait le maximum de victimes.
Un terroriste sur deux est arrivé sur notre sol en prétendant être un gentil « migrant » inoffensif, évidemment.

Mise en place de l’état d’urgence, pour accélérer le fonctionnement de la justice. Des milliers d’arrestations et de fouilles illégales. Une seule mise en examen pour terrorisme.
En fait, la cible semble encore et toujours être ceux qui informent notre population sur les actes des politiciens et de leurs troupes musulmanes.
Promulgation de « lois » liberticides pour surveiller et ficher absolument tous les français.

Même des officiers supérieurs de l’armée commencent à sortir de leur silence obligatoire et dénoncer les actes contre le peuple français.

Des étrangers entrés illégalement sur notre sol sont logés dans les plus beaux châteaux de France. Les hôtels à 150 euros la nuit n’arrivent plus à contenir le flux migratoire. Parallèlement, plus d’un million de français vit dans des conditions catastrophiques, insalubres, quand il ne sont pas simplement déjà à la rue.

Début janvier, en secret, les « lois » européennes permettant aux banques en faillite de VOLER l’argent des comptes des clients, sont mises en place.
Il semblerait qu’une des priorités de l’état d’urgence soit de permettre la confiscation des biens du peuple français.

L’étranger franc-maçon valls annonce que l’état d’urgence devient permanent.

Les cérémonies de commémoration des attentats islamistes d’un an plus tôt n’attirent plus personne. Les millions de « charlies » ont bien vu que le gouvernement n’a absolument rien fait pour empêcher de nouveaux attentats. Même les artistes présents ont dû être payés pour chanter.
Les politiciens sont seuls avec les médias et les parasites qui vivent de « l’aide » aux envahisseurs.

A Calais les émeutes de gentils migrants pacifiques sont presque quotidiennes. Des objets de dizaines de kilos sont jetés du haut des ponts sur les camionneurs. Des voitures sont détruites par dizaines. Les policiers aussi sont souvent blessés par dizaine presque chaque nuit. C’est l’enfer. Ceux qui ne sont pas blessés choppent la gale et risquent une infection par une autre maladie grave. Un nombre hallucinant de migrant ayant la tuberculose, le sida, la syphilis ou d’autres maladies éradiquées depuis longtemps du continent européen.
Le préfet interdit systématiquement les manifestations des citoyens calaisiens victimes de l’invasion migratoire. Le même préfet donne trop souvent l’ordre de reculer aux policiers lors des éclats de violence des antifas, no-borders, communistes et autres extrémistes qui veulent toujours plus de soldats musulmans sur notre sol.
Les médias filment une famille attaquée par des dizaines de migrants armés de barres de fer, dont on voit certaines être jetées vers eux. Un homme sort un fusil (en plastique) pour protéger sa famille. La police qui n’était pas là pendant l’émeute vient l’embarquer pour le mettre en examen.

En secret, trois blindés de transport de troupes sont envoyés à Calais. Le même genre de véhicule que l’ONU employait pour protéger la population en ex-Yougoslavie quand les musulmans ont tué tout le monde.
Les pompiers ne peuvent plus intervenir dans le camps de migrants. Les chrétiens sont menacés, poignardés, parfois il y a même des coups de feu.
Dans le camp les trafics en tout genre ont l’impunité totale. Il y a même des boutiques et des restaurants, sans taxes ni impôts. La police traitre laisse grandir les choses.

Des centaines d’entreprises et exploitations françaises ferment toutes les semaines. Le gouvernement ne fait rien de rien de rien, sauf des mesures pour encore et toujours tout empirer, comme la fermeture des échanges commerciaux avec la Russie un an plus tôt, qui a détruit des dizaines de milliers d’emplois en France.

Des bâtiments préfabriqués flambants neufs sont installés pour loger gratuitement les envahisseurs illégaux de la jungle de Calais.

Le gouvernement et les médias annoncent un plan de lutte contre les sites et auteurs parlants des théories de complots. Un site internet officiel est même créé pour ridiculiser les conspis. Sauf que c’est l’effet inverse qui se produit. Si un gouvernement qui n’inspire plus aucune confiance veut faire taire ceux qui recueillent et croisent les données, c’est probablement que ces gens font peur aux traitres.
Un français sur quatre croit en au moins une théorie d’un complot contre notre peuple.

A Calais le préfet interdit encore et toujours une manifestation nationaliste anti-envahisseurs musulmans. Cette fois le mouvement Pegida annonce qu’il ne cédera plus aux abus des hauts fonctionnaires traitres et maintient sa manifestation.
Un ancien général se joint à la manifestation interdite, ce qui enflamme les réseaux sociaux nationalistes.
La police arrête le vieux général dès qu’il prend la parole et gaze ou matraque les manifestants. Il attend deux jours en cage son procès en comparution immédiate.
Le lundi matin on apprend qu’il aurait fait un malaise et que son procès serait reporté de quelques mois. Bien pratique pour ne pas punir un complice.
En fait le vieux général était un serviteur zélé des gouvernements socialistes et francs-maçons. Malgré son prétendu malaise qui l’empêche de se défendre fièrement dans un procès injuste et illégal, il court le jour même pleurnicher sur une radio d’Etat qu’il a eu tort, snifff, qu’il voulait aider et mieux accueillir les gentils migrants, trouver des solutions pour leur confort, tout ça…
Le message est très clair : militaires fermez vos gueules ou des dizaines de policiers violents vont vous arrêter instantanément en usant de toute la violence non-nécessaire qu’ils voudront, et vous serez immédiatement jeté en cage à pourrir en attendant votre procès truqué devant un « juge » du système franc-maçon islamo-collabo-socialiste.
C’est encore et toujours de la manipulation.

L’assemblée nationale quasiment vide « vote » en pleine nuit son éjection impossible pendant l »état d’urgence.
Encore une manoeuvre des dirigeants pour rester indélogeables alors que le problème c’est eux.
Les crétins aux ordres soucieux de plaire à la hiérarchie et de la légalité des lois jamais approuvées par le peuple mais décidées par quelques traitres à trois heures du matin dans une assemblée vide, vont rester dans le rang sans bouger, sans défendre notre peuple contre les mauvais chefs qui tuent notre peuple, organisent l’invasion islamiste, bradent à des financiers privés les choses essentielles payées par les français (chemin de fer, réseaux d’eau et d’électricité, centrales nucléaires…)…

Même les médias du système commencent à parler mais juste quelques mots, de la bourse qui s’effondre partout à une vitesse terrifiante.
Les plus grandes banques nationales sont en ruine. Même celles des pays qui sortaient bien leur épingle du jeu en parasitant tous les autres pays. Une banque allemande perd 45% de sa valeur boursières en un temps record.
Partout dans le monde des multinationales licencient par milliers, malgré leurs stratégies d’évasions fiscales qui leur faisaient engranger des profits records.
Les stocks restent dans les entrepôts. Même les parasites de la finance n’ont plus assez confiance pour investir en pervertissant les taux des marchandises.
L’effondrement est commencé.
L’état d’urgence empêche soi-disant d’éjecter les coupables et qui décident de l’impunité qui leur permet de continuer leurs crimes.
Les banques peuvent se servir dans tous les comptes ne leur appartenant pas pour combler provisoirement les gouffres financiers créés par leurs magouilles.
L’état d’urgence permet aux préfets de jeter en cage immédiatement ceux qui vont commencer à dire trop haut qu’il y a un problème et des coupables toujours impunis.
Voilà.

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Intimidation contre intimidation

Vous en avez assez de voir nos policiers être utilisés très massivement dans des opérations illégales ou immorales ?
Rafler des manifestants pacifiques, provoquer des affrontements, violer le droit, frapper les gens, installer la dictature, interdire la liberté d’expression, et maintenant carrément celle de penser…

Il suffit d’une toute petite modification de rien du tout, lors de la prise de vue de photos et vidéos de réinformation, que vous êtes toujours plus nombreux à publier sur internet.
Les vues d’ensemble, les mouvements de foule, c’est bien. C’est très bien. C’est spectaculaire. Les gens ont une bonne vision d’ensemble de l’étendue des problèmes.

Mais comme on a vu lors des arrestations illégales toute l’année dernière, pas un seul coupable des ss de valls n’a été puni par la « justice » de taubira.

Continuez de filmer pacifiquement. Mais à partir de maintenant, prenez aussi des visages identifiables et diffusez-les aussi.
Tout le monde a le droit de savoir qui fait quoi. Quel fonctionnaire nuit à notre peuple au lieu de le servir.

Et ne soyez surtout pas discret !

Montrez clairement que vous êtes de plus en plus nombreux à filmer et photographier des visages bien identifiables.

C’est de l’intimidation, contre de l’intimidation.

Une seule route remplie d’hommes en armures, contre toute la population de la France qui voit des ses propres yeux qui fait quoi, sur les réseaux sociaux, les sites de vidéos, les sites de réinformation, qui n’obéissent pas aux ordres de censurer, eux, pas comme les médias très largement subventionnés.

Ne tombez pas dans le piège des hauts fonctionnaires qui cherchent à provoquer des affrontements violents.

Tout va se payer bientôt. Vous voyez tous le changement de mentalité un peu partout.
Depuis quelques jours, sur les sites de réinformation, les noms des coupables sont carrément en gros, directement dans les titres des articles.

Pas besoin de mettre en danger votre santé et votre avenir.
Contentez-vous d’accumuler les preuves et de les diffuser.
Pas besoin de faire des choses condamnables. Contentez-vous de montrer qui agit.

En grande majorité les policiers en ont marre de se voir être transformés en voleurs d’automobilistes, en massacreurs d’innocents. Ils ont voulu faire carrière du côté des bons, à protéger les gens, et pas à servir des raclures ou n’être que des petites frappes de la mafia.
Ils en ont marre d’apprendre l’épidémie de suicides dans leur rang, de voir des collègues en dépression, de voir leur impuissance à ramener l’ordre à cause de quelques « préfets », « juges », « ministres »,… et d’avoir l’ordre de fuir quand des « chances pour la France » les insultent et les blessent en éclatant les vitres de leurs véhicules de patrouille à coups de pierres, impunément, puis d’avoir obligation de tabasser des pauvres chômeurs et retraités.

Ces policiers là, vont bientôt apprécier d’avoir vos photos, vidéos, les noms, les lieux, les dates…

Pas besoin de vous salir les mains de façon condamnable.

Observez et diffusez.
Nous sommes 60 millions de français honnêtes.
Nous, nous pouvons choisir d’exprimer notre colère n’importe quand, jour et nuit, et pas seulement pendant les quelques heures de service, entourés de dizaines d’hommes en armes donnant une fausse impression d’impunité, provisoire.

 

Ceux qui risquent des années de prison et des amendes gigantesques pour leurs actions illégales vont bientôt payer.
Le changement est en marche.

Patientez encore un peu. Et diffusez sur vos réseaux de communautés.

Tout se fait naturellement quand c’est le bon moment. Les graines poussent au printemps par milliers, vous allez voir.

Encore juste un peu de patience…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Dictature socialiste, l’ONU s’en mêle

Etendard de l'organisation des nations unies, sur un mat, secoué par le vent.

Le 6 juin 2013 à Genève, M. Grégor Puppinck (directeur du Centre Européen pour les Droits de l’Homme et la Justice, ECLJ en anglais) a informé le conseil des droits de l’homme des graves violations dont sont victimes des millions de français depuis l’arrivée au pouvoir de cette bande de tarés incompétents et fanatiques.

En à peine un an ils ont ramené le pays 225 ans en arrière, dans le même état d’injustice qu’avant la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.

L’ECLJ n’avait encore JAMAIS dénoncé un pays européen.

Voici son texte intégral, ainsi que la vidéo :

 

Monsieur le Président,

Dans le cadre de l’Examen Périodique Universel, l’ECLJ souhaite attirer l’attention du Conseil des droits de l’homme sur des événements graves qui se produisent actuellement en France en matière de contrôles d’identités, d’arrestations et de détentions arbitraires ainsi que de violences policières.

Depuis plus de huit mois, des millions — oui, des millions- de français manifestent pacifiquement dans toute la France pour défendre la famille et les droits des enfants contre une loi nouvelle qui crée un droit à l’adoption d’enfants et au mariage par les couples de même sexe. Ce mouvement social est le plus important en France depuis Mai 68.

Plutôt que de tenir compte de ce mouvement, le gouvernement a menacé d’interdire ce mouvement. Il le réprime par l’usage abusif de gaz lacrymogènes contre la foule, par des violences policières, des arrestations et des détentions arbitraires par centaines.
Je dis bien arbitraires et par centaines.

Monsieur le Président,
Entre le 24 et le 26 mai, ce sont 350 personnes qui ont été interpellées et détenues en garde à vue jusqu’à trois jours durant.
Sur ces personnes, sept seulement ont été condamnés, très légèrement. L’arrestation des 343 autres était arbitraire et politique.

En plus, ces dernières semaines des centaines d’autres personnes ont été arrêtés et retenus au prétexte de contrôles d’identités. Souvent, elles ont été arrêtées au faciès, parce qu’elles portent un vêtement marqué du symbole de la manifestation que je vous présente ici.
A aucun moment, la légalité de ces arrestations n’a été contrôlée par un magistrat indépendant.

Ces manifestants sont à présent fichés, leurs identités et empreintes sont conservées par la police.

En outre, le gouvernement a ordonné l’identification dans l’armée des officiers proche du mouvement.

L’ECLJ documente tous ces cas de répression : nous recevons de très nombreux témoignages, notamment de victimes de brutalités policières, y compris sur des enfants et des mères de famille.

Monsieur le Président, cette répression doit cesser et être dénoncée.

Elle démontre en particulier un dysfonctionnement grave des procédures de contrôles d’identité et de gardes à vues. L’ECLJ invite donc respectueusement le Conseil des Droits de l’Homme à se saisir de ces violations particulièrement graves pour un pays qui se targue d’être exemplaire dans le respect des droits de l’homme.

Je vous remercie.

 

Etendard de l'organisation des nations unies, sur un mat, secoué par le vent.

Bien…

Puisque maintenant le monde entier sait que le gouvernement de notre pays opprime son peuple comme la pire des dictatures d’un bled islamique, personne ne sera surpris par la suite.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets.

 

Couple fusillé par le peuple. Mise à mort des criminels par le peuple opprimé.

Exécution du dictateur roumain Nicolae Ceaușescu, le 25 décembre 1989 à Târgoviște

Fin de la dictature lybienne, mouammar kadhafi, tué le 20 octobre 2011 à Syrte

Lynchage long et douloureux du dictateur lybien mouammar kadhafi, le 20 octobre 2011, deux mois après avoir été renversé du pouvoir.

Bientôt en tapant « dictateur mort » dans google, on trouvera peut être aussi des photos de françois hollande, de manuel valls, de christiane taubira, de jean luc mélenchon,…

Nettoyage politique et mort des gouvernants illégitimes. Le peuple reprend le pouvoir par les armes.

saddam hussein, dictateur irakien, exécuté par pendaison le 30 décembre 2006 à Bagdad

 

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr