Citation, Henry Ford, Cherchez le remède…

« Ne cherchez pas la faute, cherchez le remède. »

 

Henry Ford.
Industriel américain qui décida de permettre à tout le monde d’avoir une voiture.

 

Femme cycliste qui circule librement la ou les voitures sont toutes bloquees

… et je rajoute que ce qui était une solution, une amélioration à une époque peut devenir un problème à une autre, et inversement.

 

Recherches populaires vers cette page :

  • citation emmerdeuses a temps complet (1)
  • ne cherchez pas la faute cherchez le remède affiche (1)

6 comments

  1. salagouducro dit :

    « Henry Ford.
    Industriel américain qui décida de permettre à tout le monde d’avoir une voiture. » ? ? ?
    HAHAHA n y vois rien de personnel mais elle est bien bonne celle là ! Ford c est celui qui a exploité les ouvriers jusqu au trognon par le travail dans des conditions inhumaines
    Va donc travailler seulement un mois ou 2 a la chaîne comme dans le film de Chaplin « les temps modernes » excellente illustration qui illustre la vérité a contre-pied de ce panégyrique d un tyran industriel

    Donc pour ce type « Ne cherchez pas la faute, cherchez le remède. » cela signifie « ne regardez pas vers moi le coupable , cherchez ailleurs les raisons de votre malheur » les pourris de la politique en place ici depuis 40 ans ne font pas autre chose : distraire le populo des causes de leurs malheurs : les politiques !

    • Alexandre dit :

      En fait il y a eu deux périodes pour Henry Ford.
      Au départ c’était quelqu’un d’extrêmement brillant et efficace, au point qu’il aurait dû diriger l’entreprise d’Edison, ce qu’il refusa malgré le salaire considérable. Il préféra créer sa propre entreprise.
      Au départ l’idée de la voiture pour tous était vraiment pour tous. Il était celui qui payait le plus ses employés, pour que même un ouvrier de ses chaines puisse s’acheter une Ford T.

      Ce n’est que plus tard que le travail à la chaine ultra chronométré commença a s’imposer, puis les trois huits pour que ses usines travaillent 24h/24 à vomir des milliers de voitures tous les jours.
      Puis au lieu d’acheter ses fournitures, il créa ses propres entreprises de sous-traitance, comme une fonderie, des exploitations agricoles pour avoir du caoutchouc, etc.
      Il a créé des centaines de milliers d’emplois à travers le monde.
      Et puis tout à viré à l’enfer sans âme quand le productivisme délirant est devenu sa règle, utilisant un empire de multinationales avec le budget de plusieurs pays, dirigé comme une dictature par un mégalomane.

      On voit le bilan.

      Mais au début, c’était bien.
      Des dizaines de milliers de paysans se bousculaient pour travailler dans ses usines qui payaient plus que les autres.

      Il parait que le sol de l’enfer aussi est pavé des bonnes intentions…

      • EQUALIZER dit :

        pavé de bonnes intentions … oh que oui ! .. comme la colonisation , la suppression des frontières , l’ immigration , les vaccinations … les doigts de l’ homme dans la culotte de la Liberté etc … Mais l’ enfer c’ est aussi les autres . La civilisation technicienne que nous connaissons ne pouvait pas fonctionner « harmonieusement » pour « tous » à plus d’ un milliard de terriens maxi . L’ espace libre n’ est pas un espace inutile , toutes les espèces ont besoin d’ un espace vital . La Terre étant finie ne peut supporter un développement de population infini .. économie d’ énergie ou pas . Malthus avait raison contre le « croissez et multipliez » .

  2. PEPIN dit :

    Je suis délégué syndical belge et je ne comprends pas votre terme »Guerre Civile ».A partir du moment où les djihadistes,et non pas les musulmans,ont déclaré la guerre au reste du monde(voir you tube),il relève du reste du monde à prendre ses dispositions face à cette Déclaration de Guerre.Je suis aussi possesseur d’armes à feu,en toute légalité,et je suis déjà « volontaire » pour que les forces de l’ordre puisse compter sur ma modeste personne pour défendre la patrie.J’ai des collègues de travail musulmans,parfaitement intégrés,ils ont assimilé nos us et coutumes,et ils sont les bienvenus.Les autres ne le sont pas.

    • Lancelot dit :

      Primo, tu ne comprends pas le terme guerre civile parce que tu refuses de voir la réalité.
      C’est l’hyper classe financière oligarchique qui a déclaré la guerre au monde pour instaurer une dictature absolue. L’islam n’est qu’un de leurs outil et les mahométans leurs pions.

      Secundo, lis au moins le coran avant de raconter n’importe quoi.
      Soit tes potes ont renoncé à accomplir l’obligation d’accomplir le Djihad et ils vomissent l’égorgeur pédophile mahomet et dans ce cas ils sont apostats,
      Soit ils entendent respecter le coran et en ce cas ils se comporteront en musulmans lorsque le chaos fleurira, et c’est pour très bientôt.

      Tertio, l’armée soumise à l’Otan et les forces de l’ordre seront livrées à l’ennemi ( c’est pas chez vous que les flics ont juste le droit de tirer avec des projectiles de peintures ?) , tout comme tu recevras tôt ou tard l’ordre de rendre tes pétoires.

    • Sophie dit :

      Bref, (désolée, elle est trop facile) c’est parceque tu as, camarade syndicaliste, quelques collègues musulmans que tu vois au boulot, quelques heures par mois (tu n’es pas collé a eux 9h/jour ) que tu crois connaitre les musulmans ?
      Je te cite « J’ai des collègues de travail musulmans,parfaitement intégrés,ils ont assimilé nos us et coutumes.. » Tu travaille avec eux, rigole et même, peut être boit un coup avec eux (si, si ça arrive avec certains). Mais c’est pas pour ça que tu LES connais ! Même si tu avais une femme ou un super pote muzz ( bon, déjà une femme musulmane, tu serais par mariage, musulman toi même, mais ça c’est une autre histoire..) et tu pourrais dire ‘je connais un musulman’ blablabla. Saches que les loups ne se bouffent pas entre eux et qu’un djihadiste C’EST un muzz ! Et que le jour où ca tounera au vinaigre (?), tes petits collègues bien intégrés, soit se barerront loin du lieu du combat, soit se retourneront contre toi et les autres Blancs, Chretiens que nous sommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *