Tag Archive for arnaque

Les prix flambent encore

Vous avez vu le prix des cerises ?
8 à 12 euros le kilo, du délire.

Les producteurs ont récolté 5 fois moins cette année.

C’est justement la conséquence dont je vous parlais au sujet des voiles tissés par les avions dans le ciel, presque tous les jours.

chemtrails au-dessus de chez moiCe n’est pas que pour les cerises, c’est pour tout ce qui pousse, ou plutôt « pour tout ce qui aurait dû pousser sans ces épandages chimiques ».

Ceci dit, c’est cher pour les fadas qui essaient encore de survivre dans les villes pleines d’ondes.
Pour les survivalistes et les néo-ruraux, ce qui ont décidé un retour à la terre,
les cerises sont gratuites.

Saladier de cerises du jardin

Il suffit de tendre la main.
Pas d’embouteillages, pas de file d’attente à la caisse, pas de prix délirants…

 

Cette semaine je vais publier un dossier pour vous montrer plusieurs méthodes pour cloner très rapidement les plus beaux arbres, les plus productifs, à partir d’un petit morceau,
et surtout GRATUITEMENT, sans dépenser un centime en taxe pour que ce gouvernement de cons construise des mosquées ou paie un aller-retour de 19 000 euros en jet privé à manouel valls pour qu’il aille soutenir une équipe étrangère dans un match de foot.
Les mauvaises dépenses et la dette, c’est sa faute, c’est son budget. Qu’il se démerde.

2013-10-05 19.07.05_GFCe petit figuier est une branche qui a donné des racines en une semaine, juste en l’entourant d’un petit sachet en plastique garnis de deux poignées de terreau très humide. Je vous montrerai en détail la méthode.
Quand les racines sont sorties, on peut couper la branche et la planter, comme s’il s’agissait d’un figuier de jardinerie, entre 15 et 50 euros.
5 Minutes de travail, à la portée d’un gosse, pour avoir en un clin d’oeil un arbuste complet, avec tige, feuilles et racines.

Donc repassez dans quelques jours…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Le terreau, 2 conseils importants pour éviter un carnage

En prenant le temps de réfléchir on peut économiser sur presque tous les postes de dépenses. Par exemple en ne payant plus ses pots ou en échangeant gratuitement des graines…

L’expérience m’a très clairement appris qu’essayer d’économiser sur le terreau est une très mauvaise idée dans la pratique. C’est le seul achat sur lequel je n’essaierai plus de gagner quelques euros. Perdre presque tout une fois m’a suffit.
Le terreau doit être de marque.

L’année dernière j’ai acheté tout un caddie du terreau premier prix vendu chez géant casino. On en voit encore des palettes entières cette année. L’emballage est le même. Celui-là :

Du terreau desherbant.

Plus jamais ça

Jardiner avec ça n’avait rien à voir avec le plaisir de mettre ses doigts dans de la terre.
La peau gardait des traces marrons comme couverte de diarrhée de bébé, avec une odeur encore plus dérangeante. C’était comme plonger les mains dans une fosse à purin.

Horrible… irrespirable.

Casino a vendu à très bas prix du terreau qui n’avait pas du tout eu le temps de murir. C’était juste de la terre mélangée à des excréments, avec plein de morceaux de bois gros comme des doigts.

Les matières organiques fonctionnent en deux temps. Au moment de la décomposition, ça rejette des poisons pour les plantes ou certains êtres vivants. La réaction appauvrit le sol et oblige les plantes à puiser dans leurs propres ressources au lieu de leur en donner.
La fermentation tue beaucoup de plantes.
Ce n’est qu’une fois décomposée, que ces matières deviennent bonnes pour les plantes. De l’engrais.

Justement, si vous voulez tuer des mauvaises herbes sans produits chimiques, jetez-les simplement sur le tas de compost. Même les graines sont détruites. Vous verrez.
Normalement on ne doit pas dénigrer, c’est interdit par nos lois, mais dans ce cas précis, vu la composition, je peux sans insulter commercialement casino, parler de sacs de merde.

Ce n’est pas cher, mais non seulement ça ne vaut rien, mais en plus ça détruit les cultures.
Du désherbant vendu comme du terreau.

Pratiquement tous les jeunes plants que j’ai repiqués dans ce soit-disant « terreau » ont crevé en moins de deux semaines. Ainsi que tous les semis sur lesquels j’avais ajouté un ou deux centimètres pour compléter le premier terreau qui s’était tassé au fil des arrosages.

Une quinzaine d’espèces différentes.
Les trois quarts des plants en contact avec ce terreau vendu par casino, sont morts.

Un mauvais terreau empoisonne les plantes, brûle les feuilles, les fait brunir, la plante dépérit, se fane puis meurt

Jeunes pousses mortes ou agonisantes par la faute d'un mauvais terreau à bas prix.
L’expérience m’a donc appris à ne plus jamais jamais jamais acheter un terreau bas de gamme. L’économie de quelques euros peut entrainer des pertes énormes, donc financièrement c’est une très mauvaise opération en réalité.

Ensuite, il est intéressant d’acheter plusieurs sacs de terreau quelques mois avant l’époque où l’on compte s’en servir. Au moins, on peut être totalement sûr qu’il sera à point pour quand on en aura besoin. Pas de mauvaise surprise.

Le deuxième conseil sur le terreau concerne aussi les économies.

Cette fois c’est une règle pour les semis.
Toujours toujours toujours, sans exception, utiliser du terreau neuf, qui sort du sac, pour faire germer les graines.

Si vous réutilisez du terreau d’anciens semis, même si absolument rien n’avait poussé la première fois, il peut arriver que les graines profitent de la seconde tentative pour se décider à donner une plante.

Si c’est une variété que vous ne connaissez pas, comment pourrez-vous savoir celles qu’il faut arracher, qui ne correspondent pas à ce que vous vouliez faire pousser ?

Si vous voulez des larges plants verts comme pour les courges et qu’au milieu vous trouvez des fines tiges rouges et frisées de choux, ça sera facile de faire le tri.
Par contre, si les espèces se ressemblent, si vous avez 6 variétés de tomates, 3 de melons, 5 de salades, 3 de potirons, 3 de haricots, etc… c’est fichu. Vous ne pourrez pas être sûr d’avoir ce que vous avez planté en dernier.

Donc, n’utilisez le terreau à semis qu’une seule fois pour semer vos graines.

Vous pourrez réutiliser les bacs des semis précédents pour ajouter du terreau sur des plantes déjà grosses. Comme ça, ce qui pousse autour après, vous savez que vous pouvez l’arracher sans vous tromper, comme de la simple mauvaise herbe.

Le terreau à semis ne sert qu’une fois pour les semis.

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

L’arnaque du livret A

Encore une arnaque réussie par l’état.

Le taux de rémunération du livret A va fortement chuter le 1er février.

Le compte d’épargne le plus populaire des français, dont le rendement réel était déjà en dessous de l’augmentation du coût de la vie, passera de 2,25 énormes %, à 1,75%.

Donc, ça ne fait même plus illusion à 0.0001% près. Là vous savez très clairement qu’en plaçant vos économies sur un compte, vous PERDEZ de l’argent.

Augmenter le plafond était habile. C’était un moyen de savoir qui possède quoi, d’inciter les gens à placer leur bas de laine. Maintenant que les traces sont enregistrées, que l’état sait ce que vous possédez, le piège se referme.
Boum, le taux est diminué.

… Une de mes soeurs a demandé le RSA, c’est à dire qu’elle est actuellement dans la tranche la plus pauvre de la population. L’assistant social lui a téléphoné pour lui dire qu’il a enquêté et trouvé que ses deux enfants ont chacun un petit compte d’épargne.
Puisqu’elle demande la solidarité de l’état, les économies de ses gosses sont saisies. 2% de prélèvement sur quelque chose qui rapportait 3%.

Vue la destruction de l’économie française, le risque de vous retrouver à grossir les chiffres du chômage augmente très fortement. Comme il est difficile de retrouver un emploi quand il n’y a plus beaucoup d’entreprises, vous irez rapidement au RSA et vos économies seront saisies.
Vous croyez que 2% ce n’est rien ?

2% de 2 millions 500 000 adultes. Les gens les plus fauchés, à découvert tous les mois, ne touchent pas aux économies de leurs gamins, où alors il remettent immédiatement la petite somme prise en dépannage dès que de l’argent rentre. L’épargne des petits, c’est sacré.
C’est des années d’économies, de petits billets glissés par les grands parents à Noël, aux anniversaires, pour récompenser une réussite scolaires,… c’est intime… et l’état vous le vole.
Mettre vos économies sur un compte est une très mauvaise idée.
La rémunération était déjà très mauvaise avant, maintenant vous perdez de l’argent.

Investissez plutôt dans du réel.
Des objets qui ne perdent pas de valeur.
De préférence des biens qui prennent même de la valeur.
Des matériels qui permettent de produire ce dont les autres ont besoin, donc de vous enrichir quand ils vont s’appauvrir.

Jetez un oeil sur ce que font les écologistes, les convaincus du développement durable.
Les écolos ont une mauvaise image, éloignée de la vérité. En réalité ces gens sont brillants. Ils ont bien réfléchi aux problèmes. Regardez par exemple la toiture de Jessica :

Rendement exceptionnel pour le solaire. 10 fois supérieur aux placements bancaires.

Le solaire est 10 fois plus rentable qu’un bon placement bancaire

Un bon placement bancaire rapporte pour le moment à peine 4%.

Les panneaux solaires sur le toit, après quelques années de crédit, vont rapporter 40%. En revendant l’électricité produite à EDF.
Cela lui permet en plus de ne pas subir les coupures sur le réseau, de faire tourner son lave linge le jour sans dépenser un centime en électricité…

Il existe deux sortes de panneaux solaires : pour produire de l'électricité ou pour chauffer de l'eau

L’eau chaude est déjà gratuite, 24h/24.

… et quelques autres panneaux sur le toit de son garage lui permettent déjà de ne plus payer son eau chaude.

Son équipement cumule les principales bonnes idées pour investir :

 

  • Permettre d’économiser de l’argent en s’en servant pour soi-même, plutôt que d’enrichir constamment les banquiers, l’état,
  • Avoir la capacité de produire plus que pour couvrir ses propres besoins,
  • Gagner déjà un peu en revendant la production pour autofinancer son placement,
  • … qui après amortissement va devenir très rentable, surtout que la cour des comptes a déjà annoncé une forte augmentation d’au moins 50% du prix de l’électricité sur les 5 prochaines années, donc se mettre à l’abri de la flambée des prix,
  • Tout en devenant indépendant de toutes les interruptions de services sur les réseaux.
    ne pas craindre les catastrophes, ni aucun événement pénible qui frapperait ceux qui dépendent du fonctionnement normal des structures.

La crise financière, comme son nom l’indique, est financière.
Tout le problème vient du système bancaire en train de s’effondrer sous ses propres erreurs et crimes.

Laisser votre argent perdre sa valeur sur un compte n’est pas très malin.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr