Suicide politique de l’UMP, bon débarras

Les pires élections de l'histoire de la cinbquième République

Ca n’en finit plus. De pire en pire chaque jour.

Trop bon !

Comme quoi la politique, ça peut aussi être rigolo.

L’UMP (l’Ultime Machine à Perdre), habituée à frauder aux élections grâce notamment à des redécoupages de zones pour ne plus perdre partout, a immédiatement hurlé à la fraude sur toutes les chaines de télé avant même la fin du vote.
Les deux camps s’accusaient mutuellement.

Quelle élégance, quelle classe. Ca donne bien confiance.

Il leur a fallu plus de 24 heures pour arriver à compter les voix et savoir qui a gagné. Pitoyable. Et à mourir de rire…

Et maintenant on apprend que jean françois copé a perdu de 26 voix, parce que les incompétents qui organisaient cette guignolade n’ont pas comptabilisé les voix de l’outremer, qui pourtant avait voté la veille.
Des élus qui ne connaissent pas la France, houlàààà…

En mauvais perdant, le vilain méchant copé refuse de laisser le trône qu’il n’a pas gagné.
françois fillon menace de faire appel à la justice, parce qu’il n’a pas confiance en la commission interne de l’ump. Forcément, il sait comment ça marche, c’est son parti, ses pratiques.

Un carnage. Un naufrage total.
Et ça change tout.

Maintenant l’ump est divisée en deux parts égales. A 26 voix près, donc, 50-50.

Donc le calcul est vite fait :

27,18 % des voix pour l’ump lors du premier tour des présidentielles, ça donne 13,59% pour chacun.

9.753.844 voix divisées par deux, ce qui donne :
4.976.909 pour copé et
4.976.935 pour fillon avec ses énooooormes 26 voix d’avance.

A comparer avec le score de Marine Le Pen : 17.9%, soit 6.421.773 voix.

En se cassant en deux parts égales, l’UMP passe de la 2ème place aux troisièmes et quatrièmes places sur le plan politique.

Avec 58% des français(es) mécontents de ce gouvernement socialiste, ça m’étonnerait que la gauche soit encore bien longtemps à la première place.

Moi qui ne croyais plus du tout en la politique, qui n’en espérais plus rien, je crois que finalement il reste une petite chance qu’on sorte de cette europe et de cette monnaie unique avant qu’il ne soit trop tard.

On verra…

Finalement c’est peut être vrai, l’histoire du papillon qui bat des ailes à Marseille et qui provoque un typhon à Tokyo.
Une mini tempête dans un petit verre d’eau qui n’intéressait personne vient de changer toute la politique en France.
Petits ratages, grandes conséquences… ça donne envie de faire plein de petites choses pour changer le monde…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *