La maffia de 50.000 taxis étouffe les 67.000.000 de français

Il y a beaucoup trop peu de taxis en France, tout le monde le sait. Dans beaucoup de villes si vous ne prenez pas rendez-vous, impossible d’en avoir.

Seulement 50.000 licences pour 67.000.000 millions de français, et des millions de touristes, c’est très clairement insuffisant.
Avec les heures de repos, de maintenance, les arrêts maladie, vacances… grosso modo, on doit être à un chiffre réel proche de 1 taxi pour 1000 personnes en France.

… mais ces parasites qui se croient autorisés à bloquer nos routes, nos villes, casser les véhicules des autres, tabasser des automobilistes,
refusent qu’il y ait plus de taxis.
Les licences de taxis peuvent être revendues jusqu’à 400.000 euros, même celles qui ont été acquises gratuitement !
Cet argent sale de la main à la main basé sur la pénurie et l’oppression des français disparaitrait si l’état se mettait à distribuer à prix correct les licences.
Ces taxis qui ne déclarent pas une très grande partie des sommes encaissées en liquide se permettent d’empêcher tout le reste du pays de travailler et simplement de vivre.

La pénurie de taxis est telle que même les plus pauvres sont presque obligés d’avoir un véhicule, ce qui entraine des embouteillages monstres, une pollution avec de très nombreux pics d’alertes dans l’année, entrainant beaucoup de maladies ET DE MORTS de personnes fragiles.

La maffia des taxis veut continuer d’imposer ses prix beaucoup trop chers et toutes ses conditions à tout le monde, parce que nous n’avons pas de dirigeant avec des couilles en France. Nous avons un flamby.

UberPop n’est pas le problème.

Pas plus que les VTC n’étaient le problème.

Ni les deux roues voulant utiliser les voies de taxi pour pour de sécurité, mais interdits à cause de l’intolérance et de la bêtise de quelques uns.

Il y a une très forte demande de transport qui n’est pas du tout servie par les quelques taxis coléreux fraudeurs qui ne pensent qu’à leur privilèges au détriment de toutes les portions du peuple.

Les VTC et UberPop correspondent à une évolution normale de la société, des technologies, des besoins de tout un peuple.
Leur interdiction n’aboutira qu’à faire encore plus de façon cachée ce qui se fait maintenant partout dans tous les métiers : les taxes et charges sont tellement délirantes que beaucoup de « salaires » sont payés de la main à la main, avec zéro centime de taxe pour payer ceux qui font des « lois » qui nous tuent.

La demande est tellement tellement forte qu’il ne faut pas interdire, mais encadrer raisonnablement.

La maffia des taxis empêche toute notre société d’évoluer, de vivre, de travailler, de sortir…

Voiture renversee lors de la manifestation des taxis le 25 juin 2015 Porte Maillot à Paris afp

Le problème actuellement c’est que les quelques taxis refusent d’eux-mêmes d’évoluer pour le bien être de toute la France.
Il va falloir faire les réformes nous-mêmes, quand nous aurons de vrais chefs en France.

L’intérêt général doit passer avant les abus de quelques pourris, dans tous les domaines.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • licence taxi argent sale (1)

7 comments

  1. titus dit :

    Si une révolte doit se faire à grande échelle les route sont selon moi l’une des première chose à bloqué pour paralyser complètement le pays économiquement. Quant on voit le bordel que sa fait rien que ce genre de bloquage alors imagine à échelle national….

  2. salagouducro dit :

    eh oui pas de danger qu ils aient e courage d aller manifester a l elysee ou chez l hysterique ou meme chez cazevide ou tobiwa , qui c est-y que les mafias syndicales prennent toujours systématiquement en otage ? vous moi , les gens du peuple …au moment des departs en vacances par exemple comme les routiers

  3. Clovis dit :

    C’est moi ou il n’y a que des macaques que l’on voit renverser et brûler jusqu’aux VTC (pourtant légaux et qui payent leurs charges), jeter des cailloux dans les pare-brises, menacer et invectiver comme s’ils étaient possédés de haine ?

    Marrant d’ailleurs de les voir s’en prendre à leurs coreligionnaires d’amour et de paix d’Uberpop.

    Que les gens les boycottent totalement et qu’ils crèvent tous la gueule ouverte comme des chiens et vive les transports en commun !

    • Steve austin dit :

      50 000 licences et effectivement on dirait parfois qu’il n’y a que des baboins qui en profitent
      Une voie de garage?

      • PL dit :

        C’est bien normal que la profession de taxi soit réglementée, ce sont des emplois publics, avec une mission délicate et des servitudes.

        Les licences professionnelles devraient être strictement réservées aux personnes de bonne moralité, ayant un casier judiciaire vierge, et de nationalité française. Comme les licences IV des débits de boisson, avant qu’on la rende accessible aux étrangers.

        Le fait que les licences soient revendues est une aberration, il n’y a pas de fonds de commerce, il est très simple de l’interdire, l’accès à une place de taxi se faisant par un concours d’accès.

        Il devrait être interdit à une personne ou une société de posséder plusieurs taxi, les taxis individuels ayant le droit de former des centrales (sociétés de moyens) qui gèrent et répartissent les appels entre des taxis individuels.

        La société UberPop est une organisation mafieuse, sans domiciliation ni représentation en France: c’est un système qui favorise le travail au noir, sans assurance professionnelle, sans cotisations sociales, sans tva ni déclarations de revenus. C’est facile d’être moins cher quand on ne paye aucune charge. Ils pourraient aussi importer leur carburant détaxé.

        Leur système de réservation par i-phone pourrait tout-à-fait être utilisé par des taxis professionnels, ce n’est pas lui qui est en cause.

        Le numerus clausus est probablement beaucoup trop bas, il devait être considérablement relevé pour répondre à la demande de courses, mais il ne doit pas être supprimé.

        Il ne faut pas tomber dans le piège de l’idéologie libérale: dans les pays où il n’y a aucune règlementation, les peuples ne sont pas plus riches, c’est le contraire. Penser à Lagos où il n’y a pas de droit social, ni de normes de sécurité, ni de cotisations sociales, ni d’impôts.

        La France a été pendant des siècles, et même plus de 1000 ans, le pays le plus prospère du monde, le plus productif, parce qu’elle a toujours eu des règlementations professionnelles bien définies et un secteur public important. En 1990, la France avait encore la plus grande productivité du monde par personne., devant le Japon, l’Allemagne, les USA, donc la plus grande richesse réelle produite.

        • Alexandre dit :

          … maintenant on a plus de 10 millions d’envahisseurs musulmans dont très peu travaillent, qui ne font que parasiter, démotiver, détruire, agresser, voler…

          Forcément, avec autant de millions d’envahisseurs nuisibles, le niveau moyen chute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *