La pendaison

Mode d'emploi pour faire un noeud coulissant de pendu

La pendaison est une activité humaine permettant de récompenser des dictateurs comme ils le méritent pour leurs bons et loyaux services.

Humour noir, gif animé du dictateur saddam hussein fixant du regard le balancement d'une corde de pendu

Bien que peu coûteuse, elle est très appréciée par la foule qui souvent, partout dans le monde, applaudit et danse lors de l’évènement.

La corde peut être réutilisée des centaines de fois, ce qui en fait un accessoire de cérémonie festive particulièrement économique. Il n’est pas besoin de consommable supplémentaire pour l’utiliser.
La corde se suffit à elle-même. Son efficacité a été traditionnellement testée depuis des centaines des générations.

En période de crise du pouvoir d’achat et d’augmentation inégalée des impôts, un matériel d’équipement d’intérêt public aussi rentable sera apprécié bien au-delà de sa valeur marchande.

Boules de cordes solides de 15 mètresn orange, verte, blanche, rouge vif et bleu roi.

La couleur peut être adaptée aux vêtements et aux grades des personnalités dont on célèbre la fin de carrière.
Des couleurs or et argent sont par exemple souvent trop appréciées par les élus, alors que les gens du peuple, plus simples, peuvent très bien se contenter d’une corde toute en sobriété de couleur écru ayant déjà plusieurs fois servi.

Le blanc pur peut être assorti avec élégance à la carrosserie des berlines de luxe des dealeurs de cité au RSA, des braqueurs récidivistes tueurs de policiers, ou encore des violeurs en réunion.
Plusieurs couleurs peuvent aussi être utilisées simultanément pour mettre joliment en valeur la mise à la retraite des pillards et incendiaires d’écoles de la république.

Ficelles multicolores, rouge, brune, marron, rose, orange, jaune fluo, vert nil clair, vert sombre émeraude et noir

La mise en oeuvre est très simple et à la portée de n’importe qui.
Voici ci-dessous des schémas montrant les différentes étapes pour réaliser un noeud de pendu qui coulisse parfaitement, pour le plus grand plaisir des spectateurs :

Mode d'emploi pour faire un noeud coulissant de pendu

La réalisation du noeud en lui-même ne présente aucune difficulté.

comment faire une corde de pendu. Dessin, shema, mode d'emploi, méthode de réalisation du noeud en image

Le support et la longueur de corde varient en fonction du résultat espéré.

Pour un beau son mélodieux, un Crack! fort et retentissant, le retraité doit être poussé de haut. La corde mettra fin à sa chute en réglant par la même occasion d’éventuelles douleurs aux cervicales résistantes aux médicaments.

Au contraire, la prestation sera plus durable si le bout des pieds de l’heureux participant touche encore le sol.
Cela lui permettra d’exécuter tranquillement une très longue danse rythmée de nombreuses saccades spectaculaires, particulièrement appréciée par la foule.

Une sorte de harlem check de la justice.

Que du bonheur.

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 




 

Recherches populaires vers cette page :

  • comment se pendre (579)
  • noeud de pendu (404)
  • noeud du pendu (273)
  • image (222)
  • noeud pendu (188)
  • noeud pour se pendre (143)
  • comment faire un noeud de pendu (108)
  • noeud coulant (97)
  • corde pendu (83)
  • pendu (82)

115 comments

  1. arf dit :

    Mais oui, la corde… Je n’y avais pas pensé.
    je vais en réserver une au cas ou une grande occasion se présenterait.
    Ca serait dommage de passer à côté de quelque chose d’aussi festif. D’autant plus qu’avec les progrès techniques des matériaux actuels, les cordes sont maintenant légères, fines et TRÈS solides (et colorées).
    Merci de l’idée.

  2. Sebseb dit :

    Superbe!!! Bien rédiger et bien expliquer.
    Je l essaierais cette après-midi,merci

  3. Anonyme dit :

    Testé et approuvé 🙂

  4. Mika mort dit :

    Bonjour,
    Votre explication est claire mais quand le noeud est fait il faut encore accrocher la corde au plafond et c est vraiment pas facile.
    En cherchant sur internet j ai vu que se pendre dans les bois etait plus pratique.

    • Alexandre dit :

      Ha mince, c’est vrai !
      Ceux qui n’ont pas d’étage, d’escalier, de rambarde, ont besoin d’un arbre ou d’un pont. Je n’y avais pas pensé.

      … mais il faut dire aussi que ce n’est pas du tout un mode d’emploi pour le suicide. C’est un message sensé être rigolo sur la révolution qui approche.

      Imaginer valls, taubira, hollande,… tous les socialistes suspendus comme des saucissons dans un supermarché, ça me fait sourire à chaque fois.
      😉

  5. saget dit :

    Bonjour voila plusieur jour que je pense au sucide et votre corde me donne de l espoir de me pas me rate toute ma vie a ete un enfer ma femme me tromper je trouve pas d emploi ma femme me quitte plus d espoir plus de gout a la
    vie

    • Alexandre dit :

      Vous n’allez pas bien. Quand on pense que la solution aux problèmes est le suicide c’est le signe que les capacités de jugement sont très altérées.
      En ce moment vous avez besoin d’aide, d’être entouré, de penser à autre chose, ou différemment.

      Vous pouvez éventuellement appeler les urgences qui vous orienteront vers des gens à l’écoute près de chez vous.
      Vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec un centre médico psychologique, CMP, proche de votre domicile, pour rencontrer un psychiatre et éventuellement avoir des médicaments qui apaisent l’esprit, le temps que les idées noires passent.
      Ce qu’il y a de bien avec les CMP c’est que toutes les consultations sont gratuites. Pour quelqu’un qui n’a pas d’emploi, c’est un bon plan.

      Je vais vous dire deux ou trois choses que vous n’avez peut être pas envie d’entendre en ce moment, pendant que vous êtes mal, mais je crois qu’elles vont vous faire du bien.

      Déjà, ne pas trouver un emploi, environ 10 millions de français sont dans le même cas. Il n’y a presque plus d’emploi. Et ceux qui en ont un sont saignés de partout par le gouvernement.
      Il faut trouver des solutions différentes. Par exemple j’ai un ami proche qui fait une sorte de vide grenier en permanence sur les sites de petites annonces. Il vend les choses que les autres ne veulent plus.
      Ce n’est pas un vrai travail, mais une activité de particulier à particulier qui met un peu de beurre dans les épinards.
      Vous pouvez peut être créer vous aussi votre activité.
      Sans forcément investir. Là, par exemple, moi-même, je crée des sites commerciaux sur internet dans lesquels j’investis parfois seulement 1 € pour un an. Il n’y a pas forcément besoin d’avoir de gros moyens pour créer son propre travail.
      Repassez jeter un oeil dans quelques jours, je publierai un mode d’emploi pour que n’importe qui puisse en faire autant, avec des programmes gratuits et faciles.

      Vous avez la possibilité de baisser les bras dès maintenant, ou vous pouvez faire une pause plus ou moins longue, le temps de décider quel chemin vous convient.
      Tout ce qui est important prend du temps.

      Ca doit venir de vous.

      Vous ne devez pas vous jeter en l’air parce qu’une femme ne veut plus de vous. Surtout que vous savez déjà que vous ne pouvez pas compter sur elle, puisqu’elle est infidèle.
      Bon débarras !
      Qu’elle foute le camp.
      Il y en a des centaines de milliers d’autres autour de vous qui n’ont pas ses défauts.

      Il faut juste vous dire que vous ne trouverez pas une perle rare d’un claquement de doigt. Il faut de la patience.

      Là, vous souffrez. Mais ce n’est qu’un mauvais moment à passer.
      Ne faites pas trop de bêtises le temps que ça passe.

      Tenez, je vous donne une idée pour aller mieux. Dans les jours qui viennent, écrivez sur un grand papier les choses que vous aimeriez faire, qui amélioreraient votre vie, que vous auriez plaisir à faire, des idées pour les faire.
      Mais n’écrivez pas des choses qui ne sont pas vous. Pas ce que vous croyez que les autres attendent de vous.
      Ecrivez ce qui est important pour vous, et quelques idées pour y arriver.

      Ramenez du plaisir dans votre vie. Prenez le temps de faire des choses que vous aimez.

      Le temps dont vous disposez, ce n’est pas une souffrance. C’est juste que momentanément vous n’avez que des idées noires.

      Le temps que vous avez de libre, vous pouvez en faire un trésor, pour vous, pour faire les choses que vous voulez.

    • fleury dit :

      Je viens de perdre lhomme que jaime et c moi quil a decouvert (pendu) une horreur ……….je veux tellement le rejoindre et je le ferai tres bientot

      • Alexandre dit :

        Je ne connais rien de votre histoire. Je vais juste vous dire que vous n’êtes vraiment pas un cas isolé. Le malheur est à la hausse partout.

        Au lieu de vous faire du mal, je crois que vous devriez pourrir la vie des responsables de votre malheur.
        Puisque vous croyez n’avoir plus rien à perdre, vous n’aurez pas les mêmes limites que les moutons. Vous avez une force que les autres n’ont pas.

        Plutôt que de laisser faire, laisser les gens subir et souffrir à la chaine, vous pouvez essayer de changer les choses pour que moins deviennent des victimes.
        Qu’il sorte un peu de choses bonnes de tout ce malheur.

      • Daniel dit :

        Et cet homme, vous l’avez aimé ?
        Il vous a aimé ?
        Vous pendre, vous croyez que c’est ce qu’il voulait pour vous ? Moi je pense qu’il voulait votre bonheur, pas du malheur.
        Pourrir la vie des responsables ça vous soulagerait certainement un peu, ça aussi c’est une bonne idée.

  6. Bernard dit :

    Je suis en plein dedans. Ma femme vient de me tromper et la rupture est insupportable. Je me retrouve seul affectivement, cocu, je la sais heureuse dans les bras d’un autre…..et c’est moi qui souffre. 8 jours sans manger, mes forces me lachent et tant mieux. Hier soir apres etre passe a Casto, j’ai accroche une corde a une poutre metallique de mon bureau, j’ai regarde sur internet comment faire le noeud coulissant du pendu. Un peu enivré, pas moyen. Je vais revoir mon plan la tete clair.. stopper cette souffrance insuportable !!!

    • Alexandre dit :

      On va dire que tu es sur la voie de la guérison. Ta tumeur a été extraite : tu es débarrassé d’une femme qui te trompait et te pourrissait la vie.

      Pourquoi ça serait à toi de souffrir ? d’être tout le temps gentil, de tendre l’autre joue…

      Tu peux envoyer chier les gens qui ne t’apportent que du mauvais. Avoir des moments seul est parfois mieux que d’être entouré de gens qui poignardent dans le dos.
      Et comme ça, quand tu n’es pas occupé à te pourrir la vie à cause des problèmes créés par d’autres, tu peux faire des choses qui comptent pour toi.

  7. bruno dit :

    MERCI Alexandre pour ce que tu fais
    soutenir les gens comme ca … rare sont se qui on du cœur comme ca.

    ci je peux donner un conseil a toute personne déprimé au point de se suicider
    changer d’environnement. voyager. plaqué tout si il le faut. c’est mieux que de mourir !

    rassemblé vos dernière force pour préparer votre départ. une fois parti tout change.

    déprimé depuis longtemps et après des tentatives gaz, corde (c’est comme une obsession de ne penser qu’au suicide)
    j ai tout plaqué. boulot, famille, vie social
    je suis parti en Polynésie (Tahiti) avec tout juste 1000e en poche.
    en pension dortoir

    les nouvelle rencontre et la vie aventureuse avec toutes ses difficultés m’on redonné de l’adrénaline et réveil les instinct de survis
    en très peut de temps je suis sortit de la dépression (la nature redonne des énergies)
    j y ai reconstruit une petite vie, rencontré quelqu’un. nous somme rentré en France, nous avons 2 enfant

    ne vous laissez pas abattre
    même après des chose horrible la vie redevient merveilleuse

  8. Alexandre dit :

    En écrivant cette page pour m’amuser je ne pensais pas canaliser autant de souffrances.
    On dirait que presque tous les français qui envisagent le suicide par pendaison et cherchent des informations sur internet, arrivent sur cette page.

    Je suis un peu dépassé par cet imprévu.
    je ne suis pas formé pour, et je n’ai pas l’énergie ou les heures pour m’occuper de répondre aux gens un par un.

    Il y a des commentaires que je ne publie pas, pour ne pas que ça se retourne un jour contre des personnes en souffrance.
    Par exemple, il y a trois jours, un inconnu a laissé une lettre de suicide ici. Il racontait sa vie, sa dernière tentative de suicide quelques jours plus tôt, et son intention de se pendre dans la soirée ou le lendemain.

    … alors comme c’était très sérieux et urgent, j’ai téléphoné trois fois au SAMU (numéro 15) qui ne répondait pas.
    Les associations d’aides aux suicidaires ne répondaient pas non plus, lignes occupées.

    Les pompiers (18), m’ont dit de faire plutôt le 17, la police.

    La police me dit qu’ils sont un numéro d’urgence par téléphone et que rien n’est prévu pour leur envoyer une copie de la lettre de suicide, pour qu’ils puissent sauver l’homme.

    Après quelques minutes d’attente, l’agent me donne finalement le lien https://www.internet-signalement.gouv.fr/ pour signaler du contenu illégal sur internet, pas des suicides, et qui n’est même pas un service d’urgence.

    Bon, comme il n’y a rien d’autre, je copie ici la lettre de suicide, avec son adresse IP et son email.

    Même en laissant mon identité, mon téléphone, mon email, personne ne m’a contacté.

    Je cherche encore sur internet avec plein de mots clés différents et après un long moment, je dois me rendre à l’évidence : il n’y a aucun service de l’état prévu pour recevoir ce genre de signalement.
    Toutes les pages des services officiels ne sont que des généralités presque inutiles sur le suicide.
    L’état n’a rien mis en place pour ça.

    Une société privée comme Facebook a mis en place un service de signalement depuis longtemps pour les membres qui annoncent leurs intentions suicidaires sur leur réseau social,
    mais l’état français n’a rien fait. Aucune adaptation aux nouvelles technologies, aux habitudes de la population, à l’utilisation massive des réseaux sociaux, des blogs, des forums…
    Apparemment l’état en est encore à se contenter de la lettre en papier trouvée près des corps quelques jours plus tard.

    Les agents au téléphone ne sont même pas formés pour réagir, puisque personne, ni moi sur le moment, n’a pensé à simplement me donner leur adresse email personnelle pour que je leur envoie une copie, qu’ils puissent agir avec toutes les informations, sans modification.

    Donc, énervé, je vais sur le site de l’élysée écrire à votre gros con nuisible, pour être lu par ceux qui jettent les lettres des français.

    J’explique la situation sur le formulaire de contact, en remettant une copie de la lettre d’annonce de suicide, en leur demandant de faire suivre à des services compétants.

    Et je parle du gros problème de manque de service de signalement de ce genre d’urgence, de l’impossibilité de joindre des contacts efficaces.
    Je remets mon identité, mon téléphone, mon email, et là non plus, personne ne m’a contacté.

    L’état français s’en fout de vos souffrances.

    Apparemment, la situation est :
    Payez et crevez quand vous ne pouvez plus payer.

    Voilà.

    J’espère que ce témoignage pourra être utile pour changer les choses.

    Plus de 10 000 français par an se suicident.

    • freliez dit :

      bonjour Alexandre , je sais a qui je dois la vie a présent, j’ai décider de me battre pour mes petit et cela grâce a toi a ton dévouement aux autres, tes tentatives pour me sauver n’ont pas été vaines, et grâce a toi j’ai décidé de me battre et de gagner la partis pour mes enfants et pour toi mon ami, le serai a la mort ton obliger

  9. freliez dit :

    oui cela a este dur mais ce sont a priori les services de police de paris qui ont enclencher la chose si tu a besoin de moi un jour je serai a tes cotés je suis un nantais

    je pense que tu as raison de faire ce que tu fais j’ai eu les gendarmes a la maison suite a ma tentative de TS, ils vont prendre ma plainte, mais pas avant samedi à venir. Je leurs est expliquer mais ils savait deja tous, suite a ma lettre d’adieux, je leurs est montrer les image de mon fils Gwenaël avec le visage tuméfié, ils était écœuré, a présent il me faut attendre la fin de la semaine pour que le brigadier sois de retour car ces a présent ces lui qui vas s’occuper du dossier de plainte pour maltraitance sur mineurs, je vais essayer également de faire une plainte pour abandon du domicile conjugale, enlèvements d’enfants pour soustraction a l’autorité parental, j’en profite en attendant pour faire le tour des personnes qui ont este témoins des violences quelle quelle sois sur les enfants! Pour me défendre, certaine ont accepté de me faire des déclarations sur l’honneur relatant les faits mais pas toutes. Beaucoup ont des grandes bouche pour déblatérés des bêtises mais pas grand-chose dans la culotte pour défendre des petit enfants cela est tres dur a vivre

    Il y a eu beaucoup de témoins des faits de violence de mon épouse, mais pour le moment seul quatre qui ont assisté visuellement à ces maltraitances physiques et verbales sur le plus grand des garçons, toute fois cela s’est produit sous leurs yeux à plusieurs reprise, il ont accepté de me faire une déclaration sur l’honneur relatant les faits, une commerçante de mon village en plus est d’accord pour attester que je suis un bon père et que je n’ai jamais frappé mes petits, celle-ci a la boulangerie en face de notre maison elle connais mon épouse et m’a dit également quelle avais remarquer que celle-ci se comportais mal avec le grand, brimade, menaces claques il est possible quelle statut en ma faveur aussi mais je ne peux pas l-y obligé, j’essaye de me battre pour les petit bouts, mais cela est dur de salir la femme que l’on aime, mêmes ci les faits sont réels et avérer.

    ton aide m’est précieuse, elle me redonne espoir en l’être humain

  10. lili dit :

    Bonjour,

    Il n’ai pas toujours facile de dire qu’il y a pire, je suis atteinte d’une maladie rare et reconnu handicapée pour cela ,cependant ceci ne se voit pas du tout.
    Mon bailleur social m’a fait vivre l’enfer pendant des années , j’ai tenu le coup ,commencer par un procès verbal devant la commission du préfet , l’ARS, l’union ect …..
    Je décide même de faire un procès juridique , je suis à présent dans mon nouveau logement neuf et jamais habité ,cependnat après 1 semaines de la signature du bail , le cauchemars recommence, au bout de 12 ans de galère ,voir le bout du tunnel et recommencer dans un autre logement sinistré dans toutes les pièces c’est dur, enfin je ne baisse pas les bras et refais un deuxième procès de mise en conformité , le seul mur de ma chambre n’était pas touché , ce soir il pleut dans ma chambre car il on du faire une fissure, la j’en peux plus ,il y a de quoi non …..

    • Alexandre dit :

      On dirait presque une chanson.

      « Les mots ne sont jamais les mêmes
      pour exprimer ce qu’est le blues.

      J’y mets mes joies, j’y mets mes peines
      Et tout ça, ça devient le blues.
      Oh yeah…
      Je le chante autant que je l’aime
      Et je le chanterai toujours.

      Toute la musique que j’aime
      Elle vient de là,
      Elle vient du bluuuuues »…

      Vous pourriez écrire des paroles pour gagner des millions avec Johnny Haliday.

      Vous savez, il y a deux manières de voir un verre déjà à moitié vide ou encore toujours à moitié plein.

      Plutôt que de chercher des infos sur la pendaison pour vous faire mal et ne rien arranger, vous devriez essayer de corriger les causes qui vous rendent triste.

      Souvent, c’est juste dans la tête. Une erreur de perception.
      On peut penser que le ciel gris est trop triste, ou être plutôt content quand il pleut, parce qu’on aura des fruits, des fleurs, du grain pour faire de la farine pour les pizzas et les gâteaux.
      C’est la même chose. C’est juste le regard qui est différent.

      Il y a des choses qu’on ne peut pas changer, comme la pluie par exemple. Autant faire avec et voir surtout ses bons côtés.
      Mais les moches, on peut aussi s’en servir.
      Un exemple, une chanson qui ne parle que de choses tristes et de la pluie toutes les deux phrases :
      It’s raining again de Supertramp,
      https://www.youtube.com/watch?v=YZUE4_PtOk0

      C’est un état d’esprit.
      Les choses qui vous font mal peuvent parfois être utilisées.

      « La musique vivra,
      Tant que vivra le blues, ho yeah… »

  11. sadness dit :

    Merci pour ces précisions surtout pour le croquis. Je vais me pendre

  12. elie dit :

    Bonjour, j’ai lu tous les commentaires et je trouve que Alexandre dit beaucoup de bonnes choses pour aider les autres….mais ça, c’était avant de lire le dernier commentaire raciste. Dommage, ça paraissait tellement vrai cette bonté humaine!! Connard !

    • elie dit :

      Et les modérateurs laissent faire??? Connards aussi!! Je serai pas publiée mais vous saurez ce que je pense! Et puis en expliquant comment on fait un noeud pour se pendre, vous n’avez qu’à faire des ventes de cordes à bas prix tant que vous y êtes!!!

      • Alexandre dit :

        Ha c’est une bonne idée, ça.

        Je devrais profiter de l’affluence anormale sur cette page écrite pour rigoler et détendre l’ambiance, pour vendre des cordes.
        Avec tous les politiciens qui vont bientôt être pendus, c’est peut être une bonne idée d’entreprise.

        Si vous avez d’autres suggestions aussi intelligente, n’hésitez pas à nous en faire profiter.
        Bisou.

      • Marcello2 dit :

        Dire que j’ai trouvé Alexandre génial avant de voir son dernier post, donc je rectifie:

        Alexandre tu es un gars super génial.

  13. l ami ben dit :

    Que de cordes pour les pourris qui nous gouverne, pour TAUBIRA
    UNE BONNE LAPIDATION PUBLIQUE, apres tout utilisons les méthodes de ceux qu elle protége…

    • Alexandre dit :

      Oui mais non.
      En france actuellement les actes sont moins condamnés que le langage.
      Maintenant ou risque 7 ans de prison pour un mauvais jeu de mot.

      IL ne faut pas dire les choses clairement. Organiser toute défense ou toute justice, ou montrer qui fait quoi est illégal. C’est parait-il des incitations à la haine, à la violence, à la discrimination des criminels, tout ça…
      Par contre, sans faire d’amalgame avec la parole des politiques, on s’aperçoit qu’en disant le contraire de ce qu’on voudrait dire, on a l’impunité. On n’est pas amalgamé avec les extrémistes qui osent vouloir se défendre.

      Par exemple, là, je travaille sur un sujet pour mettre en garde les adultes que les mineurs ne doivent pas lire les documents que je vais leur fournir. Si des adultes les enregistrent sur leurs pc, il vaut mieux qu’ils s’assurent que des mineurs ne risquent pas de tomber dessus.
      C’est à cause de nos mauvaises lois qui donnent une impunité presque totale aux mineurs.
      Ils pourraient débrancher ou détruire toutes les antennes à micro-ondes au-dessus des habitations, près des établissements scolaires, sans que l’état n’ait les moyens légaux et juridiques de les en empêcher.
      L’état a tout fait pour que les mineurs soient libres d’agir.

      Il ne faut pas écrire n’importe quoi sur internet, où tout reste archivé, ou copiable par des milliers de gens.
      Il faut réfléchir avant d’écrire pour ne pas avoir de problèmes juridiques et avancer efficacement.

  14. sauniere dit :

    Merci pour le croquis et vos commentaires pertinents!
    😉

  15. DARIEN dit :

    La pendaison , mais c’est commun , on bande , j’admets …. Plutôt Seppuku : éventration … décapitation …Ou un calibre 12 : assis au bord de sa paillasse dans son gourbis , la crosse au sol , le canon entre les deux yeux …On appuie : le délié ,doux doux , légère résistance — Marie mère de Dieu … maintenant et au moment de notre mort : Boum ! … À la Hemingway ! …..

    • Lino dit :

      … Faut arrêter avec tout se délire autour du suicide, il y a tellement de choses à faire avant de penser à cette extrémité, notamment pour les autres, c’est simple si vous avez un problème : aidez les autres ! Ça paraît peut-être étrange mais pourtant, vous verrez, vous vous en sortirez en tous cas bien mieux que celui qui se vautre dans son malheur ou se tue.

      Prenez cette mentalité de l’aide aux autres et vite, ça devient urgent, vous serez avec des gens « comme vous » c-à-d dans le besoin, rien de pire que d’être au milieu de personne sans problèmes (en apparence au mieux et au pire vraiment sans problèmes) quand les choses vont se gâter ces gens deviendront très dangereux… Rien ne va s’arranger, pour personne sauf les plus privilégiés ou les pires vermines, votre situation d’aujourd’hui aussi compliquée soit-elle risque de devenir la norme et alors, vous vous serez tué pour rien et des gens comme vous qui ont besoin d’aide et qui sont prêt à vous aider seront seules, vous êtes une solution pour les autres et les autres sont une solution pour vous.

      Bref je ne vais pas rentrer dans les détails, à vous de comprendre.

  16. lancelot dit :

    Halut à tous !

    Ça veut p’têt rien dire, mais ça va sans doute mobiliser la curiosité des désespérés qui tombent sur cette page et c’est-ce qu’il faut : penser à autre chose qu‘à l‘auto destruction.
    J’ai un pote agriculteur qui s’est pendu et je m’en veux de n’avoir pas été assez vigilant.

    Au cours d’une vie humaine, chacun de nous a déjà pensé à se foutre en l’air ou y pensera, c’est quasiment normal, et tout comme la fièvre n’est qu’une l’alerte symptomatique, l’idée de suicide n’est qu’un mécanisme salvateur qu’il convient d’appréhender avec intérêt afin d‘acquérir un cuir épais. A acquérir une faculté de résilience à toute épreuve, si vous préférez.

    Déjà, ce qu’il bon de faire s’il vous vient des idées noires, remettez votre suicide à plus tard. Sortez de chez vous. Partez marcher en forêt, à la en montagne ou sur la grève en bord de mer.
    Lorsque vous marchez, a chaque pas, réalisez que la chance et la foudre peuvent frapper indistinctement l’homme ordinaire ; que pire n’est jamais définitif ; que la Vie se meut sur les ailes du changement. Que nul ne connait le champ potentiel du futur, à moins de l’expérimenter.

    Regardez, là sous vos yeux ! Ce texte a été écrit par quelqu’un qui ne vous connait pas personnellement. Et pourtant, ce quidam -moi – je me soucie de vous. Et Alexandre sans qui mes mots n’auraient pas trouvé le présent support. Et d‘autres encore, innombrables, qui en bavent aussi, qui souffrent, tombent et se relèvent. Et retombent, et se redressent pourtant.

    En vérité tu n’es plus seul -tu permets que je te tutoie ?
    Bien.
    Et lorsque le grand nettoyage qui s’annonce nous incombera, nous nous reconnaîtrons au premier coup d’œil. Si ça se trouve nous nous rencontrerons.
    Pense aux opportunités inimaginables. Pense à la justice darwinienne qui opérera sans entraves. Aiguise tes sens. Projette-toi. Prépare-toi. Transmute l’énergie de ton désespoir en colère froide. Canalise-là. La vengeance est un délice qui mitonne.

    En attendant, chaque jour que Dieu fait, MARCHE !

    ( « Même un con qui marche va plus loin qu’un philosophe assis » Michel Audiart)

  17. lancelot dit :

    Moi j’dis faut rigoler un peu si on veut survivre dans cette vallée de larmes.

    Mais c’est pas une raison pour pas faire le boulot comme il se doit. Certes, la pendaison c’est pas mal mais son coté festif me semble un tantinet décalé lorsqu’il s’agira de sanctionner les pédocriminels en puissance, ou les ordures en cravates qui nous forcent à bouffer des OGM cancérigènes et stérilisateurs.

    L’empalement présente indéniablement des avantages de mise en œuvre et de dissuasion certains. Il permettra en outre à ceux qui sont fâchés avec la réalisation des nœuds de pouvoir opérer avec des instruments faciles à trouver. Un pied de chaise dont on taillera le bout avec n’importe quel outil coupant par exemple peut très bien faire l’affaire, d’autant plus que cela prolonge utilement l’agonie quelques jours.

    Autre variante plus technique, celle dite « le seau et le rat », taquinerie médiévale de fort belle facture.
    Pensez à couper la langue du sujet, sinon il va gueuler très fort et risque d’incommoder les oreilles délicates.
    Je rassure les amis des animaux, le rat parvient à s’en tirer sain et sauf :

    http://hitek.fr/actualite/15-methodes-torture-terrifiantes_2433

    • Alexandre dit :

      (Il y a des gens qui ne comprennent pas que cette page a été écrite pour rigoler. Tu risques d’être poursuivi par 10 associations de défense des animaux subventionnées avec « notre » dette).

      • lancelot dit :

        Certes, mais l’utilisation de rats qui ne date pas d’hier était bien plus cruelle en certaines occasions :

        « A la fin du XIXème siècle en Bretagne, les conserveries de sardines étaient infestées de rats. Pas question d’introduire des chats, qui auraient préféré manger des sardines immobiles plutôt que des rongeurs fuyants.
        On eut l’idée de coudre le cul d’un rat vivant avec un gros crin de cheval. Dans l’impossiblité de rejeter normalement la nourriture, le rat, continuant à manger, devenait fou de douleur et de rage. Il se transformait en mini-fauve, véritable terreur pour ses congénères qu’il blessait et faisait fuir.» (Source : Bernard Werber – E.S.R.A.)

        A noter que l’ingénierie sociale qui repose sur le chaos contrôlé transpose en ce moment même la technique sus-décrite sur les êtres humains via les couseurs de liberté d’expression, afin de parvenir sensiblement aux mêmes fins.

  18. Bourreau63 dit :

    Bonjour,

    Existe-t-il des cordes de petites tailles, pouvant convenir à des enfants par exemple?

    Merci d’avance pour votre retour.

    Bonne fin de soirée.

  19. Raslebol92 dit :

    Bonjour,

    J’en ai marre de l’hiver et des mauvaises nouvelles.
    Ayant un ami qui fait de l’escalade je me demande si les cordes utilisées dans cet univers sont de bonne facture, ou si vous me conseillez une autre matière?
    J’aime beaucoup le sport et j’aurais aimé rester dans cette thématique pour ce moment.
    Merci d’avance pour votre réponse !

    Bon weekend!

    • Alexandre dit :

      Bin oui, des cordes d’escalade, c’est sûrement bon pour une pendaison.
      Si c’était du saut à l’élastique par contre…

    • Bourreau63 dit :

      Raslebol92 tu ne devrais pas te pendre malgré la pluie, cela ne resoud rien.
      Pour ma part, j’ai pendu l’un de mes fils hier soir pour de mauvaises raisons et regrette déjà…
      Bon courage à toi dans cette épreuve et bon week-end.

      • Raslebol92 dit :

        Merci pour ton conseil mais je pense quand même essayer ce weekend, il me reste qu’à trouver une bonne corde de bon calibre et je croise les doigts 🙂

        Je te tiens au courant!
        Bon weekend!

  20. Fanny dit :

    Moi mon souci c’est que je suis stérile. Avec mon homme on a tout tenté (8 fécondations in vitro, 2 mères porteuses) et maintenant j’arrive à un âge où c’est fini.

    J’ai sacrifié mon boulot pour pouvoir faire tous les traitements, être disponible et maintenant j’ai rien du tout.
    Donc mon dilemme c’est soit je trouve une femme qui accepte que mon mari reconnaisse son enfant (je rêve, je sais) soit je me suicide pour en finir avec cette vie de souffrance et qu’il puisse fonder une famille avec quelqu’un d’autre, j’ai plus vraiment d’autre choix.

    Au réveil j’ai qu’une envie, rester dans le lit et me trancher les veines, en journée je songe plus à la pendaison. Le seul truc c’est que je veux pas me rater. J’ai essayé de reproduire le nœud, je me demandais s’il était possible d’utiliser un grand foulard ou une écharpe plutôt qu’une corde ?

    • Alexandre dit :

      Je ne répondrai pas à cette question.

      Vous êtes triste parce que vous regardez (avec une vison probablement idéalisée) une chose que vous n’avez pas, au lieu d’être heureuse de ce que vous avez.

      Il n’y a pas que deux choix, un bébé ou la mort.
      Par exemple, la souffrance que vous avez peut vous permettre de faire en sorte que les autres ne passent pas par là.
      Il y a des causes à la stérilité. C’est déjà un couple sur trois en moyenne sur la planète. Quand on croise les cartes avec celles des cultures d’ogm et de l’agriculture intensive, elles correspondent curieusement. Sans oublier celles des campagnes de vaccinations…
      Il y a beaucoup de choses à changer dans notre monde moderne. Mais il faut des gens qui ont conscience des problèmes pour pouvoir les changer.

      C’est juste une réponse, constructive, ouverte, au lieu d’un choix étroit.
      Il y a des milliers d’autres choses possibles.

      Par exemple la polygamie 😉
      A l’autre la joie des varices, des nausées, des bouffées de chaleurs, des jambes lourdes, les migraines… à vous les pantalons en taille 38.

      Il n’y a pas qu’une voie.

      • Fanny dit :

        Alexandre,

        Les autres choses possibles ne m’intéressent pas, je me suis battue en vain pour fonder ma famille, ce que monsieur et madame tout le monde arrivent à créer facilement. Je ne suis pas le genre de personne à pouvoir combler l’absence d’un enfant par un animal, des voyages, des activités caritatives et j’en passe.

        Les causes de ma stérilité, ma très chère mère. Je ne rentrerai pas dans les détails. J’ai une alimentation très saine donc les OGM c’est pas pour moi et les vaccins non plus; si je peux éviter l’aluminium et le mercure, j’évite.

        Quant à aider les autres, c’est ce que j’ai fais avec mon travail avant d’arrêter pour mes traitements et mes hospitalisations. Aider les autres c’est plus ce que je veux faire. J’ai aidé des inconnus et ma famille à de nombreuses reprises et je ne le referai plus.

        Quant à la polygamie c’est n’importe quoi! Je rêverai de ressentir tous les maux de la grossesse.
        Et pour votre info, grâce aux doses de cheval d’œstrogène que je me suis injecté pendant des années je suis passé de la taille 38 à la taille 54 alors bon en conclusion je n’ai aujourd’hui ni santé, ni travail, ni enfant.

        Donc oui, il n’y a pas X solutions dans mon cas!

        • Alexandre dit :

          Il y en a des milliers d’autres mais tu ne veux pas les voir.
          Ca ne sert à rien de discuter avec quelqu’un qui ne veut pas entendre.
          Bye.

        • Raynote dit :

          Fanny, si je peux me permettre de vous donner mon opinion, suite à mon expérience personnelle, je vous dirai ceci: le bonheur d’avoir des enfants est très largement surestimé!

          J’en ai eu 4, je leur ai consacré 30 ans de ma vie, j’ai arrêté ma carrière d’enseignante pour m’occuper d’eux, et que me reste-t-il à 63 ans? Je n’ai de contact suivi et satisfaisant qu’avec un sur les 4, et pour ce qui est des petits-enfants, sur les 6 que j’ai, je n’ai appris la naissance de 5 d’entre eux qu’après de longs mois voire année, et pour l’un d’eux, j’ai appris son existence fortuitement par une tierce personne qui pensait que j’étais au courant. Inutile de dire que sur les 6, je n’en vois grandir qu’un!

          Je sais, vous vous dites probablement: moi, ça ne m’arriverait pas une chose pareille, un tel échec! Je serais un bon parent, j’aimerais tellement mon enfant que ça ne peut que bien se passer. Et bien, non!
          On a sincèrement l’impression d’avoir fait du mieux qu’on pouvait, bien sûr avec des erreurs, des tâtonnements, des maladresses, mais rien qui ne semble justifier l’hostilité, les reproches, le bannissement (ou au mieux, l’indifférence) qu’on subit de la part des enfants lorsqu’ils arrivent à l’âge adulte.
          Et au final, il y a des jours où l’on se dit (les jours de petite déprime): je n’avais qu’une vie et je l’ai gaspillée pour rien, maintenant ma jeunesse est partie, la vieillesse arrive, et que me reste-t-il?

          Et donc, dans votre tristesse (et même désespoir, je suppose) de ne pas avoir d’enfant, dites-vous qu’il peut y avoir plus triste encore: être rejetée, reniée, en tant que mère. C’est dur, mais on y survit… et la vie est belle malgré tout, très belle même! Bon courage, Fanny!

          • lYNE dit :

            Je débarque sur votre site par hasard : j’ai fait la recherche « corde pour me pendre ». La vie est brutale. J’ai le coeur arraché, comme je comprends ce que Raynote a écrit. J’ai 62 ans (une fille de 41 ans, une petite fille). Après 5 mois de silence, je l’ai recontactée pour donner signe de vie. Et puis patatras ! Trop difficile à raconter. Je crois qu’il est impossible de vivre vraiment sans souffrir à certains moments …

        • gininha dit :

          Coucou,

          Moi aussi j’ai eu des problemes de fertilité, étant ados , les gynéco m’ont dit que je ne pourrais pas avoir d’enfants, je n’y ai plus penser car très jeune et un beau jour une magnifique petite puce est venue au monde (j’avais 26) j’ai aujourd’hui 30 ans … Si j’avais focalisé a l’époque je ne l’aurait sans doute jamais eu !! Si tu as besoin de quoi que ce soit dis-moi le …. Sur facebook j’ai le pseudo « gina peres » viens parler si tu veux!!

        • patricio dit :

          Bonjour,parlons positive svp,vous avez la vie, tout ne pas perdu,mon amie vient de mourir,la ont parle d’une fin de vie.donnez vous une autre chance! Rosa

    • lancelot dit :

      « Il était une fois un vieil homme qui vivait dans un petit village.
      Bien que pauvre, il était envié par tous car il possédait un magnifique cheval blanc. Même le roi enviait ce trésor.
      On n’avait jamais vu de tel cheval, tant par sa splendeur, sa majesté que par sa force.
      Les gens offraient des fortunes pour cette monture, mais le vieil homme refusa toujours de le vendre :
      – « Ce cheval n’est pas un cheval, pour moi », disait-il.
      « Il compte pour moi comme une personne. Comment pourrait-on vendre une personne ?
      Il compte pour moi comme un ami, pas comme un animal que je possède. Comment pourrait-on vendre un ami ? »

      L’homme était pauvre et la tentation était grande, mais jamais il ne vendit le cheval.

      Un matin, il constata que le cheval n’était plus dans son écurie. Tout le village vint le voir :
      – « Vieux fou, » se moquèrent-ils, « Nous t’avions dit qu’un jour quelqu’un volerait ton cheval.
      Nous t’avions prévenu que tu serais volé.
      Toi, si pauvre, comment as-tu pu garder sous ta protection un animal si précieux ?
      Tu aurais mieux fait de le vendre. Tu aurais pu en tirer le prix que tu voulais. Aucune somme n’aurait été trop importante.
      Maintenant le cheval est parti, et c’est une mauvaise chose qui t’arrive.

      Le vieil homme répondit : – « Ne parlez pas trop vite. Dites seulement que le cheval n’est pas dans l’écurie.
      C’est tout ce qu’on sait, le reste n’est que jugements. Est-ce une mauvaise chose pour moi, ou non ?
      Comment pouvez-vous savoir ? Comment pouvez-vous juger ? »

      Les gens protestèrent : – « Ne nous prend pas pour des imbéciles !
      Nous ne sommes peut être pas philosophes, mais il n’y pas matière à philosopher ici.
      Le simple fait que ton cheval ne soit plus là constitue une mauvaise chose. »

      Le vieil homme parla de nouveau :
      – « Tout ce que je sais, c’est que l’écurie est vide et que mon cheval est parti. Je ne sais rien de plus.
      Qu’il s’agisse d’une mauvaise chose ou d’une bonne chose, je ne peux pas le dire.
      Nous ne voyons qu’un fragment des choses. Qui peut dire ce qui va arriver ensuite ? »

      Les gens du village rirent et pensèrent que le vieil homme était fou.
      Ils avaient toujours pensé qu’il était imbécile, car, s’il ne l’était pas, il aurait vendu le cheval et vivrait des revenus de cette vente.
      Au lieu de cela, sa vie était celle d’un pauvre bûcheron, le vieil homme était encore obligé de couper du bois de chauffe, de le traîner à travers la forêt et le vendre. Il vivait au jour le jour, dans la misère et la pauvreté.
      Il avait désormais prouvé qu’il était vraiment fou.

      Quinze jours plus tard, le cheval revint. Il n’avait pas été volé, il s’était seulement enfui dans la forêt.
      Non seulement il était revenu, mais il ramenait une douzaine de chevaux sauvages avec lui.

      Une fois encore, les gens s’assemblèrent autour du bûcheron et lui dirent :
      – « Vieil homme, tu avais raison et nous avions tord.
      Ce que nous pensions être une mauvaise chose s’est révélé être une bonne chose. S’il te plaît, Pardonne-nous. »

      L’homme répondit : – « Encore une fois, vous allez trop loin.
      Dites seulement que le cheval est revenu et qu’une douzaine de chevaux l’accompagnaient, mais ne jugez pas.
      Comment pouvez-vous savoir s’il s’agit d’une bonne chose ou non ?
      Vous ne voyez qu’un fragment des choses. A moins que vous sachiez toute l’histoire, comment pouvez-vous juger ?
      Vous ne lisez qu’une page d’un livre. Comment pouvez-vous juger le livre en entier ?
      Vous ne lisez qu’un mot d’une phrase. Comment pouvez-vous comprendre la phrase entière ?
      La vie est si vaste, et pourtant vous jugez tout de la vie sur une page ou un mot.
      Tout ce que vous avez vu n’est un fragment des choses !
      Ne dites donc pas qu’il s’agit d’une bonne chose. Personne ne le sait.
      Je me contente de ce que je sais et je ne me tracasse pas de ce que je ne sais pas. »

      – « Peut-être le vieil homme a-t’il raison » se dirent-ils entre eux. Ils n’en dirent pas beaucoup plus.
      Cependant, au fond d’eux-mêmes, ils étaient persuadés qu’il avait tort.
      Ils savaient qu’il s’agissait d’une bonne chose.
      Une douzaine de chevaux sauvages étaient arrivés avec le cheval blanc.
      Avec un peu de travail, ces animaux pourraient être domestiqués, entraînés et vendus pour beaucoup d’argent.

      Le vieil homme avait un fils, un fils unique.
      Le jeune homme commença à domestiquer les chevaux sauvages.
      Quelques jours plus tard, il tomba d’un des chevaux et se cassa les deux jambes.

      Une fois encore, les villageois s’assemblèrent autour du vieil homme et émirent leurs jugements.
      – « Tu avais raison » dirent-ils. « Tu nous as prouvé que tu avais raison.
      La venue des douze chevaux n’était pas une bonne chose. C’en était une mauvaise.
      Ton fils unique s’est cassé les jambes, et maintenant, à ta vieillesse, tu n’auras personne pour t’aider.
      Tu es maintenant plus pauvre que jamais. »

      Le vieil homme parla encore : – « Vous êtes vraiment obsédés par le jugement.
      N’allez pas si loin. Dites seulement que mon fils s’est cassé les jambes.
      Qui sait s’il s’agit d’une bonne chose ou d’une mauvaise chose ? Personne ne le sait.
      Nous ne connaissons que des fragments des choses. La vie vient de cette façon, par fragments. »

      Il arriva alors que, quelques semaines plus tard, le pays s’engagea dans une guerre contre un pays voisin.
      Tous les jeunes hommes du village furent réquisitionnés, sauf le fils du vieil homme, parce qu’il était blessé.
      Une fois encore les gens se rassemblèrent autour du vieil homme, pleurant et se lamentant parce que leurs fils étaient partis à la guerre et avaient peu de chances d’en revenir.
      L’ennemi était fort et la guerre serait une sévère défaite. Ils ne reverraient jamais leurs fils.
      – « Tu avais raison, vieil homme, » gémirent-ils. « Dieu sait que tu as raison. Tout cela le prouve.
      L’accident de ton fils était une bonne chose. Ses jambes sont peut être cassées, mais, au moins, il est avec toi.
      Nos fils, eux, sont partis pour toujours. »

      Le vieil homme répondit une fois de plus :
      – « C’est vraiment impossible de discuter avec vous. Vous n’arrêtez pas de tirer des conclusions.
      Alors que personne ne sait rien. Dites seulement : nos fils sont partis à la guerre, et le tien non.

      Personne ne sait si c’est une bonne chose ou une mauvaise chose.
      Personne n’est assez sage pour le savoir.
      Dieu seul le sait. »

      …………………………

      Et maintenant, ouvrez à l’adresse ci dessous, voyez la situation de l’occident au bord d’une troisième guerre mondiale.

      Mettre des enfants au monde, finalement, je me demande si c’est une bonne ou une mauvaise chose…

      http://www.chaos-controle.com/archives/troisieme_guerre_mondiale/index.html

  21. Charlotte dit :

    Bonjour Alexandre,

    tu aides vraiment les gens et c’est bien.
    Moi je suis dans le même cas de souffrance que la plupart que tu as aidé. Je vie en Belgique, je suis arrivé sur ton site car effectivement je veux me renseigner sur le meilleur moyen de mettre fin à ma souffrance. L’homme de ma vie a décidé après 7 ans de mettre un terme à notre histoire du jour au lendemain. Il dit qu’il sera tjrs la pour moi mais je ne m’imagine pas recommencer tout à zéro sans lui, ça fait 3 semaines qui m’a annoncer ça et je n’y arrive pas. J’ai fait une tentative de suicide avec des médoc et de l’alcool mais je n’ai pas de médoc assez puissant dans la maison et j’ai que fait un gros somme. Maintenant j’arrête pas de penser à la mort s’il nous donne pas une chance. Je n’arrive pas à imaginer ma vie seule avec une petite fille et je pense que je ne serais pas m’occuper d’elle. La il réfléchi a peut être nous donner une chance mais je sais qu’il dit ça pour me faire plaisir et que sa décision est prise et je c que le jour ou il va confirmer je v m’écrouler et vouloir de nouveau mettre fin à ma vie.

    • Alexandre dit :

      Pour faire un couple, il faut être deux à en avoir envie.

      Là, regarde, tu es malheureuse au point de penser à te tuer. C’est pas une situation saine.

      Il veut se barrer, aide-le plutôt à faire sa valise.
      Au lieu de continuer à souffrir longtemps, chiale un bon coup pour te vider puis passe à autre chose.

      Mendier un peu d’affection, être prête à tout accepter, tu crois que c’est un bon modèle à donner à ta fille ?

      En ce moment tu ne t’en souviens pas, mais les relations ne sont pas que de la tristesse et de la soumission. Il y a aussi des relations épanouissantes qui font rayonner et donnent de belles choses.
      Tiens, regarde, ta fille.

      Au lieu de pleurer parce que c’est en train de finir avec son père, souris plutôt parce qu’elle est arrivée.

  22. Maëlle dit :

    Merci, ton site à permis à mon frère de se pendre… Je peux au moins vous dire que si vous réalisez ce nœud à la perfection vous mourrez sur le coup. Génial… Tu aide les gens qui souffrent mais tu ne rend certainement pas service aux gens qui restent.

    • Alexandre dit :

      Bien sûr, c’est ma faute si ton frère cherchait des images de corde de pendu sur internet.
      Il te faut un responsable.

      Tiens, la shoah avec 1000 milliards de millions de milliards de juifs morts et incinérés dans un four grand comme un mouchoir de poche, des décennies avant ma naissance, c’est aussi de ma faute, si tu veux.

  23. Refaudit dit :

    Par (mauvaise) expérience, je sait que celui qui ne veut plus vivre, il arrivera à ses fins. C’est pas les sites qui manquent et qui traitent des différentes manières de se flinguer.

    Ma Soeur c’est pendu à 33 ans après 4 ans de dépréssion. Le problèmes c’est qu’après 4 tentatives diverses (et graves) on à pris presque l’habitude et on n’y croyait plus trop. Juqu’au jour ou en clinique, on lui à sugerrer la pendaison assis sur une chaise (sans douleur et éfficace) bien ça n’à pas trainé !

    Elle avait pourtant tout dans la vie, mais la dépréssion amoureuse, c’est ça qui la foutu dedans…

    Ma Femme c’est sortie une fois d’une leucémie t4 très rare. 8 mois en milieu stérile à me dire qu’elle était foutu chaque jour quasiment !!!

    Depuis 1 semaine, on à appris qu’elle venais de faire une rechute… Moi qui passe ma vie depuis la crise Ukrainiene à la préparer aux techniques de survie etc…

    Mis à part le fait qu’on à décidé qu’elle ne se ferait pas hospitaliser cette fois, (au cas ou, comme ça elle mourra à la maison, et elle aura un sursis, en cas d’hospitalisation, c’est la roulette Russe avec du 1 chance sur 2 et en 2 mois max)

    Vous croyez quoi, qu’elle baisse les bras? Non elle y va toujours en pensant que le naturel, le bio, un mental d’acier à plus de chance de la sauver cette fois. Et elle continue à se préparer à survivre, à un éventuel problème bien plus grave, sur notre sol…

    Si vous tenez temps à crever, pourquoi pas fa

  24. Refaudit dit :

    Oups ça à sauté. … faire un truc d’utile comme de l’humanitaire, du bénévolat, bref, c’est pas les causes qui manquent, et mourrir, ça vient toujours trop vite. Moi j’ai perdu ma Soeur ainé pendu à 33 ans, mais j’ai perdu mon plus jeune Frère le jour de ses 18 ans, écrasé par son meilleur Ami, qui n’était même pas en tort…

    Bref, c’est votre vie, si vous n’y attachez pas de valeur… Vous êtes des perdants… C’est pathétique. Faut avoir des « couilles » pour vivre dans ce monde, c’est sur, mais chaque fois qu’il y à de bons moments, même rares, c’est tellement bon se se sentir vivant !

    Et puis moi je compte bien voir la chute qu’il va y avoir dans ce monde, parce que m’est avis que c’est pour un futur très proche et rien que ça, moi ça me fait du bien !!!

  25. nayl dit :

    en ce 10 juin je tombe sur ce site et tous mes messages postés.
    J’ai moi même découvert mon mari pendu en mars 2012. Qu’il ai voulu en finir avec sa souffrance, je peux l’entendre…..mais moi je sais que la vie est belle et qu’elle a encore plein de bonne choses à m’offrir.
    Une certitude : cet acte désespéré nous laisse dans une merde insoupçonnée. Les dommages collatéraux vont nous coller à la peau une dizaine d’années.
    Nous subissons une décision qui n’est pas la notre et même si notre conjoint y a trouvé une sérénité, nous qui restons devons vivre avec.
    Je ne me permettrais pas de juger les gens qui passent à l’acte, je sais juste que je ne pouvais rien faire mais que je vais devoir vivre avec…..et j’ai choisi de continuer à écouter les oiseaux chanter

  26. Clovis dit :

    Dans la série  » quand ça veut pas ça veut pas ! »

    « Japon: Un homme réchappe à sa 113ème tentative de suicide » ;

    http://www.nouvelordremondial.cc/2014/08/18/japon-un-homme-rechappe-a-sa-113eme-tentative-de-suicide/

    …………………………….

    Humour

    Driiiing ! Driiiing ! Driiiing !

    – Allo je ne vais pas bien du t…

    – Bonjour / Vous êtes bien à SOS amitié / Nous ne sommes pas disponibles pour le moment mais un opérateur va vous répondre dans … 6 minutes / Le cout de la communication est gratuit sauf si vous téléphoner depuis un portable / coût de 80 cents par minutes plus le cout d’un appel fixe / Merci de patienter /

    6 minutes plus tard :

    – Allooo, SOS amitiéé, je suis à votre écouhte…
    – Je vais pas bien du tout. je veux en finir avec la vie…
    – Vous avez besoin d’aihdeu et je peux vous aihder, dites-moi ce qui ne va pah…
    – Je… j’ai perdu mon travail, mon compte en banque, mon appartement, c’est la crise, je n’arrive plus à m’en sortir…
    – Oui je vouâh mais il ne faut pas parler ainsi, vous avez besoin d’aihde et je peux vous aihder. Dites-moi ce qui ne va pah…
    – Je viens de vous le dire ! et en plus… en plus comme un con j’ai voté pour Hollande et sa clique de francs maçons criminels…
    – ??! CRÈVE ESPÈCE DE CONNARD !!

  27. bob dit :

    Moi aussi jen ai marre de la vie, quelquun serait partan pour un suicide collectif?
    Quelquun connait un moyen de se suicide rapidement et sans trop de douleur?

  28. Le Bouddha dit :

    C’est marrant Alexandre, depuis que tu as mis le lien des inconnus en guise de modus operandi plus aucun désespéré n’a laissé de sombre message.

    Voici un message du même registre.

    Amis suicidaires, si vous avez envie d’en finir c’est que vous avez perdu tout but dans la vie et que vous ne croyez plus en rien.

    Certes, comme disait Napoléon à Sainte Hélène avant de mourir d’une indigestion de pouding à la menthe :  » la vie n’est qu’une longue suite de dégringolades, ce n’est qu’une fois dans la tombe que l’homme parvient à une relative stabilité. »

    Les stoïciens en ont largement devisé : » Ce qui est préoccupant ce n’est pas tant que la vie humaine soit excessivement courte, injuste, cruelle, douloureuse, ennuyeuse et pour finir mortelle, mais bien qu’elle soit totalement absurde. »

    Pierre Desproges l’a dit un peu autrement : « L’homme est supérieur à l’animal par sa science. La science c’est ce qui permet à l’homme de profiter de son cancer pendant cinq ans. »

    Bref.

    Deux solutions existent néanmoins afin de vous sentir à nouveau utile dans ce monde complétement malade et corrompu :
    MILITEZ !

    Deux organisations aux objectifs plus qu’ambitieux accueillent des membres convaincus à bras ouvert.

    – Mouvement pour l’Extinction Volontaire de l’Humanité,
    qui affirme que « les humains sont incompatibles avec la biosphère, que l’homme n’est utile qu’à lui-même et que son existence ne bénéficie en rien à l’environnement. »
    http://www.vhemt.org/findex.htm

    – l’Église de l’Euthanasie, qui prône la réduction de la population par le suicide et le cannibalisme

  29. Une nana dit :

    Il est vrai que je pense que nous sommes nombreux , nombreuses à tomber sur ce site lorsque nous sommes à bout et que nous voulons passer à l’acte du suicide, par pendaison.
    Les commentaires du début, d’Alexandre, donnent envie de se battre. Les témoignages aussi. Cest tres touchant.
    Je n’ai pas tout lu, mais quand on descend et quon tombe sur les messages absurdes de la fin , que ce soit la vidéo d’Alexandre qui apparemment à fait fuir beaucoup de suicidaires , ou alors le taux de suicides à bien dégringolé ! Et le message de bouddha qui parle de militer pour des conneries pareilles . Mais suicide toi solo si t’as envie d’exterminer la race humaine. Chacun pour sa gueule pas vrai?

    Enfin bref ca donnait espoir , mais finalement ça donne encore plus de désespoir, on réalise que ce monde est bourré de tarrés.

    • Alexandre dit :

      C’est ta manière de voir les choses.
      Le même verre est pour toi à moitié vide quand d’autres le voient à moitié plein.

      Ouais, si tu veux, c’est de ma faute.
      Bye.

      • Une nana dit :

        Je comprends pas .. On dirait que t’as totalement changé entre tes débuts de commentaires et ceux de maintenant .. Tu es lassé d’avoir lu tout ca?
        T’avais l’air super cool pour remonter le moral aux gens. On dirait que toi meme t’as soit plus l’envie soit plus le moral pour remonter le moral aux autres .. ?!

        • Alexandre dit :

          Tout le monde ne peut pas être sauvé. Si elle préfère m’accuser de ses malheurs alors que je n’y suis pour rien, je ne la connais même pas, tant pis pour elle.
          Ca ne me donne pas envie d’être aimable de me faire traiter de taré.
          … mais encore une fois je constate que le problème c’est moi.

          Attends, je le note sur un post-it :
          « Un jour faudra quand même que j’essaie d’apprendre à être aussi faux-cul et pleurnichant que les politiciens malhonnêtes qui dégoulinent de bien pensance et d’hypocrisie trop aimable à regarder. Ca évitera qu’on m’engueule quand je n’y suis pour rien ».

          Voilà, c’est noté. Merci.

          Et sinon, pour elle, pour toi et pour tout le reste du monde, même les musulmans que eux pourtant j’aimerais tous voir morts, voilà le genre de choses que je fais moi-même pour améliorer nos vies et celles de tout le monde :
          http://se-preparer-aux-crises.fr/une-idee-pour-valoriser-votre-temps-libre/

          Le monde sera meilleur après mon passage. Je fais ma part.
          Mais encourager les pleurnicheries c’est pas mon truc.

          • Une nana dit :

            T’es parti fort loin . Je parlais pas de tout ca , je parlais même pas de cette fille .
            Mais c’est bien au moins ton point de vue a peut être un peu changé . T’es moins agressif que dans certains commentaires .
            T’as raison et justement tu n’encouragee pas les pleurnicheurs en leur remontant le moral ! Cest cool que tu aies fait ca, tu as surement sauvé des vies. Mais ça doit surement se compenser avec le nombres de suicides qu’il y a eu après la vue de cette page ^^ .
            L’etat contrôle vraiment ce qui l’arrange . C’est triste . Triste France .

            • Clovis dit :

              C’est incroyable cette mentalité…

              Je suis pourtant pas vieux, 46 ans, mais il y a d’un truc dont je me rappelle.

              Gamin j’avais droit chaque jour en guise de dessert à un carreau de chocolat au lait.
              Pas une barre entière hein, juste un carreau, car « on en apprécie bien mieux le gout », bref.

              Mais ce jour là il n’y en avait plus. Je devais avoir dans les six- sept ans et là je me mets par caprice à chouiner. Pour voir.

              Faute grave. Sanction immédiate et juste.
              Trois coups de ceinturon plus tard je réalisais pleinement que rien n’est dû dans la vie.

              Chaque fois que je mange un carreau de chocolat – uniquement le dimanche soir car j’en apprécie bien mieux le gout avec un excellent Bourbon – je remercie le Créateur de ce monde pour ses biens-faits.

              Je sais qu’ils ne dureront pas…

    • pierrre dit :

      une nana , si tu veux en finir avec ta vie ,fait utile emporte avec toi quelque traitre ! sut le net tu as plein de recette pour faire plein de chose ! moi je prefere que tu vive sans faire la pleureuse , mais bon a defaut ;

      • Alexandre dit :

        ouffff, heureusement que tu dis ça à une fille, elle ne le fera pas, ouf.

        On n’a pas le droit d’inciter les gens à exécuter les politiciens, les préfets, les « journalistes », les membres d’associations soi-disant « antiracistes », les francs-maçons, tout ça… même si c’est des traitres sans l’ombre d’un doute. Les lois que ces pourris se « votent » entre eux prétendent que se défendre est illégal.
        Attention, hein, n’encouragez pas des français(es) à les éxecuter sans procès, avant la guerre civile.

        … heu quoi ? ha oui c’est vrai, le gros tout mou et le petit valls ont annoncé il y a déjà deux mois que l’on est en guerre, sur leurs pages web officielles et même sur leurs médias subventionnés de sales traitres, donc on est officiellement en guerre et donc le droit de paix ne s’applique plus pour cas de force majeure,
        mais…
        Il ne faut pas le dire directement.

        Il faut attendre encore quelques massacres terroristes abominables pour que même les fonctionnaires traitres refusent encore d’obéir à leurs chefs antifrançais.

        Vu que c’est pire d’attentat en attentat, je me demande ce que ça va être cette année. Peut être des centaines de morts dans une école. On verra.

  30. Pons dit :

    Alexandre bien sympathique tous sa sa donne espoir à ceux qui pense à ce pendre .
    Le plus difficile et toujours de passer à l’acte, y pensez on y a tous pensez un moment de sa vie après le faire c’est autre chose.

  31. Massard dit :

    Comme disait un certain Coluche : « le suicide est une vengeance personnelle et personnellement je ne m’en veux pas ! ». Alors, pour ceux qui pourraient vouloir en finir avec la vie, faites donc une bonne action, en faisant disparaitre avant vous quelques fumiers ou nuisibles. Il y a le choix ! Et ensuite, partez tranquilles !

  32. Lancelot dit :

    Les grecs et les romains ne trouvaient rien à redire aux suicides, ils y voyaient même une issue somme toute honorable pour les criminels.

    Et puis les religions s’en sont mêlées, possessives et totalitaires comme des teignes :

    « Et ne vous tuez pas vous-mêmes. (…) Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, Nous le jetterons au Feu, voilà qui est facile pour Allah. » (coran 4:29-30)

    Putain ! une fois pendu sur Terre, puis cramé en enfer, s’ils le pouvaient ils seraient même capable ensuite de torturer tes cendres…

  33. Clovis dit :

    Incroyable.

    Ton idée de rétablir la pendaison en France vient d’être reprise officiellement par HDL :

    « Pour éradiquer le trafic de drogue, il faut pendre les trafiquants. » ;

    https://www.facebook.com/henrydelesquen2017/photos/a.1571280809821796.1073741828.1571256156490928/1726846970931845/?type=3&theater

    • Alexandre dit :

      … en fait j’ai l’impression que déjà une trentaine de mes idées ont commencé à être diffusées par quelques candidats et des micro-partis d’opposition. On dirait que j’aide à faire avancer les mentalités en accéléré.
      Apparemment c’est ça, il faut un type fort qui n’en a rien à foutre de déplaire aux nuisibles, pour dire haut et fort ce qu’il faudrait faire. Quand les moutons voient qu’ils n’y a pas de réactions violentes pour accueillir l’idée, ils s’en inspirent.

      J’ai déjà encore une centaine de brouillons d’idées à saisir et publier sur http://generations-sacrifiees.fr/ et une idée incroyable qui ne sera saisie nulle part pour qu’aucun concurrent n’ait le temps de se l’approprier, qui sera diffusée seulement au moment où les tracts électoraux seront imprimés et envoyés dans les boites à lettres de tous les électeurs français. C’est tellement révolutionnaire que ça pourrait donner la victoire dès le premier tour.

      Là j’ai bien commencé à préparer la campagne. La création officielle d’un micro-parti d’ici un mois, des projets de jeux vidéos où les méchants qui meurent ont des têtes de politiciens nuisibles, des modes d’emplois pour que les jeunes puissent créer immédiatement des jobs depuis leur lit sur leurs tablettes sans passer par 8 ans d’étude après le bac et 4 ans de chômage,… des choses pour séduire les millions de français(es) de moins de 45 ans exclu(es) de presque tout et qui ont l’énergie pour mettre des coups de pieds dans la fourmilière.

      Le seul problème est que du coup je suis obligé de me tenir parfaitement à carreau pendant un an. Avant l’élection présidentielle je ne pourrai pas détruire moi-même les radars automatiques à visage découvert dans des vidéos sur youtube pour faire connaitre mes inventions solaires qui peuvent servir d’armes.

      • jami dit :

        Je pense que tu as plusieurs longueurs d’avance,en tous cas en ce qui concerne la perception du mal être français.
        Le tea party a déjà fait évoluer la politique aux USA et j’ai pensé un temps que tu voulais en créer un.
        Comme nos crétins de dirigeants ont copiés le système des primaires ils sont à la merci de petits partis pouvant tester une idée,ou faire évoluer une opinion.
        Il suffit que tu arrive à fédérer et à pouvoir faire quantifier la proportion de la population qui te suit et tu devrais pouvoir bénéficier à fond de l’effet « Primaires ».
        Si nous sommes suffisamment nombreux nous pouvons même pourrir le job des instituts de sondages en matière de popularité etc….
        J’espère que nous serons les plus nombreux possible à sortir de notre torpeur et à reprendre le pays en main.On a trop laissé faire.
        Merci encore et bonne soirée

      • nonom dit :

        Laisse tomber la destruction des radars automatiques… d’autres s’en chargent 🙂

        Où est ce que je passe récupérer ma carte d’électeur ?

  34. AL dit :

    Jami, j adore tes commentaires comme ceux de certains membres d ici. Je te remercie et soyez sûrs que je je partage avec vous vos idées et bon sens évidents.
    Al.

  35. Monique bonnin dit :

    Ha bin merci c’est rassurant.
    Vous chez déjà été à une consultation en Cmp ? Moi oui. Et à mon dernier RV on m’a priée de ne pas me plaindre s’il vous plaît. De toute façon il y a qu moins 6 moins d’attente pour un RV, sauf si on a raté sa TS.
    Vous vous rendez compte que votre article est vraiment provoquant ? Et même pas drôle ?
    C’est honteux de laisser ça à portée de gens déprimés. C’est dangereux.
    Yapluka choisir un arbre. Vous avez des tuyaux pour l’arbre, autant nous aider jusqu’au bout, merci.

    • Alexandre dit :

      Oui.
      Il faut que l’arbre soit plus grand que vous.

    • jami dit :

      Même pas drôle?? Il faut pas se fier à l’expression « mourir de rire » elle est très surfaite.
      Par contre je suis sur qu’il doit bien exister des manières moins contraignante et surtout moins définitive d’avoir un look branché!!
      Cela dit dans survivalisme il y a survie.
      Peut être qu’en appliquant nos conseil à contrario?
      Bonne journée

    • Clovis dit :

      C’est dingue cette mentalité de plus en plus prégnante de la pleurniche universelle et de l’inversion accusatoire…

      Un conseil pour choisir l’arbre, tu veux ?

      Pourquoi pas. Disons que ce qui ferait pleinement l’affaire ce sont les arbres à glands…

      • jami dit :

        Laissez donc ces pauvres arbres tranquilles ! Quand on est une lumière on choisit un lampadaire sinon on se contente du parapet d’un pont (type Eiffel sinon pensez à la perceuse sans fil elle!)
        Bonne soirée .Il tombe des cordes.

  36. Monique bonnin dit :

    Et à quelqu’un qui, comme moi, souffre d’une maladie incurable, vous oseriez dire que c’est juste un mauvais moment à passer ?
    Passe-moi la corde Alex

  37. Bruno dit :

    Pour tout les suicidaires, j’aimerais dire ceci: Vous vous faites avoir par des esprits maléfiques.
    Les esprits de mort sont ceux qui poussent les hommes et femmes au suicide, ils ont la capacité d’injecter des pensés. Les démons de façon général sont responsables des maladies incurables (90%) et même des accidents domestiques et de la route pour 50% d’entre eux.
    Le vrai combat n’est pas terrestre mais spirituel.
    Je met au défi quiconque souhaite se suicider de lire la bible tout les jours 2 fois par jour pendant 1h le tout pendant 2 mois. Les pensées de mort s’éloigneront petit a petit car cela affaibli le démon en question responsable de ces idées.

    Sur cette page (2015) une femme disait qu’elle était stérile a cause de sa mère (surement de la sorcellerie). La stérilité est causé par un démon de type serpent (incube et succube pour la majorité). Ils s’agit d’êtres vivants dont la demeure se trouve sous l’eau, envoyé avec une mission de destruction en incognito. Ils sont invisible et se placent un fois leur cible atteinte au niveau des parties génitales de leur victime sans qu’ils s’en apperçoivent. Ils ont autorité afin de causer la stérilité. La solution est de faire les traitements, mais si ça ne marche pas de chercher une personne pouvant prier pour votre délivrance (au nom de Jésus). Cherchez bien sur Youtube (notament un homme (apotre) Francophone en Angleterre). Orientez vous vers les apotres et prophètes. Généralement les pasteurs ne peuvent enlever ce démon quoique c’est toujours possible mais moins systématique que les apotres et prophètes.
    Ces démons sont envoyé par les occultistes et satanistes travaillant avec les gouvernements du monde entier afin de réduire la population de un , de deux causer un maximum de souffrance, de trois désorganiser les couples, de quatre que les hommes maudissent Dieu et meurent (comme Job).
    Ne tombez pas dans le panneau, je vous donne max 4 ans (avis personel) avant que tout cela soit mise en lumière, même les médias devront en parler. Croyez moi, tenez, bye

  38. maud dit :

    Bonsoir,

    ce soir je vais me tuer. Je suis entrain d’avaler une tablette de xanax et une de seroplex puis je vais me jeter du 3eme.

    J’attend 23 h ou minuit le temps que les medocs fassent effets.

    • Alexandre dit :

      Bon, bin, c’est trop tard.

      Alors pour les prochains qui voudraient annoncer leur suicide, peut être pour être sauvés, je ne suis pas un service d’urgence. Je n’ai n’y la structure ni les ressources pour intervenir partout.
      A l’origine j’ai juste écrit une page rigolote et légère sur la pendaison des politiciens.

      Il y a des gens près de chez vous qui peuvent vous aider à faire face à vos problèmes, si vous leur en parlez avant d’agir.

    • Clovis dit :

      …Fais gaffe Maud !!

      Car à te lire, les antidépresseurs de marque xanax et seroplex ne marchent visiblement pas du tout…

    • La Croix et le Glaive dit :

      Commentaire hors sujet.

      L’article traite de la pendaison. Pas de la défenestration après prises de produits psychotropes.

      Saillie typique de cette mentalité dégénérée neo-gauchiste égocentrique ; Moi moi moi moi.

      Il est au reste prouvé statistiquement que dans les pays en guerre ou ceux frappés de catastrophes climatiques majeures le taux de suicide est réduit à néant ;
      les individus dans le plus grand malheur recouvrent spontanément leur instinct de survie, s’entraident et font front.

      Toi Maud qui tu as potentiellement encore droit à tout, ton cas fût-il extrême :
      l’eau, l’électricité, la nourriture, les soins médicaux, psychologiques, la CMU, le RSA, les allocs logements, l’aide juridictionnelle, et tu viens nous pourrir la journée avec tes frasques suicidaires.

      Ton seul problème existentiel sans doute est que tu n’as pas eu suffisamment de bons de coups de pied au cul pour l’instant.

      Je t’en mets donc un petit au passage, si tu n’es pas en cours d’incinération ça va te faire plus de bien que le xanax…

  39. Nonom dit :

    Alexandre,

    Tu devrais aider ces gens en leur communiquant une notice pour le suicide… Je mets la ceinture d’explosif, je vais dans une mosq…jour de prieres..

  40. futur mort dit :

    Merci alex pour ton aide.
    J’ai mal fait le noeud samedi dernier, et je me suis réveillé une heure après. J’étais par terre au pied de la rembarde d’escalier, sans savoir pourquoi, comme un lendemain de cuite. J’avais les dents qui avaient traversé la chair de la bouche et une énorme bosse sur le front. J’ai passé la semaine sans me raser pour cacher la marque violette qu’a fait la corde dans le bas de mon cou. Maintenant j’espère que je réussirai à partir proprement, sans déranger personne. Si vous décidez de partir, pensez à le faire seul avec une grosse marge de temps libre, sans que personne de votre famille soit là à culpabiliser « si j’étais revenu plus tot je l’aurais trouvé ». Merci et adieu.

    • Alexandre dit :

      De rien.

      C’est quand même dommage de gaspiller ton potentiel juste en ce moment. Les petites choses fragiles, pleureuses et traitres, déguisées en policiers, qui volent les automobilistes au bord des routes, mais qui s’enfuient tous au premier caillou, sont en train de complètement péter les plombs. C’est le moment d’en rajouter une couche pour qu’ils commencent enfin à marcher dans le bon sens, celui de protéger la population au lieu d’obéir comme des esclaves à des traitres qui n’en ont rien à foutre d’eux, qui les logent dans des bâtiments insalubres pendant qu’ils logent des terroristes islamistes « migrants » sans papier dans des hôtels 4 étoiles…

      Quelqu’un qui considère qu’il n’a plus rien à perdre, et avec de la suite dans les idées comme toi, serait tellement utile en ce moment.

      C’est dommage d’utiliser ta mauvaise énergie contre toi au lieu de l’employer à pourrir la vie des coupables de ta situation.

    • jami dit :

      Alexandre a raison tu as survécu à l’ordalie.Normalement tu es un ex-mort:tout est permis.Bienvenu dans le petit monde des walking dead.
      Bonne soirée

    • Sophie B dit :

      Bon, t’es encore là pour lire nos reponses ? Alors érection ou pas ?

      Ecoute, si tu es capable d’écrire cet appel au secours ou cette courte plaisanterie (raye la proposition qui ne te concerne pas…), file dans un CMP, il y en a dans toutes les villes de France. C’est pas forcement LA solution mais peut être un début de piste. Tu y seras écouté. C’est déjà ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *