Destruction du système bancaire européen

Cette semaine l’europe a franchi toutes les limites acceptables.

A Chypre, tous les comptes bancaires sans exceptions ont été en partie volés par la dictature européenne et un état en faillite.
Tous les comptes sans exception.

Les comptes des ménages, des entreprises à l’agonie, les placements bancaires, les épargnes pour s’acheter un logement, tous les avoirs chypriotes ou étrangers, quelles que soient la nationalité de leurs propriétaires, donc des français aussi ont déjà été volés.

Vous avez déjà surement remarqué que ce qui se passe dans les pays européens qui souffrent le plus se produit en France, un à quatre ans après.
Donc, ce qui vient de se passer à Chypre est ce qui va arriver ici bientôt.

Rien n’a été planifié, annoncé par avance. Tous le monde se retrouve devant le fait accompli.
Quand vous apprenez la nouvelle, ce n’est pas la peine de vous ruer à un distributeur automatique, tous les distributeurs sont vides.

ET LES BANQUES SONT FERMEES.

L’annonce publique du vol a été faite un samedi matin, suivi d’un lundi férié, puis d’un blocage des banques de trois jours supplémentaires, pour que personne ne puisse retirer son argent sans y laisser le montant du racket.

Ce n’est pas la première fois que je vous mets en garde contre les banques, et que je vous parle des solutions, par exemple là :

L’arnaque du livret A

Se préparer à l’hyper-inflation

2013 sera une année pourrie… si vous ne faites rien.

Passer de consommateur à producteur

Devinez quels comptes ont été épargnés par la mesure ?

Les comptes vides ou à découvert.

Les comptes de ceux qui n’avaient presque rien, juste de quoi payer leurs factures courantes, ont aussi été saisis, mais de seulement quelques euros.

Ceux qui avaient par exemple 40 000 euros d’épargne ont perdu presque 2700 euros instantanément à cause de leur gouvernement de traitres.

 

Tout le monde, tous, tous sans exception, quelque soit leur rôle dans l’économie, entrepreneur, chômeur, étudiant fauché, maman pauvre, ado qui économise son argent de poche pour acheter un jean à la mode,
tous les comptes sont pillés, par solidarité obligatoire envers les banques qui ont créés tous les problèmes.

En plus on sait très bien que cela ne sauvera pas les banques, ni le système, ni le pays.
Depuis presque 5 ans, l’euro doit être sauvé presque tous les 3 mois.
Le système n’est pas viable.
Il faut absolument arrêter le carnage avant que cela n’arrive en France.

Il faut sortir de cette europe de voleurs avant que tous les comptes français sans exception ne soient aussi pillés.
Il est déjà trop tard pour dire NON au retour des farines animales dans l’alimentation humaine. L’europe a autorisé leur utilisation dès le 1er juin.
La consommation de prions peut ne déclencher de symptômes que 10 ans après la consommation. Il va y avoir des centaines de milliers de morts dans toute l’europe pour que quelques pourris puissent faire de l’argent en vendant des déchets.

Une europe qu’il faut tout le temps sauver, en faisant toujours plus de sacrifices, ce n’est plus possible.

 

Bon, donc, les banques.

Comme vous le remarquez, avoir son argent gardé par quelqu’un d’autre, oblige à se soumettre à ses conditions et de risquer de devenir victime de ses abus.

Tous les comptes bloqués, aux distributeurs, par téléphone et par internet.
Rien à faire. Aucune solution. Toute la population est totalement bloquée.

De 6,7 énormes pour cent, à presque 10% volés d’un coup.

ET plus d’accès à ce qui reste.

 

Tirez-en dès maintenant les conclusions

et agissez avant qu’il ne soit trop tard.

Vous avez entre un an et deux ans pour déplacer vos avoirs de chiffres sur un compte saisissable d’un clic, sans pouvoir rien faire, en biens matériels qui rapportent réellement et sans risques (que vous pouvez protéger sur place par la violence en cas de pillage).

Des choses qui ne perdent pas de valeur ou qui répondent à des besoins essentiels et qui serviront toujours, comme des terres agricoles par exemple.

Investissez dans des outils de production.

Des choses que vous pouvez revendre sans trop perdre de valeur si vous ne vous en servez plus.

Ou des choses qui rapportent même sans travailler, comme des panneaux solaires si vous vivez dans le sud, ou si vous êtes dans une zone venteuse, loin des habitations, pensez aux éoliennes qui produisent même la nuit.

Les placements bancaires « rapportent déjà moins que l’inflation, donc vous perdez de l’argent.

2% d’inflation à peine en moyenne par an, ce n’est pas « seulement » 20% de moins en 10 ans mais 25%, vu que le taux s’ajoute au déficit de l’année précédente, et rend chaque année pire.
Les petits taux annuels permettent de masquer les manipulations.
2% par an, ça signifie que tous vos biens, tout vos avoirs, tous vos placements financiers, toute votre épargne a déjà perdu un quart de sa valeur depuis le passage à cette mauvaise monnaie.

… Si en plus maintenant l’europe se met à voler tous les comptes en quelques clics,…

Avoir encore confiance dans le système bancaire était déjà une énorme erreur,

maintenant vous voyez clairement l’ampleur du carnage.

N’attendez pas qu’il soit trop tard pour placer vos bien ailleurs que dans les banques.

Il n’y a plus de confiance possible.


Quoique les dirigeants puissent vous dire, quels que soient leurs mots, vous savez, vous voyez que ce n’est que du baratin, qu’il vont faire le contraire de ce qui est bon pour vous.

Voyez votre intérêt personnel et votre sécurité.

Cette europe ne peut plus être sauvée.

Tous les « plans de sauvetages » ne font que prolonger son agonie et entrainent dans la misère toujours plus de gens et de pays.

Anticipez pour moins souffrir que les autres.

 

Ne retirez pas bêtement tous vos biens d’un coup dès maintenant.

Prenez le temps de bien réfléchir aux meilleurs choix possibles pour vos placements.
Ne mettez surtout pas tous vos oeufs dans le même panier.

Evitez les très mauvais plans, comme d’investir dans des logements alors que de plus en plus restent vides.

 

Si vous retirez tous vos biens, pour placer des liquidités dans des endroits « sûr », ne sous-estimez pas les risques de cambriolage, home-jacking de plus en plus répandu, vol de toutes vos économies par votre ex-femme qui connait la combinaison du coffre (c’est arrivé à un ami)…

Ni les incendies.
Un blindage ne protège pas le contenu des flammes.

Enterrer vos bijoux dans le jardin, les changer de place de temps en temps, et finir par oublier où vous les avez planqués et aussi une idée super conne.
Surtout si votre famille ne sait pas où vous avez cachés vos biens de valeurs.

 

Avoir plusieurs monnaies est bien plus intéressant que de n’en avoir qu’une seule, qui peut dévaluer en un clin d’oeil.

Avoir une petite partie de son argent dans un compte à l’étranger, dans une monnaie non européenne, loin des coups foireux du Fond Monétaire International (FMI) et des escroqueries de bruxelle se justifie de plus en plus rien qu’en voyant l’actualité.

De préférence dans un pays en croissance, loin de la récession européenne.

 

N’oubliez quand même pas que beaucoup de choses simplement stockées perdent généralement de la valeur (date de péremption,…). L’argent sous le matelas perd de sa valeur.

Les métaux précieux sont une bonne idée, à condition de les posséder réellement. Les avoir dans les mains. Pas juste un titre à la con qui donne droit à une certaine quantité de métal, alors que ces bons sont émis en prévision des quantités produites dans les années qui viennent, sans tenir compte des changements dans les pays producteurs, des risques internationaux,…

Un pays africain peut devenir islamique en 8 mois, comme le mali.

Si vos titres dépendent d’un des rares exploitants locaux, vous risquez de tout perdre.
Les titres ne valent pas autant que ce que vous pouvez avoir en main. Ce que vous touchez, c’est du sûr. Le reste, c’est du papier. Des promesses sur du vent.
Des prévisions.

 

Si vous ne zappez pas immédiatement chaque fois qu’une chaîne de télé officielle nous parle du dernier pays arabe en guerre (il y en a toujours deux ou trois en permanence en guerre civile, et deviennent de plus en plus nombreux au fur et à mesure des prises de pouvoir de ces pourritures d’islamistes qui apportent tant de bonheur aux populations),
vous avez peut être vu comment les civils placent leurs économies ?

pas dans une monnaie qui perd jusqu’à 20% de sa valeur tous les mois, mais immédiatement dans des petits bijoux en or.

L’or a en plus la particularité de se raréfier, pas seulement parce que la demande des populations et des états devient de plus en plus forte, mais aussi parce que des milliards d’appareils actuels l’utilisent dans leur électronique.

Donc, c’est un placement qui prend de la valeur.

Les pièces, en or ou en argent, sont aussi très intéressantes.

 

Méfiez vous des placements incroyablement prometteurs. J’ai vu des pubs avec des taux incroyables, jusqu’à 1600% par exemple, sur les « terres rares » comme le néodyme et d’autres métaux très rares.
Je n’ai pas encore eu le temps de creuser en profondeur le sujet, mais il y a toujours des vacheries quelque part. Ca n’est jamais aussi simple.
Demandez l’avis d’une dizaine de personnes dont c’est le métier avant d’investir un centime dans ces placement révolutionnaires.

Quand vous voyez fleurir partout des publicités pour devenir traders pour résister à la crise, c’est une des pires choses à faire.
La bourse ne crée pas d’argent, pas de richesse. Il n’y a pas de production, seulement du transfert de valeurs.
Quand quelqu’un gagne 100 euros, beaucoup beaucoup d’autres ont perdu de l’argent. Ceux qui ont fait confiance au blablas des beaux parleurs et qui ont injecté leur argent dans les poches de ceux qui connaissent les ficelles.

Les intermédiaires gagnent de l’argent sur toutes vos opérations boursières, que vous gagniez ou perdiez.
Ce sont eux qui font des pubs racoleuses.

 

Ce qui se passe à Chypre depuis quelques jours est le pire exemple possible de ce que l’europe peut vous faire.

Ne laissez pas votre argent perdre de sa valeur, puis devenir saisissable sur un compte bancaire.

Agissez intelligemment, avant de presque tout perdre.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • se proteger de la crise (4)
  • faillite bancaire où mettre son argent (3)
  • faillite des banques se proteger (2)
  • actifs a acheter en prevision dun krach (1)
  • où mettre largent en cas de crise (1)
  • ou placer son argent en cas de crise (1)
  • placement insaisissable (1)
  • placer son argent avant dacheter (1)
  • produit protégé du bail in (1)
  • que devient l\argent des banques dans un pays en guerre (1)

8 comments

  1. ecureuil dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=Cc7nKnPDHRI
    Surtout de 24mn30 à 29mn30 pour faire court.

      • mazzoni dit :

        tu oublies qu’un état peut taxer toute transaction (or,bien immobiliers) aux taux qu’il veut.pour mémoire la taxation des métaux précieux n’a cessé d’être alourdie ces derniers temps en france, taxation faite sur la revente meme en cas de moins valu.
        un état peu si besoin augmenter les taxes foncières voire spolier les détenteurs d’or (en créant un délit de détention) comme nous l’a montré l’histoire.
        acheter de l’immobilier en bulle et les biens agricoles ont un prix à ce jour déconnectés de leur valeur agricole propre (ce qu’ils peuvent produire) ne me semble pas très judicieux si tu dois encaisser à terme une perte.puis les terres agricoles se déprécient si elles ne sont pas entretenues (la foret reprend ses droits) et ce n’est pas les baux agricoles qui rapportent en france.il faut avoir le matériel pour entretenir quelques hectares de prairie ou le cheptel qui demande soins et surveillance (investissement en sus).
        tu oublies aussi qu’en période de déflation tous les actifs tangibles sont les grands perdants or nous allons vers ce type de pression déflationniste (pression sur les salaires, impôts,vieillissement de la population).
        la diversification me semble plus judicieuse pour palier à une grosse correction d’un type d’actif mais dans une crise majeure tout le monde va perdre.ne pas mettre ses oeufs dans le meme panier comme dit l’adage

        • Alexandre dit :

          Je ne parle pas de terres agricoles bien placées, mais de zones pauvres où un terrain non constructible ne vaut pas un clou, financièrement, bien qu’il puisse en partie nourrir et donner du travail à plusieurs familles.
          Le prix d’achat étant déjà très bas, en cas de déflation la perte de « valeur » est presque négligeable. Le terrain étant toujours utilisable pour la production de nourriture, de plantes médicinales, de fourrage pour les bêtes, de bois de chauffage, de matériaux comme les bambous…
          C’est pas comme de l’immobilier locatif qui ne trouverait aucun preneur et resterait des années vides, comme en Espagne, au Portugal, en Grèce…

          Là par exemple, cette semaine j’ai acheté pour 1,19 € pour un an, le nom de domaine http://la-boutique-utile.com/ pour y mettre proprement ma boutique gratuite Amazon qui me rapporte très largement plus que l’investissement http://astore.amazon.fr/sepreparauxcr-21.
          L’investissement est incroyablement ridicule. C’est pas comme tout l’argent bloqué sur un livret A pour « gagner » 1%. (En fait, perdre de l’argent).
          Là, je me fous totalement de perdre 1,19 € tellement la somme est faible.

          J’ai commencé à vous rédiger un article pour apprendre à faire mieux que moi en quelques heures, avec toutes les clés en mains, avec un modèle que vous pouvez certainement améliorer. C’est plus simple que de faire comme moi, en faisant tout à partir de rien. Je le publierai dans deux ou trois jours, quand j’aurai fini le site et remis à jour les produits.

          Je suis a fond dans l’idée de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Si un casse, ça ne fait rien.

          Là par exemple, pendant trois jours ce site était cassé par l’hébergeur OVH (que je ne recommanderai plus jamais), mais comme maintenant j’en ai une douzaine, y compris maintenant à des milliers de kilomètres hors de France pour ne plus avoir les mêmes problèmes qu’avec les hébergeurs français, je m’en fous presque.
          L’énervement que j’ai ressenti m’a déjà permis d’écrire deux articles ailleurs, pour attirer du monde grâce aux mots clés sur le problème qui vient d’arriver.

          Je crois qu’en fait, le truc, quelque soit le domaine (web, commerce, agriculture…) est de ne pas être pressé.
          Dans l’urgence on ne fait presque que des conneries, quasiment que de mauvais choix, couteux, de mauvaises affaires. On s’occupe de réparer plein tarif ce qui casse.

          Quand on n’est pas dans l’urgence, on n’a pas besoin des hotlines surtaxées.

          C’est comme mettre des graines de quelques centimes dans la terre pour avoir tout les années suivantes.

  2. Alexandre dit :

    10 jours après le début du blocage des comptes bancaires à Chypre, les banques sont toujours fermées.
    Les gens ne peuvent retirer que 100 euros par jour dans les distributeurs.

    C’est leur argent, ils n’y ont plus accès.
    Impossible de payer les salaires, les fournisseurs, l’essence,…

    Tout ce qui se passe dans les autres pays d’europe déjà effondrés se reproduit presque à l’identique ici deux à quatre ans après, donc ça va arriver ici aussi.

    Regardez combien de VOTRE argent, vous pouvez retirer maintenant en une seule fois. Soit disant pour des raisons de sécurité…

    Agissez avant qu’il ne soit trop tard.

    Personnellement, dès que mes sites commenceront à générer pas mal d’argent, j’ouvrirai un compte à l’étranger, dans une monnaie qui ne craindra pas la chute de l’euro.
    Une monnaie qui conserve sa valeur, contrairement à l’euro.

    Et bien sûr, il n’y aura sur les comptes toujours que le minimum pour les paiements nécessaires.

    Investissez dans du concret, pas sur des chiffres qu’un état en faillite peut vous voler du jour au lendemain sans prévenir.

  3. passant dit :

    Bonjour,
    Confronté moi-même au problème, j’ai trouvé cette approche: investir en terre agricoles, sous forme de parts dans la Foncière Terres de Liens.
    Les actions sont non cotés, les terres délibérément sorties de la spéculation, et l’objectif est que le prix d’une action suive l’inflation, sans plus (pas de gros rendement donc).
    Mais ce qui est imparable: l’actif sous-jacent aux actions est directement des terres agricoles (à 75% en fait), réparties en métropole. Donc pas de dépréciation de masse possible (vu qu’il faudra toujours des terres pour manger), sauf gros accident nucléaire en France. Et logiquement s’il y a hyperinflation, le prix des terres augmente aussi, donc l’investissement reste intact. Le prix de l’action est réévalué périodiquement pour être cohérent par rapport à l’actif possédé par la foncière.
    Avec un avantage fiscal, on est dans un rendement global sur 10 ans amélioré, proche d’autres produits, suivant l’inflation.
    Je n’ai pas d’intérêt à leur faire de la promo, et eux ont assez de succès comme ça, mais autant que ceux qui se demandent où placer leur économies au long terme sachent que ça existe.

  4. lamaisondemy dit :

    Personnellement, dès que mes sites commenceront à générer pas mal d’argent, j’ouvrirai un compte à l’étranger, dans une monnaie qui ne craindra pas la chute de l’euro.

    Avez-vous un exemple d’endroit? Personnellement je suis une quiche en ce qui concerne tout ca.

    • Alexandre dit :

      Il y a une règle survivaliste qui marche bien pour tout ce qui est très important :
      Un seul moyen d’avoir l’essentiel, c’est rien.
      Deux, c’est mieux. On commence à être à l’abri des mauvaises surprises.
      Au moins trois moyens d’avoir l’indispensable, c’est bien.

      Donc, personnellement, quand je pourrai faire vraiment du chiffre, j’aurai toujours mon compte courant en euro, un compte en Suisse et probablement un autre en Russie.
      Les russes protègent les sites internet. C’est pas comme en France où n’importe quel trou du cul d’hébergeur sans décision de justice peut supprimer un site, détruire sa base de donnée, après en avoir envoyé une copie à la « justice » en criant au terrorisme parce que je parle de légitime défense. Si si, ça m’est arrivé l’année dernière.

      Un hébergement en Russie est à l’abri de ça.

      Personnellement pour le moment je compte tout déclarer, pour le plaisir de contester les impôts. Aller en « justice », médiatiser à fond pour faire un exemple, en citant les noms des fonctionnaires zélés qui nous volent, faire trainer, aller devant les plus hautes autorités avec comme seule défense que les impôts à ce niveau sont illégaux, et anticonstitutionnels puisqu’on a absolument aucun contrôle sur les gaspillages inadmissibles avec notre argent public.
      Moins de 10% de nos impôts, charges, cotisations, servent à construire et entretenir des routes, des écoles, des hôpitaux, avoir un système judiciaire qui fonctionne pour protéger les citoyens,…
      Plus de 240 taxes, avec quelques % partout, ça donne plus de 80% de tout ce qu’on gagne volé par l’état, sans que les gens ne le voient. Donc, je refuse de payer.

      Là, pour le moment, j’ai fait mes comptes. Il est énormément plus intéressant pour moi de ne plus travailler en gagnant un peu d’argent pendant au moins un an.
      Au lieu de me faire complètement saigner, de payer pour tout, de repayer et repayer encore pour la même chose, comme par exemple les soins de santé : prélèvement sur la fiche de paye, mutuelle, partie non prise en charge, puis impôts sur le revenu l’année suivante pour encore financer l’AME pour que ces putains d’envahisseurs aient tout gratuit.
      Quatre fois la baise.

      Donc, je tombe cette année à la CMU. Je vais me faire retirer tous les plombages au mercure sans dépenser un centime en dentiste mal remboursé.
      J’ai aussi une couronne à faire poser. 600 euros non remboursés, normalement.
      Je vais me refaire opérer gratuitement du nez parce que je ne respire plus du tout d’une narine et que c’est épuisant, au lieu de sortir des milliers d’euros de ma poche.
      Dans la foulée je vais me faire financer des lunettes, faire des bilans complets,…
      et même faire mon stock de médicaments pour quand la sécu sera en faillite totale à cause de l’austérité européenne, comme en Grèce, en Espagne, au Portugal, en Italie… chez nos voisins juste à côté qui ont déjà un peu d’avance sur l’effondrement.

      Et qu’on ne me fasse pas la morale : Officiellement, les millions d’envahisseurs qui nous humilient, nous insultent, nous agressent, nous volent, nous ruinent, détournent nos aides sociales, nos impôts, nos cotisations, font flamber le prix des loyers, font chuter les salaires, permettent aux employeurs d’imposer des contrats précaires pour tout le monde…
      officiellement ces millions de parasites nous enrichissent et sont une chance pour nous. Tssss…

      Donc, comme ils sont (en théorie d’après les politiciens et les milices « antiracistes » subventionnées) des millions à cotiser pour nous (alors qu’on sait tous que c’est le contraire), j’ai décidé d’en profiter au moins un an pour montrer par l’absurde que ce qu’on nous affirme ne marche pas.
      Ca sera probablement deux ans et demi plutôt. Peut être même plus. On verra…

      On n’a pas le droit de contester la légalité des prélèvements délirants sur lesquels on n’a aucun contrôle, alors je m’arrange pour ne plus en payer du tout.
      Travailler 4 fois plus pour vivre 10 fois moins bien, pour cotiser pour les poches percées des politiciens, j’arrête.

      Techniquement, il devient vraiment simple de créer des sites internet qui rapportent presque tous un petit peu. En ce moment seulement les petits revenus d’Amazon suffisent à couvrir l’argent qui me manquait ces derniers mois avec un petit découvert et des frais bancaires.

      Comme j’ai un site survivaliste, un site qui traite de la légitime défense, un autre qui insulte les politiciens et les arabes, un qui dénonce les magouilles des laboratoires de santé riches à milliards qui fabriquent des vaccins,… ma ligne est sûrement plus surveillée que celle de tous les terroristes réunis, vu les dizaines de mots clés à problèmes que j’emploie tous les jours. Donc, je ne peux pas frauder sur les revenus des sites.
      Si je voulais le faire, ça serait vraiment simple. Il suffirait de commander sous un faux nom une de ces nouvelles cartes bancaires prépayées rechargeables, sans plafond. Par exemple comme celles que quelques banques grecques (tiens, curieusement) vendent. Et y faire transiter discrètement seulement une toute petite partie secrète des revenus des sites. Tadaaaaaa!

      … mais comme je l’ai dit plus haut, il est plus intéressant financièrement pour moi de ne quasiment pas faire de chiffre pour le moment.
      Puis démontrer l’absurdité de tout ce système bancal qui s’écroule m’amuse.
      Et ne pas risquer d’être condamnable en fraudant, mais au contraire dire haut et fort ce que je pense des impôts si légaux qui servent aux francs maçons pour tous leurs trucs de pédés, pour aller soutenir les islamistes en syrie, pour créer des usines de voiture en arabistan, ça m’amuse.

      Puis ça me fait du bien.

      Si les vérités que je balance déplaisent, ce n’est pas sur moi qu’il faut taper.
      Il vaut mieux corriger les problèmes à la base, avant que des milliers de gens qui en ont aussi ras-le-bol que moi ne décident de tout raser à la flamme et de pendre les coupables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *