L’assemblée vote sa confiance à la promesse de plus d’austérité de manouel valls

manuel valls l espagnol franc macon socialo islamiste en diable rouge avec des cornes

Cérémonie de promotion du reich marchall valls, mardi 8 avril 2014 après midi à l’assemblée nationale.
Le nouveau premier ministre socialiste a magnifiquement obtenu carte blanche pour plus d’austérité, après le traditionnel vote de confiance des députés francs-maçons :
273 voix étaient nécessaires, 306 députés ont voté pour.

Le vote sanction de tout le peuple français contre le gouvernement socialiste a encore une fois été entendu par l’assemblée, comme pour celui sur maastrich.

 

Voici pour la gloire un bel extrait de son discours, qui résume l’essentiel de sa prestation :

« L’état DOIT faire des économies !!!
La sécurité sociale sera ponctionnées de 11 milliards.
Et patati et patata… »

Trois quarts d’heures comme ça, il parait. Je n’ai pu le supporter que quelques minutes.

A deux euros près, chaque français dépense déjà 500 euros par an, en moyenne, en frais de santé non remboursés.
Chacun, en plus des cotisations obligatoires généralisées. L’effort pour la sécurité sociale, collectivement et personnellement, on l’a déjà tous beaucoup trop fait, pour rien.

Enfin non, pas pour rien. Les envahisseurs qui n’ont jamais cotisé un seul centime en France ont tout gratuit, eux.

 

« Allègement des charges pour les employés payés au smic… blabla… atteindra presque 500 euros par an… blabla… (en 2015)… »

Les deux ans de politique socialiste absurde de destruction totale du pays ont envoyés des centaines de milliers de français au chômage ou dans toutes les catégories de précaires non comptabilisés par les médias aux ordres,
subventionnés avec notre argent public alors que l’état DOIT faire des économies, il a dit le manu, el blanco.

Les entreprises sont détruites, vendues en pièces détachées bradées. Effacées.
Il n’en reste rien. C’est irrécupérable.
Plus d’outil de travail, de possibilité de relancer des activités.

En deux ans, ça blesse plus ou moins directement un million de français.

El manouel nous sort sa mesurette, abracadabra !

Les quelques uns qui ne seront pas au chômage en 2015 auront des miettes en plus pour payer les autres augmentations d’impôts. Et si vous n’avez plus assez d’argent pour manger du pain, mangez donc de la brioche !

Quand vous touchez 100 euros, un employeur doit sortir 185 euros.

Maintenant ceux qui font des profits gagnent quelques miettes, des centimes, ou quelques euros.
Ca donne envie d’être chef d’entreprise, de travailler souvent 16 heures par jour, tous les jours même le dimanche et les jours fériés.

Si un créateur d’entreprise revend son oeuvre, l’état lui vole encore 60% de ce qu’il a crée.

La France est un des pires enfers fiscaux. A part vos politiciens, le monde entier en a conscience.
78% d’investissements étrangers en moins rien que pour 2013.

Comment voulez-vous qu’une telle mini-mesurette change tout ?
C’est nullissime. C’est moins que rien.
C’est encore totalement du vent.

Et donc, il a fièrement dit qu’il allait continuer ce qu’à fait l’autre franc-maçon avant lui, mais en encore plus vite.

Ca veut peut être dire qu’on va voir des mois à 70 000 chômeurs de plus rien qu’en catégorie A ?

 

Bien.

Si ça vous convient, continuez à faire confiance à vos maîtres politiciens surpayés pour améliorer autant vos vies.

N’agissez pas par vous-mêmes.
Le pourrissement c’est si bien.

Payez vos impôts, tous légaux, qui servent à françois à se faire applaudir au mali, à créer des usines et entreprises au maroc, en tunisie, en algérie…
manouel le français de papier l’a encore dit aujourd’hui à tous les français : « L’effort DOIT être partagé par tous ».

 

Mais oui.

Personnellement j’ai décidé de ne quasiment plus verser un centime pour la destruction de mon pays et la course vers l’austérité, la pauvreté, la destruction du système de santé, de retraite, de la justice, des aides sociales…

Pour le moment je travaille volontairement à perte à construire tranquillement des réseaux de communication, des communautés de partage d’informations utiles,
pour ceux qui sont décidés à prendre eux-mêmes leur vie en main.

Si si, je peux. Pas besoin que je cotise. Il paraît qu’on accueille des millions d’immigrés pour cotiser pour nous, grâce à ce merveilleux modèle d’intégration si réussi, et nous apporter tout ce grand bonheur sécuritaire, social, ces valeurs de tolérance, de respect, d’honnêteté…

Personnellement, j’observe et je mémorise.
J’identifie tranquillement.

Le moment venu, je diffuserai à des millions de français des listes constament enrichies avec des noms comme ceux-là :

liste des députés de l’assemblée nationale
liste des sénateurs
liste des ministres

d’autres fonctionnaires qui ont abusé le peuple, qui piègent, matraquent et arrêtent arbitrairement des milliers de manifestants pacifiques,
ceux qui ordonnent l’empoisonnement de toute une région avec un insecticide dangereux et massacrent en « justice » monstrueusement parce qu’ils sont incapables de reconnaitre que toute leur bande de bons à rien à eu tord,
des associations anti-français,
des manipulateurs médiatiques, même du privé,
certaines communautés,
les adresses de leurs bâtiments,…

Juste ça. Sans consigne. Sans appel à faire quoi que ce soit d’illégal.
Pas besoin.
Juste de l’information : qui a fait quoi.

Ceux qui voudront aller exprimer leur colère aux responsables le moment venu, sauront qui voir et où les trouver.

Pour le moment, à rester sagement en rang dans ce jeu complètement truqué, vous avez seulement la quasi certitude que tout sera toujours pire dans votre vie.

Vous avez peut être mieux à faire que d’être uniquement des esclaves pour ces gens.

Votre temps peut être utilisé intelligemment.
Pas forcément pour faire des choses à grande échelle, avec des grands projets pour ramener l’ordre dans le pays.
Juste pour anticiper les petites choses qui ne font que s’aggraver constamment.
Des petites choses simples, comme d’isoler vous-mêmes vos fenêtres avec des rouleaux adhésifs à quelques euros, au lieu de travailler 20 jours pour avoir assez d’argent pour faire venir un professionnel qui doit reverser 80% de charges aux délires des politiciens.
Vous voyez que le prix des énergies flambe.
C’est pas une annonce catastrophiste de fin du monde. C’est un fait simple. Du concret pour améliorer les choses vous-même, sans subvention, sans attendre une redistribution, sans cotiser des milliers d’euros de taxes à gaspiller…

Vous pouvez agir simplement pour tout, maintenant, plutôt que de subir plus tard.

Au lieu de perdre votre temps à continuer à porter les chaines imposées par l’assemblée et les ministres.
Pensez à ce que vous êtes capables de faire vous-mêmes, simplement, pour embellir votre vie et celles de vos proches.
En fonction de vos moyens.

Moi je sais diffuser simplement des informations faciles à trouver pour tout le monde partout sur internet.

Quand cette partie de jeu truquée va enfin s’arrêter, je serai parmi ceux qui veilleront à ce que les tricheurs ne puissent plus participer au jeu suivant.
Je diffuserai des listes de noms, de faits, d’adresses… tout simplement.

 

Et le plus marrant,
c’est que ça ne me coutera toujours pas un centime de taxe.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *