Protéger ses données informatique d’une IEM

se-preparer-aux-crises.fr _ Boite anti IEM

En cas d’impulsion électromagnétique, l’air devient conducteur et se charge d’un courant qui détruit les composants électriques en une fraction de seconde, sur des distances pouvant couvrir un continent.

Donc l’idée la plus simple pour protéger ses appareils de stockage : disques durs externes, clés usb, est de les entreposer dans une boite totalement hermétique.

 

En temps normal, en dehors du cas extrême d’une impulsion, une cage de Faraday est la meilleure chose pour isoler des champs magnétiques. C’est simplement une boite en métal, ou juste un cadre, un grillage, de la taille de ce qu’on veut protéger, relié à la terre.

Plus d’infos là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cage_de_Faraday

Une bonne couche de matériaux isolant à l’intérieur de la boite serait très judicieux.

Donc en fait, protéger ses appareils indispensables peut coûter extrêmement peu :

Une boite en métal un peu plus grande que ce qu’on veut protéger,
De quoi faire un joint étanche,
Une épaisseur de matériau isolant,
Une vieille prise électrique sur lequel on ne branchera que la terre.

Si je voulais protéger un ordinateur portable, j’achèterais une cantine en métal, sur laquelle j’ajouterais un large joint de caoutchouc autours du couvercle.
Et je mettrais l’ordinateur dedans systématiquement avant de dormir, au lieu de le laisser trainer n’importe où.

En ce moment je n’utilise plus de portable, juste des ordinateurs de bureau et un iphone, et j’ai rapidement eu une mauvaise surprise : une coupure totale d’électricité de tout le quartier pendant plus de 4 heures.
On ne peut pas travailler avec des ordinateurs de bureau quand il y a une panne de courant.

Heureusement que ça n’a duré que 4 heures.

J’ai compris la leçon. Malgré tout le mal que je pense des portables (*) il m’en faut un, ne serait-ce qu’en dépannage.

(*) Les portables sont épouvantablement fragiles. Leur espérance de vie est très courte. C’est cher à remplacer, à réparer. Il faut commander des pièces faites sur mesure pour chaque modèle. Autant dire qu’en cas d’IEM à l’échelle du pays, on peut les jeter directement.

Alors qu’en théorie, les PC de bureaux eux, ne craignent même pas la fin du monde par impulsion électromagnétique parce qu’ils sont en théorie protégés par le boitier en métal qui joue le rôle de cage de Faraday, relié à la terre, en théorie.
mouais.

Puis sans fin du monde, la foudre en fait griller des milliers souvent,

MAIS presque tous se réparent en quelques minutes. Presque n’importe quelle pièce va dans n’importe quel autre ordinateurs du même age. On peut les remettre en route immédiatement sans dépenser un sous en mélangeant deux épaves.
Les pièces ne manqueront jamais.

En ce moment j’essaie de ne rien dépenser, pour voir comment ça se passe lorsqu’on manque de ressources. Je cherche des solutions qui ne coûtent rien, ou quasiment.
Mais, quand c’est professionnel, il ne faut surtout pas dépendre d’un seul ordinateur qui peut tomber en panne, être volé, brûler dans un incendie, être détruit par une inondation,…
Il y a des économies qu’on ne peut pas faire sur ses outils de travail.

 

… bon, donc, mes besoins étaient de protéger mes données.

C’est une grande quantité de très petits fichiers toutes les semaines. Des dizaines d’heures de rédaction, de recherches et de notes, à ne pas perdre. Puis tous mes mots de passe, les documents administratifs dont j’ai fait une sauvegarde, etc…
Donc en fonction de mes besoins personnels, un simple disque dur USB est très largement suffisant.

Il trainait dans un placard plusieurs vieilles boites en métal (biscuits, thé, chocolats,…) pour le cas où « un jour ça pourrait servir », bin tiens, justement !…

Une m’a intéressé immédiatement : un petite boite à café.
La taille idéale pour deux disques durs, même trois, mais surtout, il y a un joint hermétique déjà tout prêt, pour garder l’arôme du café.
Parfait !

Les disques durs n’ont pas tous un revêtement en plastique. Certains sont en métal, donc conducteurs. Il me faut donc mettre un revêtement isolant dans la boite.
Des morceaux de cartons ondulés aurait largement fait l’affaire, mais il me restait dans le garage quelques petites chutes de matelas en mousse d’un bricolage précédent.

Ca rajoute une très bonne protection antichoc. Les disques durs sont extrêmement fragiles. J’en ai cassé un qui est tombé de moins de 20 centimètres de hauteur.

Boite étanche et garnie de mousse, résistante aux impulsions électromagnétiques et aux petits chocs

Donc, quelques minutes pour rassembler tout, quelques traits de feutre, des coups de ciseaux, des petits bouts de scotch double face, et c’est déjà prêt.

Je n’ai pas besoin de relier la boite à la prise de terre car je vis au rez de chaussée, sans cave. Mon sol n’est ni du plancher ni de la moquette isolante mais du carrelage. Je peux laisser la boite simplement posée au sol sous le bureau. Ce qui en plus m’évite les risques de chutes.

Tout est de la récup gratuite sauf les petits bouts de scotch double face, mais ça ne doit représenter que quelques centimes. Je m’en sors très bien.
Je suis super content de moi.

 

Bon…

Je sais.

Les plus paranos vont me dire : « Mais en cas d’impulsion électromagnétique il n’y aura plus aucun ordinateur qui fonctionne, plus de réseau de communications, plus d’internet. Tu ne pourras plus travailler de toute façon ! »

C’est vrai.

Mais ça ne durera pas éternellement.

Quand internet refonctionnera, moi je n’aurais pas perdu une seule donnée.

Et toi ?

tu la mets où ta sauvegarde de données auxquelles tu tiens ?

mais déjà, est-ce qu’au moins tu as une sauvegarde ?

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 




 

Recherches populaires vers cette page :

  • construire une balancelle en bois (31)
  • construire une jardinière en bois (15)
  • protection IEM (14)
  • boite de faraday (10)
  • construire cage faraday (7)
  • construire une cage de faraday (5)
  • cage de faraday théorie (3)
  • fabrication d un iem (2)
  • protection des données informatiques pour la voiture (2)
  • comment faire une iem (2)

8 comments

  1. C’est une chose qui nous échappe souvent : la protection des outils de sauvegarde des données. Souvent on pense comment et sur quels supports faire un backup, mais rarement comment faire pour garder en bon état ces supports.

  2. Alex dit :

    Sa marche bien le commerce?

    • Alexandre dit :

      Pour le moment tous les premiers résultats confirment ce que je pensais.
      A priori, on peut lancer des sites rentables sur tous les sujets qui nous passionnent, même en militant politiquement.
      La technologie est enfin mûre pour ça.

      Par exemple, alors que Se-Preparer-Aux-Crises.fr n’a que 5 mois et n’accueille encore à peine que 300 à 600 visiteurs chaque jour, un article parmi les moins lus génère déjà assez de revenus pour couvrir à lui tout seul le coût d’hébergement annuel du site et le renouvellement du nom de domaine.

      L’article sur les bouillottes.
      Une belle dizaine a déjà été vendue ce mois-ci. Avec une petite commission bien inférieure à 1 euro. Mais quand on pense sur une année entière, le chiffre est intéressant.

      Et ce n’est qu’un article parmi déjà 200.
      Le site commence à peine. Sa fréquentation augmente très sensiblement toutes les semaines.

      Je n’utilise pour le moment qu’Amazon, alors qu’il existe des centaines de moyens de monétiser des pages internet, avec des rémunérations encore plus intéressantes, mais la rémunération n’est pas tout.
      Une société qui crée des milliers d’emplois sur le sol français, alors que le chômage explose, je respecte totalement. Amazon va apparaitre en bonne place sur tous mes sites.

      Je vous montrerai bientôt en détails les moyens de monétisation les plus intéressants en vous expliquant les raisons de mes choix. Ca va vous permettre d’augmenter vos revenus grâce à vos passions et à mieux traverser l’effondrement économique.

  3. arnaud dit :

    Sans te demander de mordre la main qui te nourrit,je t’invite à te renseigner sur la façon dont Amazon crée ces emplois, et sur le respect qu’ils portent à leurs employés…
    Arnaud

  4. anthony dit :

    Pour le montage de protection des disques durs, c’est une super idée !
    Pour parfaire la protection je fais une suggestion :
    Réutilisez le sachet d’emballage des disques durs que vous avez acheté (ou procurez vous en auprès de revendeurs… généralement ils le jettent). ce sont des sachet en plastique semi rigide légèrement irisés, qui ont la particularité de conduire l’électricité statique.
    En effet cette dernière est destructrice pour les équipement électroniques et elle à la particularité de s’accumuler dans les matières plastiques. Or la protection des chocs à l’intérieur de la boite est en mousse plastique directement en contact avec les disques durs…comme le montre la photo.
    Est-ce un excès de parano de ma part ?
    Peut être, mais pour ma part j’ai construit le même montage en ensachant mes disques de sauvegarde dans une pochette antistatique.
    Bonne journée !

  5. NaonedBzh dit :

    pourrait on envisager ce genre de protection avec une catine métallique relié a la terre pour protéger tout type d’appareil Electrique genre une Citoyen Band?

    • Alexandre dit :

      Oui, la taille de la boite n’a pas d’importance. Du moment que les appareils à l’intérieur ne touchent pas l’extérieur en métal.

      La mise à la terre n’est pas indispensable pour une protection contre une impulsion électro-magnétique.

      La mise à la terre est plutôt pour décharger l’électricité statique. Par exemple pour ceux qui touchent les pièces internes d’appareils électronique lors d’un démontage ou d’une fabrication, pour éviter une petite étincelle sur une pièce fragile non protégée par son boitier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *