Les non-violents ne protègent pas leur famille

Assassinats de masse

Les non-violents meurent et ne protègent pas leur famille.

Leurs femmes sont violées, leurs enfants réduits en esclavage ou tués.

Leurs maison sont brûlées ou quelqu’un les chasse pour s’y installer.
Leurs biens sont pillés, leurs entreprises détruites…

On peut voir cette constante, partout dans le monde, à toutes les époques, même maintenant.
Par exemple chez un des peuples les plus doux et pacifistes de toute la planète. Les tibétains sont réduits en esclavage par les chinois, un peuple connu pour son absence totale de respect des droits de l’homme.

Si un chinois commet un crime envers un tibétain, il aura la totale impunité.
Si un tibétain fait quelque chose qui contrarie un chinois, même simplement écrire un poème, c’est l’enfermement direct pour plusieurs années dans des camps de travail forcé.

Le pire c’est qu’on est déjà presque en train d’arriver à ça, maintenant en France.

Un gosse chrétien français de souche rejoint une manifestation pacifique et hop ! direct en prison pour deux mois, dans un procès bâclé, un déni absolu de justice.

C’est à comparer avec l’impunité des sacs à merde bien bronzés qui peuvent détruire un quartier, incendier des voitures, bruler des écoles, tirer sur les policiers,… sans aucune arrestation. Pas de coups de matraques, pas de comparution immédiate, pas de condamnation…

Le pire est que ce n’est que le début.

Il va y en avoir beaucoup d’autres. Vous savez pourquoi ?

Parce que ceux qui commettent les crimes sont toujours là, et en position de continuer à nuire.

 

Parce que ce qui s’est passé est tellement injuste que tout le monde d’intelligent est révolté par ce déni absolu de justice. Nous en sommes au point où au lieu de continuer à baisser la tête, les français préfèrent se prendre des coups mais en se redressant. Fini de ramper. Plus jamais.

Donc, puisque tous les coups ont de moins en moins d’effet,
le pouvoir socialiste, la dictature des bons à rien fanatiques, va frapper encore plus fort, toujours plus fort.

On est en train d’arriver au début des combats.

Pour le moment ce n’est pas encore violent, mais c’est comme un assaut. Ceux en première ligne souffrent beaucoup plus que les autres. Ils tombent pour le bien de tous. Ils préparent le terrain pour ceux qui arrivent derrière et qui vont nettoyer nos villes.

Tout continue de très gravement empirer de semaines en semaines, et toujours à cause des mêmes.

Tant qu’il seront là, tout le monde va continuer de souffrir.

… et comme ils ne cessent plus de prouver que les mots ne sont pas entendus, que nos opinions, nos souffrances ne signifient rien pour eux,
que la « justice » est devenue un instrument d’oppression pour faire taire les opposants à la dictature,…

pas besoin d’être devin pour voir que le ras le bol, la saine indignation, la juste colère, vont s’exprimer d’autres manières bientôt.

Tant qu’un agresseur se sent dans la toute puissance de l’impunité, votre avis n’a aucune importance pour lui. Il fera tout ce qu’il a décidé.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *