La fin programmée du CDI, crise pour la précarité absolue

fin du cdi précarité

Même si on a l’impression que l’année pourrait commencer sur les chapeaux de roues avec une forte augmentation des marchés financiers en moins de 10 séances, il n’en n’est rien.

De nombreuses valeurs de la côte ont déjà augmenté de plus de 30 % en seulement 9 séances.

Si pour beaucoup l’augmentation de l’indice parisien CAC40 est symbole de reprise économique, à la veille du début de la saison des résultats, l’heure sera donc au retour aux réalités.

Pourquoi croyez-vous qu’aujourd’hui il y ai eu un sondage BVA sur la suppression du CDI ?

Supprimer des emplois permet de faire monter la bourse

La plupart du temps, on remarque à chaque fois qu’une annonce de suppression d’emplois est annoncée, « un rebond technique » dans le jargon des financiers démarre sur la valeur. Et ce n’est pas seulement un « rachat de short ».

Les suppressions d’emplois, leur permettent d’avoir une meilleure « flexibilité de l’entreprise », c’est à dire  :

  • De faire appel aux prestataires et sous-traitants extérieurs (français ou étranger)
  • De faire appel aux travailleurs étrangers et baisser les coûts, et d’y mettre en concurrence tous les salariés européens
  • De « rajeunir » ses salariés
  • De précariser les emplois (CDD, temps partiels, intérimaires)
  • De faire gagner beaucoup d’argent aux dirigeants et autres spéculateurs au détriment des travailleurs

Il n’en demeure pas moins, que tous les chômeurs, avec leur salaires réduits, consommeront moins.

Et de ce fait, contribueront de manière générale à long terme à une baisse générale de la consommation, ce qui signifiera aussi à terme une baisse de chiffre d’affaire, et donc de nouvelles mesures de licenciement.

Les vagues de licenciement continuent

Suite à notre article précédent, de nombreuses entreprises françaises licencient à tour de bras, ou délocalisent.

Aujourd’hui c’est Virgin, demain la Fnac, cité dans l’article précédent d’Alexandre.

Mais d’autres boutiques en ligne américaines se portent bien et ont su s’adapter.

Les américains sont en train de gagner la partie, avec ces nombreuses entreprises qui travaillent sur Internet.

licenciement american express amexMême si les paiements se font par Carte bancaire, aujourd’hui c’est Amex qui supprime 5 400 emplois, soit plus de 8% de ses effectifs (avec au total un peu plus de 63 000 employés) en annonçant un bénéfice supérieur aux attentes et un chiffre d’affaire en hausse de 5 % !

Amex est un groupe de cartes de crédit American Express.

Voir l’article complet

Image logo visaIl est très paradoxal d’afficher un bénéfice supérieur aux attentes, dans un secteur qui se porte mieux que les autres en général,  c’est à dire le commerce électronique, et de licencier presque un dixième de ses effectifs !

La même chose pour le groupe Alcatel Lucent dans les nouvelles technologies, groupe massacré en bourse depuis 2000 (cours de plus de 80 Euros en 2000 à un plus bas de 0.71 euros fin 2012) qui s’envole en Janvier 2013 depuis ses plus bas.

Cela, depuis qu’il ont licencié 1430, soit 15% de ses effectifs et surtout que Goldman Sachs entrerait dans « la partie » avec un prêt de 1.5 Milliards au groupe.

Ce prêt engageant les brevets français du groupe.

De ce fait, toutes les manoeuvres sur ce titre visent, on le comprend bien à acquérir le savoir faire français et son innovation à vil prix !

« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique . Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »

François Mitterrand (juste avant sa mort, Livre le dernier Miterrand de Georges-Marc Benamou-1997)

Aujourd’hui la fin du CDI pour la précarité absolue !

Vous l’avez bien compris.

Vous avez bien entendu.

Ce n’est pas encore fait. Mais c’est en projet.

Le coup du sondage BVA est simplement pour sonder et voir nos réactions.

Ils veulent que notre droit du travail se transforme au droit du travail Américain (en Suisse c’est aussi le cas, mais avec des salaires beaucoup plus élevé par rapport au niveau de vie). Aujourd’hui, après de nombreux pays de la zone euro, c’est la France qui risque de remettre en cause des années d’acquis sociaux.

Et ceux qui me parleront de L’Allemagne, et de sa croissance, demandez aux salariés s’ils sont heureux de travailler dans un pays sans minimum de salaires, sans sécurité et cumulant plusieurs jobs à la fois !

De ce fait, en France bientôt, il n’y aura plus aucun droit au maintien à l’emploi avec un CDI !

Peu à peu on touche à tout ce qui nous est vraiment cher.

Aujourd’hui, c’est la « sécurité » de l’emploi « durable » qui est au devant de la scène.

Adieu projet de premier achat immobilier !

Sécurité parfois discutable, car rien n’empêche un employeur avec son pouvoir disciplinaire de vous licencier.

Reste ensuite à vous, de vous engager dans des poursuites au Tribunal des Prud’hommes pour 3 ou 4 ans avant d’être éventuellement indemnisé et avoir ou non gain de cause.

BVA vient de publier un sondage, où bien sûr 72 % des français s’oppose à cette mesure.

Que 72 % ???

Les autres travailleurs préfèrent la précarité alors ?

Un argument bidon présentant les avantages de cela : « de donner des avantages supplémentaires aux personnes en situation déjà précaire (CDD, intérim) et d’inciter les entreprises à mois avoir peur des personnes sans emplois »

Arrêtez-moi, mais je rêve là…..

C’est des entreprises qu’il faut avoir peur pas des demandeurs d’emploi.

Ca ressemble à des mesures de derniers recours, mais c’est surtout la fin des droits acquis.

Voir l’article ici

esclave travail

Car demain, ce sera quoi ?

La baisse ou la fin des assurances et allocations chômage ?

Plus de salaire minimum, plus de CDI comme en Grèce?

En gros, l’esclavage total .

Si BVA propose ce sondage, c’est que c’est une mesure en pour parler, et il prépare la population.

Ne vous attendez à aucune amélioration à ce niveau, quoi qu’il en soit au niveau des politiques, ce seront des les mensonges, comme d’habitude.

Le chômage c’est maintenant.

Que faire avec la fin du CDI ?

Vous êtes en confiance pour l’avenir ?

Si c’est le cas, je vous invite quand même à suivre les conseils suivants :

  • N’écoutez plus les médias traditionnels, ceux qui tiennent la télévision possèdent soit de grandes compagnies (TF1=Bouygues) soit l’Etat, soit des intérêts financiers ou collatéraux de part et d’autres.

L’un dans l’autre, ce sont des menteurs. ils ne sont pas de votre côté.

Contactez-moi, si un jour, vous avez pu obtenir d’eux, quelque chose de positif. Et surtout, qui vous a permis d’améliorer à long terme votre vie (Arte et autres chaînes culturelles mis à part bien sûr.).

  • N’écoutez plus les politiques, ils n’ont jamais tenu leurs promesses et le feront jamais. Il est inutile de croire qu’un gouvernement national puisse faire quelque chose à l’heure de la mondialisation et d’une économie internationale de marchés.

Car ce sont les financiers, grandes banques et compagnies qui dirigent nos vies, en faisant des choix ou en mettant en place des stratégies qui impactent fortement notre vie personnelle (Crise économique, Hausse des prix,  lois que nous n’avons jamais voté et que nous voteront jamais) et travaillent avec leurs copains au gouvernement main dans la main.

Vous êtes en poste et vous ne vous sentez pas concernés ? Tant mieux.

Mais sachez que si jamais, vous étiez licencié, vous comprendrez l’ampleur de ce message.

Alors que faire ? Quelles solutions pour la fin du CDI et cette crise ?

Afin du cdi l’heure où le chômage bât des records, même si les vrais chiffres de chômage sont cachés, il est primordial aujourd’hui d’être prudent et faire appel au bon sens en ce qui concerne les projets long terme.

Il est important de raisonner de manière durable.

De ce fait, voici quelques conseils pour se préparer aux crises :

  • Réfléchissez bien en vous engageant dans un entreprise, et si c’est le cas, commencez à économiser et à réfléchir à vos dépenses sytématiquement.
  • Cherchez les bonnes affaires avec des promos dans les boutiques, sur le bon coin, Ebay, même en occasion. Et revendez vos affaires inutiles (Vide grenier, le bon coin, Ebay)
  • N’achetez pas une voiture neuve à crédit. Cherchez une occasion.
  • Evitez en fait tout endettement qui vous rend encore plus esclave de votre travail
  • Commencez à épargner si vous le pouvez. Chaque fois que vous retirez 20 Euros, placez en 3 dans une tirelire.
  • Retirez 30 Euros par mois ou plus systématiquement le 1er du mois en convertissez le en pièce d’argent.
  • solution crise campagneN’achetez pas un bien immobilier en ville ! Surtout pas. Quand viendra l’effondrement, les biens en ville n’auront aucune valeur. Ce qui fait la valeur d’un bien immobilier en ville sont : l’emplacement, la sécurité et l’abondance de travail. Pour ces deux dernières, les heures sont comptées. Regardez en Grèce ou en Espagne. c’est la vérité et cela relève du bon sens. c’est ce qui nous attends.
  • Réfléchissez bien avant de faire un enfant, si vous n’avez pas l’assurance de lui assurer un avenir décent.
  • Investir en campagne avec une surface de terre minimale d’un hectare, c’est aujourd’hui le meilleur placement, le plus durable.
  • Réfléchissez à un projet d’autonomie financière et ne confiez plus votre destin dans les mains d’entreprises, dans un système de plus en en plus précaire et instable.
  • Se rapprochez de personnes avec un fort lien social, proche de la nature et sensibilisés aux problèmes économiques et environnementaux. Oui, je parle du réseau La Transition.

Ne donnez plus vos vies à ces entreprises qui nous traitent comme du bétail !

Nous ne sommes pas des marchandises ou des produits jetables !

Plus d’informations bientôt, pour vous aider à monter ce projet de changement durable.

Si vous avez aimé cet article, fais moi part de tes commentaires et n’hésite pas à le partagez !

A bientôt.

Bruno
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • american express (39)
  • amex (24)
  • potager anti crise (10)

One comment

  1. DUPRE F dit :

    merci a toi,bonne chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *