Les mayas avaient prédit la fin du monde pour le 21 décembre 2012

La fin du calendrier maya

Cette année un peu tout le monde nous parle de la prédiction de fin du monde par les mayas. Houlalaaaa ! ça fait trop peur !
Leur calendrier s’arrête le 21 décembre 2012 !
Ces gens là étaient supérieurement avancés, il ont compris les alignements planétaires des siècles avant nos savants, et patati et patata…

S’ils étaient aussi bons, c’est curieux qu’ils n’aient même pas vu leur propre extinction, non ?

Bon, alors pour les naïfs, voici une courte explication :

C’est uniquement une question d’échelle.

Comme ces barbares fanatiques coupeurs de têtes et arracheurs de coeurs de leurs esclaves ont disparus du monde (bon débarras), ils n’ont pu réactualiser leur calendrier.
Donc, on ne voit que la fin d’un cycle. Le dernier calendrier qu’ils ont eu le temps d’imprimer.

 

C’est la fin du monde !!!

On peut comparer ça au calendrier des postes, avec des chatons trop mignons en photo sur toutes les pages.

 

On va tous mourir !!!!

Comme l’échelle n’est que d’un an, si le monde est presque totalement détruit cette année, les civilisations futures y verront peut être le signe qu’on avait prédit très précisément la fin du monde pour cette année ?

 

HAAAAAAAA !!! C’est la fin du monde !!!

Ca fait déjà 39 prédictions de fin du monde de calendrier des postes auxquelles je survis.

Je suis encore plus fort que Mad Max.

La fin du monde !!!

… mais bon, c’est vrai que le monde va mal. C’est un ensemble des choses :

– Pic d’activité solaire carrément inquiétant,
– Climat détraqué par les activités humaines,
– Surpopulation,
– Plus assez de production pour nourrir les peuples,
– Baisse de production des énergies fossiles,
– Flambée de l’intégrisme religieux et des massacres partout sur la planète,
– Mondialisation des échanges qui répand de nouvelles espèces et des maladies hors des milieux qui arrivaient à les contenir,
– Pauvreté qui augmente dans toutes les classes sociales,
– Etat qui en fait toujours moins en réclamant toujours plus et qui devient un boulet,

 

Des solutions, il en existe des wagons. Elles ne sont pas dans les calendriers des postes, mayas, dans les cartes, dans le marc de café, dans les prédictions des zinzins.

Le bon sens, l’étude de l’histoire et de la psychologie humaine, avec des connaissances globales de la science, l’observation de ce que nos ancêtres faisaient avec beaucoup moins de ressources,… tout ça donne quelque chose de beaucoup plus fiable pour anticiper l’avenir et s’y préparer.

 

« Si tu veux vraiment quelque chose, trouve des moyens.
Si tu ne veux pas, contente-toi de prétextes. »
Ce n’est plus la peine de se brosser les dents, ni de travailler, puisque les voyants mayas ont prédit que…

 

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *