5 Points fondamentaux de la permaculture pour un potager anti-crise

Permaculture-jardin

Le monde de la permaculture est un monde aussi vaste que peu connu du grand public.

Qui dit permaculture dit culture permanente.

Née dans les années 70, cette véritable science permet d’établir un Ecosystème agricole productif, fertile et équilibré. Bill Mollison et David Holmgren ont été les pères fondateurs de cette technique subtile et éthique, utilisée aujourd’hui par de nombreux adeptes.

Cette technique repose sur l’interaction de tous les éléments de la nature entre eux et vise à atteindre une efficacité optimale en culture biologique durable et stable.

On peut tout à fait assimiler cela à de l’ingénierie planifiée naturelle, variée et intelligente.

 

On peut distinguer 5 éléments fondamentaux dans la permaculture

1) Economie d’eau et peu de travail de la terre :

Un système de butte de terre est créé afin de rendre la terre fertile à l’aide de compost. Deux choses l’une, cela permet de ne plus avoir à travailler la terre et permet de retenir l’humidité et l’eau lors de fortes pluies.

De ce fait, un simple goutte à goutte suffira pour approvisionner les diverses plantes en eau. La paille permet de maintenir la terre humide et protège contre les chaleurs élevées. Ce paillis lorsqu’il se décomposera apportera l’humus dont ont besoin les végétaux.

2) Pas d’engrais :

La terre contient de nombreux éléments, elle n’est pas inerte.

A l’aide des millions d’organismes vivants et présents, le permaculteur va utiliser et combiner différentes plantes et fleurs afin d’optimiser les avantages des uns aux profits des autres.

Ce que sécrète une plante est pris par une autre.

3) L’utilisation des fleurs et pas de pesticides :

L’utilisation de certaines fleurs va tout simplement permettre de repousser les nuisibles et différents insectes parfois ravageurs (pucerons par exemple), sans avoir recours aux pesticides.

Dans le meilleur des cas, en attirer d’autres qui feront le travail (coccinelles).

Procédé simple d’une double utilité qui enrichi la culture avec un aspect esthétique souvent très harmonieux.

4) Pas de sarclage :

La couverture au sol a toujours son utilité. Les mauvaises herbes serviront à aérer le sol, l’enrichir et l’ameubler.

Parler de désherbant est ici hors de question.

5) Le respect de l’environnement et la recherche du minimum d’efforts

La permaculture renverse totalement l’idéologie de l’agriculture classique et traditionnelle.

Inscrite dans une logique d’autonomie et de durabilité écologique, celle-ci se démarque par son subtil compromis entre efficacité, esthétisme et  économies maximales (énergie, eau, efforts).

Si vous avez la possibilité d’avoir une maison avec une parcelle de terrain, la permaculture se positionne aujourd’hui comme une solution globale et idéale pour un potager d’autosuffisance anti-crise.

Telle une plante, elle demandera beaucoup d’attention au début, afin de prendre le temps nécessaire pour l’apprivoiser afin d’en découvrir ses secrets.

Vous avez aimé cet article ?

Faites nous part de vos commentaires et partagez le !

A bientôt.

Bruno
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 




 

Recherches populaires vers cette page :

  • permaculture potager (43)
  • fabriquer une butte permaculture (11)
  • permaculture techniques potager (10)
  • préparer terrain permaculture (4)
  • preparation sol permaculture (4)
  • preparation permaculture (2)
  • preparer son terrain permaculture (1)
  • préparer sol permaculture (1)
  • preparer sa terre en permaculture (1)
  • préparation de la terre pour potager en permaculture (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *