Citation, Qui veut la paix prépare la guerre

Si vis pace para bellum

« Si vis pacem, para bellum ».

Locution latine tirée du livre de stratégie militaire du romain Végèce (Publius Flavius Vegetius Renatus, fin du IVe et du début du Ve siècle) qui signifie :
« Qui veut la paix prépare la guerre ».

C’est simplement de la sagesse. Le monde n’est vraiment pas une chose sûre.
Tout n’est qu’agression, tout le temps. Du plus petit virus aux animaux plus évolués, jusqu’aux plus grandes nations, tout n’est que prédation.
Les faibles finissent comme des proies.

Si vous voulez vivre tranquille, avoir une maison, une entreprise, une famille dont personne ne se fait violer ou casser le nez pour se faire voler son portable par une bande de « chances pour la France, issues de la diversité »,
vous devez être capable d’employer la force lorsque c’est nécessaire.

La force, ce n’est pas remplir un papier de plainte qui 3 fois sur 4 ira directement aux ordures, ou donnera parfois, 13 ans après les faits, un jugement hyper merdique laissant en liberté une vingtaine de violeurs en réunion reconnus coupables des faits.

Ce système ne mène plus à rien de bon, qu’à l’impasse, un ravin, une chute mortelle.
Vos biens peuvent être pillés, vos entreprises peuvent maintenant être cambriolées 30 fois en trois ans,

vous ne servez plus qu’à financer les privilèges de ceux qui vous nuisent et entrainent le remplacement de population par des barbares incapables de se contrôler et ayant l’impunité pour tous leurs actes.

Ils sont le parfait exemple de ce qui permet d’avoir la paix, de faire ce qu’ils veulent sans que personne ne viennent les emmerder :
Ils n’hésitent pas à faire très mal aux adversaires. Des émeutes tout le temps, même lorsqu’ils ont tort. De la violence, de la destruction, de l’intimidation et de la colère clairement exprimée.

Le pouvoir en place… non, les impuissants socialistes actuellement provisoirement au pouvoir en France, s’écrasent systématiquement devant les envahisseurs et ne prennent jamais jamais jamais la défense de notre population.

Si vous devenez impitoyables avec tous les agresseurs, vous aurez la paix.

Plus d’instinct, de bon sens animal, de conservation,
moins de conneries intellectuelles totalement déconnectées des réalités qui bloquent les réactions saines,
et vous aurez la paix.

Personne ne s’amuse à prendre dans sa main nue une guêpe.
C’est pas la peine de lui parler et de lui expliquer les valeurs socialistes de tolérance obligatoire.
Vous la menacez, vous aurez mal, instantanément, sans procès, sans sortir 4000 euros d’avocat.

Personne ne va prendre sa gamelle a un gros chien. Tout le monde sait qu’il mordra pour défendre sa nourriture, ce qui est à lui.

Si votre défense est aussi dissuasive, vous n’aurez même pas besoin de mordre pour faire régner l’ordre.

« Si vis pacem, para bellum ».

Elégant texte simple, tatoué dans le dos d'un homme d'arme. Le tattoo du soldat.

Recherches populaires vers cette page :

  • qui veut la paix prépare la guerre (384)
  • si tu veux la paix prépare la guerre (101)
  • si vis pacem para bellum (28)
  • celui qui veut la paix prépare la guerre (24)
  • qui veux la paix prepare la guerre (21)
  • si vis pacem para bellum tatouage (20)
  • qui veut la paix prépare la guerre citation (16)
  • qui veut la paix prepare la guerre signification (15)
  • pour avoir la paix prépare la guerre (14)
  • si tu veux la paix prepare la guerre citation (12)

5 comments

  1. Henri dit :

    Qui a trop d’armes veut s’en servir.
    Aucun pays armé n’a échappé à la guerre au contraire.
    Préparer la guerre ne veut pas dire s’armer, mais plutôt être en mesure de ne pas être atteint par les attaques adverse. Les « bien pensant » qui préparent trop la guerre sont ceux qui la déclenche car c’est leur leitmotiv.Le peiple a déjà donné pour la chair à canon.

    • Alexandre dit :

      Quand la crainte ne veille pas, il arrive ce qui était à craindre.

      … mais pas besoin de s’armer pour le moment avec une colossale puissance de feu.
      Le moment venu, il suffira de peu de moyen pour s’approprier les armes puissantes de ceux qui les détiennent illégalement pour le moment, et qui n’iront pas pleurer à la police.

      Un simple couteau à steack, quelques flacons de combustible ou des bouteilles de gaz, tout ce qui est légalement en possession des civils pourra servir.

      C’est juste une question de déclic mental : Plutôt que de faire comme la « justice » et les cowboys en bleu qui débarquent à 25 et s’enfuient à la première caillasse, il suffit d’agir de façon décisive sur quelques ennemis dangereux.

      Je considère légitime de prendre ce qui est dans les poches de voleurs, vu qu’il y a peu de chance que ce soit vraiment à eux.
      Pareil pour les armes qui servent à tuer, voler, braquer, dealer, nuire, créer un tel sentiment d’insécurité que des centaines de milliers de français se documentent pour savoir comment se préparer à une guerre civile.

      • Steve Austin dit :

        @Henry: je pense que tu devrais visiter la Suisse et dicuter un peu avec les autochtones. On a beaucoup à apprendre de ces gens qui ne connaissent pratiquement aucune insécurité et paradoxalement dorment ave un 308WM sous le lit.

  2. Norbert dit :

    Bonjour.
    Si tout le monde se sent ennuyer quand vient l’idée de la guerre, pourquoi ne préparerait-on pas de guerre pacifique? Paix armée, d’accord. Mais comment? La paix est un besoin universel difficile à satisfaire, pas dans sa conception mais dans sa nature. Avec qui veut-on vivre en paix et comment doit-on jouir son droit?
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *