Citation, Aristote, maintenir le peuple dans la pauvreté…

« Il est aussi dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre, pour qu’il soit si occupé à ses tâches quotidiennes qu’il n’aie pas de temps pour la rébellion. »

Aristote.

Recherches populaires vers cette page :

  • aristote je crois citation pauvres (1)
  • citation sur la pauvreté (1)
  • piquet bois grillage brico dépôt (1)
  • pourquoi maintenir la pauvrete (1)

9 comments

  1. jami dit :

    Salut Alexandre,c’est à la fois vrai et faux.Vrai parce qu’il est important pour un tyran d’avoir affaire à des sujets pauvres moralement ,lâches si possibles,ignares ça va de soit.
    Mais la paupérisation de la classe moyenne ,qui ces dernières années a été passée au laminoir,risque d’être fatale à ce régime.
    Il est vrai que la survie est une occupation à temps complet.
    Quand tu penses que plus de 80% des femmes qui utilisent les transports en commun ont été agressées et que par conséquent les autres voyageurs n’ont rien fait dans les mêmes proportions:on peut vraiment considérer que c’est là la vrai misère !
    Le jour où on n’a plus rien à perdre puisqu’on a tout perdu ,on a tout à gagner.
    Bonne soirée

  2. pierrre dit :

    son peuple ? la bonne blague , mon ami ! le peuple de France tue environ 220 000 fœtus par an , a quelque chose prés le nombre de cpf qui rentre par an , donc il y a un proverbe qui dit qui va a la chasse …………….. après faut pas s etonner du remplacement .

  3. jami dit :

    Salut Pierre le principe quand tu es un tyran ,c’est que TON peuple tu t’en fous.
    Quand la bête de somme est trop crevée tu la remplace.
    La démographie n’est qu’un des éléments de l’économie et on nous le vend comme le principal.
    Beaucoup de personnes ont limité volontairement le nombre de naissances par confort certes mais aussi à cause de l’insécurité sociale.
    Aujourd’hui on nous présente cette solution (le remplacement) alors que précisément les nouveaux arrivants n’ont su que semer le chaos dans leur propre pays et que manifestement une partie de la population est sous-employée.
    Notre peuple,ou plutôt les occupants de ce pays semblent s’être adaptés pour la plus grande partie aux amortisseurs sociaux et aux rentes de situation versées au prix de la dette.Pour certain leur seule richesse était leur nationalité dont on veut les priver.
    C’est pour cette raison que je pense que la pauvreté est plus morale que financière ,même si ça va venir sous peu.
    Si demain les oisifs,penseurs, commentateurs et autres prédicateurs doivent ne serait ce que produire de quoi se nourrir ,cela sera l’anarchie puisqu’ils ne connaissent en fait que les rayons de leur magasin préféré.
    Perso si je vois un nuisible dans mon jardin il a intérêt a être drôle!!!
    Bonne soirée

  4. pierrre dit :

    jami , salut c est un ensemble de tout dont je parle , les méres des années 2000 ne sont plus des femmes dont la principale préoccupation est la cohésion de la famille , chacun fait sa vie de son coté ! la femme d aujourdhui = objet sexuel , qui depense des fortunes pour des opérations esthétiques , des vêtements a ne plus savoir quoi en foudre , mais qui ne veut pas faire d enfant de peur de deformer son corps ! la bonne blague ,et forcément on en vient aux enfants qui sont les dignes héritiers de parent connard qui achéte leur tranquillité en les laissant s abrutir avachi sur un canapé avec des consoles de jeu , des programmes tv a la limite de la pornographie , finalement c est bien pour leur gueule que les cpf les fuck! jami tu me parle d insécurité sociale , oui ça veut dire quoi l insécurité sociale ? moi je constate que dans tout les métiers durs pourtant très bien payés personne ne veut y bosser , pourquoi donc ? cessont d excuser , les français est devenue un faible capable de rien endurer ,incapable de se depasser , incapable de repondre au mal par encore plus mal , incapable de prendre son destin en main meme si nous ne sommes pas maitre du temps de notre vie , un exemple ? as tu entendu , lu , ecouter , un seul parent parler de vengeance après les attentats ? non ILS SONT LA avec leur bougie a la con ,plein de conciliance , de repenti , alors que des hommes ferait sacrifice de leur vie pour venger la mémoire des leur ,de leur propre chair , et bien meme pas ça ; donc ta théorie du tyran , merci bien de la garder pour les faibles qui peuplent ce pays , bonne soirée a toi

    • OTOOSAN dit :

      Il existait un indicateur démographique appelé  » courbe de Philipps » qui nous enseigne que les familles nombreuses sont issues des familles à revenus les plus faibles ET des familles à revenus les plus élevés. Ensuite se greffent les paramètres « religieux » comme certaines communautés racistes qui font beaucoup d’enfants pour saturer des quartiers où par « tontines » ils rachètent les logements…

    • jami dit :

      Salut Pierre,tu vois le deuxième effet kisscool c’est ça :diviser pour régner.
      La crise ça sert à ça.Flouer les gens et les faire culpabiliser.Tes exemples ne représentent qu’une faible partie de la population.Je pourrais te trouver quantité de contre exemples de personnes déformées par les travaux de la terre,du bâtiment…
      Depuis le deuxième choc pétrolier la crise est là.Elle empire de plus en plus je me permets de te recommander la lecture de la revue de presse internationale de jovanovic.
      Il est en deçà de la vérité.
      Alexandre a raison toutes les stats sont biaisées.On lance des projets de construction de milliers de logements .Il manquerait 800 000 logements.Faux.Les programmes lancés font juste perdre de la valeur aux bien existants.
      Emprunter avec un taux fixe n’a jamais protégé de la déflation.
      Les gens emprunt sur des années pour financer un bien qui vaut moins cher de jour en jour.
      Pas en ville?Il s’agit de bulles immobilières crées de toutes pièces:tu veux travailler faut aller à la ville mon gars engraisser des promoteurs et payer des taxes pour faire de la dette.
      Le travail bien payé ,sans doute mais parlons des travailleurs détachés.
      Alexandre s’attaque à une tache invraisemblable et je ne vois pas comment faire autrement que de trancher le noeud Gordien.
      Le système actuel semble un anévrisme prêt à rompre,prêt à éclater.C’est pour ça que je me suis intéresser au survivalisme,parce que je pense que ça va éclater.
      Tu as raison sur l’incapacité apparente des français à faire face.C’est leur problème.Laisse les gens s’occuper ou pas de leur problème.
      80% d’agression dans les transports que veux tu faire?
      Rien si ce n’est attendre que les intéressés réagissent.Ils pensent que les bougies sont le meilleur moyen?Ils auraient du lire Darwin au lieu de regarder les matchs de foot.
      Bonne soirée à toi.

      • pierrre dit :

        Jami ,bonjour , ce que je poste ici c est du vécu pas des statistiques ,je fait un metier particulier , forain pour etre plus précis ce qui me permet de voir , de vivre , les situations que j ai décrite ! tu me parle de diviser pour mieux régner , mais dis moi ou est l entraide chez les français ? sans parler du pays , de la patrie , juste entre nous , entre individu ? zéro , et la base de tout je te dis bien de tout c est cela, la générosité , le dépassement de soi , quand tu es capable de donner ta chemise pour quelqu un qui le mérite , ceux qui regarde comprennent très bien que tu es aussi capable du pire dans le sens inverse . tu me parle d agression dans les transports en commun , pense tu que l on soit épargné dans nos métiers ? c est la guerre depuis 20 ans , guerre que le citoyen lambda semble découvrir ! biensur les maires , préfets ont trouvés une parade , supprimer une a une ces manifestations , vu qu ils ne sont incapables d assurer l ordre sur le domaine publique , eux ont l habitude de baisser leur froc devant des batards de 16ans , et de s entendre va niker ta maman , pas nous , et crois moi une chose est sure , le jour ou par malheur un acte terroriste fera des victimes dans ce milieu , un paquet de personne va en subir les conséquences . les tapettes qui nous gouvernent en premier , c est pas des menaces , non juste une évidence .

  5. Clovis dit :

    M’est avis modeste que Pierre a parfaitement raison sur l’essentiel.

    Et ce n’est nullement « diviser pour mieux régner » que de d’énoncer constat de vérités fondamentales. Car il n’existe aucune tyrannie ni aucun vice possible s’ils ne sont pas encrés – le fussent-ils inconsciemment – dans les esprits vire le coeurs des gens.

    « La crise » ?… on se gargarise avec depuis 4 décennies…

    En 1930 il n’y avait que deux voitures dans ma commune, seuls les nantis pouvaient s’en offrir une : c’étaient un industriel et un médecin.
    Aujourd’hui tout le monde est nanti.

    Et les gens n’adorent plus que les dieux du fric et des plaisirs superficiels et vicieux de l’ego…

    Les gens qui assassinent des enfants dans le ventre des mères sont criminels, leur châtiment est inéluctable…

    « Et un orateur dit :  » Parle-nous de la Liberté « .

    Et il répondit :

    « A la porte de la cité et au coin du feu dans vos foyers je vous ai vus vous prosterner et adorer votre propre liberté,

    Comme des esclaves qui s’humilient devant un tyran et bien qu’il les terrassent, le glorifient.

    Dans le jardin du temple et dans l’ombre de la citadelle j’ai vu les plus libres d’entre vous porter leur liberté comme un boulet à traîner.

    Et en moi mon cœur saigna ; car vous ne pourrez être libre que si le désir de quérir la liberté devient un harnais pour vous, et si vous cessez de parler de liberté comme d’un but à atteindre et d’une fin en soi.

    Vous ne serez réellement libre tant que vos jours ne seront pas chargés de soucis et que l’indigence et la souffrance ne pèseront pas sur vos nuits,

    Mais plutôt lorsque votre vie sera ceint de ces contraintes et dès lors au-dessus d’elles vous vous élèverez, nu et délié.

    Et comment pourriez-vous vous élever au-dessus de vos jours et de vos nuits si vous ne brisiez pas les chaînes que vous avez vous-même, à l’aube de votre esprit, attachées autour de votre midi ?

    En vérité ce que vous appelez liberté est la plus solide de ces chaînes, même si ses maillons qui brillent au soleil et éblouissent vos yeux.

    Et qu’est-ce que la liberté sinon des fragments de vous-même que vous cherchez à écarter pour devenir libre ?

    Si vous croyez que la clé de la liberté se trouve derrière une loi injuste qu’il suffit d’abolir, dites-vous que cette loi a été inscrite de votre propre main sur votre propre front.

    Vous ne pouvez l’effacer en brûlant tous vos livres de lois, ni même en lavant les fronts de vos juges, dussiez-vous y déverser la mer entière.

    Et si vous pensez qu’en détrônant un despote, vous retrouverez votre liberté, voyez d’abord si son trône érigé en vous-même est bel et bien détruit.

    Car nul tyran ne pourra dominer des sujets libres et fiers, que s’il existe déjà une tyrannie dans leur liberté et une honte dans leur fierté.

    Et si vous cherchez à chasser vos soucis ou à dissiper vos craintes pour libérer ainsi votre esprit, sachez que vous-même les avez choisis avant que vous ne les ayez subis.

    Et que le siège de votre frayeur est dans votre cœur et non point dans la main de celui qui vous fait peur.

    En vérité tout ce qui se meut en vous est dans une constante semi-étreinte : ce qui vous terrifie et ce qui vous réjouit, ce que vous chérissez et ce que vous haïssez, ce que vous désirez saisir et ce que vous cherchez à fuir.

    Vos actes sont des jeux d’ombres et de lumières en couples enlacés.

    Toute ombre se dégrade, se fond et se meurt à l’arrivée d’une lumière,

    Et quand l’ombre s’évanouit et n’est plus, toute lumière qui s’attarde derrière ses lisières devient alors une ombre pour une autre lumière.

    Et ainsi quand votre liberté se désenchaîne devient elle-même les chaînes d’une plus grande liberté. »

    • jami dit :

      Ce texte est super Clovis mais je pense que tu fais une erreur et de taille:je n’appelle pas Nanti le propriétaire d’une automobile même en 1930 parce qu’il est médecin ou industriel.Il est probable que ce véhicule était indispensable à leur professions honorable et utile à la société.
      Les conditions de vie actuelle sont sans doute préférables à d’autres(autres temps autre lieux )mais il me semble faux de dire que tout le monde est nanti.
      Les sociologues cherchent même de nouveaux noms pour nommer cette nouvelle précarité qui accable les milieux les plus défavorisés et les pousse vers des partis populistes.
      Le nanti est à mon avis l’inverse d’un sans dent.Si un dizaine de députés sont suffisant pour voter une loi à quoi servent les autres?
      Tu dépenses vraiment dix mille Euros de coiffeur par mois?
      etc etc et comme le monde est bien fait les découverts bancaires ont rapportés vingt sept milliards d’euros aux banques payés par des gens qui n’ont pas d’argent.Là je suis d’accord avec toi c’est du grand luxe!!Il faut avoir les moyens pour être pauvre.
      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *