Tag Archive for acte

Pour 2015, je vous souhaite de devenir plus libre et fier de vos actes

Pour 2015 je vous souhaite de laisser derrière vous les chaines imposées par les autres, qui vous empêchent d’avancer.

Je vous souhaite d’oublier les conditionnements moraux imposés pendant des décennies qui ne mènent qu’à des impasses.
Comme de croire que vous avez du pouvoir politique en votant une fois tous les 5 ans dans une élection truquée à deux tours qui va améliorer votre vie (waaahahahaha…),
avec des « élus » qui vous font la morale, qui vous disent que l’on ne peut rien faire, que les non-élus de Bruxelles ne vous permettent pas de brûler les camps de roms installés illégalement sur notre sol en violant volontairement toutes nos lois. « Qu’on Doit » les aider, les soigner, les nourrir, leur fournir gratuitement des avocats coûteux pour toutes leurs démarches juridiques de plusieurs années pour retarder les expulsions et patati et patata.

Je vous souhaite de comprendre que quand vous dites « NON », ça ne veut pas dire « bon tant pis », mais : « J’avais dis non, connard, alors les conséquences c’est pour ta gueule. La prochaine fois quand je te dis non ne me fais plus jamais répéter sinon j’arrose d’essence aussi ta saloperie de voiture. »
Je vous souhaite de comprendre que ça ne sert à rien de parler dans le vide quand ceux qui vous agressent, vous pillent, vous humilient, se foutent de votre avis.

Je vous souhaite de penser plus souvent par vous-même,
et de constater à voix haute, ou mieux en le partageant par écrit sur internet pour qu’il reste longtemps des traces, quand quelqu’un nous ment.

Je vous souhaite de comprendre que travailler plus pour payer plus d’impôts, avoir toujours plus de charges, moins d’avantages, pour payer les gaspillages et les détournements des hauts fonctionnaires et les intérêts de leur dette illégitime à des financiers privés, ça ne fait que vous pourrir la vie toujours plus.

Je vous souhaite de comprendre que l’argent qui perd rapidement sa valeur n’est plus du tout un élément de calcul stable pour construire une vie en dur, meilleure.

Je vous souhaite d’ouvrir les yeux sur les destructions et les violences causées par les traitres qui islamisent notre pays, qui se sont organisé l’impunité juridique pour leurs crimes.

Je vous souhaite de comprendre que respecter leurs lois, leurs règles truquées, leurs manières de faire, leurs conneries de lentes pétitions sans contrainte, ne mène à rien de meilleur.

Je vous souhaite de comprendre que les quelques médiatiques mesurettes de 0,01 % fièrement annoncées par les politiciens ne ramèneront pas l’emploi pour les millions de chômeurs, qu’il faut changer radicalement tout le système.
Ca vous semble normal d’avoir tellement de dizaines de petites cotisations et taxes qu’au moins 90% de ce que vous gagniez en travaillant sert aux politiciens pour héberger tous frais payés des putes ukrainiennes recherchées dans leur pays pour destructions de biens publics, agressions antichrétiennes, dissimulation d’armes… et pour en faire notre Marianne ?

3700 pages de code des impôts, avec paiement de rentes éternelles sur tout ce qui est à vous, que vous avez déjà payé, c’est du vol organisé contre tout le peuple français.

Je vous souhaite de comprendre les changements d’échelles qui permettent de nous arnaquer ou nous tuer tous sans le voir.
Par exemple 4% de crédit immobilier, ce qui ne semble pas beaucoup, mais qui en fait triple le prix de la maison.
Ou des statistiques impersonnelles de juste 18% d’augmentation des violences aux personnes par an,
… ce qui fait 230% de plus au bout de 5 ans,
ou au bout de seulement 30 ans, 14 340 % d’actes criminels avec violence en plus, sur des gens de chair, ce qui transforme les vies de toute la génération suivante en enfer permanent,
parce que des traitres osent prétendre qu’il ne faut pas punir les criminels.

Et quand vous aurez compris tout ça, je vous souhaite de ne jamais vous faire attraper,
parce que tout ce qui est juste, rapide, efficace, moral, est devenu soi-disant « illégal » et condamnable par ceux qui détruisent notre pays, nos emplois, notre culture, la morale, la sécurité, l’environnement, nos vies.

Je vous souhaite une année remplie d’actes justes et moraux,
discrets et rapides, jusqu’à ce que vous preniez confiance en votre pouvoir,

et fièrement à visage découvert quand vous aurez conscience de votre force,
de la force de notre peuple.
Nous sommes plus de 60 millions de français honnêtes en colère, à vouloir des changements que ceux qui commandent mal ne feront pas.

Pas besoin de chefs qui nous freinent, quand on a l’occasion d’agir localement,
un peu comme des fourmis qui mordent presque toutes en même temps quand un ennemi en attaque une seule.

Je vous souhaite de devenir tous et chacun plus libre, fort et confiant.

Je vous souhaite de faire des choses qui vous rempliront de fierté pendant tout le reste de votre vie.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

4 français sur 10 ne votent plus

J’espère que vous avez bien profité de la comédie de « Démocratie » de ces dernières semaines, vu que c’est une des dernières fois que vous pouviez voter.
Maintenant il n’y a plus d’espoir d’éviter des centaines de milliers de morts, de disparus, de mutilés, des millions d’expatriés…

Les médias noient le poisson, attirent l’attention sur des détails complètement insignifiants, pour vous empêcher de voir ce qui crève les yeux tellement c’est énorme.
Du genre, comme toujours : « La république est en danger !!!! … c’est très grave, le FN a maintenant 12 villes. »

Houlaaaa !, c’est énooooorme.

Et ils en sont fiers au FN. C’est pitoyable. Les élections étaient dans 36 000 communes.
En pourcentage ça doit faire quelque chose comme 0,00truc % de réussite.
Je ne vois pas où est le triomphe. C’est une défaite totale.

Un français sur 4 n’a toujours pas de représentant. Elle est belle la Démocratie.

Se déplacer pour glisser un bulletin qui ne sert à rien dans un vote truqué à deux tours, où ceux qui veulent changer les choses n’arrivent jamais au pouvoir parce que les perdants et les parasites s’unissent dans un « front républicain » pour garder leur place…

J’ai vu pas mal de gens parler de dégoût cette semaine, à voir les voleurs de la politique s’allier avec les bons à rien des camps adverses dont ils ne faisaient que dire du mal les mois précédents, pour conserver leurs places. Des petites ententes entre repris de justice pour se gaver sur le dos des gens.
Pas de conviction, pas de morale, que de l’opportunisme le plus crasseux.

Les élections ne font même plus illusion.

4 français sur 10 ne se déplacent même plus.
Et c’est maintenant un mouvement profondément durablement ancré dans une trop grande part de la population.

A quoi bon voter si même dans un des rarissimes scrutins directs, un NON à 55% à cette europe pourrie est ignoré par une poignée de francs-maçons surpayés, trop occupés à créer des impôts pour mettre les gens qui les sucent à des postes clés, et mettre en place des écotaxes qui rapportent des milliards à une société privée, au lieu de servir aux français.
A quoi bon continuer à se déplacer quand le vote de tout un peuple ne sert à rien ?
Non. Plus aucune illusion.
4 sur 10 ne font même plus semblant.
Ils ont compris que tout le système politique est truqué. Les votes à deux tours empêchent les bons d’avoir le pouvoir de changer les choses.

Presque 40% des gens ne font même plus semblant de croire de promesses oubliées dès le lendemain. Ca veut dire déjà quasiment une personne sur deux autour de vous.
Voilà où on en est, si vous regardez la situation avec recul.

Donc, cette fois, ça y est, le temps des mots est terminé.

La politique dégoûte profondément le peuple, qui en paie tous les jours les conséquences.
Il n’y a pas d’illusion à se faire. Aucun politicien ne parle de refuser de payer la dette publique frauduleuse mise en place par eux-mêmes pour enrichir toujours plus de riches privés.

C’est comme pour cette escroquerie de l’écotaxe. Les politiciens pleurent maintenant devant les caméras : « Si l’écotaxe n’est pas mise en place, ça va coûter des centaines de millions toutes les semaines aux français. Il va aussi falloir verser des milliards de dédommagement à la société privée qui devait empocher directement plus du quart des sommes volées,  sans que les recettes servent aux français, sniffff… »
(Enfin non, ils utilisaient des mots totalement différents mais le sens était celui-là).

Pour l’écotaxe, imaginez qu’un voleur arrété par la police avant un braquage réclame à l’état, à nous tous, des indemnités colossales de perte d’exploitation parce qu’on ne l’a pas laissé réaliser son casse.
C’est ce qui se passe.

… heu… ha tiens, en rédigeant, je viens de réaliser que c’est déjà comme ça pour tout.
Pour toute la criminalité et la politique en France.
Oups…
Excusez-moi, j’ai rien dit.

Excusez-moi.
Non, je respecte votre choix de vous laisser saigner aux quatre veines pour que les pauvres criminels victimes de la société puissent avoir la télé dans leur cellule, le téléphone, de la drogue, des armes pour prendre en otage les gardiens, quand ils sont obligés de passer quelques semaines en prison pour leurs centaines de crimes.
Vous avez voté et très bien voté.
Vous gardez taubira. Bravo.
Non, je respecte votre merveilleux choix démocratique qui reflète si bien l’opinion de la majorité de la population, comme toujours.
C’est cool.

Et puis votre grand président prétend qu’il à enfin entendu votre voix et a annoncé qu’il en tenait compte.
… mais en ne changeant rien.
En gardant le même cap, en gardant la même équipe, sauf un, qu’il remplace par son ex, mais pas par promotion canapé et favoritisme, évidemment. C’est seulement parce qu’elle est la plus compétente de tout le pays :
Elle l’a supporté 20 ans, elle.
Dans tout le pays, elle est la plus compétente pour le supporter.

Je suis admiratif.
C’est fascinant.
A cette échelle…

Comment des dizaines de millions de gens peuvent se laisser manipuler et humilier à ce point, pendant aussi longtemps ?
C’est extraordinaire.
Bon, donc, toujours 6 sur 10 sont des cons sur lesquels on ne peut pas compter, des gens qui ne voient rien venir, et pire, des complices des escrocs en haut de cette maffia appelée « République ».

Et donc, ça y est, quand même, 4 sur 10 ne font même plus semblant, à gaspiller quelques heures de temps en temps à jeter pour rien un bulletin dans une poubelle appelée urne.

Marre des mots creux des politiciens. Jamais d’actes.

Des leçons de morale, de la culpabilisation, des prélèvements obligatoires à des taux délirants, interdiction de se défendre, interdiction d’avoir un avis, « Bruxelles » décide de tout, même si ses décideurs ne sont pas élus et sont aux ordres de ceux qui leur versent des pots de vin.

Ceux qui sont en train de tout perdre, qui sont au désespoir, n’attendent plus rien des mots, et de la politique. Ils veulent des actes.

Vu avez vu ce qu’on déjà fait les bonnets rouges bretons il y a quelques mois.
Ils ont déjà commencé à se rassembler par milliers spontanément pour arracher 10 saloperies de portiques d’écotaxe et bruler dans la semaine 50 radars voleurs au bord des routes, démolir des bureaux du PS, prendre d’assaut une sous-préfecture en arrachant tout son portail au tractopelle…

Et ce n’est pas tout. Ils sont loin d’être les seuls.
En fait, ça se généralise.

Il y en a marre partout des conneries à 800.000 euros comme l’expulsion au bout de 5 ans d’une famille de voleurs roms entrée volontairement illégalement sur notre territoire en violant volontairement nos lois.
Une famille qui a menti dans ses déclarations et présenté des faux papiers aux autorités pour les démarches officielles et judiciaires, pour être logée, payée, soignée gratuitement, par les français qu’ils arnaquent.
Pendant 5 ans.

Sur les sites spécialisés on apprend maintenant plutôt souvent que des hommes isolés arrosent d’essence tranquillement les camps illégaux de voleurs de cuivres cambrioleurs et des tapineuses crasseuses. Une allumette et hop, le quartier est désinfecté.
Les parasites vont faire souffrir d’autres français, plus loin.

Beaucoup de gens n’attendent plus rien de l’immobilisme des pouvoirs publics, très anormalement coûteux vu leur inefficacité.
Donc, on lit de plus en plus des articles sur les agressions et membres d’associations anti-français, même de candidats sur les listes électorales.

Plusieurs fois par semaine qui semble calme d’après les médias, on apprend sur les réseaux spécialisés des accrochages entre groupes de manifestants n’ayant pas les mêmes convictions, et plus du tout l’intention de laisser les abus continuer.
De plus en plus de gens ont compris qu’il ne sert à rien de mendier un peu d’attention.
Ils agissent.
Et rien n’est plus contagieux que l’exemple.

Donc, les morts ne devraient plus tarder.

35 000 nouveaux chômeurs par mois rien que pour la catégorie A, ça fait plus de 70 000 familles qui basculent dans la précarité. Tous les mois les chiffres sont pires.

Les plans sociaux s’enchainent, les entreprises agonisent presque toutes.
Le gouvernement est trop occupé à permettre à ses francs-maçons pervers d’avoir des enfants sous leur toit toutes les nuits, pour s’occuper des vrais problèmes des gens.
Ca donne très envie de continuer à voter, pour qu’il ne se passe toujours rien, mais pacifiquement.

Bon, donc, vu l’étendue hallucinante de la tendance généralisée dans une quantité impressionnante de la population, presque la moitié, il est temps d’ouvrir les yeux et de cesser de vous raconter des histoires.

Un français sur deux veut des actes, où n’empêchera pas ceux qui agiront, et probablement même beaucoup, beaucoup, beaucoup, suivront ceux qui décideront d’agir.

Le rejet, ou carrément le dégoût et la haine des politiciens est encore plus fort. Ils ne sont que quelques milliers et tous leurs noms sont connus.
Nous savons qui a organisé quoi.
Quand leur guerre civile va éclater, ça m’étonnerait qu’ils fassent de vieux os en France.

75% des français trouvent qu’il y a trop d’étrangers, ici, chez nous.
Mais pas tous les étrangers. Seulement quelques communautés très anormalement surreprésentés dans les crimes, vols, viols, braquages, détournements de fonds publics, escroquerie,…
Les médias appellent ces petits actes insignifiants des « incivilités ». Viols, braquages, meurtres, pillages, lynchages… des incivilités.

Pareil, ceux là sont très faciles à trouver. Ils ne se cachent pas tellement ils se comportent en territoire conquis.

Vous allez voir, dans pas longtemps, peut être un an, plus ou moins, des symboles préparant des attaques. Vous verrez sur des commerces, des bâtiments, des maisons, des clôtures, des façades d’entreprises, des tags à la peinture avec probablement des signes religieux : croix chrétienne, étoile juive, croissant islamique…
Un peu comme les symboles roms et gitans pour préparer des cambriolages, mais sans aucune discrétion.
Le marquage à grande échelle de tous les bâtiments d’une rue provoque la terreur et la fuite de ceux qui peuvent, avant les attaques par des bandes armées, des pillages, et des incendies en séries.

C’est une constante dans les guerres civiles, partout dans le monde, à toutes les époques.

Les biens des communautés adverses sont volés ou simplement détruits.

Regardez les statistiques des guerres civiles. Les chiffres.
Vous saurez à quoi vous attendre.

Dans des pays arriérés, sous développés, l’épuration est presque totale sur des zones énormes.
Mais dans un pays comme la France, avec tous nos moyens de transports, je pense qu’on n’aura « que » 3% de morts, disparus, mutilés, et 15% de définitivement expatriés.
Pour les deux premières années.

Après l’hémorragie continue encore longtemps, à feu doux.

20 ans après l’extermination des chrétiens d’ex-yougoslavie, les grenades continuent de tomber sur les très rares églises encore debout.
C’est l’enfer pour ceux qui sont restés, et ils continuent de fuir par milliers, par flots continus, les territoires où ils ne reste rien.
Tous ces kosovars crasseux qu’on loge dans des hôtels à 150 euros la nuit, qu’on met 5 ans à expulser même quand ils mentent aux services de l’état, utilisent des faux papiers, d’où vous croyez qu’ils sortent ?
De la dernière guerre civile en europe, juste à côté.

Puis après la fin des combats, quasiment toutes les familles et groupes multi-ethniques sont détruits. Ils y a eu trop d’horreurs impardonnable de la part de chaque communautés.
Les meurtres, destructions, injustices, continuent pour une à plusieurs générations. Des fois la haine reste des siècles.

Pour ne pas vous choquer, je pourrais vous écrire de continuer comme ça, que la vie est belle.
Si vous voulez, pour le temps de quelques phrases je peux vous dire que les prédateurs ne dévorent jamais des proies vivantes, ils les anesthésient avant, évidemment.

Ou même, ils attendent gentiment leur mort naturelle pour recycler leur corps sans souffrance dans le cycle pacifique et non violent de la vie. Youpi.

Je pourrais vous dire que le monde est rempli uniquement de gentils papillons multicolores qui ne mordent pas la peau des bébés comme le font les moustiques.

Des licornes socialistes avec corne à paillettes dorées sautillent sur des arcs-en-ciels LGBT, entre des fontaines de pièces d’or où les impôts merveilleux coulent à flot de façon infinie pour le bonheur de tous les gens, tous gentils et pacifiques.
Non, sans déconner, je pourrais.

Mais ça m’amuse plus de vous dire d’aller vous faire foutre si vous ne pensez pas comme moi.
Je crois qu’en politique j’aurais du mal à avoir des voix. Il faut des dons que je n’ai pas : être sans couille, aimer mentir, aimer voler, ne pas avoir d’avis personnel sur les choses, aimer poignarder dans le dos les gens qui nous ont fait confiance, etc…

Bien.
Mais en fait, je n’ai pas besoin de faire semblant. Si vous avez pris la peine de lire toute cette tartine, c’est parce que vous savez déjà où on en est.

Pas la peine de vous raconter de belles histoires juste pour ne pas vous choquer.
Donc il est temps de penser à ce que vous feriez si…

Si vous êtes quasiment la seule famille blanche dans tout le beau quartier bien propre et qui sent bon, de cette France multiculturelle qui apporte tant de sécurité, avez-vous une idée d’un endroit où aller quand 80% des policiers ne seront plus en service ?

Déjà que quand on les appelle, on entend souvent « il n’y a pas de voiture disponible. Je vous en envoie une dans 25 minutes, peut être, s’il n’y a pas d’urgence encore plus grave entre temps. Demandez poliment aux drogués de ne pas vous égorger quand ils feront vos poches pour payer leurs doses. Merci. »

Il est temps de commencer à rejoindre votre communauté.

Préparez-vous un avenir où vous ne dépendrez pas de services publics et de politiciens traitres.

Les besoins sont simples. Les êtres vivants peuvent survivre sans le dernier iphone et du 220 volts pour un fer à défriser les cheveux.
Si si.
La survie est possible.

Ca c’est seulement du confort.

Pensez à ce qui est important pour vous, ce que vous voulez protéger, les personnes auxquelles vous tenez.
Pensez à ce qu’il leur faut.
Voilà. Vous savez ce que vous devez faire. Vos priorités.

Nous sommes tous différents. Nous avons tous des buts et des raisons de vivre différents.
Des motivations, des besoins différents.
Vos priorités ne sont certainement pas de donner aux politiciens 80% de ce que vous gagnez ou créez, pour qu’ils aillent voter en jet à 15.000 euros la promenade, financent des mosquées qui préparent le jihad sur notre sol, et pour doubler le prix du gaz et de l’électricité en privatisant, etc…
Vous voyez tous les jours ce que ça donne d’avoir suivi des chefs incompétents.

Bèèèèèèèèh !…

Vous voulez un avenir ?
Pas juste vous faire tondre tout le temps, puis égorger.
Bèèè.

Vous voulez un avenir ?

Vous n’en avez pas en continuant à suivre des mauvais chefs qui noient le poisson et n’osent jamais un mot plus haut que l’autre sur les vrais problèmes.
Vous aurez seulement de l’austérité, de la pauvreté, une plus mauvaise santé parce que vous ne pourrez plus vous soigner, toujours plus d’insécurité…
Autant d’absence d’écoute et une totale irresponsabilité mortelle de la part des pourritures à qui vous donnez de l’autorité sur vos vies au lieu de leur dire qu’ils méritent la corde.

Personnellement, je n’ai pas d’appréhension pour la guerre civile qui s’annonce.
Je l’attends avec confiance.
Elle va être l’occasion de remettre tellement de choses en ordre.
Un vrai grand nettoyage, politique, judiciaire, financier, médiatique, éducatif, religieux, fiscal,…

Peut être qu’il y aura d’autres évènements graves avant qu’elle éclate mais elle est maintenant inévitable. Le pays n’a plus de chef, de justice, de dialogue, de volonté de tolérance…

Chercher à obtenir plus d’autonomie, de liberté, de sécurité, n’est jamais perdu.

Même sans guerre civile ni catastrophe naturelle, ou d’évacuation pour un accident nucléaire, ou industriel à côté de chez vous, vous pouvez profiter de bon matériel, par exemple pour avoir de l’éclairage lors des soirées entre amis sur une plage.
Vos préparatifs de crises peuvent aussi améliorer votre quotidien.

Ne pas vous endetter pour acheter le dernier iphone à grand écran qui a un problème de son faible et de batterie qui se décharge ultra vite, mais économiser tranquillement pour vous acheter des panneaux solaires ou des outils…

A vous de vous protéger raisonnablement des risques les plus probables auxquels vous êtes exposés.
L’argent qui ne vaut presque plus rien, on est déjà dedans.
Ce n’est pas idiot de s’y préparer avant que tout casse complètement.

Cette « république » est agonisante.
Economiquement, le crash empire de jour en jour.
Quasiment tous les pays du monde sont dans le même état. Des dettes irremboursables qui ne font qu’illusion que les châteaux de cartes sont solides.

Derrière l’économie qui s’écroule il y a des gens qui souffrent.

Presque la moitié ne fait plus confiance aux politiciens pour être « soigné », comme par un docteur d’il y a trois cents ans qui faisait des saignées qui tuaient les malades.

Vous allez faire quoi quand tout va flamber ? rester et vous battre ?
rester et essayer d’éviter les ennuis ?
fuir ?
Imaginez que quelles que soient vos possibilités, vos moyens, d’un coup, vos comptes bancaires soient bloqués dans la nuit, comme à Chypre l’année dernière.
Comme fuir sans rien ?
Comment construire sans rien ?
même sans guerre civile, comment continuer vos projets avec d’un coup une partie de vos économies disparues soit disant légalement parce que les politiciens l’ont dit ? vous vouliez acheter une voiture, et pouf, dans la nuit 20% de moins par solidarité obligatoire non contestable pour payer des dettes qui ne sont pas les vôtres.

Vous avez vu qu’ici on nous saigne avec de plus en plus de nouveaux impôts à effets rétroactifs ?
Donc vous savez que même ici il est possible qu’un voleur fonctionnaire non-identifiable se serve dans une totale impunité.

Il n’existe pas qu’un moyen de mettre tout le monde à l’abri des problèmes.
On est tous différent. Toutes nos vies, nos ressources, nos besoins sont différents.
Par contre, il y a des mauvais choix que l’on peut tous éviter.

Par exemple croire que tout ce qui est sur un compte bancaire est en sécurité.

Ou croire qu’un compte à l’étranger permet de mettre à l’abri des saisies et abus de l’état la trésorerie de votre entreprise, et en cas de blocage du compte devoir faire 1500 kilomètres en traversant trois frontières parce que la banque passe par une hotline surtaxée où malgré 25 heures d’attente et 200 appels, rien n’avance.

Finalement dans ce monde de la mondialisation obligatoire, où tous les individus deviennent des victimes, sans pouvoir sur rien, être local, petit, donne du pouvoir sur sa vie.

Tant pis de ne pas pouvoir changer directement des lois absurdes, injustes, qui demandent des années de parlote.
Les bonnets rouges ont fait en sorte que celles sur l’écotaxe ne s’appliquent pas en Bretagne. Ils ont cramé les machines de la plus haute technologie du moment avec quelques vieux pneus pourris.
Tout simplement.

Vous devriez y réfléchir, pour faire changer les choses dans le bon sens pour vous.
Localement vous avez du pouvoir. Pas besoin d’attendre des élections truquées qui ne servent à rien.

Les bonnets rouges qui ont agi localement, ont finalement fait suspendre l’écotaxe sur tout le pays. Carrément.

Localement, pour tous les crimes, pour toutes les injustices, il y a des responsables pour tout, sous la main. Qui n’aiment pas plus la violence ou les flammes que les portiques d’écotaxe.
En face à face, pacifiquement devant leur bureau, on ne se fait pas raccrocher au nez, on ne nous met pas en attente interminable sur un numéro surtaxé, on ne nous oriente pas sur une pétition de 700 000 signatures qui peut être jetée aux ordures le jour même de sa réception, on ne nous dit pas qu’il faut attendre 5 ans qu’un incompétent destructeur soit remplacé, etc…

Localement la négociation peut être expéditive :
« J’avais déjà dit non. Vous ne voulez pas que je me fâche encore ? le manque d’écoute me rend irritable. »

Voilà.

Une solution pour améliorer vos vies. Sans attendre quoi que ce soit de personne.
Oser dire non.

C’est juste un début. On est tous différents. A vous d’inventer ou reprendre dans les exemples des autres, tout ce qui vous convient.

Pourquoi continuer à fermer sa gueule et à respecter des gens qui ne vous respectent pas ?
Hoooo, surtout pas un mot plus haut que l’autre, jamais !
Ne surtout pas agir, ne surtout pas risquer de se faire traiter de facho, houlalaaaaaa…
Continuer de se faire cambrioler par des roms qui squattent la rue parce que c’est illégal de faire ce que la « justice » ne fait plus.
On voit ce que ça donne à très grande échelle, cette mentalité de soumission permanente :
4 français sur 10 ne votent plus.

A un tel niveau de pourrissement, ça ne sert plus à rien de prendre sur vous pour continuer à supporter l’insupportable et ne vexer personne.

Il n’y a plus de solution politique.
Le système est mourant.

Dommage, hein. La promesse d’impuissance, d’injustice et d’austérité à vie, c’était tellement merveilleux.

La guerre civile est maintenant inévitable et c’est bien, parce que les survivants auront un bel avenir. Tralala.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Citation, Mark Twain, Tu seras plus déçu par les choses que tu n’as pas faites…

« Dans vingt ans, tu seras plus déçu par les choses que tu n’as pas faites plutôt que par celles que tu as faites.
Alors jette-toi à l’eau.
Quitte ta zone de confort.
Navigue sur les courants qui te portent. Explore. Rêve. Découvre. »

Mark Twain,
Ecrivain américain, 1835 – 1910.

 

Marais salant qui ressemble a un miroir geant