Dépopulation : comment les « élites » ciblent le peuple

J’ai enfin eu le déclic sur la dernière pièce qui manquait dans mon raisonnement sur la dépopulation. J’ai enfin la réponse à la question que l’on m’a déjà plusieurs fois posée :
« Si du poison est répandu sur tout le pays, comment ceux qui font ça se protègent ? Il se suicideraient, ça ne tient pas la route… »

La réponse est simple, mais complexe à la fois, pour ne pas qu’elle saute aux yeux :

– Les poisons ne sont pas ajoutés dans les produits que « les élites » consomment;

– Quand les « élites » respirent un peu d’air contaminé par les chemtrails, ou consomment un produit du peuple normal, la dose cumulée reste très inférieure à celle accumulée par les gens qui mangent souvent des produits plein d’additifs.
Les mêmes additifs sont aussi présents dans les cosmétiques, les produits d’hygiène, même les emballages des pauvres sont toxiques ;

– Toutes ces substances autorisées par les autorités (et qui normalement devraient toutes être interdites si les politiciens nous protégeaient) sont des poisons lents, qui tuent ou provoquent des maladies dégénératives en au moins 6 mois, voire plusieurs années ou dizaines d’années.
La résistance n’est pas la même chez toutes les personnes. L’effet cocktail est totalement différent en fonction du vécu et des goûts, des habitudes de chaque individu, de la pollution de son environnement, de ses actes, de ses traditions (comme de respirer des centaines de kilos de poudre métallique de résidus toxiques de tirs sous un feu d’artifice du 14 juillet par exemple), des remèdes pris, de l’état de santé général, des « soins » (plombages dentaires au mercure, vaccins, médicaments chimiques…), de l’hérédité…

Si vous ne trouviez pas bizarre que des substances qui s’accumulent définitivement comme le fluor (eau « potable », dentifrice, sel, plats cuisinés industriels…) aient un seuil d’exposition acceptable, une dose hebdomadaire maximale recommandée (alors que tout s’accumule définitivement), voilà, vous savez.
Le but est d’empoisonner lentement, de façon indétectable.

C’est le même principe qu’avec les smartphones plein d’ondes cancérigènes, les clients y viennent d’eux mêmes.
Hummmmm, comme ces chewing-gum dragées si blanc sont appétissants !
A bon ? ils contiennent des milliards de nanoparticules de dioxyde de titane pour les rendre plus blancs, qui est un produit cancérigène quand il est avalé ?

Vous êtes malade ou carencé, pas en forme, envie de mincir ?
hop, des médicaments et ou des compléments alimentaires plein à craquer de poisons divers.

Certains vaccins sont obligatoires. Ils sont injectés directement dans les veines pour contourner quasiment tous les systèmes de protection du corps permettant de filtrer les saletés.
L’autisme explose. Alzeimer, Parkinson, scléroses, cancers, des dizaines de nouvelles maladies dégénératives provoquées par l’environnement, la pollution, l’accumulation de substances non naturelles comme l’aluminium qui sert à conserver la farine et stériliser l’eau.

Tout est fait pour que nous absorbions des centaines de substances tous les jours.

Oui, nous.
Seulement nous.

Est-ce que vous connaissez l’existence de ces eaux de luxe, en bouteille, vendues pour leur extrême pureté ?

Eau d iceberg mise en bouteille de verre, produit de luxe

Elles viennent de glaciers depuis les plus hauts sommets du monde, là où la pollution ne peut pas aller, puisque la gravité fait descendre les contaminants à chaque pluie.
Seul la pollution de l’air est un peu présente dans ces eaux.

Mais il y a mieux, beaucoup beaucoup plus cher, et d’une pureté absolue. Les eaux d’iceberg.

De la glace de plusieurs milliers d’années, de quand il n’y avait aucune pollution humaine, conservée sous d’épaisses couches de glace protectrice, est pillée par des industriels pour faire des boissons haut de gamme ou même simplement des bouteilles d’eau, en bouteilles en verre sans polluants plastique.

Les très riches ne boivent pas l’eau du robinet « enrichie » au fluor que leurs industries ultra-polluantes revendent aux Etats pour gagner toujours plus d’argent en revendant comme « complément alimentaire » un des pires poisons du monde,
grâce aux politiciens traitres.

Ne croyez pas que je vous parle de quelques bouteilles d’eau, de quelques icebergs remorqués par des bateaux, de production marginales.
Je vous parle de milliers d’hectares de glace qui disparaissent tous les ans, soi-disant grâce à un prétendu réchauffement climatique.

… sauf que maintenant avec internet et les smartphones, on a des images et des vidéos de presque tout ce qui se passe dans le monde.

 

 

Mais l’eau n’est vraiment pas la seule chose que les « élites » prennent là où il n’y a pas leur pollution.
Regardez vos caddies.

Depuis que le pouvoir d’achat devient minuscule vous achetez moins de marques, non ?
moi oui.
Avant quand je travaillais tout le temps et que je gagnais plus que ce que je pouvais dépenser, je me faisais plaisir souvent. Je prenais presque tout ce que je voulais en faisant les courses.
Maintenant que la soi-disant « crise économique » est installée pour tous, j’achète les biscuits premiers prix, plutôt que la marque princière qui passe à la télé.
La différence de prix est énorme.
Vous êtes des millions à faire comme moi.

Et donc, les industriels s’adaptent à une clientèle avec moins de pouvoir d’achat, en ajoutant des agents texturants, des agents d’enrobage, des exhausteurs de goûts, des parfums artificiels, des conservateurs pour avoir moins de perte par gaspillage, etc etc.
Que des produits qui permettent de mettre moins de matières premières coûteuses, comme du vrai chocolat.
Que des additifs alimentaires autorisés par les « élites » au lieu de les interdire puisque ils sont des poisons.

http://www.additifs-alimentaires.net/additifs.php

Les politiciens ont organisé lentement tout ça pour que tous les éléments de la chaine de production et de consommation viennent d’eux-mêmes aux produits nocifs qui normalement devraient être interdits, mais qui apporte momentanément un profit ou un avantage.

La « crise économique » n’est pas qu’une escroquerie à l’échelle des pays pour enrichir quelques milliers de familles en obligeant des centaines de millions de personnes à rembourser les intérêts de la dette.

Ca fait partie d’un plan global de dépopulation.

Vous ne pouvez plus échapper aux produits remplis de mauvaises substances.
Vous n’avez plus les moyens d’acheter ce qui n’est pas empoisonné.

 

Enfin, si vous restez dans le système.

Métro boulot dodo, impôt, payer payer payer, s’endetter, pour avoir moins, toujours moins, et toujours plus payer payer payer…

Vous voulez un autre avenir ?

Regardez :

Kakkis en train de germer dans du terreau humide

C’est beau, non ?

Déjà 7 germes de noyaux de kakis, récupérés gratuitement dans un fruit bien mûr et nutritif, cueillis sur un arbre, sans l’acheter, sans jamais avoir eu un seul traitement chimique, pas un seul pesticide, pas de conservateur, sans payer de TVA ni de taxes directes ou indirectes à ce gouvernement de traitres pour nous tuer.

Une barquette de salade qui était cessée partir à la poubelle, qui est parfaite pour empêcher l’humidité de partir tout en laissant passer la lumière.
Deux poignées de terreau, un peu d’eau tous les trois jours, vraiment très peu,
de la chaleur dans la pièce dont la température est la plus stable, juste un peu de la lumière douce, et c’est tout.

Au lieu de les jeter j’ai récupéré les graines d’un dessert et je les ai mises dans un verre d’eau pendant environ toute une journée, en changeant trois fois l’eau, pour dissoudre les substances qui les empêchent de germer dans la chair des fruits.

Et hop, directement dans du terreau un peu humide dans une boite fermée.

Ca prend 2 à 5 semaines pour avoir les germes. Si le terreau prend une mauvaise odeur de moisi dès les premiers jours, en fait avec cette plante curieusement il ne faut rien jeter, il faut attendre, sans toucher, juste un arrosage très léger tous les trois jours. L’odeur n’est que passagère.
C’est bizarre mais avec ces graines l’odeur de moisi ne signifie pas que c’est raté, que le semi va fondre.

… Mais il fallait le savoir, jamais personne ne me l’a dit, je ne l’ai vu écrit nulle part sur internet.

Ca m’a pris 5 ans de ratage total pour apprendre à enfin arriver à faire pousser les graines de kaki.

Vous savez tout en deux minutes, gratuitement.

Vous pouvez faire aussi bien ou mieux que moi, en gagnant 5 ans.

Repassez de temps en temps, j’ai l’attention de partager toujours plus d’infos comme celles-là.

Avec ça je compte avoir au moins deux arbres adultes qui donneront probablement largement plus de 5 kilos chacun de fruits presque tous les ans, pendant environ deux mois.

L’année dernière au petit carrefour market du bas de la rue à côté de chez moi, j’ai vu les kakis à 1,99 euro pièce.
Sans déconner.
Au prix de l’or, carrément.
Et remplis de pesticides.

Un arbre donne souvent environ une centaine de fruits, dans mon climat méditerranéen, chez tous les voisins autour de chez moi qui en ont dans leur jardin ou leur petite cour.

Même sans pollinisateur, vu que les abeilles meurent très massivement il faut y penser, donc même sans bébêtes ces arbres donnent des fruits.
La seule différence est qu’ils n’ont pas de graines. Les gourmands diront que c’est mieux parce que c’est plus de chair à déguster dans un fruit de la même taille, et les jardiniers diront que c’est triste. C’est stérile.

Les graines n’apparaissent que sur les arbres qui ont nourri des abeilles et des papillons. C’est un cadeau de la nature.
« Tu me donnes de quoi vivre, je te donne de quoi vivre… »

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • eau diceberg (1)
  • les élites tuent le peuple (1)

13 comments

  1. Germain dit :

    Bonjour Alexandre,
    Très heureux de te relire. Une précision pour tes kakis: ce que tu nous montres sont des cotyledons, feuilles de réserves. Une fois ton plant bien formé, tu devras de nouveau le rempoté dans un seul pot (3/4 sable, 1/4 terreau car le kaki est ligneux). Enfin, si tu veux des fruits tu devras impérativement greffer ton greffon obtenu après 1 an sur un porte greffe. Sinon, tu n’obtiendras pas de fruits ou au mieux des fruits ridicules et immangeables. Je connais mal les variétés exotiques. Je t’informerai plus tard quel porte-greffe tu peux choisir après renseignement.
    A plus,
    Germain

    • Alexandre dit :

      Merci pour l’info. Je n’étais pas au courant pour la greffe. Donc, puisqu’il va y avoir des pertes, j’ai profité que c’est la saison des fruits pour récupérer et planter d’autres noyaux, encore 27, quand même. Je suis prêt pour pouvoir en perdre beaucoup, en faisant plein de greffes en troquant des bouts de branches avec les voisins qui ont les plus beaux arbres.

      • Lancelot dit :

        Greffer est une science, un art. Cela s’apprend et demande beaucoup, énormément de savoir faire pratique et d’expérience.

        Feu mon père savait greffer toutes sortes du fruitiers. Les anciens connaissaient le moment optimal pour chaque variété, les cycles lunaires favorables sans lesquels l’échec est assuré, les pâtes protectrices à appliquer sur le point de greffe et les techniques d’enrubannement des plaies.

        Rien que le couteau à greffer à la lame au tranchant obligatoirement chirurgical doit être de premier choix. Tout comme la technique d’affutage doit être parfaitement maitrisée, la pierre tout aussi choisie.

        On trouve peu de docs sur le net car qui s’intéresse encore à ce qui est vital et précieux ?
        Mais il faut se renseigner sérieusement, ce n’est vraiment pas une mince affaire…

  2. Raynote dit :

    « Les mêmes additifs sont aussi présents dans les cosmétiques, les produits d’hygiène,… »

    Effectivement, depuis que je vais régulièrement sur des sites « paleo » j’ai compris que tout ce qu’on se met sur la peau devait être surveillé avec autant de soin que ce qu’on ingère.

    Pour résumer, la règle d’or, c’est, plus ou moins : ne pas utiliser sur la peau un produit que l’on ne serait pas prêt à avaler!

    Bon, ce n’est pas facile de suivre ce précepte à la lettre, mais on peut minimiser le plus possible l’usage de ces produits.

    Exemples: savon de Marseille le plus brut possible pour la peau et les cheveux, déodorant maison (efficace & agréable à utiliser) fabriqué très rapidement à partir d’huile de noix de coco, bicarbonate de soude et fécule de pomme de terre.
    Sans oublier l’eau claire tiède/chaude qui, la plupart du temps, suffit largement…

    Mais les hygiénistes phobiques des microbes et bactéries que nous sommes devenus ne sont peut-être pas prêts à sauter le pas!

  3. OTOOSAN dit :

    Germain a raison, c’est un arbre qui ne reproduit pas parfaitement les paramètres d’origine lorsqu’il est semé, d’où le risque de fruits inmangeables…en pratique faut cultiver puis semer le kaki Diospyros lotus (fruit pas terrible):
    Sur les repousses, greffer les variétés plus grosses…donc au pire acheter le premier modèle, puis prélever les greffons sur des arbres productifs en jardins publics ou privés , là ce sera gratos, puis greffer et attendre, c’est plus long mais certain quant au résultat !

  4. yrr dit :

    Allez Alexandre, tu y es presque, encore un tout petit effort !
    Oui les « élites » veulent nous exterminer, mais ne pas prendre de risque, donc nous faire avaler des poisons oui mais en respirer eux-mêmes, non.
    Pour cette raison les chemtrails n’existent pas ! Ne peuvent pas exister ! Deuxième raison si besoin en était, vu ce qu’ils nous font bouffer et injecter, ils n’en ont pas besoin tout simplement.
    Allez Alexandre, Allez Alexandre !
    Sans rire, un tout petit effort de remise en question, et ensuite tout est juste.

  5. Hugo dit :

    Autant je peux trouver tes propos extraordinaires et très utiles, autant tu peux parfois me décevoir: La découpe d’Icebergs au laser!j’ai pas cherché à lire la suite en me doutant que ça n’allait comporter que des théories du complot à deux balles. J’aurais du me douter d’après tes articles « impulsifs » que j’allais finir par tomber sur des dires foireux. Du poison! Des diffuseurs toxiques à kerozen! ha et, L’ÉLITE QUI TUE LES PAUVRES! Je pensait que t’avais un grain mais là t’es complètement perché mon vieux. Sans parler de ta confusion entre moralité et religion: comment ose tu t’attaquer aux musulmans en général! ils ne sont pas tous dégénérés! Rends toi à l’évidence: nos ennemis, ce ne sont pas les pratiquants d’une religion! Ce sont les chrétiens, musulmans, juifs et indous qui bafouent leur propre religion au point de la déformer et les tarés purs et durs! C’est juste la racaille notre ennemi. Les Djihadistes sont des enfoirés qui ont fait rabaissé l’estime des musulmans au sein de notre patrie ET les émigrés sont tout simplement violents (et encore, pas tous). Oui dans les pays arabes les gens ont le sang chaud, oui les esprits primaires qui viennent chez nous sont de vraies pestes, mais non tu ne peux PAS désigner les musulmans comme cibles. En temps que chrétien et habitant de calais, je sais ce que je dis.

    Malgré tout, je tiens à te remercier du grand nombre d’articles non-obsolètes sur ce site (trèèès utiles) et je t’encourage vraiment à continuer en changeant un peu tes propos.

    Amicalement,
    Hugo

    • Clovis dit :

      Et si au lieu de nous balancer tes a priori niais de petit gauchiste islamophile tu allais bosser un peu ta grammaire et lire le corampf pour constater que ton éradication future y est dûment programmée ?…

      • jami dit :

        Clovis fais attention à ce que tu lui dis !
        Bosser sa grammaire risque de se transformer en cabosser sa grand-mère.
        Rendus à un certain point certains oublient juste de respirer.
        Je pense que au contraire il faut l’encourager. C’est bien Hugo tu as choisi le nom qui statistiquement est s le plus souvent donné aux impasses!
        Comme quoi il y a pas de hasard.
        Bonne soirée

        • Clovis dit :

          Ben tu vois, lui, quand je l’écoute,
          je m’dis que ce sera peut-être un mal pour un bien lorsque ces genre de soumis se feront exterminer par la faune allogène « simplement violente ».

          C’est le genre de sans dents qui a voté Porcinet 1er.
          C’est le type idéologiquement émasculé qui dira du violeur de son propre gosse qu’un pédophile a simplement besoin de rapports sexuels avec les enfants, ça va quoi.

          Tu lui mets une video sous le nez de ce connard avec des glaciers coupés au cordon sur des kilomètres et il te répond : non faut arrêter de voir le mal partout, je regarde même pas.

          Et c’est là que je parviens a une idée dérangeante qui explique tout le reste :
          Du point de vue des maitres du monde, en effet, à quoi ça sert de laisser des ramassis de merdes pareilles souiller ce monde surpeuplé ?…

          • jami dit :

            Salut clovis,pour répondre à ta question je repense au film le diner de cons.
            Vu du haut de la pyramide sociale ça doit être très amusant.
            Regarde la vidéo avec le téléphone et les fourmis!La formule de sans dent correspond bien à ce mépris.
            Ces gens ont besoin de distraction et quoi de plus drôle, pour certains, que d’humilier plus pauvre que soit.
            C’est le principe de la télé réalité.Le problème est que les victimes sont consentantes.Il n’y a pas de maître sans esclave.

    • Massard dit :

      Mon pauvre Hugo. A la place de l’administrateur de ce blog, je t’aurais zappé et renvoyé dans le néant, d’où tu n’aurais jamais dû sortir. Il faut dire que le département où tu habites produit plus d’alcooliques consanguins que de prix Nobel. Pendant la guerre d’Algérie, tu aurais fait un excellent porteur de valises pour le compte du FLN. Bravo ! Belle mentalité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *