Proverbe, un Tiens vaut deux Tu l’auras

Un « Tiens » vaut deux « Tu l’auras ».

Proverbe.

 

Explication :
Il est plus sage de prendre une petite chose maintenant qu’une promesse d’en avoir peut être deux fois plus.
Le premier est sûr, l’autre ne l’est pas du tout.

Exemple de promesse de « deux tu l’auras » :
« Moi président de la République,
J’inverserai la courbe du chômage !!!
Blablabla blabla… »

Le résultat est 1 200 000 chômeurs de plus, ce qui signifie, en ajoutant les entrepreneurs non inscrits parce qu’ils n’ont droit à rien, ceux dans d’autres catégories d’inactifs, ceux qui fuient l’enfer fiscal socialo-islamiste français,…
environ deux millions d’emplois français détruits depuis l’élection de « Moi Président de la République je ferai… ».

Les « Tu l’auras » ça ne vaut pas grand chose.

 

Recherches populaires vers cette page :

  • brise vue solide (3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *