La loi de Lynch

Un ami très logique m’expliquait pourquoi la loi du talion ne marchait pas.
Le nom vient du latin « talis » = « tel, égal, pareil ». Ce qui donne « Oeil pour oeil, dent pour dent ». C’est une manière juste de punir les criminels, plutôt que de leur payer des semaines dans des centres de loisirs alors que presque plus de français honnêtes ne peuvent partir en vacances.

Donc cet ami blasé me disait que si un criminel lui crève un oeil, qu’il lui crève lui aussi un oeil par justice, l’autre à encore un oeil, et donc est encore capable de lui crever l’autre oeil, l’égorger, flinguer son chien, brûler sa voiture et enculer son cadavre.

Oeil pour oeil c’est pas assez.

Ouais.

 

J’aime bien les gens fêlés, parce qu’ils laissent passer la vraie lumière.

Regardez ce qui se passe quand un terroriste qui a flingué 80 gosses est laissé en vie : Norvege-anders-breivik-exige-maintenant-de-pouvoir-creer-un-parti-fasciste

En fait ce n’est vraiment pas sa première exigence. Il n’arrête pas d’exiger que l’Etat réalise tous ses caprices, jusqu’à faire un procès pour avoir une console de jeu plus moderne.
C’est l’exemple parfait d’une justice rendue totalement inefficace par les bien-pensants.

En France c’est encore pire. On n’a pas un tueur blanc charismatique mais des millions de musulmans d’amour et de paix que les « autorités » traitres prétendent réintégrer dans notre société, après avoir appris à décapiter des non-musulmans en faisant leur guerre raciste appelée djihad.
Déjà qu’ils n’étaient pas du tout intégrés avant de devenir des tueurs, comme si l’absence de sanction allait les empêcher de tuer des français.

Ceci est possible à cause des politiciens et des fonctionnaires complices.

Vous avez vu ce qui vient encore de se passer en Grèce ?

3 semaines de blocage complet des banques. L’argent des grecs ne leur appartenait plus, parce que des voleurs ont décidé que tout un peuple devait payer une dette frauduleuse dont il n’est pas responsable, sans évidemment punir les riches qui ont rendu l’escroquerie possible.

Personnellement j’attends sagement qu’il se passe la même chose en France.

Mais je n’attends pas sans rien faire.
J’observe.
Je cherche les noms et adresses des coupables de « la dette » et tous ceux qui l’imposent à mon peuple, pour lui voler tout ce qu’il possède, le rendre faible et soumis, obligé de tout accepter, même les choses les plus infâmes.

Regardez ce qui se passe actuellement avec les agriculteurs, les producteurs de lait, les producteurs de viande…
Comme toutes les autres professions en France (sauf politiciens, banquiers et ceux qui profitent des subventions « antiracistes » pour écraser le peuple français), tout le monde perd son emploi ou s’appauvrit à essayer de travailler pour survivre.

Ce n’est pas la faute à « la crise ». Ce n’est pas une catastrophe naturelle. C’est organisé volontairement par une maffia surpayée pour transformer mon peuple en clochards soumis.

Regardez, maintenant dans une assemblée vide à 3 heures du matin, des lois d’espionnage de tous les français sont « votées » à une trentaine de parasites, pendant que les 577 voleurs sont payés.

Un seul type sort un 49.3 et impose la destruction de tous les acquis des travailleurs dans une loi taillée sur mesure pour enrichir toujours plus la finance…
Nous ne sommes pas en démocratie.
Le gouvernement est un ennemi.
Il n’y a qu’à voir le ciel presque tous les jours. Des milliers d’épandages toxiques, cancérigènes, stérilisateurs, qui stérilisent même les plantes, au-dessus de nos têtes, dans le plus grand secret.
Est-ce que c’est normal ?

Les hauts fonctionnaires sont coupables de génocide.

Et ils volent impunément tout ce qui appartient aux français qu’ils exterminent.

Je ne vais pas faire comme vous, à rester soumis, à vous marier entre lopettes et attendre sagement la réouverture des banques quand les choses vont encore empirer.

Je vais reprendre les ressources là où elles sont, chez ceux qui les ont volées.
Je vais veiller à ce que beaucoup ne puissent pas recommencer, même si les « lois » qu’ils se sont « votées » entre eux tous seuls sur mesure pour eux prétendent que c’est légal, pas un crime, et qu’ils ne doivent pas être punis.

Je vais leur en foutre moi des emprunts toxiques légaux dans la gueule.

Et vous savez quoi ?
Je sais déjà que je suis loin d’être le seul à vouloir agir, parce que j’ai des centaines de milliers de lignes de statistiques internet sur ce que cherchent les français, et dont les médias subventionnés aux ordres ne parlent pas.

 

… et puisque on a maintenant sur notre territoire des millions d’envahisseurs dont les criminels qui ont confisqué le pouvoir nous imposent la présence, incapables de se contrôler qui détruisent tout,
autant en profiter pour leur apprendre qui a ce qu’ils convoitent.
Brûler des dizaines de voitures de travailleurs pauvres c’est contre productif.
L’ennemi de mon ennemi…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • yalaoui djamal maladie (1)

4 comments

  1. richard dit :

    YES man !!!!!!!!!

  2. Krist50 dit :

    +1000.
    Si y’a besoin….

  3. Clovis dit :

    Un policier vient d’être abattu de deux balles dans le visage par une CPF ( Chance Pour la France) qui totalisait 25 condamnations et qui avait été autorisé de sortie.
    Cherchez l’erreur.

    En Belgique des FN 303 ( de pistolets à balles de peinture et de spray à poivre )équipent depuis peu la police sont destinées à des unités de réaction rapides. Ces unités, composées de trois agents très entraînés, circulant en voiture banalisée, ont été constituées à la suite – tenez-vous bien ! -… à la suite des attentats contre le magazine Charlie Hebdo au début de l’année à Paris.
    Cherchez l’erreur.

    Le ministre de l’intérieur allemand vient de s’émouvoir que nombre de « migrants » prétendument syriens avaient de vrais faux papiers ( au moins 30 % !).
    En fait les passeports syriens sont imprimés par l’Imprimerie… Nationale de France ( sans doute parce qu’il n’y a pas d’imprimerie nationale en Syrie ).
    Cherchez l’erreur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *