Changement climatique : des milliers d’éclairs sans tonnerre

Tempete de foudre

Les informations nous parlent d’inondations en séries et d’agriculteurs qui arrêtent leurs activités à cause de leurs serres encore détruites par d’énormes grêlons, et on est à peine début octobre. La mauvaise saison vient tout juste de commencer.

Depuis quelques années, partout dans le monde sont observés de nouveaux nuages. Non, pas les chemtrails (trainées chimiques persistantes derrière les avions), c’est encore autre chose.

Le champ magnétique qui protège-protégeait l’europe a perdu presque 15% de sa force ces dernières années.

Apparemment l’effet peut être très spectaculaire et surprenant sur la foudre aussi.

J’ai commencé à remarquer ça pas loin de chez moi il y a environ 4 ans.
La foudre a frappé une grue à moins de 100 mètres de moi et il n’y a pas eu de tonnerre.
Je n’avais jamais vu ça.

C’était aussi bizarre que dans le film « La guerre des mondes » où Tom Cruise s’étonne de ne pas entendre le tonnerre lorsque la foudre frappe le sol.

Avant, c’était plutôt un gigantesque BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOM qui faisait tout trembler, sursauter, avec tous les chiens qui hurlent à la mort, les alarmes qui se déclenchaient, les chats qui s’enfuyaient…
Là, les chats s’en foutent.

Le ciel s’éclaire plus de 6 fois par secondes pendant presque 20 minutes et les chats s’en foutent totalement.

La nuit dernière j’ai eu « la chance » d’être carrément en dessous, j’ai pu bien observer.

Je n’arrivais pas du tout à dormir, je bougeais dans tous les sens, je commençais à être très anormalement sur les nerfs à cause d’une énorme insomnie, et j’ai remarqué un bruit dans les murs. Une sorte de bourdonnement interminable.
Comme j’ai déjà récemment eu un très gros problème de canalisation cassée, j’ai écouté plus attentivement.
Plein de choses tremblaient légèrement. Un petit boum de temps en temps. J’ai compris que c’était la foudre.
Je n’avais pas encore vu tous les éclairs. En plus des volets baissés, mes rideaux sont noirs et complètement opaques, vu que j’ai passé 11 ans à travailler la nuit et essayer de dormir un peu le jour. Ma chambre est mieux protégée de la lumière que le tombeau d’un vampire.

Et donc, en ouvrant les volets, tout clignotait comme des guirlandes de Noël survoltées en train de tomber en panne.
Et il n’y avait pas de tonnerre. Juste un rare boom de temps en temps, dans un bourdonnement continu.
La pluie, pourtant pas très forte faisait plus de bruit.

Les petits éclairs n’avaient pas assez de puissance pour faire de grands BOUM, juste un incessant bourdonnement.

Je comprenais enfin pourquoi il y a presque un an j’ai filmé des milliers d’éclairs au-dessus de Marseille en entendant qu’une vingtaine de fois la foudre.
Voici un extrait. C’est filmé sans trépied, improvisé, à partir d’un simple téléphone, ce qui donne une qualité épouvantable.

J’avais admiré le spectacle une bonne vingtaine de minutes. Par un rapide calcul j’ai estimé cet orage à plus de 10 000 éclairs.

 

Dans la journée j’ai appris que plein d’autres personnes ont extrêmement mal dormi aussi sur Marseille. Donc le bourdonnement électrique continu a de mauvais effets sur nous tous.

En plus, le risque d’être frappé par la foudre augmente d’un coup de plusieurs milliers de fois.
Mais pas seulement pour ceux qui sont dehors sous un orage, pour le bétail, les animaux domestiques…

Ca signifie aussi que vos appareils électriques, vos panneaux solaires, vos caméras de vidéo surveillance, votre portail télécommandé… ont maintenant considérablement plus de chance de griller. Donc, autant ne pas acheter le plus haut de gamme et le plus coûteux.

Le bon côté est qu’avec de mini-éclairs, les appareils de la maison, ou du boulot, ont plus de chance d’être protégés par des prises parafoudre.
Avant je ne croyais pas du tout à leur efficacité. Qu’un éclair qui peut traverser 20 kilomètres de ciel non conducteur soit bloqué par quelques millimètres de gadget, j’étais sceptique.
Maintenant que la foudre semble baisser en puissance, rajouter une de ces protections avant le frigo, le lave-linge et l’ordinateur, me semble une bonne idée.
Plusieurs milliers d’impacts de foudre par orage, c’est différent de quelques gros éclairs. Le risque est considérablement augmenté.

Je me demande si toutes ces antennes 3G, 4G, TNT, radio, le bain d’ondes wifi partout, le bluetooth, les détecteurs de présence… ne créent pas un énorme champ électromagnétique qui modifie le comportement des éclairs depuis peu de temps.
Au niveau des dates, ça correspond.

Le problème n’est peut être pas seulement dû au changements magnétiques de notre planète.

Je suis curieux de savoir si en pleine campagne, certains d’entre vous ont observé ces interminables séries d’éclairs presque silencieux.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • éclairs en continu (3)
  • eclair sans grondement (1)
  • eclair sans orage (1)
  • éclairs en continu sans tonnerre (1)
  • loriginr des eclairs et tonnerre avec le changement climatique (1)
  • nuage bizarre marseille (1)
  • terrorisme climatique éclairs (1)
  • tonnerre orage climatique (1)

4 comments

  1. NapoléonIV dit :

    Le nombre d’impacts qui augmente n’est pas un probleme au contraire chaque éclair qui touche le sol recharge le champ magnétique de la Terre,
    j’avais vu ça dans un documentaire.

  2. charvot dit :

    Pas plus tard que ce week end j’ai vus plusieurs eclairs sans entendre le tonnerre, ça ne m’a pas plus choqué que ça car elle étaient plutôt lointaines et je suis à moitié sourd haha.
    Ce phénomène est le même en ville qu’a la campagne même si il y a certainement plus d’ondes éléctromagnétiques en ville.
    D’où mon questionnement, est-ce vraiement ce champs là qui en serait la cause?

  3. Benjamin dit :

    Salut alex, arrête moi si je me trompe mais ce type d’orage est plus communément appeler « orage de chaleur ». Si je ne m’abuse, ce sont des éclairs intra-orageux et par conséquent, peu d’entre eux sont assimiler au tonnerre..

  4. horri mokhtar dit :

    Bonjour,
    1-Evapaotation et condensation
    2-Décharge électrique et précipitation
    3-Cycle de l’eau et recirculation de l’eau
    4-Météorologie

    Un niveau COLLEGIEN qualifie la théorie « évaporation-condensation-pluie » d’incomplète et dit que:
    « l’éclair+ tonnerre + pluie = une opération »
    synthèse de l’eau dans l’atmosphère =une véritable réaction chimique explosive (La lumière de la lumière vient en premier (vitesse de la lumière 299.792.458 m / s), le second; le son de l’explosion qui est le tonnerre (vitesse du son 340 m / s), enfin les gouttelettes d’eau dont la vitesse de chute est inférieure à celles de la lumière et du son)
    Si l’eau de pluie se forme comme on nous l’a toujours martelé depuis des siècles, il aurait beaucoup plu en été qu’en hiver puisque l’évaporation est plus importante en été qu’en hiver.

    Dans une page http://pdf.lu/zui0/

    1-La photolyse (photodissociation ou photo-décomposition) des eaux océaniques consiste en la décomposition de la molécule d’eau en molécules d’hydrogène (H2) libres et en atomes (O) libres sous l’effet du rayonnement solaire (UV ).
    https://en.wikipedia.org/wiki/Photolysis http://www.google.dz/search?q=photolysis

    En raison de l’abondance des molécules H2 et des atomes O libres, un petit nombre d’entre eux entrent en collision lors de leur ascension rapide et forment des molécules qu’on appelle vapeur d’eau ou eau à l’état gazeux H2O ( je veux dire que les molécules d’eau ne se détachent pas en tant qu’H2O de leur ensemble pour former la vapeur mais à la suite d’un choc H2 et O se combine)

    2- Maintenant une question se pose quel est le sort de la vapeur qu’elle soit formée d’une façon ou d’une autre?
    Je dis que cette vapeur d’eau H2O est à son tour décomposée en H2 et O, car les UV qui ont pu décomposer l’eau de l’océan (le point le plus bas de la terre et le plus loin du soleil « niveau 0 ») peuvent la décomposer car en s’élevant la vapeur est encore plus proche des rayons UV à courtes longueurs d’onde (très énergétiques). la dernière étapes, les molécules plus légères H2 se tiennent le plus haut (ce qu’on appelle nuage positif à tort parce que n’importe quel nuage est formé de molécules d’eau bipolaire en eux-mêmes + et -) et les atomes O plus lourds se tiendront en-dessous de la couche d’hydrogène (ce qu’on appelle nuage négatif à tort parce que n’importe quel nuage est formé de molécules d’eau bipolaire en eux-mêmes + et -) C’est la véritable sublimation, les deux corps simples gazeux sont libres (état final).

    3- D’où vient donc la pluie?
    Les courants d’air ascendants représentent une force mécanique opposée à celle des courants d’air descendants (opposition de deux forces mécaniques) on assiste à une compression et sous l’effet de l’agitation et du frottement ainsi que du rayonnement solaire, l’hydrogène s’ionise positivement et l’oxygène négativement et au taux favorable de compression, les deux gaz se combinent dans une réaction chimique explosive (la synthèse de l’eau est explosive comme tout le monde le sait), ils forment l’eau, enfin la condensation
    Qui dit explosion,dit étincelle électrique, détonation donc:
    (éclair + tonnerre + eau = une seule et unique opération).

    4-Condensation: Une fois les molécules d’eau nées comme je l’ai détaillé, il suffit qu’un certain nombre de molécules d’eau puissent s’unir par coalescence et acquérir un poids influençable par l’attraction terrestre pour tomber sous forme de gouttelettes d’eau ).

    5-Données scientifiques clefs:

    a) La densité de l’air (29/29 = 1), (H2 = 2/29 = 0.06), (O = 16/299 = 0.55), ils sont très légers, ils s’échappent à grande vitesse, et puis 78% de diazote, 21% de dioxyde et 1% (hydrogène, gaz rares, aérosols et humidité c’est très minoritaire non ?).
    b) Il se produit autour de la terre entre 2000 à 5000 orages par seconde (c’est-à-dire entre 172.800.000 à 432.000.000 orages en 24 H)
    http://www.planetoscope.com/atmosphere/252-nombre-d-orages-dans-le-monde.html

    c) Chaque cellule orageuse peut produire plus de 100 éclairs par minute (c’est-à-dire entre 17.280.0 00.000 et 43 200 000 000 éclairs par minute donc entre 24.883.200.000.000 à 3.732.480.000.000.000 éclairs en 24 H) et comme chaque éclair est l’indice d’une réaction de synthèse chimique de l’eau (H2 + O -> H2O), vous pouvez imaginer le volume d’eau qui peut se former dans notre atmosphère à chaque seconde, la condensation ne vient qu’après.
    http://www.astrosurf.com/luxorion/meteo-orages3-eclairs.htm

    d)- Nous avons été endoctrinés par cette théorie incomplète du cycle naturel de l’eau «évaporation-condensation-pluie» depuis plus de 2 siècles.Si l’eau passe de l’état solide à l’état liquide puis à l’état gazeux pourquoi ne se décompose t-elle pas? la nature n’est -elle -pas capable de le faire comme nous ?
    comme ça toutes les expériences qu’on à vu au laboratoire se passent dans l’atmosphère, la nature nous a bien précédé dans tout ça non ? le noyau d’hydrogène est le premier paru dans la nature puis par nucléosynthèse, il s’est formé le le noyau d’oxygène et donc inévitablement la molécule d’eau n’est venue qu’après la formation des deux gaz o.k

    « J’ai quitté les études, parce que mon prof n’acceptait catégoriquement pas mon hypothèse, il était endoctriné »
    beaucoup de cerveaux m’ont répondu que ça les dépasse, par contre d’autres, ils se sont opposés farouchement et trouvaient ça idiot, et vous qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *