Manipulations sur les chiffres de la sécurité routière

Route bloquée par un accident de voiture. Plusieurs véhicules de pompiers interviennent.

La sécurité routière et le gouvernement communiquent fièrement sur le chiffre des morts sur les routes en 2012… sauf que quand on regarde les chiffres, au premier coup d’oeil on voit qu’il y a un problème.

3.700 personnes tuées, seulement.
Environ 300 vies ont été épargnées par rapport à 2011.

40 millions d’automobilistes.
… mais les morts sur les routes ne sont pas que des conducteurs. Donc prenons plutôt le nombre de personnes sur le sol français.

D’après l’Insee (donc des chiffres bien bidons) en janvier 2011 le territoire contenait officiellement 64.304.500 personnes.
On peut donc rajouter au moins deux millions de gens qui officiellement ne sont pas là, et deux millions me semble une estimation vraiment basse.

Donc donc, Presque 67.000.000 de personnes en France.

3.700 personnes seulement tuées sur les routes.

Si je ne me trompe pas, ça fait 0.005% de personnes tuées sur les routes de France en 2012.

Vous commencez à saisir le problème ?

Non, toujours pas ?
Bon, d’autres indices pour vous mettre sur la voie :

En 2013, 6620 radars placés sur les bords des routes françaises devraient flasher des pigeons au moins 14 millions de fois, et rapporter plus de 713 millions d’euros.

… mais, uniquement pour votre sécurité, braves gens, pas pour vous voler tout votre argent, tout le peu qu’il reste à voler dans le pays. Le prétexte de réduire le nombre de victimes n’est même plus crédible. Enfin si, à 0,005%.

C’est exactement du même niveau d’arnaque, de pillage de toute la population que pour les éthylotests obligatoires.
Si presque 80% des accidents mortels sont dus à l’alcool, 80% de 0.005% ça donne forcément l’obligation à 40 millions d’automobilistes d’acheter des éthylotests à la seule entreprise françaises homologuée, qui curieusement a proposé cette loi.

Ils étaient obligés de frapper aussi fort parce que même les amendes automatiques ne suffisent plus pour faire entrer beaucoup d’argent.
La crise a posé les dernières limites de ce que l’état pouvait faire pour retarder le crash total.

Les automobilistes font moins de kilomètres, ne peuvent plus faire le plein souvent avec l’essence aussi chère. Beaucoup ont même laissé tomber leur voiture.
50.000 postes détruits par mois et ça s’accélère constamment. Donc, toujours moins de personnes ont besoin de faire des kilomètres. Moins de flashs.

La baisse du nombre de morts est due à la crise économique, pas aux radars.

3 700 morts sur bien plus de 65 millions. L’état vous protège bien et veille sur vous, sans jamais vous mentir.
Comme c’est beau.

713 millions d’euros encaissés, c’est un détail. Regardez seulement le nombre de morts, c’est un ordre.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *