Citation, Peter Drucker, Créer un futur…

« Le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer. »

Peter Drucker.

 

Recherches populaires vers cette page :

  • TOUT SAVOIR SUR PETER DRUCKER (1)

4 comments

  1. Le Bouddah dit :

    STOPEZ TOUT ! STOOOOOOOOOP !

    C’est dingue j’en ai les larmes aux yeux. Les politiciens veillent sur notre bien-être. Le Système de gouvernance est gentil. Le monde n’est qu’Amour, Paix et Justice.

    Preuve en images :

    « On te manipule » : le gouvernement français a lancé jeudi une campagne contre le complotisme, avec une courte vidéo humoristique à destination des jeunes moquant les théories conspirationnistes, publiée sur ses comptes sur les réseaux sociaux, dont un nouveau compte Snapchat.

    http://www.gouvernement.fr/on-te-manipule

    • Alexandre dit :

      Mort de rire !

      Un gouvernement qui ment tout le temps, sur le point de se faire tous exécuter par la foule pour haute trahison, essaie de discréditer ceux qui signalent les problèmes qu’ils créent.

      C’est du même niveau que d’interdire les manifestations contre l’invasion massive de musulmans analphabètes avec le sida, la syphilis, la tuberculose, la gale, ne sachant rien faire de leurs dix doigts à part voler, détruire et violer en groupes. On n’a pas le droit de penser le plus grand mal des « migrants ».

      Peut être que les donneurs d’alertes ont d’excellentes raisons.
      Moi par exemple je suis un des seulement quelques milliers de français qui ont reçu les injections très massives de cocktails de vaccins militaires expérimentaux au squalène, plein de mercure, d’aluminium et beaucoup d’autres saletés en très hautes doses. Je connais bien le sujet, même si les informations sont extrêmement difficiles à trouver à cause du secret défense en France.

      Pour connaitre la vérité, il faut passer par des pays étrangers, pas forcément francophones, où les statistiques des faits sont consultables.
      Par exemple dans tous les pays du monde, toutes les nationalités ayant participées à la guerre du Golfe et à celle des Balkans, les personnes encore survivantes mais détruites physiquement et mentalement par le syndrome, curieusement, même les personnes qui ne sont pas allées sur place mais qui ont eu les vaccins pour y aller, sont victimes.
      C’est clair qu’on ne peut pas accuser seulement l’uranium des munitions perce-blindage.

      Aux Etats Unis d’Amérique, une autre statistique est particulièrement intéressante pour les hommes comme moi touchés par une maladie moderne dégénérative incurable par la médecine d’Etat officielle qui vend des centaines de millions de doses de vaccins tous les ans rien qu’en France.
      1/4 des vétérans encore vivants sont carrément clochards, totalement incapables de reprendre une vie normale, à cause des douleurs, de la fatigue chronique, de sévères troubles du sommeil, d’impossibilité de se concentrer ou mémoriser, et tout espoir détruit par une médecine sans solution.

      Ils ont eu les mêmes vaccins que nous, mais chez eux il n’y a pas le secret défense.

      Je crois que les soldats sont les cobayes humains parfaits pour tester des vaccins. S’ils refusent les injections ils ne partiront pas en mission et seront éjectés de l’armée.

      Si je ne me basais pas seulement sur des dizaines de milliers de pages sur la nocivité des vaccins et des substances qui les composent, de dizaines de milliers d’autres pages sur les maladies, dont je suis moi-même atteint ce qui est très motivant pour chercher partout sur internet une solution quand je suis cloué au lit pendant des semaines,
      je serais probablement étiqueté comme comploteur moi aussi. C’est peut être parce que je suis très sérieux qu’aucun de mes sites n’apparait sur la nouvelle liste des 1200 sites complotistes.

      … mais, bon, je vais m’amuser un peu. Jouons au complot.

      Alors les soldats sont massivement vaccinés parce qu’ils meurent ou s’affaiblissent considérablement en 6 mois à une quinzaine d’années et sont totalement exclus de la société.
      Ils ne sont plus capables de la défendre, défendre les leurs, leurs familles, leurs amis, les entreprises, ils ne peuvent plus prendre les armes contre une dictature. Ils ne peuvent plus s’opposer, marcher devant pour guider les autres.
      Sans les plus forts (mais les altruistes pas les parasites), sans les plus forts bienveillants, les sociétés deviennent des troupeaux de dizaines de millions de moutons soumis qui acceptent tout. Bhèèèè bèèèèè…

      En deux générations, le peuple n’a plus assez de protecteurs.

      Ca à l’air comploteur, non ?

      Mais non ça ne ressemble pas à ce qu’on vit maintenant…
      😉

      • Lancelot dit :

        Il semble bien aussi que tout soit parfaitement calculé et économiquement optimisé.
        Un vétéran qui reste en bonne santé en jouissant de sa retraite jusqu’à 83 ans ne rapporte rien à l’industrie médicale et pharmaceutique dont les actions sont entre les mêmes mains que celle de l’industrie pétrochimique et de l’armement.

        Au reste, les vétérans américains peuvent-ils seulement justifier une seule fois depuis 1954 avoir servi d’autres intérêts que celui des milliardaires aux manettes, ces voleurs de ressources premières partout dans le monde ?…

        Visiblement non :

        1954 : Guatemala, renversement du gouvernement en place.
        1958 : bombardements par des avions de la Civil Air Transport (futur Air America) de la CIA en un soutien infructueux à un mouvement de guérilla en Indonésie contre Soekarno8.
        1960 : bombardements au Guatemala.
        1961 : Cuba, échec du débarquement des opposants à Fidel Castro dans la baie des Cochons (n’est pas une intervention officielle des États-Unis)
        1961 à 1972 : Guerre du Viêt Nam, soutien au gouvernement de la République du Viêt Nam (Sud Viet Nam) contre la République démocratique du Viêt Nam (Nord Viet Nam) et le Viet Cong. Guerre marquée par des conflits intérieurs aux États-Unis et de nombreux crimes de guerre sur place.
        Intervention au Laos et au Cambodge.

        1964 :
        Au Brésil, soutien au renversement de João Goulart par la junte militaire qui instaure une dictature sur la période 1964-1985
        Panama
        Appui aérien clandestin au gouvernement local contre une guérilla via des mercenaires qui deviendront le noyau de l’aviation congolaise durant la crise congolaise en République démocratique du Congo9.

        1965 :
        Indonésie, renseignements au gouvernement dans la répression du Mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie.
        Occupation de la République dominicaine par les États-Unis à la suite d’une intervention dans une guerre civile avec l’appui de l’Organisation des États américains.

        1967 à 1969 : Formation des forces armées du Guatemala par les Special Forces.
        11 septembre 1973 : Chili, Encouragement à un coup d’État du général Augusto Pinochet.
        3 juillet 1979 : Afghanistan, « programme afghan » (1979 à 1992), armement par la CIA des moudjahidines afghans de divers groupes pour la guerre d’Afghanistan (1979-1989) contre l’URSS.
        1980 à 1990 : Salvador, aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort, pour chasser la guérilla. 100 000 morts dans cette guerre civile.
        1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras situées au Honduras, afin de lutter contre les sandinistes du Nicaragua.
        1983 :
        Liban : Force multinationale de sécurité à Beyrouth, départ après double attentats contre les QG américains et français.
        25 octobre 1983 – 15 décembre1983 : Grenade : Invasion
        1986, 14 avril : opération El Dorado Canyon, bombardement de plusieurs centres politiques et bases militaires en Libye, 45 morts libyens, deux pilotes américains tués à la suite d’attentats anti-US en Europe.
        1988, 18 avril : Bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri face à l’Iran.
        1989 :
        1er au 7 décembre : Philippines, soutien au gouvernement contre un coup d’État10.
        Panama, 20 décembre : Invasion du Panama par les États-Unis, renversement du général Manuel Noriega.
        1991 : Guerre du Golfe (opération Tempête du désert) à la suite d’une requête du Koweït (occupé par l’Irak) à l’ONU. Avec le soutien de l’ONU et d’une coalition internationale.
        1993 : Macédoine, 350 hommes dans une force de maintien de l’ONU.
        1993-1994 : Somalie, Opération Restore Hope, intervention militaire des É.-U. pour soutenir les Opérations des Nations unies en Somalie.
        1994 : Haïti, Opération Uphold Democracy pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.
        1995 : Bosnie-Herzégovine, soutien aérien aux forces de l’ONU/OTAN sur place puis déploiement d’une force de maintien de la paix.
        1998 : Irak, quatre jours de bombardement aérien sur des objectifs militaires et industriels.
        1998 : le 20 août, Double bombardement d’une usine de médicaments (soupçonnée d’appartenir à ben Laden) au Soudan et de camps d’entrainement terroristes en Afghanistan à la suite des attentats des ambassades américaines en Afrique le 7 août 1998.
        1999 :
        Bombardement et intervention au sol de l’OTAN dans la guerre du Kosovo et déploiement depuis d’une force de maintien de la paix.
        : Timor oriental : Soutien logistique aux forces de l’ONU pour son indépendance.
        2001 : La Guerre contre le terrorisme est déclarée à la suite des attentats du 11 septembre 2001
        2001-2014 : Intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre en accord avec l’ONU.
        2002 : Philippines, dans le cadre de la Guerre contre le terrorisme en soutien au gouvernement philippin contre des guérilla.
        2003-2011 : Guerre d’Irak, les États-Unis envahissent l’Irak avec le soutien du Royaume-Uni et d’autres nations en se passant de l’accord de l’ONU.
        2004-en cours : Attaques aériennes américaines au Pakistan en aide au gouvernement pakistanais dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan.
        2004 : Haïti les États-Unis, dans une intervention militaire et avec l’aide de la France, chassent le président haïtien Jean-Bertrand Aristide du pouvoir.
        2005 : Asie du Sud-Est, réponse humanitaire au tremblement de terre du 26 décembre 2004 avec 16 500 militaires
        2006- en cours : Bombardements aériens de cibles d’Al-Qaïda en Somalie, avec l’accord du gouvernement de ce pays.
        2011 : Intervention militaire de 2011 en Libye.
        2014- en cours : Guerre contre l’État islamique en Irak et en Syrie, sans l’accord de ce dernier. »

        Notez bien qu’il s’agit d’un copier collé de wikipédia, et quelle présentation en est faite rien que dans le dernier en date :

        Guerre CONTRE l’État islamique en Irak et en Syrie, alors que les mauvaises langues complotistes disent que ce sont en fait eux – à savoir l’Otan – qui les ont mis en selle, recrutés, formés, financés, fournis en armes et moyens logistiques, etc…

  2. Popeye dit :

    oui, c’est croquignolet

    J’adore la conclusion « si ça te semble bizarre, fais confiance aux journaliste sérieux »

    WTF?!?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *