Millénium, le film (2009)

Millenium, Noomi Rapace

Ce film contient la meilleure scène de vengeance de toute l’histoire du cinéma.

L’héroïne est violée par un salopard qui était censé la protéger.

On a tous vu très clairement ce que donne la « justice » en France quand il s’agit de viols :

Deux jeunes femmes ont été violées et frappées pendant des mois par plus de 20 barbares. Le procès a enfin lieu 13 ans après les faits !
Ces monstres auraient dû prendre 20 ans de prison à cause des circonstances aggravantes. Ils sont tous ressorti libres, avec quelques très courtes peines merdiques en sursis, c’est à dire RIEN.
Sauf pour un qui est déjà en prison pour avoir assassiné sa femme et qui ne risque pas de faire des vagues à l’extérieur.

La « justice » baisse systématiquement son slip quand les criminels sont « issus de la diversité ». Toute la société en paie les conséquences. Mais, houlà !… il ne faut pas faire de vague, il ne faut pas les stigmatiser.
Ca tourne à l’émeute sauvage à 100 barbares quand un a[Biiiiip] est contrôlé par la police parce qu’il conduit en sens interdit dans une rue.
Ils blessent 16 policiers, leur tirent dessus au fusil de chasse. Ils incendient une de nos écoles : Zéro condamnation.
Des millions d’euros de dégâts que les vermines ne paieront pas. C’est encore et toujours notre argent public qui sert à réparer leurs horreurs, pour lesquelles ils ne sont pas punis.

 

Le film contient une scène de viol presque impossible à regarder

Les statistiques sur le viol sont exactement du même niveau.

 

Environ 10% des victimes portent plainte, à peine. On comprend pourquoi.

Environ 10% des plaintes débouchent sur une condamnation.

… Donc environ 1% des violeurs sont condamnés. 99% sont impunis.

 

Dans ce chiffre énorme de 1% de condamnation, il y a des jugements monstrueux comme l’acquittement des 20 violeurs en réunion.

En matière de viol, la « justice » est clairement d’une nullité absolue.

Je ne serais pas surpris que les familles n’y fassent plus appel quand il faudra s’occuper de monstres.

Ce qui se passe en Grèce ne m’inquiète pas du tout, bien au contraire. Aube dorée séduit presque une famille grecque sur trois. Il y a des meurtres, c’est vrai. Mais qui meurt ?

Un jour où l’autre, la facture tombe.
Aube dorée protège et séduit déjà presque une famille sur trois.

L’histoire est un éternel recommencement. Quand plus rien ne va, il se passe toujours les mêmes choses partout dans le monde, à toutes les époques. La remise à zéro des compteurs, dans le sang.

On peut donc déjà prédire sans se tromper ce qu’il va bientôt arriver, ici, chez nous.

Mikael Blomkvist au chevet de Lisbeth Salander à l'hôpital

 

L’héroïne du film est une survivante. Tout ce qui la blesse, tout ce qui lui a fait mal, tout ce qui lui nuit, elle trouve le moyen de l’utiliser pour améliorer sa vie.
Elle fait par elle-même toutes les choses, sans attendre que peut être quelqu’un s’en occupe, un jour…

S’il faut faire des choses illégales pour se protéger des monstres, elle a le courage de les faire.

Elle se sert d’un tazer pour étaler instantanément son agresseur, alors qu’il fait trois fois son poids.

Personnellement, ce n’est pas une caméra ou une aiguille de tatoueur que j’utiliserais pour punir quelqu’un qui s’en prendrait à ma famille. Le feu cause des blessures tellement douloureuses que même la morphine n’apporte pas la paix. Alors sur la zone la plus innervée du corps…

Mais l’héroïne à plus de finesse que moi. Elle utilise les nuisibles. Moi je crois qu’il faut les empêcher de nuire.

D’un autre côté, elle,… c’est juste un personnage de film.

Des traumastismes qui marquent à vie

Je connais beaucoup de femmes qui ont été violées. On en connait tous. Rien que parmi celles qui me sont proches, il y en a trois. Elles ne s’en vantent pas mais quand on sait reconnaitre les signes, on voit lesquelles essaient de le cacher.
Les comportements sont bien spécifiques. Même trois ans ou trente cinq ans après, la blessure est toujours là.

Notre « justice » étant proche du niveau zéro, il est normal qu’on l’on ne trouve pas de statistiques françaises. Il ne faut surtout pas que vous sachiez.

Si vous voulez des statistiques qui parlent vraiment, il faut lire les études faites dans les autres pays.

Une ligne en particulier m’a clairement marqué dans tout ce que j’ai lu :
Aux états unis, 86% des femmes qui ont échappées à un viol l’ont fait grâce à une réaction violente.

Noomi Rapace avec le nez en sang dans le deuxième épisode de Millénium

La « justice » ne l’a jamais protégée

Même si un homme fait trois fois votre poids, son nez n’est toujours que du simple cartilage aussi fragile que le votre. Il pissera le sang aussi facilement que vous, si vous le frappez fort sur le nez.

Ses yeux craignent vos longs ongles.

Ses doigts se détruisent comme un rien si vous n’en attrapez qu’un ou deux et que vous les tordez vers le dos de la main…

Le poids, la force, l’âge ne sont pas des obstacles insurmontables. Il existe des techniques pour apprendre à vous protéger sans compter sur cette p[Biiiiiiip] de lamentable justice de [Biiiiiiip] qui met 13 ans à ne pas punir 20 violeurs.

Apprenez à vous défendre et à défendre vos proches.

La police n’est jamais présente pendant une agression.

Le monde est plein de monstres.

 

Un personnage féminin parmis les plus marquants de l'histoire de cinéma
Date de sortie : 13 mai 2009
Durée : 2h 32min
Réalisateir : Niels Arden Oplev
Acteurs : Michael Nyqvist, Noomi Rapace, Lena Endre
Genre : Thriller
Nationalité : Film Norvégien, allemand, danois et suédois.

 

Une femme forte

Noomi Rapace

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • noomi rapace viol (94)
  • scene de viol millenium (44)
  • millenium viol (34)
  • cité parisienne (32)
  • millénium scene viol (31)
  • noomi rapace millenium (18)
  • scène viol millenium (17)
  • millénium noomi rapace (14)
  • film hopital (5)
  • millenium film scene (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *